Search the Community

Showing results for tags 'saint-hubert'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 15 results

  1. Ville de Montréal - Portail officiel - Détail du communiqué Réaménagement de la rue Saint-Hubert et remplacement de la marquise - La Ville investit 50 M$ pour redynamiser la Plaza Saint-Hubert 5 février 2017 Montréal, le 5 février 2017 – Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, accompagné de M. Marc-André Gadoury, responsable du dossier vélo au sein de l'Administration Coderre et de Mme Érika Duchesne, conseillère de la Ville pour l'arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, a annoncé aujourd'hui les grands principes du projet de réaménagement de la Plaza Saint-Hubert, située sur la rue Saint-Hubert, entre les rues de Bellechasse et Jean-Talon. « Je suis heureux de vous annoncer que mon Administration investira environ 50 M$ pour refaire les infrastructures de la Plaza Saint-Hubert, réaménager la rue et remplacer la marquise, qui en avait bien besoin. Nous allons redonner à la Plaza Saint-Hubert ses lettres de noblesse, la propulser au 21e siècle et offrir aux Montréalais un espace de vie agréable et une expérience commerciale unique et attractive », a déclaré M. Coderre. Les travaux d'infrastructure et d'aménagement de surface visent à mettre à niveau les infrastructures souterraines, dont les conduites d'égout et d'aqueduc, à améliorer l'esthétisme et la convivialité de la rue et la visibilité des commerces. En accord avec les commerçants et la Société de développement commercial (SDC) de la Plaza Saint-Hubert, la marquise, installée en 1984 et qui constitue l'emblème de cette rue commerciale, sera démantelée. Une nouvelle marquise, plus légère, plus claire, n'obstruant pas les fenêtres du deuxième étage des bâtiments sera installée. À cette occasion, la Ville de Montréal mettra en place un programme, le PRAM-Artères en chantier, destiné notamment à offrir des subventions aux propriétaires des bâtiments pour leur permettre d'effectuer des rénovations sur leurs façades avant l'installation de la nouvelle marquise. « La nouvelle marquise, des places publiques pour mettre en valeur certains bâtiments, des trottoirs plus larges, du nouveau mobilier, un éclairage plus performant et des arbres qui ne seront plus, enfin, situés sous la marquise, feront de cette rue commerciale unique à Montréal un endroit où il fera bon se promener pour découvrir ou redécouvrir les commerces », a ajouté M. Lionel Perez, membre du comité exécutif responsable des infrastructures au comité exécutif. Démarche participative, chantier exemplaire Dans sa volonté affirmée de faire du projet de réaménagement de la rue Saint-Hubert un chantier exemplaire en matière de concertation, de consultation et de gestion de chantier, la Ville de Montréal a tenu, depuis 2012, diverses activités auxquelles la SDC de la Plaza Saint-Hubert, les commerçants, les usagers et les résidents ont pris part. Afin d'atténuer l'impact des travaux et pour augmenter l'attrait de la Plaza Saint-Hubert avant, pendant et après les travaux, la Ville de Montréal a fait appel à des firmes de concepteurs afin qu'elles développent, en concertation avec les citoyens, des pistes d'intervention permettant d'animer la rue et d'améliorer l'expérience des usagers. Les détails de ces mesures de mitigation seront dévoilés ultérieurement. Pour en apprendre davantage sur le projet, consulter le lien suivant : ici. [TABLE=width: 100%] <tbody>[TR] [TD=width: 217][/TD] [TD=width: 555][TABLE=width: 100%] <tbody>[TR] [TD=width: 100%][h=1]Réaménagement de la rue Saint-Hubert[/h]La rue Saint-Hubert a plus de cent ans. Caractérisée par sa marquise de verre construite en 1984, elle est une artère commerciale majeure de la ville de Montréal. Mieux connue sous le nom de Plaza St-Hubert, cette portion de la rue, située entre les rues de Bellechasse et Jean-Talon, a connu certaines transformations au cours des dernières années. À la fin de 2018, la Ville de Montréal procédera à d’importants travaux dont : La mise à niveau des infrastructures souterraines (conduites d’égout et d’aqueduc); Le remplacement de la marquise par une installation plus légère et plus claire; L’élargissement des trottoirs; L’aménagement de places publiques et la mise en place de mobilier urbain distinctif; L’alignement d’arbres en bordure de la marquise. Ces travaux auront pour effet d’augmenter le confort et la convivialité de cette artère tout en améliorant son esthétisme et la visibilité de ses commerces. [h=2]Mise en valeur du chantier et de l’artère commerciale[/h]Dans le but d’augmenter l’attrait de la Plaza St-Hubert avant, pendant et après les travaux, la Ville de Montréal a fait appel à quatre firmes de concepteurs, Atomic 3, Daily tous les jours, la SHED, et Muhidin Kadric afin qu’elles développent des pistes d’intervention permettant d’animer la rue et d’améliorer l’expérience de ses usagers. Précisons que les idées retenues s’inspirent de celles proposées par les citoyens lors d’une consultation publique ayant eu lien en 2016. Par ailleurs, afin de soutenir l’activité commerciale pendant les travaux, la Ville de Montréal lancera le [email protected] Saint-Hubert qui comprend également un volet d’aide à la rénovation des commerces. [/TD] [TD=width: 15][/TD] [/TR] [TR] [TD=width: 100%, colspan: 3][/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] [TABLE=width: 100%] [/TABLE] [/TD] [TD=width: 217][TABLE=width: 100%] <tbody>[TR] [TD][TABLE=class: RegionNoBorder, width: 100%] <tbody>[TR] [TD=class: RegionHeaderColor, width: 100%][TABLE=width: 100%] <tbody>[TR] [TD][TABLE=class: RegionNoBorder, width: 100%] <tbody>[TR] [TD=class: RegionHeaderColor, width: 100%] [/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] [/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] [/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] [/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE] [/TD] [/TR] </tbody>[/TABLE]
  2. Exclusive Business Class Travel Between Toronto and Montreal MONTREAL, Feb. 28, 2017 /CNW Telbec/ - Ufly, a new business class travel experience, announced today that it will sell exclusive flights between the Billy Bishop and Saint-Hubert airports from Monday to Friday, at a frequency of two round trips daily. Offering numerous advantages such as online bookings at a fixed rate, last minute boarding in addition to quick and easy access to aircrafts, Ufly and Pascan Aviation are every business traveler's dream. An accessible, exclusive and efficient service Ideal for frequent business flyers, Ufly truly demonstrates a full executive treatment: comfortable, exclusive and luxurious. Thanks to its unprecedented service offering, Ufly members can take advantage of a VIP lounge, a dedicated phone reservation line, a mobile application, and free parking near the priority security checkpoint and check-in. As a high-end luxury service provider, Ufly sells seats on private nine-seater Pilatus PC 12 planes, the safest on the market, equipped with comfortable, large leather seats that are operated by Pascan Aviation. Available on a member-only basis, Ufly proposes several membership types to meet every travelers' corporate budget allowances. Furthermore, ticket prices do not fluctuate throughout the year, allowing users to benefit from fixed rates that include snacks and beverages and an unlimited number of flights! For more information, go to uFly. About Ufly Launched in February 2017, Ufly sells tickets for Pascan Aviation between Saint-Hubert airport and Billy Bishop airport in Toronto, as well as between Saint-Hubert airport and Québec City, Val-d'Or and Bagotville. Ufly is primarily designed for business professionals and offers preferential access to planes operated by Pascan Aviation. The service is designed to dramatically reducing airport wait times. Members have access to an unlimited number of flights at a fixed rate. Ufly plans to offer more routes in the upcoming year. For more information, go to uFly.
  3. En consultant les résultats officiels ici http://www.electionlongueuil.org/resultats.htm J'ai compilé des statistiques et j'ai crée des cartes. PML = Parti Municipal de Longueuil (Goyette) AL = Action Longueuil (St-Hilaire) Statistiques des districts / conseillers et conseillères Arr. Vieux-Longueuil PML : 10 victoires AL : 5 victoires Arr. Greenfield Park PML : 2 victoires AL : 1 victoire Arr. Saint-Hubert PML : 5 victoires AL : 4 victoires Analyse : Le parti de M. Goyette a gagné dans chaque arrondissement avec une marge de 2:1 dans Vieux-Longueuil et Greenfield Park. L'équipe de Mme St-Hilaire a mieux performé dans Saint-Hubert, quoique le PML a remporté 1 district de plus que Action Longueuil. Le PML (Goyette) a mieux performé... ...dans les secteurs plus urbains et denses ...dans les endroits généralement plus vieux ...à Longueuil, ou les gens connaissent le PML depuis des décennies Action Longueuil (St-Hilaire) a mieux performé... ...dans les dévelopements récents, les secteurs moins denses de type banlieu ...dans le vieux-vieux-Longueuil ...à Saint-Hubert, ancienne ville, ou les gens ne connaissent pas le PML que depuis quelques années depuis les fusions On peut voir que malgré la victoire de Mme. St-Hilaire, l'opposition va être féroce à l'hôtel de ville. Districts remportés par le PML (Jacques Goyette): 16 Districts remportés par Action Longueuil (St-Hilaire): 10
  4. Plaza St-Hubert — La fin de la marquise? Écrit par Yvon Laprade Ruefrontenac.com Mercredi, 19 mai 2010 La controversée marquise qui recouvre les deux trottoirs de la Plaza St-Hubert depuis plus d’un quart de siècle est-elle sur le point d’être démolie? «On se pose la question très sérieusement», confirme en entrevue à Rue Frontenac le directeur général de la Société de développement commercial Plaza St-Hubert, Mike Parente. En septembre 2009, une étude réalisée par une firme d’architectes et de design (Atelier Braq) n’écarte pas le scénario de la démolition et insiste sur l’importance de «faire quelque chose pour rendre la Plaza St-Hubert plus attirante et attrayante», précise le directeur général. «Il est clair que la marquise a vieilli et qu’elle cache les façades des commerces, entre la rue Jean-Talon et la rue Bellechasse (sur 1,2 kilomètre). Si on la détruit, il faudra ravaler certaines façades qui sont fades et sans attrait», explique Mike Parente. Il ajoute cependant: «Les commerçants sont divisés. Certains veulent qu’on libère la rue Saint-Hubert de cette structure de verre, tandis que d’autres souhaitent simplement qu’on la modernise.» «Mais il est clair que le statu quo est inacceptable», ajoute-t-il. Passée de mode Le directeur général déplore toutefois «une certaine forme d’inaction» des élus municipaux dans ce dossier. «La marquise appartient à la Ville de Montréal, c’est même elle qui en avait défrayé les coûts en 1984 (plus de 20 M$). Or, depuis quelques années, elle n’assume plus les frais d’entretien. Ce sont les commerçants qui doivent débourser jusqu’à 40 000$ par année. Ça crée du mécontentement», fait-il valoir. Mike Parente reconnaît que le concept des marquises sur les artères commerciales semble dépassé. «On en voit de moins en moins. Ce n’est plus un attrait», dit-il. Avant d’être recouverte et «protégée du soleil et des intempéries», la rue Saint-Hubert était une artère commerciale avec de simples auvents en toile, et des lampadaires «Washington» éclairaient les commerces et les trottoirs. Regain de popularité Toutes ces questions entourant le maintien ou la démolition de la marquise n’empêchent pas les 400 marchands de voir l’avenir avec optimisme en ce 50e anniversaire de cette rue commerciale très fréquentée. «On a connu nos moments difficiles au cours des années 1990, avec la prolifération des centres commerciaux et la venue des power centers, mais depuis dix ans, on observe un nouveau dynamisme. Nous demeurons la rue consacrée à la mariée, mais de nouvelles boutiques branchées diversifient l’offre aux consommateurs», observe Mike Parent. Il rappelle que la rue Saint-Hubert fait travailler des commerçants indépendants, des petits entrepreneurs, dans bien des cas, qui ont à cœur le développement urbain. «Nous allons toujours être là. Nous investissons dans l’économie locale, en créant des emplois et en payant des taxes à la Ville de Montréal», insiste le directeur général. La Plaza St-Hubert a une histoire. Le plus vieux commerce, Labelle Fourrures, aura 100 ans en 2010. La Quincaillerie Lambert et L.L. Lozeau ont traversé le temps avec élégance. Festivités Pour souligner ses 50 ans, les commerçants de la Plaza St-Hubert vont mettre en valeur l’aspect historique de cette artère de la Petite-Patrie. Du 7 au 11 juillet, 300 000 visiteurs sont attendus avec fermeture de la rue, la présence d’amuseurs publics, des spectacles sur deux scènes et des jeux pour enfants. Le volet culturel s’articule autour des spectacles de Orange Orange, Antoine Gratton et Les Respectables le vendredi 9 juillet et Maytiss, Caïman Fu ainsi que Wesli le samedi 10 juillet. Ces spectacles seront présentés sur une grande scène aménagée à l’angle des rues Bélanger et Saint-Hubert. http://ruefrontenac.com/affaires/commercedetail/22883-marquise
  5. Complèxe résidentiel pour retraités (phase 1) Situé sur Ch. de Chambly. L'espace vide entre Vieux-Longueuil et Saint-Hubert est presque non existent! Bientôt les deux arrondissements de Longueuil seront totalement contiguës.
  6. I contributed this so I reserve the right to delete it. Signed, MTLskyline
  7. http://monteregieweb.com/Ma_Vallee/main+fr+01_300+Opmedic__3_millions__pour_un_nouvea u_centre_medial_a_SaintHubert.html?ArticleID=64081 9
  8. L’aéroport de Saint-Hubert va se doter d’un terminal 29 avril 2009 - 16h06 Argent L’aéroport de Saint-Hubert va entreprendre de vastes travaux pour moderniser ses installations. Dès cet été devraient donc débuter des travaux pour munir l’aéroport d’une aérogare. Ce complexe aéroportuaire, l’Aérocentre, permettra d’exploiter davantage les vols commerciaux et nolisés et de mieux desservir la population de la Montérégie. Les travaux sont rendus possibles grâce à un partenariat entre la société DASH-L et DEV-YHU. La première phase du projet, dont les coûts sont estimés à 20 millions $, prévoit la transformation d’un bâtiment pour ériger un terminal
  9. Pratt & Whitney songe à Mirabel 16 août 2007 - 06h32 La Presse Marie Tison Grossir caractèreImprimerEnvoyer Pratt & Whitney Canada envisage la possibilité de déménager à Mirabel toutes ses activités d'essais en vol. Le motoriste pourrait aussi décider de transférer toutes ses activités à Plattsburgh. À l'heure actuelle, P&WC effectue une partie de ses essais à Plattsburgh et une autre partie à Saint-Hubert. Or, la piste principale de l'aéroport de Saint-Hubert n'est pas assez longue et pas assez robuste pour qu'il soit possible d'y rapatrier toutes les activités d'essais en vol. «Nous examinons différentes possibilités, a déclaré la vice-présidente aux communications de P&WC, Nancy German. Il y a des avantages à avoir toutes les opérations d'essais en vol au même endroit. Ça a du bon sens au point de vue opérationnel, question d'efficacité et de coûts.» Elle a toutefois précisé que les activités d'essais en vol fonctionnaient quand même bien à l'heure actuelle dans les centres de Plattsburgh et de Saint-Hubert. L'entreprise pourrait donc choisir le statu quo. À Saint-Hubert, P&WC utilise un vieux Boeing 720 pour tester ses moteurs en plein vol. En raison de sa taille moyenne, l'appareil peut facilement décoller et atterrir de l'aéroport. À Plattsburgh, P&WC utilise plutôt un Boeing 747, un appareil qui ne pourrait pas utiliser les installations de Saint-Hubert. Mme German n'a pas voulu dire si le motoriste entendait utiliser d'autres B747 dans l'avenir. La société qui gère l'aéroport de Saint-Hubert, DASH-L (Développement aéroport Saint-Hubert de Longueuil), s'inquiète à l'idée de voir P&WC transférer ailleurs son centre d'essais en vol. Ce centre d'essais n'emploie qu'une vingtaine de personnes, comme celui de Plattsburgh, mais le président du conseil de DASH-L, Jean-Jacques Rainville, estime que la concentration de tous les essais à Saint-Hubert pourrait entraîner la création de 300 emplois indirects. DASH-L entend rénover ses infrastructures et refaire sa piste d'atterrissage dans le cadre d'un projet de 300 millions de dollars. Ce montant comprendrait un investissement de 150 millions de P&WC pour la construction d'un hangar et de bureaux administratifs. DASH-L espère également recevoir une aide financière de 25 millions de la municipalité de Longueuil, 18 millions du gouvernement du Québec et 70 millions du gouvernement fédéral. Or, Ottawa se laisse tirer l'oreille. «Nous n'avons pas eu de nouvelles récemment avec la période des vacances, a déclaré le directeur général de DASH-L, Jacques Malenfant. Nous attendons plus d'information vers la mi-septembre.» Cette demande d'aide financière a cependant indisposé Aéroports de Montréal (ADM). Son président-directeur général, Jim Cherry, a rappelé qu'ADM ne recevait aucune subvention et il s'est demandé pourquoi il y aurait une politique de deux poids, deux mesures dans la région de Montréal. Il a fait valoir qu'il y avait des pistes disponibles à Mirabel et qu'il n'était donc pas nécessaire de subventionner de nouvelles pistes à Saint-Hubert. M. Malenfant a soutenu hier que le gouvernement fédéral avait promis de financer la réfection de la piste lors de la cession de l'aéroport de Saint-Hubert à DASH-L, en 2004. P&WC a quand même décidé d'aller faire un petit repérage à Mirabel. «Ils sont venus voir les pistes, les hangars, a déclaré la vice-présidente aux affaires publiques d'ADM, Christiane Beaulieu. Il s'agissait notamment de voir s'il y avait des espaces suffisants, parce que nous avons déjà commencé à combler l'espace qu'occupait Air Transat à l'époque.» Mme Beaulieu a indiqué qu'il serait bien préférable de voir P&WC conserver ses activités d'essais en vol au Québec plutôt que tout transférer à Plattsburgh. «Surtout que Plattsburgh essaie de manger dans notre lunch en se présentant comme l'aéroport de Montréal aux États-Unis, a-t-elle lancé. Et ils sont subventionnés pas à peu près: ils ont reçu d'énormes subventions lorsque la base militaire a quitté l'aéroport.» Effectivement, l'aéroport international de Plattsburgh essaie de courtiser les voyageurs montréalais avec un site Internet bilingue ainsi que des informations sur le trajet Montréal-Plattsburgh et le passage de la frontière.
  10. Montréal Une nouvelle place publique à la Plaza Saint-Hubert Agence QMI 22/06/2009 13h11 Partager La Ville de Montréal a inauguré aujourd'hui une nouvelle place publique située au coeur de la Plaza Saint-Hubert, la place Hector-Prud'homme. Cet espace public sis à l'angle des rues Saint-Hubert et Bellechasse a été inauguré officiellement par le maire de Montréal, Gérald Tremblay, le maire de Rosemont-La-Petite-Patrie, André Lavallée et le député de Laurier-Dorion, Gerry Sklavounos. Un ancien stationnement a ainsi été transformé en place publique Hector-Prud'homme. Un espace que son fils, le sénateur Marcel Prud'homme, veut voir devenir «un endroit de tranquillité». Hommage à Hector Prud'homme Médecin de famille ayant oeuvré principalement dans les quartiers de La Petite-Patrie et de Rosemont, Hector Prud'homme a aussi été conseiller municipal du district de Saint-Édouard de 1944 à 1947 et de 1950 à 1954. Le maire Tremblay souhaite que la place Hector Prud'homme devienne un lieu de recueillement pour les Montréalais. «Si on ne se souvient pas de son passé, on n'a pas de présent ni d'avenir», mentionne-t-il. L’aménagement de la place Hector Prud’homme s’est fait au coût de 443 307$ et a bénéficié du «programme de renouveau urbain», un partenariat entre la Ville et le gouvernement du Québec.
  11. Avis aux gens de Longueuil, Saint-Hubert, n'importe qui en réalité : Le Dooly's Longueuil - chemin de chambly pas loin de l'aéroport Saint-Hubert, en face du "Bunker" (Projet Les Fontaines - 7É) Entièrement renové de A à Z cet hiver. J'allais là tout le temps avant mais j'ai arrêté depuis un bout et là tantôt j'ai été... wow. Quelle transformation. J'ai pris quelques photos; je vais les poster bientôt. L'éclairage, le bar, les tables, les bancs, des TVs au bouts des bancs, des écrans partout, des tables de pool, de la bonne musique, et bien sur les serveuses obligatoirement en mini-jupe The place was run down before, a little decrepit, but now.. it's amazing. Give it a try. Even if you don't play pool, just go for the bar/restaurant. Renovation incroyable!
  12. Complèxe résidentiel pour retraités (phase 2) Situé sur Ch. de Chambly. L'espace vide entre Vieux-Longueuil et Saint-Hubert est presque non existent! Bientôt les deux arrondissements de Longueuil seront totalement contiguës. Phase 1 et 2 ensemble:
  13. Pratt & Whitney ouvre une chaîne de montage à St-Hubert 6 décembre 2007 - 11h43 Presse Canadienne [/url] Pratt & Whitney Canada ouvre une nouvelle chaîne de montage pour les moteurs d'hélicoptères à ses installations de Saint-Hubert. Le fabicant de moteurs d'avions envisage une nouvelle augmentation de ses effectifs. L'entreprise produira notamment des moteurs pour les hélicoptères PT6T Twin-Pac. L'installation de Saint-Hubert demeurera également un important centre de révision et de réparation. Pratt & Whitney Canada, dont le siège social est à Longueuil, entend ainsi continuer d'accroître sa production notamment dans les secteurs de l'aviation d'affaires, de l'aviation régionale et des hélicoptères. Depuis juin dernier, le motoriste a embauché environ 200 employés à la production pour augmenter sa capacité de fabrication. Il a ainsi comblé des postes de machinistes, de mécaniciens au banc, de monteurs de moteurs, de tôliers et d'inspecteurs des opérations. L'entreprise pourrait pourvoir de 30 à 50 postes additionnels dans un avenir rapproché. Pratt & Whitney Canada compte actuellement environ 5800 employés dans ses installations au Québec, et plus de 7300 au Canada.
  14. Un immeuble à condominiums de 4 millions $ à Saint-Hubert Marie-Josée Bétournay Information d'Affaires Rive-Sud - 12 décembre 2011 Un immeuble à condominiums de 4 millions $ sera construit dans quelques mois au 6960, boulevard Grande Allée à Saint-Hubert. Le promoteur entend élever la structure au printemps. «On est toujours on attente des plans des ingénieurs. On prévoit commencer les travaux au début mars et livrer les unités en septembre», explique Pierre Lafleur des Habitations PBL. Avant le début des travaux, M. Lafleur devra voir à la démolition de la résidence érigée sur le lot. Cette étape devrait être chose faite d’ici la fin de l’année. 22 logements L’immeuble comptera 22 logements au total, soit sept de 3 ½ pièces et 15 de 4 ½ pièces. Le prix de chaque unité variera de 175 000 $ à 190 000 $. Le promoteur souhaite y attirer les jeunes professionnels. Aucune unité n’est vendue pour le moment. De nombreux extras démarqueront les unités. Les condominiums de 3 ½ pièces occuperont une superficie habitable de 900 pieds carrés et ceux de 4 ½ pièces, 1230 pi2. Chaque unité présentera des plafonds de neuf pieds, une généreuse fenestration et un balcon vitré. Des espaces de rangement sont prévus au rez-de-chaussée. Le promoteur aménagera également plusieurs cases de stationnement, 39 au total. Certains propriétaires pourront ainsi bénéficier de plus d’une case, un avantage en soi. C’est encore sur le plan de l’aménagement intérieur que les condominiums étonneront. «Le design intérieur sera hors de l’ordinaire. La salle de bains sera la pièce centrale de chaque unité. La cuisine, le salon et les chambres à coucher graviteront autour», précise M. Lafleur. Les Habitations PBL ont pignon sur rue à Saint-Hubert. Bien que la firme soit jeune, son propriétaire possède cinq années d’expérience en construction et 25 années dans l’installation de portes et fenêtres.
  15. Aéroport de Saint-Hubert: de citoyens protestent contre le bruit Ariane Lacoursière La Presse Publié le 16 septembre 2009 à 07h45 | Mis à jour à 07h47 Profitant de la dernière séance du conseil municipal de Longueuil avant les élections du 1er novembre, des dizaines de citoyens sont allés à l'hôtel de ville, hier soir, pour reprocher à l'administration de ne rien faire pour réduire le bruit des avions de l'aéroport de Saint-Hubert. «Il n'y a aucune solution en vue. Quand j'entends que ça va bien, c'est faux !» est venu dire Max Bernet, du Comité anti-pollution des avions de Longueuil (CAPAL). En juin, des citoyens en colère s'étaient rassemblés en grand nombre à l'hôtel de ville pour dénoncer la forte augmentation du bruit causé par les avions qui volent au-dessus de leur quartier. Pour calmer ces gens, l'administration avait créé un comité réunissant des citoyens et des techniciens de la Ville. Au cours des derniers jours, le candidat à la mairie de Longueuil Jacques Goyette s'est d'ailleurs targué d'avoir mis sur pied ce comité. «Mais nos rencontres n'ont servi qu'à échanger de l'information», critique M. Bernet. Plusieurs citoyens ont dénoncé hier le fait que les avions n'ont jamais été aussi dérangeants qu'au cours des derniers mois. «Cet été, c'est le pire enfer que j'aie connu. Des avions passent aux minutes», a dit un résidant. «Au moins 600 plaintes ont été acheminées à Transports Canada pour dénoncer la situation», signale M. Bernet. L'aéroport de Saint-Hubert est géré depuis 2003 par l'organisme à but non lucratif Développement aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L). M. Goyette a réitéré hier soir son intention de «reprendre le contrôle» de l'aéroport d'ici au 1er novembre. Il a d'ailleurs annoncé que trois membres du conseil d'administration de DASH-L ont donné leur démission, hier, dont le président, Jean-Jacques Rainville. «C'est un premier pas vers notre prise de contrôle», a-t-il déclaré. http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/200909/16/01-902242-aeroport-de-saint-hubert-de-citoyens-protestent-contre-le-bruit.php ..... Croyez-vous que cet aéroport va vraiment prendre de l'importance ? (en tant qu'aéroport relié à la ligne jaune ?)