santana99

Member
  • Content Count

    760
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    14,184 [ Donate ]

Community Reputation

378 Excellent

About santana99

  • Rank
    Senior Member

Personal Information

  • Location
    montréal
  • Interests
    urbanisme cuisine

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Si ce n'est le bilan désastreux du Québec, le Canada dans l'ensemble a bien géré la crise, et s'en sort très bien. Il reste un peu plus de 27 000 cas actifs au pays. Et plus de 25 000 de ces cas se trouvent au Québec. Une honte ! C 'est vraiment une tache sur notre système de santé. Maintenant il faut voir comment l'économie du Québec, l'une des plus performantes au pays, saura rebondir dans les prochains mois ! https://www.tvanouvelles.ca/actualites/coronavirus-les-derniers-chiffre7 000
  2. Faut-il encore le rappeler ? Pas d'économie viable = pas de système de santé ! Certains professionnels de la santé qui ne voient pas plus loin que leur nez ont même proposé de confiner la population américaine pendant UN AN. C'est ce que j'appelle le discours tout-médical. Une société se compose de plusieurs acteurs. Les médecins vont réclamer plus de moyens pour les hôpitaux, et les restaurateurs, je prends cet exemple, dont certains sont en train de tout perdre vont se tourner vers l'État pour obtenir de l'aide, ce qui est normal, car ils ne sont pour rien dans cette pandémie. L'État dont l'une des missions justement est de préserver la population de crise sanitaire comme celle que nous vivons et de lui prodiguer des soins de santé. Dans la crise du coronavirus, inutile de dire que l'État a lamentablement échoué dans sa mission de protéger notamment les populations les plus vulnérables. On va me dire que l'hôpital est un service essentiel, ce que ne sont pas les restaurants. Vrai dans l'absolu. Mais si on applique ce raisonnement à l'ensemble des acteurs économiques, hormis l'hôpital, il n'y a aucune intervention gouvernementale dans le champ économique en temps de crise, on reporte l'ouverture de l'économie sine die, et au bout du compte il n'y a plus d'hôpital du tout parce qu'il n'y a plus d'argent pour le financer. Tout se tient. Dans cette crise, il faut avoir une vision d'ensemble et ne jamais perdre de vue le tableau complet.
  3. Les problèmes que tu soulèves dans ton commentaire concernant le milieu hospitalier en temps de pandémie sont parfaitement connus et documentés. Ce que j'écrivais, c'est que l'écrasante majorité des décès liés au coronavirus au Québec ont eu lieu dans les CHSLD. C'est un fait. Il ne s'agit absolument pas de sous-estimer les problèmes rencontrés par les hôpitaux pour traiter les patients souffrant d'autres pathologies pendant une telle crise sanitaire. Absolument pas ! On parle ici d'un état d'impréparation généralisé face à une pandémie, aussi des problèmes structurels d'un système de santé déficient. Bien préparés, avec des CHSLD sous contrôle, des mesures de distanciation appropriées, et un système de santé enfin correctement financé, les problèmes que tu soulèves seraient gérables. Je ne vois pas pourquoi d'ailleurs on répèterait deux fois les mêmes erreurs. La leçon a été apprise, je crois. À la dure. Le port obligatoire du masque dans les transports en commun, et même dans les commerces, est un autre pas dans la bonne direction. Moi, j'en ai seulement contre le discours tout-médical que certains voudraient nous imposer sur ce site ou ailleurs. La vie ce n'est pas que le COVID-19. Il y a l'économie, la vie en société, l'art, le sport, etc. c'est tout ce que je m'évertue à dire en forçant parfois volontairement le trait. Mais certains comprennent tout de travers.
  4. Ton activité sur le forum s'apparente à celle d'un troll. Je ne répondrai plus à tes commentaires qui n'ont ni queue ni tête. Good bye !
  5. Laisse tomber ! Contente-toi de prendre connaissance des chiffres dans ma dernière intervention sur l'importance du secteur de la restauration au Québec. Good bye !
  6. Ben oui, les restaurants et les bars ce n'est pas important "pour le système à long terme". Quelques milliers d'emplois ! Je ne sais pas d'où tu sors, toi, mais tu as vraiment une vision très réductrice de la vie en société ! Va insulter qui tu veux, mais ne m'embête plus, ok ? https://restauration.org/portrait-de-lindustrie "Les quelques 21 000 établissements de restauration commerciale québécois emploient plus de 230 000 personnes et ont versé 4,5 milliards de dollars en salaires, traitements et revenus d'entreprise au cours de la dernière année."
  7. Essaye de t'exprimer de façon claire avant de juger de la qualité des interventions des autres. Tu me parles de JLM, je ne sais pas à qui tu fais allusion, tu parles de reconfinement alors qu'économiquement la société ne peut pas se le permettre de nouveau, Les restaurants et les bars, ce sont des milliers d'emplois ! Essaye d'avoir une vision d'ensemble du problème. Tu es nouveau sur le forum. Commence d'abord par mesurer la pertinence de tes propres interventions avant de juger celles des autres, Newbie !
  8. Excuse-moi, mais ce que tu m'écris est incompréhensible. Essaye de t'exprimer de façon cohérente si tu veux que je te réponde !
  9. Son argument est celui du corps médical. Je grossis le trait pour montrer que ce genre de discours ne peut pas prévaloir in fine car toute vie va alors devenir impossible en société. Est-ce que j'ai dit par exemple que j'étais contre le port du masque ? Absolument pas, Au contraire, je suis pour. Mais ce ne sont pas les médecins qui dirigent la société ! Son point de vue est celui d'un type qui travaille dans un hôpital. On s'est confiné pour que les services dans lesquels travaillent ces gens ne soient pas saturés, très bien. On l'a fait une fois, on ne le fera pas deux fois ! Un tel discours ne doit pas devenir le discours dominant. La santé ne peut pas tout justifier. Voilà pourquoi le confinement ne pouvait pas se poursuivre plus longtemps pour des raisons qui n.'ont rien à voir avec le virus lui-même ! Mon point de vue dit simplement que le discours médical ne peut pas tout justifier. La vie ce n'est pas que l'hôpital, Pas pour rien qu'on a déconfiné !
  10. Ton point de vue est celui de quelqu'un qui travaille dans le système de santé. Le mien est différent. Je ne suis pas obligé d'accepter ton point de vue comme celui qui doit prévaloir quand il s'agit de la vie en société. On ne va pas confier la conduite des affaires de la Cité aux médecins ! Le risque zéro n'existe pas, la vie est un risque. L'histoire des hôpitaux saturés, je l'ai entendu mille fois. Moi, je te réponds, y en a marre ! Qu'on s'occupe des CHSLD, et que les spécialistes et virologues cessent de vouloir régenter nos vies ! On ne peut plus se serrer la main, s'embrasser, il y a la distanciation physique, ça commence à faire. Prêche pour ta paroisse, mais cesse de présenter ce genre d'argument des jeunes hospitalisés pour justifier une situation où les gens sont en train de désapprendre les gestes les plus naturels qui font notre humanité. La vérité c'est que le coronavirus tue à une écrasante majorité les gens de plus de 70 ans ! Que les autres s'isolent et se soumettent à une quatorzaine s'ils sont touchés et que la vie continue ! Le discours des spécialistes, qui voudraient nous imposer des mesures de distanciation et d'hygiène extrêmes ad vitam aeternam, pu capable !
  11. Plus de 91 % des décès du coronavirus au Québec concernent des gens qui ont plus de 70 ans ! 8,4 % des décès seulement concernent des gens de moins de 70 ans. ET LES MOINS DE 50 ANS comptent pour seulement 0,6 % des décès. https://www.tvanouvelles.ca/2020/06/29/37-nouveaux-deces-au-quebec-depuis-4-jours Il va tout simplement falloir vivre le plus normalement possible dans les mois à venir et accepter de développer - même si le sujet semble un peu tabou -une forme d'immunité collective puisque chez les moins de 60 ans, et surtout chez les jeunes, dans la vaste majorité des cas les symptômes sont plutôt bénins. De toute façon, on ne peut arrêter une seconde fois toute une économie quand le problème concerne essentiellement une population âgée et retraitée, qui n'est même plus sur le marché du travail ! Qu'on règle en priorité le problème des CHSLD et on aura déjà fait un grand pas dans la bonne direction ! Autrement, on risque de vivre dans un société dominée par la peur des autres et la paranoïa
  12. Pour certains Américains, ce n'est certainement pas glorieux d'être sur cette liste, même si les Européens ont été interdits de territoire en sol américain il ya quelques mois. D'autant plus que le voisin du Nord lui est sur la liste en question. Cette interdiction révèle la difficulté de contrôler une telle pandémie sur un territoire aussi vaste que les États-Unis, avec plusieurs juridictions, et un système de santé, disons-le, inadapté et obsolète.
  13. Ai-je écrit que c'était anormal ? Évidemment que les États-Unis sont l'un des principaux foyers de la pandémie à l'heure actuelle. Je ne faisais que souligner un fait.
  14. Certains membres ont décrié le CHUM parce qu'ils le jugeaient surdimensionné. Au final, je trouve personnellement le projet très réussi, même si j'aime moins le bâtiment des labos, mais à distance l'effet est trompeur. Les photos du bâtiment prises de près m'obligent finalement à revoir mon jugement. Le bâtiment est franchement pas mal. J'aime assez. Conclusion : dans l'ensemble, le CHUM, avec l'auditorium et l'intégration du clocher de l'église, me paraît très abouti architecturalement parlant
  15. Pour rebondir sur tes propos très pertinents, voici un exemple de fonctionnement d'une administration municipale qui ne semble pas comprendre qu'elle compromet par ses gestes irréfléchis l'existence de certains commerces en pleine crise sanitaire et qui n'est pas fichue de communiquer correctement avec un restaurateur qu'elle met carrément dans la merde. Un restaurateur installe une terrasse sur St-Zotique, et la Ville à quelques jours d'avis colle un papier dans sa vitre pour lui signifier que les travaux de piste cyclable vont débuter en juillet. Bravo la décision et la communication ! Je suis cycliste, mais peut-on reporter les projets de pistes cyclables au centre-ville de Montréal au printemps prochain, et permettre aux restaurateurs et propriétaires de bars d'installer leurs terrasses ? Peut-on leur foutre la paix ? Pour plusieurs d'entre eux, c'est vital, c'est une question de vie ou de mort. Ils ne sont pas responsables de cette pandémie. https://www.tvanouvelles.ca/2020/06/28/fini-la-terrasse-en-raison-dune-piste-cyclable