Jump to content

Recommended Posts

http://www.ledevoir.com/politique/montreal/434231/tarifs-2015-bixi-montreal-mise-sur-les-utilisateurs-sporadiques

 

TARIFS 2015

Bixi Montréal mise sur les utilisateurs sporadiques

12 mars 2015 |Karl Rettino-Parazelli | Montréal

Le Devoir

 

Les tarifs de courte durée sont revus à la baisse pour 2015.

 

Bixi veut reconquérir la clientèle des usagers occasionnels et prend les moyens d’y parvenir. Le comité exécutif de la Ville de Montréal a adopté mercredi la nouvelle grille tarifaire du service de vélo en libre-service, qui prévoit une diminution des tarifs de courte durée. Les utilisateurs réguliers constateront toutefois une légère augmentation du prix de l’abonnement annuel.

 

Le prix de l’accès 24 heures passera cet été de 7 à 5 $ et celui de l’accès 72 heures, de 15 à 12 $. Bixi Montréal introduit également un nouveau tarif « aller simple » à 2,75 $, moins dispendieux qu’un billet de métro ou d’autobus.

 

Ces ajustements ont été effectués pour répondre à l’importante baisse des revenus liés à la clientèle occasionnelle au cours des dernières années. Ceux-ci ont diminué de près de 40 % depuis 2012.

 

« BIXI veut maximiser et accroître l’usage de son réseau, qui fait partie de l’offre de transport collectif », a expliqué par voie de communiqué la présidente du conseil d’administration de Bixi Montréal, Marie Elaine Farley.

 

Pour ce qui est des abonnements, les membres annuels devront débourser 85 $ cet été, comparativement à 82,50 $ l’an dernier. L’abonnement pour 30 jours passe de 31,25 $ à 30 $, tandis que l’abonnement demi-saison, d’août à novembre, s’élève à 55 $. Pour la première fois cette année, les utilisateurs qui le désirent pourront également profiter d’un abonnement demi-saison s’échelonnant d’avril à juillet.

 

Utilisation en baisse

 

Les Bixi devraient faire leur apparition dans les 460 stations installées dans les rues de Montréal à partir du 23 mars, mais la saison ne débutera officiellement que le 15 avril prochain.

 

De manière générale, Bixi Montréal a dénombré 33 216 membres actifs en 2014, contre 35 548 en 2013, une baisse de 6,5 %. Les 3,2 millions de déplacements enregistrés en 2014 constituaient par ailleurs une baisse de 4 % par rapport à la moyenne des résultats des cinq années précédentes.

 

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a assuré la survie des vélos en libre-service en acceptant en novembre dernier de verser une aide financière annuelle de 2,9 millions de dollars pendant cinq ans à Bixi Montréal.

 

Link to comment
Share on other sites

Je crois que c'est une excellente décision qui ouvre la porte aux visiteurs, en les invitant à participer plus directement au financement du système de vélo libre. Il faudrait d'ailleurs que cette information soit diffusée dans toutes les brochures touristiques, afin d'inciter le voyageur à utiliser davantage ce moyen de transport simple et efficace. Ce serait aussi en même temps une autre façon de visiter Montréal, en sortant des sentiers battus conventionnels.

 

En plus le visiteur n'entre pas en compétition avec l'utilisateur régulier, puisqu'il peut moduler ses heures d'usages en dehors des heures de pointe. Donc au lieu qu'une bonne partie des vélos attendent aux stations la prochaine vague de déplacements, ils continuent de rapporter des revenus tout au long de la journée. J'ai moi-même visité Copenhague de cette façon et pu rentabiliser grandement mes déplacements, tout en voyant le maximum de territoire. J'en garde d'ailleurs un merveilleux souvenir et souhaite dorénavant utiliser cette formule ultra pratique pour tous mes déplacements dans une ville étrangère.

 

Je suggérerais notamment que les hôteliers du grand Montréal en fasse la promotion, en s'associant à BIXI. Ils pourraient par exemple offrir gracieusement une première utilisation, tout en fournissant gratuitement la carte du réseau cyclable montréalais. Il faut apprendre à mieux travailler en concertation, parce que plus un produit est annoncé et supporté, plus il a de chance de se rentabiliser tout en augmentant la satisfaction du visiteur.

 

Rappelons-nous la règle d'or du tourisme: plus on retient le visiteurs en lui offrant un maximum d'activités intéressantes, plus il dépensera en nuitées, tout en appréciant son expérience. Disons aussi qu'un client satisfait est potentiellement un client qui voudra fort probablement revenir. Donc en mettant toute l'industrie touristique dans le coup, c'est tout le monde qui y gagnera.

Link to comment
Share on other sites

Je crois que c'est une excellente décision qui ouvre la porte aux visiteurs, en les invitant à participer plus directement au financement du système de vélo libre. Il faudrait d'ailleurs que cette information soit diffusée dans toutes les brochures touristiques, afin d'inciter le voyageur à utiliser davantage ce moyen de transport simple et efficace. Ce serait aussi en même temps une autre façon de visiter Montréal, en sortant des sentiers battus conventionnels.

 

En plus le visiteur n'entre pas en compétition avec l'utilisateur régulier, puisqu'il peut moduler ses heures d'usages en dehors des heures de pointe. Donc au lieu qu'une bonne partie des vélos attendent aux stations la prochaine vague de déplacements, ils continuent de rapporter des revenus tout au long de la journée. J'ai moi-même visité Copenhague de cette façon et pu rentabiliser grandement mes déplacements, tout en voyant le maximum de territoire. J'en garde d'ailleurs un merveilleux souvenir et souhaite dorénavant utiliser cette formule ultra pratique pour tous mes déplacements dans une ville étrangère.

 

Je suggérerais notamment que les hôteliers du grand Montréal en fasse la promotion, en s'associant à BIXI. Ils pourraient par exemple offrir gracieusement une première utilisation, tout en fournissant gratuitement la carte du réseau cyclable montréalais. Il faut apprendre à mieux travailler en concertation, parce que plus un produit est annoncé et supporté, plus il a de chance de se rentabiliser tout en augmentant la satisfaction du visiteur.

 

Rappelons-nous la règle d'or du tourisme: plus on retient le visiteurs en lui offrant un maximum d'activités intéressantes, plus il dépensera en nuitées, tout en appréciant son expérience. Disons aussi qu'un client satisfait est potentiellement un client qui voudra fort probablement revenir. Donc en mettant toute l'industrie touristique dans le coup, c'est tout le monde qui y gagnera.

 

Tres bonne analyse Acpnc, comme très souvent t d ailleurs...

Une question cependant : Connait on la raison de la baisse d utilisation continue depuis le lancement de ce service?

Link to comment
Share on other sites

L'an dernier, ils ont parlé de la météo comme étant un des facteurs de la baisse du nombre de déplcements .. c'est vrai qu'on a eu pas mal de pluie

 

Malheureusement toutes les activités extérieures sont sujettes aux aléas de la météo et on n'y peut pas grand chose. Cela dit, en mettant toutes les chances de notre côté, avec un produit à la hauteur des attentes de la clientèle, on finira par en retirer le meilleur service possible. Je crois personnellement que le vélo libre-service est une idée géniale, en parfait accord avec l'esprit du développement durable. Il répond aussi simultanément au besoin de déplacements individuels avec un minimum d'infrastructures, donc moins coûteux, et en plus il contribue au maintien de la santé des usagers. Une petite révolution dont les nombreux impacts positifs, trop longs à énumérer ici, se feront véritablement sentir sur le long terme.

 

J'applaudis donc la sage décision de Coderre de soutenir le projet, surtout qu'à plus longue échéance, on arrivera probablement à une meilleure rentabilité économique. Quant à sa rentabilité sociale: elle ne fait déjà aucun doute.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

http://journalmetro.com/actualites/montreal/757732/bixi-attire-les-celebrites-et-les-clients/

 

15/04/2015 Mise à jour : 15 avril 2015 | 14:19 Ajuster la taille du texte

Bixi attire les célébrités et les clients

Par Mathias Marchal

Métro

 

Alors que la saison 2015 vient à peine de commencer, Bixi a déjà atteint son objectif annuel d’augmentation du nombre d’abonnés.

 

«Avec 37 397 membres actifs, nous avons atteint un sommet historique et déjà dépassé l’objectif de 1000 nouveaux membres par an», a déclaré mercredi Marie Élaine Farley, présidente du CA de Bixi-Montréal, qui croit que la diversification de l’offre commerciale n’y est pas étrangère.

 

Pour faire mousser un peu plus le sentiment d’appartenance de la population envers son système de vélo en libre-service, Bixi met en service 30 vélos décorés selon les suggestions de 30 personnalités telles que Radio Radio, Dumas, Alexandre Taillefer ou Jean-René Dufort. Petit coup de cœur personnel pour celui de l’humoriste Jean-Thomas Jobin et son Bixi surnommé Bon courage dans la côte Berri!

 

 

Même le maire Denis Coderre disposera d’un vélo aux couleurs de la Ville et de ses symboles touristiques, lui qui s’entraîne dur pour participer au tour de l’île en vélo, à la fin mai. «En participant à ce projet, je veux souligner que Bixi ce n’est pas une dépense, c’est un service et qu’il fait partie de la signature de Montréal», a déclaré le maire.

 

Pour que la saison soit parfaite, il reste à la Ville de tenir quelques promesses, comme de réaliser les nouvelles pistes cyclables promises. «Les deux dernières années, on annonçait 50 nouveaux kilomètres par année, mais seulement 35 se sont réalisés», souligne Suzanne Lareau, PDG de Vélo Québec.

 

Parmi les nouveaux axes souhaités par Vélo Québec, Mme Lareau souligne l’importance de prolonger la piste cyclable de la rue Saint-Urbain vers le Vieux-Montréal et d’enfin envisager un axe sud-nord sur le boulevard Saint-Laurent ou sur les rues immédiatement parallèle.

 

Signe de robustesse, les Bixi actuellement sur la route sont les mêmes que lors des deux premières saisons de 2009 et 2010. Ils ont déjà dépassé leur durée de vie prévue.

 

:applause::applause::applause:

Link to comment
Share on other sites

Pourquoi pas une station de Bixi a YUL avec une piste cyclable qui rejoint la gare de train et terminus d'autobus Dorval pas tres loin. Moins d'un kilometre. Avec aussi une station de bixi a la gare dorval. (N.B. pourrait offrir des genre de bixi tandem ou side car pour transporter 1 ou 2 bagages)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...