Wave Arts

Member
  • Content Count

    125
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    4,102 [ Donate ]

Community Reputation

114 Good

About Wave Arts

  • Rank
    Advanced Member

Recent Profile Visitors

283 profile views
  1. Un autre aspect qui ne semble pas avoir encore été vraiment abordé sur le fil est la réfection du boulevard Taschereau sur toute sa longueur. Puisqu'il parcourt 3 villes (4 si on compte Saint-Lambert), la configuration du boulevard est incohérent et présente parfois certains défauts notables. Mais avec un projet de la sorte il faudra nécessairement le reconfigurer. Une réfections + un tramway, on verra le gold rush des promoteurs. Aussi, j'aime bien le parc qui remplacerait le viaduc, ça me fait drôlement penser à Henri-Bourrassa.
  2. Merci beaucoup, je ne suis vraiment pas un expert en photographie donc ça me fait plaisir de savoir que ma photo te plait bien. J'apprécie énormément moi aussi ce point de vue, qui mêle presque tous les symboles de Montréal (mont-Royal, le fleuve, le c-v et ses icones, etc). C'est toujours un plaisir d'admirer la vue à chaque jour. Aussi, environ 1km plus à l'ouest, dans le Récro Parc, il est possible d'avoir une vue sur le pont Mercier et sur le pont Saint-Laurent en plus, donc on peut presque avoir une vue sur tous les ponts (malheureusement de cet endroit, il est impossible d'apercevoir les autres ponts) Toutes mes félicitations @Windex, je ne m'attendais vraiment pas à ce que quelqu'un trouve cet endroit qui est déjà mal connu des citoyens de Sainte-Catherine. En effet, si je me souviens bien, j'ai pris la photo de la petite plage (qui est malheureusement maintenant presque inexistante en raison du niveau d'eau élevé du fleuve pendant tout l'été) où l'on voit quelques chemins de terre. Tout le long de ce chemin, il y a plein d'endroits très peu connus et fréquentés (puisque pas aménagés) mais qui offrent une excellente vue sur Montréal et Brossard (et quelques montérégiennes). Par contre, tu as attiré mon attention, connais-tu cet endroit où l'as-tu simplement deviné en te fiant à google map? Voici une carte qui montre la plupart de mes "spots", bien sur en gardant secret le meilleur. A: Position plus élevée, mais présence d'un marais abritant une faune incroyable donc faut faire attention de ne pas le déranger B: Petite plage, inconnue de presque tout le monde C : Plage, un peu connue D : Plage, connue et aménagée E : Plage, connue et aménagée mais qui offre probablement la meilleure vue de toutes celles nommées précédemment (ma photo de couverture y a été prise) F : Principal accès : escaliers munis de rebord pour monter le vélo. Par contre c'est environ 5-8m de pente, donc assez chiant à y faire monter un vélo.
  3. Les illusions que me donnent les balcons sur les rendus sont assez incroyables. Si elles seraient pareilles lors du vrai bâtiment, ça attirerait forcément l'oeil des passants.
  4. Effectivement, le toit pourrait devenir la signature de la tour pour les personnes non-amatrices d'architecture, un peu comme la pointe en flèche du 1000 DLG
  5. Très vrai, on dit souvent que Montréal ne souffrira pas beaucoup des changements climatiques que certaines métropoles et régions en voies de développement, mais la ville souffrira de la pollution excessive engendrée par l'activité humaine : pollution atmosphérique, marine et des sols, surutilisation des sols, modifications du réseau hydrographique souterrain, monoculture, utilisation d'engrais, etc. Comme vous le savez, la Montérégie est le "grenier" du Québec, les terres les plus fertiles se trouvant notamment au sud de Montréal (MRC des Jardins de Napierville). Les rivières les plus polluées du Québec se retrouvent également en Montérégie. Les rivières transportent un mélange de pesticides et insecticides de plusieurs centaines de km2 de terres agricoles, de sels de déglaçage, de rejets résidentiels ou urbain, qui finit dans notre fleuve. Certains cours d'eaux de la région de Roussillon / Jardins de Napierville / Beauharnois-Salaberry / Haut-Saint-Laurent sont si pollués par les engrais et les pesticides que la faune aquatique est inexistante ou presque absente. Aussi, en ce qui attrait de la pollution des sols et des nappes phréatiques, il suffit de penser aux lagunes de Mercier, un désastre écologique.
  6. Une photo du c-v prise au début de l'été 2019, histoire d'oublier qu'on est en février.
  7. Effectivement, je ne refuserais pas une unité au 30e étage ou plus
  8. Ca dépend aussi de la densité. Un projet de TOD aux abords des gares n'est pas de l'étalement urbain. Par contre, construire des quartiers de banlieue de maisons unifamiliales à une certaine distance des gares, même si ceux-ci se construisent dans la première couronne, ça reste de l'étalement urbain car on construit plus loin par l'excuse que le TEC est maintenant plus proche.
  9. La beauté du 1000 réside aussi dans ce qu'il représente. Mais c'est vrai qu'il est temps d'aller vers l'avant en construisant d'autres édifices de qualité dans le secteur. Comme @Rocco l'avait dit, on est en train de voir une métamorphose du c-v et qui changera l'image de porte d'entrée qu'on a en venant de Bonaventure et sur R-B.
  10. T'as pas besoin d'aller sur le Mont Saint-Hilaire pour avoir une belle vue du centre ville. La rive sud est le meilleur endroit, même si c'est à l'hauteur du sol, ça permet de voir le c-v dans toute sa majestuosité. Pis le belvédère du mont-Royal est vraiment pas pire quand même si tu veux avoir la vue du dessus.
  11. En regardant la vidéo, j'ai l'impression que si j'achète une unité, j'aurai les même effets que la consommation de substances illicites.
  12. On vit une compétition féroce pour qui aura la plus haute tour résidentielle de Montréal.
  13. Wow merci! C'est toujours intéressant de voir ce que les «mortels» ne voient pas.
  14. Je viens de finir le livre «Histoire du Québec contemporain» par Linteau, Durocher et Robert et il y a de nombreuses images de l'époque dans l'ouvrage. Je vais donc vous en partager régulièrement avec parfois une anecdote. Pour commencer, le siège social de la banque Jacques-Cartier. (juin 1873). La banque Jacques-Cartier a été fondée à Montréal en 1861 par un groupe d'hommes d'affaires. Elle affichait en 1896 un actif de 3 040 000$. Elle a été réorganisée en 1900 sous le nom de Banque Provinciale. Petite anecdote : l'un des présidents de la banque était Alphonse Desjardins, pas le fondateur de la caisse populaire, un autre Alphonse Desjardins qui certains d'entre vous le connaissent peut-être puisqu'il a été maire de Montréal en 1893-1894 et promoteur immobilier à Maisonneuve. Quand au bâtiment, j'ai l'impression qu'il se situait sur l'exacte site de l'édifice Alfred.
  15. Les rendus donnent l'impression que le béton sera recouvert, mais j'ai l'impression en regardant la maquette que le béton restera tel quelle. Je pense que je préfèrerais un recouvrement, le béton des balcons me donne une sensation de claustrophobie.