Jump to content

2015 à Montréal : retour des gratte-ciel, mais pas des banlieusards


IluvMTL
 Share

Recommended Posts

http://ici.radio-canada.ca/emissions/c_est_pas_trop_tot/2014-2015/chronique.asp?idchronique=358943

 

Vivre en ville ou en banlieue, dans la chronique de François Cardinal

 

Vivre en ville ou en banlieue, dans la chronique de François Cardinal Photo : Cadillac Fairview / iStockphoto

Contrairement aux prévisions, les baby-boomers ne semblent pas vouloir revenir s'installer plus près du centre-ville, observe le chroniqueur François Cardinal. Cette nouvelle donne pourrait non seulement ralentir le « boom des condos », mais aussi l'aménagement des banlieues.

 

« On n'a peut-être pas envie à 65 ans d'une vie urbaine trépidante », soumet M. Cardinal comme hypothèse. Il faut dire que beaucoup de familles choisissent de s'établir en périphérie, notamment à cause du prix des maisons. Leurs parents, les baby-boomers, font donc peut-être le choix de rester près de leurs petits-enfants, ajoute le journaliste

 

sent via Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

Il est clair que la grande majorité des gens qui s'installent dans les nombreuses tours à condos de Griffintown et du centre-ville sont des professionnels, des jeunes fraichement gradués qui veulent vivre te travailler en ville ainsi que des étudiants, souvent étrangers. En ce qui a trait aux baby-boomers, je ne crois pas qu'ils cherchent à vivre dans les tours du centre-ville mais je n'ai aucun doute que certains d'entre eux s'installent dans le projet du Bassin des havre, Westmount, autour de la Petite-Italie etc.. Et c'est bien ainsi !

 

Mais ce sont aussi eux qui sont derrière l'achat du premier condo pour les enfants et les petits-enfants à Griffintown et ailleurs en ville.

Link to comment
Share on other sites

J'abonde dans le même sens. Les acheteurs baby-boomers qui reviennent vers le cœur de Montréal choisissent des secteurs périphériques au centre-ville, dans des projets de densité moyenne. Ils cherchent des endroits résolument urbains, mais plus verdoyants avec une vie de quartier à dimension humaine.

 

J'espère que la demande de la part des jeunes professionnels et des investisseurs pour des condominiums au centre-ville demeurera forte, pour que nous puissions poursuivre l'importante transformation de notre skyline.

Edited by Trudeau
Link to comment
Share on other sites

Il y a plus que des jeunes professionnels au centre-ville. Mon expérience est peut-être anecdotique mais je croise plusieurs résidents du centre-ville qui sont en milieu ou fin de carrière. Ils ont les moyens d'y habiter et ils aiment aller à pied au travail et vivre dans un milieu urbain. Par exemple, dans ma copropriété, les deux tiers des occupants sont en milieu ou fin de carrière ou sont retraités.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Faut oublier ce rêve là que certains entretiennent. Tous les goûts sont dans la nature et y a de la place en masse dans le grand Montréal pour plaire a tous. Sans compter qu un retour massif hypothétique serait insoutenable pour les gens qui habitent les quartier centraux (prix à la hausse massif des loyers).

 

 

Sent from my iPhone using Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

Faut oublier ce rêve là que certains entretiennent. Tous les goûts sont dans la nature et y a de la place en masse dans le grand Montréal pour plaire a tous. Sans compter qu un retour massif hypothétique serait insoutenable pour les gens qui habitent les quartier centraux (prix à la hausse massif des loyers).

Sent from my iPhone using Tapatalk

 

C'est sûr que tous les mouvements de masse sont déstabilisateurs. Donc pas trop souhaitables. Mais ce qui se passe actuellement, c'est plutôt une concentration dans le développement du coeur de la ville, avec probablement un retour limité de certains montréalais, et sûrement un peu plus de rétention pour d'autres. N'oublions pas non plus que les dizaines de milliers de nouveaux arrivants atterrissent en ville en premier lieu. C'est donc la population d'une petite ville qui s'ajoute à chaque année et un immense jeu de chaise musicale en ce qui a trait au logement.

 

Dans l'ensemble le mouvement semble assez équilibré et se nourrir de lui-même. Donc c'est une croissance qui se fait à une certaine cadence et qui m'apparait grosso mode vraiment positive.

Link to comment
Share on other sites

Il n'y pas que le centre-ville on devrait previlegier le multipole pour equilibrer le tout. Pousser le devellopement un peu partout sur l'ile.

 

J'aime bien le secteur Jean-Talon. C'est un endroits cool et abordable.

En plus bien pourvu en transport en commun. Meme le secteur Chabanel me donne des idées de devellopement.

 

Et on devrait pousser pour des appartement de 3 chambres a coucher. Dans les regles d'urbanistes de la ville.

On pourrait donner le permis de construction avec minimum de 20% de 5 et demi.

Et donner des congés de taxes pour les familles .

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value