Jump to content

Zax
 Share

Recommended Posts

La Presse Canadienne

Montréal

 

17 novembre 2009

 

 

Gérald Tremblay assumera la présidence du nouveau comité exécutif de la Ville de Montréal, mais il réserve aussi un siège chacun aux deux principaux partis d'opposition.

 

Le maire Tremblay, qui a dévoilé la composition de son nouveau comité exécutif mardi, s'est entouré de fidèles de longue date en nommant à la vice-présidence du comité Alan DeSousa et Michael Applebaum, chacun ayant des responsabilités différentes.

 

La mairesse de Lasalle, Manon Barbe, hérite quant à elle du dossier des transports tandis qu'Hélène Fotopoulos s'occupera de la culture, du patrimoine et de la condition féminine.

 

Les deux partis d'opposition font leur entrée au comité exécutif. Lyn Thériault, du parti Vision Montréal, s'est vu confier les dossiers du développement communautaire et social, tandis que le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, s'occupera d'urbanisme.

 

La chef de Vision Montréal, Louise Harel, ne pouvait siéger au comité exécutif puisqu'elle occupe déjà le poste de chef de l'opposition officielle.

 

Le maire Gérald Tremblay a dit poser ce «geste d'ouverture» pour servir l'intérêt supérieur de Montréal.

Link to comment
Share on other sites

:applause:Excellente nouvelle, Montréal a besoin de toutes les forces vives du milieu pour sortir de sa léthargie et doit nécessairement s'élever au-dessus de la partisannerie. De plus ce nouveau comité ressemblera davantage à la volonté exprimée par les montréalais puisque le maire n'a été élu que par une minorité de citoyens.

 

J'ai hâte de voir la suite des choses et je crois qu'enfin le pragmatisme aura raison de la politique, des développements intéressants pourraient donc découler de cette sage décision qui honore le "nouveau" maire.

Link to comment
Share on other sites

Tremblay aurait été en mesure de ne faire semblant de rien et gérer la ville sans tenir compte des résultats de l'élection. Techniquement, c'était faisable. Et pourtant, il ne l'a pas fait. En acceptant de céder une partie de son pouvoir à ses adversaires, c'est un geste fort qu'il commet, une décision qui va à l'encontre de ce à quoi la politique nous a habitué.

Félicitations sincères, j'espère que ce vent de nouveauté au niveau politique puisse se répercuter dans les décisions de l'exécutif et de ce fait sur toute la ville.

Link to comment
Share on other sites

Quelle grosse merde!!! Si vous croyez que rien se passe en ville, vous n'avez encore rien vu.

 

J'ai tendance à être d'accord avec toi. En surface, cela semble un geste courageux et positif mais je crains que sur le terrain, l'effet soit très négatif.

 

Espérons que nous sommes dans le champ. Mais si on m'aurait élu maire, surtout pour un dernier mandat, j'aurais évité de tomber dans ce panneau.

Link to comment
Share on other sites

Le maire aurait pu lui donner les transports, ce qui aurait été beaucoup plus concret et précis... je crains qu'avec l'urbanisme, il va se fouttre le nez dans toutes les dossiers possibles.

Link to comment
Share on other sites

Peut être que cet expérience va lui faire réaliser que tout ne peut être parfait...et que si il recherche la perfection dans tout, il n'y aura rien de nouveau qui se fera. Si cela arrive, vous pouvez être sûr que les vrais politiciens vont lui tapper sur les doigts!

 

Dans ce cas si, je comprends Malek, et normalement je serais en accord avec lui...mais pour cette fois ci, je resterai positif... le plus longtemps possible! ;);)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...