Jump to content

ville-marie Coopérative Montagne Verte - 14 étages


monctezuma

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Coopérative Montagne Verte

coopchosemachin.png

Citation

Emplacement: Intersection des rues de la Montagne et Saint-Jacques
Hauteur en étages: 14
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 19 millions
Promoteur : Coopérative d'habitation de la Montagne verte , Ville de Montréal, Société d'habitation du Québec (AccèsLogis) Groupe CDH
Architecte: Douglas Alford, Goupe CDH https://www.groupecdh.com/
Entrepreneur général : DEVCOR  https://devcor.net/
Début de construction : Avril 2020
Fin de construction : 2022
Site internet : 
Lien webcam : 
Vidéo promotionnelle : 
Rumeurs : 
Autres informations :

  • 146 logements 136 logements
    • 70 unités de logement de trois pièces
    • 39 de quatre pièces
    • 25 de cinq pièces
    • 2 de six pièces
  • Subventions de 4 M$ de la Ville de Montréal
  • Terrain de la Ville vendu à 1,5 M$

Autres images : 
image.thumb.png.2f0b1bc8c6351a16d62557dc35cfbc5c.png

 

EObH5ZtW4A4DqMc.jpg

 

 

 

  • Like 2
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Citation

le stationnement, situé au sous-sol, comprend 11 unités pour voitures et un support permettant d’y attacher 74 vélos. Des supports à vélos supplémentaires sont prévus dans un espace extérieur adjacent à la rampe d’accès.

Voilà un aspect novateur du projet, en plus de sa localisation à 3-4 mins de marche de la station Lucien-L’Allier.. J'habite une coop de 12 logements (immeuble plus que centenaire, alors mes yeux ne saignent pas en rentrant au domus) située à 6-7 mins de marche de 2 stations de métro, et on a 6 cases de stationnement privées, alors qu'ici le ratio tombe autour d'environ 1/8! :applause:

Bien sûr que ce n'est pas un rendu qui fasse rêver (j'essaie de demeurer poli ici!), mais j'y perçois tout de même un effort d'intégration avec les Jardins Windsor, sans blague. :stirthepot:

xCapture_coop_Verte_2.JPG.28307a1a5a1aa667dfc8837c21b3daf6.JPG.pagespeed.ic.KoSdvCBjcZ-1.jpg

L'une des choses qui m'embête le plus avec ce projet est l'obsession de la DAUSE de Mtl avec les basilaires qui doivent se démarquer du corps de l'immeuble. Cette tour n'aura pour voisins immédiats que des tours de 51, 51, 21, 17 et 8 étages, ainsi que l'immeuble commercial situé au coin S-O de St-Jacqueset de la Montagne.

Alors à quoi bon forcer de marquer à cet emplacement précis la trame bâtie de siècles révolus, surtout que ce sera effectué de façon on-ne-peut-plus inélégante? :duh:

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, acpnc a dit :

On croirait qu'il sort d'un concours pour l'édifice le plus moche de la ville. Jamais n'a-t-on eu autant d'outils performants pour nous assister en design, comment alors accepter cette grossièreté architecturale. A croire qu'il le font vraiment exprès. 

Ce qui est précisément l'hypothèse que je soumettais hier, mi-sérieusement.

Et c'est aussi une attitude qui transparaît dans certaines «oeuvres d'art» vues à quelques occasions, au Québec mais bien plus encore ailleurs de par le monde.  Ça peut faire grimacer, mais ça ne devrait pas étonner, puisque c'est bel et bien un «courant».  Le mot-clef est: provocateur.  

Il est possible que les concepteurs de ce projet l'aient fait inconsciemment, mais le résultat est  le même. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Né entre les rapides a dit :

Ce qui est précisément l'hypothèse que je soumettais hier, mi-sérieusement.

Et c'est aussi une attitude qui transparaît dans certaines «oeuvres d'art» vues à quelques occasions, au Québec mais bien plus encore ailleurs de par le monde.  Ça peut faire grimacer, mais ça ne devrait pas étonner, puisque c'est bel et bien un «courant».  Le mot-clef est: provocateur.  

Il est possible que les concepteurs de ce projet l'aient fait inconsciemment, mais le résultat est  le même. 

Provocateur me semble le mot juste. Totalement dénué d'imagination, on a vraiment l'impression d'un travail bâclé qui polluera le coup d'oeil du nouveau Parc Ville-Marie. Le moins que l'on puisse dire c'est que les Jardins Windsor n'ont qu'à bien se tenir car ils auront de la compétition sérieuse dans l'boutte.

Donc de développement durable on passe à provocation durable. :thumbsdown:

Link to comment
Share on other sites

Le 10/03/2018 à 18:11, budgebandit a dit :

Why would you try to integrate your building with the Jardins Windsor and not TdC 2/3 ????

Incomprehensible... 

First part of your pseudonym contains the answer, sadly...

[EDIT: Oops! I've always misread it as "Budgetbandit", glps!]

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Malcolmeyeal a dit :

Si ça peut éclairer un peu votre lanterne sur le pourquoi que des projets de logements communautaires à Montréal sont si pauvre architecturalement, la réponse est simple: Le programme Accès Logis qui finance ces projets exige au concepteurs de réaliser les projets avec un budget de construction basé sur les coût de construction d'il y a 10 ans (2009). On essais de faire du neuf avec du vieux. La pression doit être dirigé sur les instances gouvernementale pour exiger une refonte complète des programmes pour permettre aux architectes et promoteurs de tel projet de réaliser des projets décents.

 

Et pourquoi ils exigent de réaliser des projets avec des budgets basés sur les coûts d'il y a 10 ans? C'est bien beau affirmer cela, mais la raison sous-jacente serait pas mal plus révélatrice.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Puisque la Ville subventionne en partie la construction des coopératives et des autres logements abordables, elle devrait lancer des concours d'architecture pour leur design. Si cela se fait maintenant systématiquement avec la construction ou rénovation de bibliothèques, pourquoi ce ne serait pas aussi le cas avec les bâtiments résidentiels? On éviterait les horreurs comme les coop Griffin et Bassins du Havre... O.o

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Malcolmeyeal a dit :

Si ça peut éclairer un peu votre lanterne sur le pourquoi que des projets de logements communautaires à Montréal sont si pauvre architecturalement, la réponse est simple: Le programme Accès Logis qui finance ces projets exige au concepteurs de réaliser les projets avec un budget de construction basé sur les coût de construction d'il y a 10 ans (2009). On essais de faire du neuf avec du vieux. La pression doit être dirigé sur les instances gouvernementale pour exiger une refonte complète des programmes pour permettre aux architectes et promoteurs de tel projet de réaliser des projets décents.

 

 

Il y a 1 heure, Rocco a dit :

Et pourquoi ils exigent de réaliser des projets avec des budgets basés sur les coûts d'il y a 10 ans? C'est bien beau affirmer cela, mais la raison sous-jacente serait pas mal plus révélatrice.

Ça m'intrigue.  Pourriez-vous élaborer svp!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...