Jump to content

Recommended Posts

(Le samedi 31 mars 2007 )Le grand stabile L'Homme, du sculpteur américain Alexander Calder, que l'on peut voir ancré dans l'île Sainte-Hélène depuis le Vieux-Port de Montréal, pourrait être déménagé au centre-ville, à l'échangeur des Pins, à la place du Canada ou dans le futur Quartier des spectacles.

 

Charles Lapointe, président-directeur général de Tourisme Montréal, a suggéré un tel déménagement jeudi à l'UQAM alors qu'il prononçait une conférence intitulée Beauté, esthétique et tourisme : les défis de Montréal, au cours de laquelle il a encouragé la Ville à améliorer l'attrait de la métropole.

 

Selon M. Lapointe, Montréal devrait mettre davantage en valeur la sculpture de «l'oiseleur de fer», comme le poète Jacques Prévert appelait le sculpteur américain. Pour ce faire, il a proposé l'échangeur des Pins ou la place du Canada, au coin du boulevard René-Lévesque Ouest et de la rue Peel.

 

«Dans l'île, on ne peut se rendre à cette sculpture immense en voiture, a dit M. Lapointe. Et il est difficile de la voir depuis le centre-ville, surtout avant le mois de juin alors qu'elle est cachée par les branches des arbres.» Charles Lapointe dit qu'il faut agir comme on l'a fait avec La Joute, de Riopelle, ôtée de son site olympique pour être avantageusement placée dans le quartier international.

 

La proposition de M. Lapointe est bien accueillie par le maire de Ville-Marie, Benoit Labonté, également responsable de la Culture au comité exécutif de Montréal. M. Labonté veut toutefois que la décision soit «largement partagée».

 

«Cette oeuvre d'art est quand même liée à l'Expo 67 et on est dans l'année du quarantième anniversaire, dit-il. S'il y a une volonté de la mettre en valeur afin qu'elle soit (plus) vue, pourquoi pas, mais il faut trouver un endroit assez grand et cela pourrait être aussi dans le Quartier des spectacles, pour donner à celui-ci une coloration culturelle. Mais je ne recommanderai pas un déménagement avant d'avoir parlé à Héritage Montréal ou à des groupes d'artistes.»

 

Dinu Bumbaru, directeur des politiques à Héritage Montréal, n'est pas très chaud à l'idée de déménager le Calder. «On n'a pas de position dogmatique sur cette oeuvre, mais elle appartient à l'Expo 67 et l'Expo, ce sont les îles, dit-il. Par contre, on doit se demander pourquoi on a arrêté d'installer de grandes oeuvres sculpturales à Montréal avec l'Expo 67. Quand on voit l'installation extraordinaire de La Joute au quartier international, on voit qu'il y a parfois des gestes audacieux à poser.»

 

M. Bumbaru dit qu'on a déjà voulu installer le Calder au centre-ville, «dans la pente de la rue Université».

 

«C'était comme d'envoyer la sculpture en exil dans les gaz d'échappement, dit-il. On devrait aborder le nomadisme des monuments avec parcimonie.»

 

À l'occasion de son 100e anniversaire, le cabinet d'avocats Fasken Martineau va bientôt léguer une oeuvre d'art à l'espace public montréalais, a révélé Charles Lapointe. Et c'est dans le quartier international qu'elle sera placée, a indiqué M. Labonté.

 

bilde?Site=CP&Date=20070331&Category=CPACTUALITES&ArtNo=703310733&Ref=AR&Profile=6048&MaxW=700

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 27
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Je suis trop jeune pour avoir vécu l'expo, mais je serais quand meme en faveur du déménagement vers le centre ville de la sculpture. J'ai eu la chance de la découvrir pour de bon en 2005 lors des jeux aquatiques, mais sinon c'Est vrai qu'elle n'est pas mise en valeur, et qu'elle reste cachée dans son coin de l'ile seule pas mal tout le temps.

 

Je la verrais bien a la place du Canada comme ils mentionnent dans l'article, avec un réaménagement de la place au complet, ca ferais un beau coin au centre ville, et serait définitivement plus en vue la.

L'échangeur du parc serait un bon endroit, mais je trouve encore cela trop au milieu de nulle part, entre quelques boulevards.

Link to comment
Share on other sites

Tres bonne idée de déménagé la sculpture.

A Chicago elle est en plein coeur du centre des affaires.

A New York aussi.

 

Mais, voila que la ville démontre elle même qu'il y a un manque d'espace public au centre-ville....

Place du Canada ou Echangeur du Parc.

 

Pouvez-vous nommé un autre endroit ou elle pourrait être mis en valeur??

Link to comment
Share on other sites

Je parlais de cela avec quelqu'un qui a deja été implique dans un projet de demenagement du Calder, un des endroits prévu était l'esplanade de la place des Arts, mais ce n'est pas arrivé pour des raisons technique (l'esplanade n'Est pas concue pour supporter un tel poids, il aurait fallu beaucoup de renforcement en dessous.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Je pensais a cela apres avoir vu un reportage sur expo67, on devrait plutot commander une nouvelle oeuvre d'art tant pour le centre ville que pour l'intersection parc/pin, ca serait une belle occasion de faire un concour international et d'attirer une oeuvre de calibre international, il me semble que ca fait longtemps qu'on en as pas eu de nouvelle oeuvre grandiose a montreal.

 

Dans un autre ordre d'idée, il me semble qu'il manque de fontaine a montreal, c'est beau des fontaines et ca parait bien dans un parc, ca pourrait etre bien pour la place du canada.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Ouais, je crois la même chose mainetnant, pourquoi pas en commander une après un concours aurpès d'artistes!!

 

Come on, j'espère que quelqu'un à la ville y pense!

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

le mercredi 4 juillet 2007 La dernière phase du réaménagement de l'échangeur du Parc-des Pins est commencée après la démolition de la structure qui a dégagé de grands espaces qu'on veut maintenant réaménager. Une portion des plans est réalisée, mais pour le reste la ville veut aménager un espace de prestige et lance une consultation publique pour en déterminer la forme.

 

Les travaux ont duré deux ans et coûté 23 millions... mais le résultat est concluant. La disparition de la structure de béton a dégagé de l'espace et la nature gagne du terrain sur le ciment. Des sentiers pédestres seront aménagés aux pieds du Mont-Royal où le terrain sera reboisé.

 

L'îlot à l'est de l'échangeur démoli sera reverdi. Des trottoirs et un tronçon de piste cyclable seront aménagés.

 

La future vocation des trois terrains situés au sud de l'avenue des Pins demeure en suspend. La Ville veut y créer un lieu de prestige et elle espère dégager un consensus auprès des Montréalais. « Il y aura une consultation publique, un événement public pour arriver à ce consensus, de comment on voit ces terrains, comment on va faire l'interface avec la montagne », a indiqué la mairesse de l'arrondissement Plateau-Mont-Royal, Helen Fotopoulos. La Ville rêve d'un lieu qui deviendrait une porte d'entrée digne d'un site comme le Mont-Royal : « Peut-être un monument. Quelque chose qui accueille les gens d'une façon un peu plus formelle que juste de la verdure. Mais pas des édifices commerciaux, pas des édifices en hauteur », poursuit Mme Fotopoulos.

 

La consultation aurait lieu l'automne prochain, mais la Ville rejette d'ores et déjà l'idée de remettre du béton à cet endroit. La Ville souhaite que les travaux soient terminés d'ici 2009.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value