Jump to content

Recommended Posts

Wow, excellente nouvelle. Et dire que le dernier message de ce fil datait de.......2011...... ça bouge tellement que chaque semaine apporte une bonne nouvelle et les entreprises prennent petit à petit de l'expansion. Très difficile à suivre tout cela, mais c'est un très bon signe.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Google veut passer à 1000 employés à Montréal

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Google déménagera ses bureaux montréalais au 425, avenue Viger Ouest.

Google a annoncé l’ouverture d’un nouveau bureau à Montréal au 425, avenue Viger Ouest. Le géant internet veut passer à 1000 employés dans un horizon de 5 à 7 ans.

Publié le 06 février 2020 à 14h00 Mis à jour à 14h51

https://www.lapresse.ca/affaires/techno/202002/06/01-5259843-google-veut-passer-a-1000-employes-a-montreal.php

André Dubuc
La Presse

Sa division canadienne a fait plusieurs annonces dans la journée. Elle ouvrira de nouveaux bureaux à Toronto et à Waterloo-Kitchener. D’ici 2 ans, Google devra compter 5000 employés au pays.

Google est présent à Montréal depuis 2004. Environ 200 personnes occupent ses bureaux actuels, sur l’avenue McGill College. Ils travaillent en cybersécurité, avec le projet Safe Browsing, en jeu vidéo, avec Stadia, en intelligence artificielle, avec Google AI dirigé par Hugo Larochelle, et en infonuagique, Montréal ayant le statut de région Google Cloud.

Google Montréal occupera cinq étages au 425, Viger. Chaque étage fera écho à un quartier montréalais spécifique comme le Plateau ou le Quartier chinois. Le logo qui sera affiché dans le lobby prendra la forme et les couleurs de l’enseigne Farine Five Roses.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Google confirme l’implantation d’un centre de données à Beauharnois

PHOTO JEFF CHIU, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Il s’agira du premier centre de données appartenant à Google au Canada.

Google a annoncé lundi matin son intention d’acquérir un terrain à Beauharnois, au Québec, appartenant à Hydro-Québec dans le but d’y construire son premier centre de données au Canada.

Publié le 10 mai 2021 à 9h50 Mis à jour à 10h46

https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2021-05-10/google-confirme-l-implantation-d-un-centre-de-donnees-a-beauharnois.php

André Dubuc
La Presse

La construction d’une telle infrastructure nécessite des débours de 735 millions et va occuper 300 à 500 travailleurs en construction. Une fois en exploitation, le nombre d’emplois permanents se comptera par dizaines.

« Pour nous, c’est une première de plusieurs étapes pour éventuellement y construire un centre de données qui nous aidera à répondre à la demande croissance de services de données », affirme Luiza Staniec, porte-parole de Google,

Il s’agira du premier centre de données appartenant à Google au Canada. Ils ont déjà ce qu’ils appellent deux « régions », des zones d’infonuagiques, à Montréal depuis 2019 et Toronto depuis 2020, mais ils utilisaient des centres de données tiers.

Présent au Québec depuis 2004. Google emploiera 1000 personnes au centre-ville de Montréal à l’ouverture de son nouveau bureau après la pandémie, au 425, Viger Ouest.

« Je suis très fier d’annoncer aujourd’hui un projet d’envergure pour la région. Ici, à Beauharnois, lorsque le projet débutera, il est estimé qu’il générera plusieurs emplois bien rémunérés, et ce, lors de la construction et durant l’opération du futur centre de données. L’expansion d’une entreprise de l’envergure de Google au Québec confirme notre statut de pôle technologique parmi les plus dynamiques et les plus verts au monde », a déclaré dans un communiqué Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation.

Google vise à atteindre son objectif d’ici 2030 consistant à exploiter une énergie sans carbone partout et en tout temps. En tant que l’un des plus importants producteurs d’hydroélectricité au monde, le Québec est une région importante qui aidera Google à atteindre cet objectif ambitieux de durabilité, lit-on dans le même communiqué.

Exclusion de la zone agricole

Ce n’est pas la première fois que l’on entend Google manifester de l’intérêt pour un terrain d’Hydro-Québec à Beauharnois.

La Ville de Beauharnois avait présenté une demande de dézonage du terrain de 94 hectares d’Hydro-Québec à la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ), qui a toutefois rendu une orientation préliminaire négative dans ce dossier le 6 décembre 2018.

En réaction, le gouvernement du Québec avait retiré le dossier des mains de la CPTAQ en septembre 2019 en utilisant une mesure d’exception, utilisée à seulement quelques reprises seulement depuis 1978. En vertu de l’article 96, c’est le gouvernement qui accorde l’exclusion du terrain convoité de la zone agricole.

Cette décision politique a soulevé l’ire du monde agricole et de l’opposition à Québec, qui ont accusé le gouvernement de se soumettre aux diktats d’une multinationale sans se soucier de la pérennité de la zone agricole.

La ville voisine de Salaberry-de-Valleyfield avait un terrain de dimension semblable en zone blanche à proposer pour accueillir Google, mais Hydro-Québec l’a rapidement rejeté sans le proposer à la CPTAQ comme une solution de remplacement au dézonage d’une terre agricole.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...