Jump to content

    Recommended Posts

    • Administrator

    http://www.paullaurendeau.com/

     

    Habitation Premières Lettres

     

    Étude urbaine sur la densité - 2010

    Montréal, Québec, Canada

    Surface du lot : 3 462 m²

    Implantation du bâtiment : 1 572 m²

    Taux d’implantation : 45 %

    Nombre d’étages : 8

    Hauteur de bâtiment : 28 m

    Surface totale du bâtiment : 12 394 m²

    Densité : 3.58

    Nombre de logements : 104

     

     

    Stratégie de densité

     

    La stratégie de densité consiste à démolir l’école existante d’une densité de 2.35 et construire un nouveau bâtiment plus dense le plus haut possible afin de laisser des espaces ouverts pour laisser entrer la lumière.

    Contrairement aux autres projets de densification, le nombre d’étage proposé est de 8 plutôt que de 6. Ceci, parce que la typologie du plan s’insère moins efficacement sur ce site avec un taux d’implantation de 45%.

    Ce choix est également influencé par le bâtiment adjacent au sud de 6 étages, mais dont la hauteur est équivalente à celle du projet. Celui-ci se positionne donc comme d’égale importance.

    À 5 étages, le bâtiment projeté a une densité de 2.19, ce qui est moins que l’École des Premières Lettres. Le standard développé de 6 étages porte la densité à 2.65. Il faut 7 étages pour avoir une densité supérieure à 3 et 8 étages pour avoir plus de 100 logements.

    Une étude des façades démontre que 6 étages offre un rapport idéal entre hauteur et ensoleillement.

     

     

    gasp.png

     

    188_habitation-premieres-lettres-02-1.jpg

     

    188_habitation-premieres-lettres-03.jpg

     

     

    188_habitation-premieres-lettres-01.jpg

     

    188_habitation-premieres-lettres-plan-masse.jpg

     

    188_habitation-premieres-lettres-plan-3.jpg

     

    188_habitation-premieres-lettres-coupe.jpg

    Link to comment
    Share on other sites

    Merci Gilbert pour toutes ces informations, j’aime bien l’idée de voir cet ancien secteur industriel redéveloppé et avec une densité intéressante pour le quartier.

     

    Observation

     

    Je tiens à souligner que l’effet grand angle utilisé pour les dessins fait passer le projet pour plus moderne qu’il l’est en réalité, une fois terminé, ces immeubles paraîtront plus massif et trapus que sur les dessins

     

    Les dessins d'architectes sont souvent subjectifs, ils sont là pour vendre

    Link to comment
    Share on other sites

    Archived

    This topic is now archived and is closed to further replies.

    ×
    ×
    • Create New...