AGLTC

Membre
  • Compteur de contenus

    55
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

27 Excellent

À propos de AGLTC

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. AGLTC

    Métro achalandage et actualités

    Je pense qu'un premier pas est déjà fait et que les politiciens reconnaissent maintenant l'importance du TC pour le Grand Montréal. La prochaine étape sera de redistribuer des sommes vouées aux infrastructures routières vers le TC et là, comme tu dis, tant que la population en général va rester "pro-auto", on observera pas un changement d'idéologie politique quant au financement du transport at large. Dans un autre sujet, des utilisateurs proposaient de dépolitiser le transport au Québec. Cette solution réglerait probablement une bonne partie des problèmes que l'on observe ... pour la faisabilité, c'est autre chose ...
  2. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Considérant que le SRB Pie-IX ira aussi rejoindre la ligne verte, le carrefour ligne bleue/srb pourrait permettre de redistribuer une partie de la surcharge de l'est vers la ligne verte plutôt que la ligne orange. Ainsi, aussi bien avoir un projet bien intégré.
  3. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    C'est Phillip Schnobb qui l'a mentionné lors d'une entrevue je crois. Genre de gare intermodale entre la ligne bleue et le SRB Pie-IX. J'avoue qu'aucun document ne le confirme jusqu'à maintenant, mais si on y pense une seconde, on voit facilement l'importance que ce carrefour pourrait prendre.
  4. AGLTC

    Métro achalandage et actualités

    Avec la situation encore plus importante de la congestion routière j'en douterais ... On risque d'entendre simplement beaucoup plus sacrer dans le métro le matin Il y a un certain positivisme la dedans par contre. Plus d'usagers vont critiquer la situation, plus les médias vont la couvrir -- plus les médias les couvre, plus la population risque d'y voir un réel problème -- plus la population y voit un problème, plus il y a de chances que les gouvernements s'y attaque davantage ! Ça ne sera pas dans les 5 prochaines années qu'on va réussir à corriger le tir, mais restons positif ! C'est dommage parce qu'aux dernières élections municipales, la majorité ont vastement critiqué le projet de ligne rose de Valérie Plante, sans y voir la réflexion en arrière quant au sur-achalandage de la ligne orange qui n'allait que grimper en importance. Aujourd'hui, tout le monde se réveille
  5. AGLTC

    Extensions perpétuelles du Metro et financement

    **Je n'ai pas pris le temps de lire les 6 pages de ce sujet, alors je m'excuse d'avance si la solution a déjà été mentionnée ** Une solution intéressante qui semble de plus en plus explorée (CDPQ avec le REM l'a fait en partie) est d'exploiter la plus-value foncière suite à l'arrivée d'un projet de TC. Il y a une certaine question de moralité quant à ce type de mesure qui anime les débats, mais le principe est intéressant. Essentiellement, le gouvernement (ou l'organisme en charge du financement/réalisation du projet) se procure des terrains à proximité des nouvelles stations du projet et revend ces derniers une fois que la nouvelle ligne est venue ajouter à la valeur foncière du terrain. On réussi ainsi à auto-financer les projets ! Bon comme je dis, les nations utilisant présentement de tels modes manquent un peu de transparence dans leur façon de l'appliquer, mais ça reste intéressant. (Ce commentaire est aussi en lien avec l'intervention de Né entre les rapides) Sinon, je tiens tout de même à exprimer un certain désaccord quant aux taxes qui ne permettent pas d'avancées substantielles. Individuellement, c'est vrai mais en les additionnant (taxe sur l'essence, taxe sur l'immatriculation, taxe sur la congestion) on arrive à quelque chose de plus intéressant ! Malheureusement, dans une société comme la nôtre, ce type de mesure tend à être particulièrement mal vu puisque la majorité de la population habile à voter se déplace en automobile. Ainsi, un gouvernement souhaitant la pérennité de son parti au pouvoir ne souhaite pas se mettre à dos une portion importante de l'électorat ... Le raisonnement est pourtant assez simple : conduire son automobile en heure de pointe à des conséquences sur l'environnement et entraîne des coûts alors pourquoi ne pas tenir responsable les principaux émetteurs de GES (j'inclus aussi les industries polluantes). Un autre type de mesure qui pourrait être explorée est quant au prix que le Québec vend l'eau aux entreprises qui en requiert dans sa chaîne de production. Cette question a rapidement été traitée aux dernières élections, mais on a pu s'apercevoir que l'on vend notre eau largement en deça des moyennes mondiales. Peut-être y aurait-t'il de l'argent a aller chercher là pour financer des mesures pro-environnement, dont le TC. Ces bureaux de projet sont déjà en place. Honnêtement, pour les projets en TC, les équipes de projet ne manquent pas. Nous sommes en mesure d'identifier clairement les prochains projets structurant en terme de TC pour le Grand Montréal. Le problème se trouve plutôt dans le sous-financement de plus en plus flagrant. Je crois que nous avons déjà réussi à franchir une étape en tant que collectivité dans les dernières années, soit celle de comprendre l'importance du transport collectif/actif. Maintenant, la prochaine étape sera de redistribuer des sommes visant les nouveaux projets routiers (ceci n'inclut pas le MAINTIEN des actifs) vers le TC. Avec la CAQ qui s'obstine à vouloir construire le troisième lien à Québec, on voit que nous en sommes pas encore à cette étape.
  6. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    C'est possible que les exploitants soient privés. Plusieurs villes européennes , comme Lyon, utilisent de tels systèmes, mais je ne connais pas d'exemple où les opérateurs défrayaient les coûts de projets d'infrastructures ! Même ici, la contractualisation de l'ARTM envers les exploitants s'inspire beaucoup d'un modèle public/privé, c'est seulement au niveau du financement et des redevances que les modèles s'opposent. Dans un tel cas, il serait intéressant de voir le modèle d'affaires qui a été employé puisqu'il serait vraiment différent de celui du REM (qui reste en partie privé). Dans tous les cas je me rétracte, le 24 G$ (l'équivalent du 16 millards d'euros) est substanciellement plus élevé que le 4 G $ nécessaire au prolongement de la ligne bleue, même si le projet est beaucoup plus grand. Personnellement, je n'ai encore entendu aucune critique plausible concernant le coût du projet de prolongement de la ligne bleue. Comme un autre utilisateur l'expliquait plus tôt, on ne peut définitivement pas le comparer au projet au REM puisqu'on ne parle pas du même type d'implantation ni des mêmes conditions.
  7. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    On ne parlait pas du REM, mais bien d'un projet de métro en tunnel à Barcelone
  8. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Intéressant ! 11 G$ pour 48 km versus 4 G$ pour 5 km, quand même !Quelqu'un qui est familier avec les deux projets est en mesure d'expliquer la différence exorbitante ? Tout à fait d'accord ! En ce qui concerne le point 3, étant un fervent militant du TC, je peux tout de même reconnaître qu'il faut entretenir les routes. Cependant, des projets comme le troisième lien m'exaspèrent ! Personnellement, j'aimerais que l'on commence à appliquer l'éco-fiscalité à plus grande échelle, malheureusement ce genre de mesures est celui qui s'attirent le plus de critiques puisqu'ils tendent à pénaliser les automobilistes. En ce qui concerne les projets et les plans, des bureaux de projet au sein de l'ARTM et de la STM se sont mis en branle pour certains projets. On peut donc croire que nous aurions quelque chose au besoin.
  9. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Le projet du REM met en évidence plusieurs éléments positifs et d'autres négatifs. C'est évident que la rapidité de la livraison du projet est réellement intéressante et que plusieurs intervenants au BAPE étaient en effet non pertinents. D'un autre côté, si le projet avait été réalisé avec plus de transparence et avec la collaboration de l'ARTM, on ne se poserait aujourd'hui pas la question de ce qui est mieux entre une antenne Est et un prolongement de la ligne bleue, le projet aurait probablement cette inclusion. En effet, c'est une idée intéressante ! Mais ce n'est pas la faute de la STM ni de l'ARTM si le REM n'inclut pas une antenne EST .... CDPQ Infra a fait son projet dans l'ombre et s'ils avaient inclut les agences de planification en TC de Montréal, ce point aurait probablement été soulevé et intégré au circuit du REM.
  10. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Je ne m'y connais pas assez en ce qui concerne les coûts de construction en tunnel pour juger du 3,9 G$ nécessaire au prolongement de la ligne bleue. Il serait intéressant de voir combien le prolongement du REM dans l'axe prévu pour la ligne bleue aurait coûté de manière à comparer les deux.
  11. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Les acteurs du milieu représentent les groupes d'intérêt au projet, que l'on parle des groupes environnementaux, des producteurs agricoles, des acteurs du TC, etc ... Ce ne sont pas ces derniers qui doivent piloter les projets, mais ils méritent de se faire entendre. On s'impatiente aujourd'hui au sujet de la ligne bleue car le projet aurait dû être livré il y a longtemps. On oubli cependant, qu'il a longtemps été une simple promesse politique pour aller récolter des votes des habitants de l'est de Montréal. Et bien sûr, le coût du projet importe peu quand on le regarde individuellement, mais quand on observe la situation dans son ensemble et qu'on sait que le financement pour les projets structurants est limité, on doit établir des priorités. Il faut être pragmatique et analyser l'ensemble des projets sur la table. Ainsi, imaginons que le prolongement de la ligne bleue soit livré en 2024 plutôt qu'en 2026. Des investissements supplémentaires considérables seront nécessaires à cela. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine en considérant que: -le SRB Pie-IX devrait alléger les besoins en TC de l'est de Montréal en 2022-2023. Un projet qui arrivera avant la ligne bleue dans l'est que le projet soit devancé ou non ; -les investissements relocalisés à la ligne bleue ne seraient plus disponibles pour d'autres projets importants qui sont sur la table (SRB Notre-Dame, prolongement de la ligne jaune, bouclement de la ligne orange, achat d'autobus supplémentaires pour désengorger les circuits et le métro en heure de pointe); - si la STM n'est pas préparée à accueillir le refoulement de la ligne bleue sur la ligne orange en heure de pointe, la situation pourrait devenir réellement catastrophique. Je ne dis pas que la réponse à cette question devrait être oui ou non. Je dis simplement qu'il faut y penser dans son ensemble avant de se former une opinion. Livrer un projet plus rapidement simplement parce qu'il est promis depuis 20 ans ne représente pas un argument infaillible ayant préséance sur toutes ces conséquences à mes yeux.
  12. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Pas certain pour le projet du REM ! Le projet est critiqué par tous les acteurs du milieu puisqu'il a été entièrement préparé à huit clos. Une fois rendu en audience publique, les critiques sont arrivées de tous les côtés et on a pu voir des manques flagrants qui n'avaient pas été pris en compte. De plus, la conception d'un tel projet sur un échéancier aussi court entraîne une hausse de coûts importante ... En entrevue ce matin, Schnobb a mentionné que l'annonce du PM faisait surtout référence à mettre de la pression sur le pallier fédéral qui doit contribuer à une partie du projet. Si nous arrivions à délier ces investissements plus rapidement, on pourrait accélérer le processus. Schnobb a également mentionné qu'il fallait faire attention avec un devancement de l'échéancier. L'étape de préparation du dossier d'affaires et des études relatives à la conception sont extrêmement importantes pour éviter des oublis au projet et avoir à déboursser davantage plus tard pour pallier à celles-ci. Pour ce qui est de l'annonce en soit, c'est bien qu'on souhaite accélérer le processus, mais pour l'instant ça reste un coup de marketing suite aux blocages de mercredi matin sur les lignes orange, verte et jaune. Pour un projet d'une telle envergure qui nous servira pendant plusieurs décennies avant d'être revisité, assurons-nous de bien faire les choses plutôt que de vouloir une mise en service plus rapide à tout prix ! Si les deux aspects peuvent être respectés, alors tant mieux ! D'autant plus que la ligne bleue ne viendra pas régler les problèmes de congestion en heure de pointe !
  13. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    It was kind of a weird event ! Apparently it was caused by an altercation between 2 persons which resulted in the use of pepper spray at the Champs-de-mars station. Tho, before they knew it was pepper spray, people complained to employees that they felt strangled by the air at the station. The STM feared that some gas has been released and since that station is close to Berri-UQAM, they had to shut down the 3 lines as a precaution ... Not the kind of event you see everyday.
  14. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Aucun débat la dessus. Le besoin de tels systèmes est beaucoup plus criant que ne l'est le troisième lien à Québec Faut bien commencer quelque part ! Le train est reparti, mais on a bel et bien plusieurs décennies à rattraper.
  15. AGLTC

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    La réflexion chemine ! Malheureusement, on continu de vouloir faire des projets comme le troisième lien, mais on voit de plus en plus d'opposition face à de tels projets. On comprend mieux aujourd'hui la viabilité du transport collectif versus celui du transport routier. Les problèmes climatiques et la congestion ne disparaîtront pas donc cette idéologie devrait gagner de plus en plus d'adhérents au fil des années.