Jump to content

Recommended Posts

Peut-etre en a-t-il deja ete question mais je ne me rappelle pas en avoir vu mention sur le site.

Je me promenais sur la rue Viger angle Amherst et j'ai vu ce petit edifice, Le Oxford, je ne l'avais jamais vu auparavant si bien que je sais pas si c'est une nouvelle construction ou bien ce que je suis enclin a penser une reconversion.

Je n'avais pas de camera si bien que je ne peux pas le montrer ici, je l'ai trouve interessant pour un petit immeuble a condo de quatre etages, il merite a etre regarde a une certaine distance.

Les concepteurs en sont Philippe Dubuc, Christian Belanger et Mario Di Palma. Si jamais quelqu'un passait par la avec une camera.......

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Est-ce qu'il a de grandes fenêtres en arche???

 

Si oui, il est très beau et oui une nouvelle construction!

 

C'est ça qu'il faut construire à Montréal, pas des condos avec de la maudite tôle, briques de bétons blanches ou bien du préfab rose délavé.

Link to comment
Share on other sites

C'est bien de cet edifice dont il est question, avez-vous remarque la finition du dernier etage et du toit?

D'ailleurs j'ai trouve sur le site montoit.ca du lundi 5 novembre 2007 (Que j'aurais inclus dans ma reponse mais je ne sais pas comment) un article interessant sur le sujet.

Il appert que le tiers de l'edifice etait anciennement une ancienne manufacture de pantalons (Le Oxford) et le reste serait une construction nouvelle.

Chose interessante les prix oscillent entre 219.000 dollars et 1 millions exception faite d'un evalue a un million et demi. Fait a noter cependant si je me souviens bien la superficie de ces espaces de vie varie entre 8 ou 900 pi.c. et 3000pi.c.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 6 years later...

<header style="box-sizing: border-box; color: rgb(0, 0, 0); font-family: Verdana, Geneva, sans-serif; font-size: 18px; line-height: 22.5px;">[h=1]Un promoteur perd sa cause contre la Ville de Montréal[/h]</header>11 octobre 2014 |Jeanne Corriveau | Montréal

<figure class="photo_paysage" style="box-sizing: border-box; margin: 0px; color: rgb(0, 0, 0); font-family: Verdana, Geneva, sans-serif; font-size: 18px; line-height: 22.5px;">image.jpg<figcaption style="box-sizing: border-box; font-size: 0.846em; line-height: 1.2em; padding: 2px 0px 15px;">Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

 

En 2005, le promoteur immobilier Mario Di Palma s’était porté acquéreur d’un immeuble de la rue Saint-Timothée, à l’angle de la rue Viger, dans l’arrondissement de Ville-Marie, avec l’intention d’y construire des condos.</figcaption></figure>Le promoteur immobilier Mario Di Palma a été l'artisan de son propre malheur lorsqu'il a construit un 4e étage à son immeuble alors que son permis n'en autorisait que trois, a tranché la Cour supérieure dans un jugement qui donne raison à la Ville.

Link to comment
Share on other sites

Il n'y aura cependant, suite à ce jugement, pas beaucoup d'options pour la Ville, à part une amende salée exigée auprès du promoteur. On ne pourrait pas faire démolir cet étage supplémentaire, sans causer un sérieux préjudice aux acheteurs qui l'ont fait en toute légalité et sûrement de bonne foi. Restera à voir si la compagnie en question existe toujours, ou si le promoteur est toujours en affaires, même sous un autre nom. Pas toujours évident non plus de faire appliquer un jugement après autant d'années. J'imagine que le service du contentieux de la Ville a les moyens pour agir, parce qu'il serait malheureux que cela ne devienne qu'une victoire morale.

 

Cela nous ramène à une histoire plus récente, le Unity sur Lagauchetère. Quelqu'un sait-il si l'étage supplémentaire est toujours existant? La cause actuelle qui vient d'être jugée en faveur de la Ville, pourrait fort probablement faire jurisprudence.

Link to comment
Share on other sites

Il n'y aura cependant, suite à ce jugement, pas beaucoup d'options pour la Ville, à part une amende salée exigée auprès du promoteur. On ne pourrait pas faire démolir cet étage supplémentaire, sans causer un sérieux préjudice aux acheteurs qui l'ont fait en toute légalité et sûrement de bonne foi. Restera à voir si la compagnie en question existe toujours, ou si le promoteur est toujours en affaires, même sous un autre nom. Pas toujours évident non plus de faire appliquer un jugement après autant d'années. J'imagine que le service du contentieux de la Ville a les moyens pour agir, parce qu'il serait malheureux que cela ne devienne qu'une victoire morale.

 

Cela nous ramène à une histoire plus récente, le Unity sur Lagauchetère. Quelqu'un sait-il si l'étage supplémentaire est toujours existant? La cause actuelle qui vient d'être jugée en faveur de la Ville, pourrait fort probablement faire jurisprudence.

 

C'est le même promoteur que http://mtlurb.com/forums/showthread.php/18077

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value