Jump to content

ville-marie Le Square Children's (Projet Global) - 7 bâtiments 20 à 38 étages


Recommended Posts

Pinned posts

Le Square Children (PROJET GLOBAL)


children1.png

Liens vers les différentes phases:

 

 

Citation

Nom: Le Square Childrens
Hauteur en étages: 20 à 38 étages
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 400 millions
Promoteur: Devimco et Bâtimo
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: ancien Montreal Children's Hospital
Début de construction:
Fin de construction:
Site internet: https://squarechildrens.ca/
Lien webcam:
Autres informations: 1 400 unités de logements, commerces, bureaux, hôte, centre communautaire, espaces verts et volet communautaire. 7 immeubles en tout.
Rumeurs:
Aperçu artistique du projet:
Maquette:
Autres images:

children.jpg
Vidéo promotionnelle: 

 

Link to post
Share on other sites
  • nephersir7 changed the title to Le Square Children's (Projet Global) - 7 bâtiments 20 à 38 étages
  • nephersir7 pinned and unpinned this topic
  • 1 year later...
  • Replies 949
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Vue du Alexis-Nihon

19 Juillet 2020

19 août 2019

Posted Images

Citation

Ainsi, l’entente conclue en juin 2017 avec la Ville accordait au promoteur le droit d’ériger une tour de 20 étages. Celui-ci s’engageait alors à y construire des logements sociaux dans la mesure où la Ville lui fournirait une confirmation de financement pour ces unités dans un délai prédéterminé. Si la Ville ne confirmait pas ce financement dans les délais prescrits, le promoteur se voyait autorisé à payer un montant de 6,2 millions de dollars sans obligation de construire les logements sociaux.

Le promoteur soutient que, non seulement, la Ville n’a pas confirmé le financement requis à temps, mais qu’elle aurait admis ne pas disposer des fonds nécessaires pour faire l’acquisition des logements sociaux. 

c'est une information intéressante , on a été rapide a critiquer le promoteur dans les média et sur ce forum mais si ce que le promoteur affirme est vrai , la ville n'a même pas respecter ses engagement et donc est celle qui devrait être blâmé.

Link to post
Share on other sites

Serait pas surpris que la ville n'ait pas soutenu à ses obligations, juste à voir comment certains chantiers municpaux sont gérés, ou comment certains conseils de ville sont menés, c'est le chaos. 

Link to post
Share on other sites
15 hours ago, ScarletCoral said:

https://www.ledevoir.com/politique/montreal/564363/mot-cle-un-autre-promoteur-menace-de-poursuivre-valerie-plante

Un autre promoteur menace de poursuivre Valérie Plante et la Ville

Jeanne Corriveau
9 octobre 2019
Montréal

Accusant l’administration de Valérie Plante de mauvaise foi et de non-respect de ses engagements, un des promoteurs du projet immobilier du site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants menace de poursuivre la Ville de Montréal et sa mairesse.

Le 16 septembre dernier, le conseil municipal a approuvé un avis de motion visant à modifier un règlement encadrant la construction du projet immobilier sur le site de l’ancien hôpital. Cette modification faisait en sorte de réduire de 20 à 4 le nombre d’étages autorisés pour la Tour 6 du projet. L’administration Plante alléguait alors que le promoteur, HRM Projet Children, n’avait pas respecté sa promesse de construire des logements sociaux dans cette tour.

Dans une mise en demeure expédiée à la mairesse Plante et au conseil municipal mardi après-midi, l’avocat du promoteur fait valoir que le règlement proposé est invalide « puisqu’il constitue ni plus ni moins qu’une tentative de mauvaise foi de la Ville de modifier unilatéralement, par le biais de son pouvoir réglementaire, les termes de l’engagement intervenu avec notre cliente ».

Hors délai

Ainsi, l’entente conclue en juin 2017 avec la Ville accordait au promoteur le droit d’ériger une tour de 20 étages. Celui-ci s’engageait alors à y construire des logements sociaux dans la mesure où la Ville lui fournirait une confirmation de financement pour ces unités dans un délai prédéterminé. Si la Ville ne confirmait pas ce financement dans les délais prescrits, le promoteur se voyait autorisé à payer un montant de 6,2 millions de dollars sans obligation de construire les logements sociaux.

Le promoteur soutient que, non seulement, la Ville n’a pas confirmé le financement requis à temps, mais qu’elle aurait admis ne pas disposer des fonds nécessaires pour faire l’acquisition des logements sociaux. La Ville a exercé son pouvoir réglementaire de façon illégale et si le règlement est adopté, il sera invalide, allègue HRM.

Le promoteur rejette aussi les affirmations de la mairesse selon lesquelles il n’a pas respecté son « contrat social ». Aucun contrat social n’a été convenu, seule l’entente signée en juin 2017 le liait à la Ville, souligne la mise en demeure.

Précisons que le règlement lui-même n’a toujours pas été adopté par le conseil municipal et qu’il le sera seulement après la consultation menée par l’Office de consultation publique de Montréal.

HRM somme la Ville de renoncer à son règlement et se dit disposé à verser une contribution financière de 6,2 millions tel que stipulé dans l’entente entre les parties.

Par courriel, Sarto Blouin, de HRM, a reproché à la mairesse Plante d’avoir déposé « en catimini » un avis de motion après des dizaines de rencontres entre le promoteur et la Ville sur une période de deux ans et demi. « Nous n’avons jamais été contre le logement social, bien au contraire, mais toutes nos propositions et alternatives (sur le site, ou autour) n’ont jamais été considérées pour des raisons manifestement politiques », écrit-il.

Ce n’est pas la première fois que Valérie Plante est personnellement visée par des procédures judiciaires. En juin 2018, Formula E Operations (FEO) avait déposé une poursuite de 33 millions contre elle — la somme a été réduite à 24 millions par la suite — après qu’elle eut mis fin à la tenue de la course de Formule électrique à Montréal.

En septembre dernier, c’était au tour des promoteurs du projet immobilier Cap-Nature, dans Pierrefonds-Ouest, de déposer une poursuite de 178 millions contre la Ville et la mairesse.

J’ai hâte de voir la réaction de la ville maintenant que HRM se prononce publiquement. On ne sait plus ce qui est vrai dans cette histoire qui devient un ramassis d’occasions manquées pour Montréal.

Peu de sauvegarde du patrimoine, pas d’école publique, pas de logements sociaux, un design rudimentaire, du préfabriqué prémaché mat assez meh. Que ceux qui aiment la finition des panneaux installés jusqu’à maintenant lèvent la main. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, MDCM a dit :

J’ai hâte de voir la réaction de la ville maintenant que HRM se prononce publiquement. On ne sait plus ce qui est vrai dans cette histoire qui devient un ramassis d’occasions manquées pour Montréal.

Peu de sauvegarde du patrimoine, pas d’école publique, pas de logements sociaux, un design rudimentaire, du préfabriqué prémaché mat assez meh. Que ceux qui aiment la finition des panneaux installés jusqu’à maintenant lèvent la main. 

Une chose demeure, c'est l'opposition actuelle qui était au pouvoir quand ces ententes et décisions ont été prises. Je ne souhaite pas faire de politique dans ce fil, mais il faut comprendre qu'il y a peut-être des pots cassés à réparer et c'est le nouveau pouvoir qui écope de la tâche.

Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, acpnc a dit :

Une chose demeure, c'est l'opposition actuelle qui était au pouvoir quand ces ententes et décisions ont été prises. Je ne souhaite pas faire de politique dans ce fil, mais il faut comprendre qu'il y a peut-être des pots cassés à réparer et c'est le nouveau pouvoir qui écope de la tâche.

J’aimerais donner le bénéfice du doute à Plante mais quand elle se met à parler d’un quartier tout plein de logements sociaux (au site de l’ancien hypodrome) alors que la ville n’as même pas les moyens de financer une seule bâtisse, c’est montrer à quel point on fait de la politique en surfant sur des projets sociaux « feel good » qui n’ont aucun moyen financier de se concrétiser. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, ConcordiaSalus a dit :

J’aimerais donner le bénéfice du doute à Plante mais quand elle se met à parler d’un quartier tout plein de logements sociaux (au site de l’ancien hypodrome) alors que la ville n’as même pas les moyens de financer une seule bâtisse, c’est montrer à quel point on fait de la politique en surfant sur des projets sociaux « feel good » qui n’ont aucun moyen financier de se concrétiser. 

Hum! L'opposition n'aurait pas eu meilleur discours. Je ne crois absolument pas à l'idée de vouloir créer un ghetto avec le site de BB. L'intention est d'appliquer la formule proposée avec les mêmes ratios déjà prévus dans la nouvelle politique du logement pour les autres développements urbains montréalais. En ce qui a trait au financement, Montréal ne le fera pas seule puisqu'elle dépend de la contribution de Québec et du Fédéral pour réaliser en partie son plan de logements abordables. 

Encore une fois j'insiste pour dire que la ville ne doit pas devenir un ghetto, pas plus pour les riches que pour les pauvres. Si on veut encourager les familles à vivre en ville et préserver l'équilibre démographique, il faut des mesures qui permettront aux moins nantis de profiter des services et des avantages de la ville sur la banlieue.

Fin de l'aparté.

Link to post
Share on other sites

Are we surprised, weather it’s construction plans in the beginning of the process .When they are selling the condo then they use cheaper looking supplies and the building doesn’t look like the artist design. Can’t trust them , got to have it all in writing. Exactly how many social housing unit ,the design and if they don’t build it then heavy fines , take the building that they did build and put it towards social housing.The fault is with the mayors office{ before plant}Mandate everything in a contract.

Link to post
Share on other sites
On 2019-10-09 at 9:14 AM, redfu said:

c'est une information intéressante , on a été rapide a critiquer le promoteur dans les média et sur ce forum mais si ce que le promoteur affirme est vrai , la ville n'a même pas respecter ses engagement et donc est celle qui devrait être blâmé.

Je connais le promoteur personnellement et suis l’ami de son bras droit. C’est la sainte vérité. Ils ont entrepris des dizaines de discussions avec la ville et Mme Plante joue tout simplement à la politique. C’est TRÈS malhonnête.

Je sais que c’est parfois difficile de se mettre dans les souliers d’archi-millionaire, mais c’est quand même un énorme investissement et tu ne peux pas te permettre de niaiser pendant des années avec des bureaucrates qui n’ont même pas l’argent pour honorer une entente très claire. 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...