Mtlarch

Member
  • Content Count

    456
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3
  • URB$

    9,568 [ Donate ]

Mtlarch last won the day on April 15

Mtlarch had the most liked content!

Community Reputation

512 Excellent

1 Follower

About Mtlarch

  • Rank
    Junior Member

Personal Information

  • Biography
    Intéressez par l'architecture moderne au cours de mes voyages mais également par ce qui se passe au centre-ville de Montreal. Je n'ai pas de formation quelconque en architecture ou urbanisme, cependant j'apprécie beaucoup la recherche des formes et l'agencement général de l'environnement urbain dans lequel je vis. Sans être un sportif, j'apprécie la proximité du canal Lachine pour le velo. Je me suis établi dans mon quartier avant la construction du Centre Bell alors que tout le monde doutais de mon choix qui était trop peu pratique à leurs yeux. Train de banlieue ou accès routier facile, proximité des commerces et à 15 min de marche de la Montagne, sont les éléments qui m'ont décidé. Depuis, j'ai toujours cru au centre-ville et je désire ardemment voir des constructions en hauteur se profiler un peu partout. La place Ville-Marie aurait dû être le seul édifice à pouvoir dépasser le Mont-Royal afin que son phare puisse rayonner et être aperçu de partout. Ce rêve ne se réalisera jamais malheureusement! J'ai une voiture usager dont je me sers peu puisque je marche partout en ville.
  • Location
    Rue Victor-Hugo
  • Interests
    Natation, cyclisme et marche
  • Occupation
    Ingénieur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. This is quite an old perspective of the city skyline. It’s nice to see but it would benefit from an upgrade with the most recent construction? Many peoples talk about the 120m fence on Rene-Levesque but actually from the Champlain bridge, the - fence - fit quite well the contour of the west side of the mountain without hiding its crest. It look good. Where the skyline is missing some highrises on the southern part toward Gft. So I would be happy to some other buildings between St-Antoine & Notre-Dame. But you are right, the general trend is there and offer a good view from about any side coming into town.
  2. J’adore le concept d’intégrer des espaces verts en hauteur. Enfin, un immeuble qui va se démarquer avec sa propre personnalité originale et moins conformiste que qu’est-ce qui s’est bâti dans le quartier au cours des dernières années. Non pas que ce concept soit exceptionnellement innovateur en lui-même mais il a le mérite de se distinguer par cette approche inusitée pour Montréal. Et c’est bienvenue!
  3. En lieu et place de cet immeuble de 19 étages, j’aurais bien voir apparaître une tour vitrée un peu plus élancée sans nécessairement être trop haute. Cela pour faire un contraste avec les immeubles en briques nouveaux et ancien.
  4. Ouf, on va porter des lunettes rose le restant de notre vie dans ces conditions. Le Time Out est sombre comme pas possible et l’autre partie est tellement sans saveur. Je préfère malgré tout le Time out en raison de sa géométrie originale. On n’avait pas lésiner à l’époque pour créer cette forme ovale qui fait justement son originalité. Celle-ci aurait pu être complètement blanche et cela aurait conserver cet aspect unique. Le Centre Eaton demeure fade malgré sa blancheur et les principes à l’arrière de cette déplorable approche. Dans 20 ans, votre seul désir sera de reconfigurer ces banales escaliers mécaniques et d’y ajouter une touche originale. Par exemple, changer la forme de la verrière et vraiment la faire communiquer avec la façade vitrée sur son entière hauteur. Modifier l’accès sur Ste-Catherine de façon beaucoup plus prononcée au lieu de conserver cette surface homogène ayant pu d’attrait. On essaie de faire vibrer un peu le sens de l’admiration sans nécessairement tomber dans le style Las Vegas surfait. Mais la, on n’a rien: un néant géométrique décoloré et aseptisé.
  5. D’accord pour la décoration des façades de magasin. Mais tout le centre ou la circulation se fait par l’entremise des escaliers et des couloirs devrait refléter un bien meilleur look. C’était l’endroit idéal pour encourager l’industrie du bois et le savoir-faire québécois en la matière. Au niveau des tuiles, le blanc crème avec quelques tâches de beige au travers fait déjà vieux jeux avant même d’avoir été foulé pour la peine. Sans devenir tape à l’œil, on aurait faire une bien meilleure finition pour le centre névralgique du tourisme et de l’achalandage. Le Covid ne change rien aux malheureuses décisions qui ont prises à ce niveau il y a plusieurs années déjà. Si cela peu plaire à la majorité des gens et que cela puisse passer l’épreuve du temps, tant mieux. J’avais un visiteur de l’extérieur en février et nous sommes passés par là. Je l’ai laissé aller sans lui demander son avis. A la fin de son séjour, je lui ai demandé ce qu’il pensait du Centre Eaton: pas de commentaires. Il ne savait pas de quoi on parlait jusqu’au moment où je lui ai spécifier le centre d’achats. Son expression valait milles mots.
  6. Un peu désolant tout de même de s’en remettre à l’environnement externe et aux commerçants pour dynamiser un centre d’achat à l’architecture franchement banal si on exclu le petit effort d’avoir fait une ouverture vitrée vers PVM. L’aménagement est déplorable avec l’utilisation des placoplatres à peu près partout, un éclairage led sans imagination et des escaliers mécaniques alignés comme une petite rangée de soldats. Heureusement que l’environnement externe va probablement compenser pour ce manque d’imagination dans un réaménagement physique des lieux qui ressemble à ce qui existait déjà auparavant. L’impact visuel est très décevant. Anciennement, les terrasses ont étés réaménagées pour donner la disposition qu’on vient de changer pour ... la même chose mais où la qualité décevante des matériaux est amplifiée par un volume à moitié encombré d’escaliers mécaniques à la finition en ‘gyproc’. Ça ne fait pas sérieux pour $200M. C’est du bas de gamme payé à prix fort.
  7. The economy in Australia is very focalised on natural ressources including coal massively being export to China. Prosperity goes with the other side of the medal but yes, it drove a lot of the cities development since 2000.
  8. J’aime le concept avec son passage piétonnier mais effectivement, si on avait pu égaler au moins la hauteur du Duke ou même un peu plus, cela aurait fait ressortir encore plus la diversité de l’ensemble avec le Yoo tout en conservant un style nettement différent des autres immeubles du coin de part ses balcons prolongés sur toutes les faces extérieures 👍 Un beau projet avec son style bien à lui !
  9. La période actuelle est difficile pour tout le monde, on en convient. C'est juste que la publicité ne colle pas du tout avec la réalité des rénovations effectuées à PVM et au Centre Eaton pour rendre ces 2 endroits plus attirants. C'est malheureux car c'est comme s'il leur manquait un panel d'architectes indépendants pour juger des projets qui leur sont soumis. On a l'impression que c'est toujours la même firme à l'arrière de ces ratés et personne ne réagit à la Caisse. Une firme américaine qui prend participation va certainement mettre de la pression pour rentabiliser son investissement. Donc, il serait étonnant de voir des améliorations au niveau architectural dans les prochains projets... La Caisse a laissé passer l'occasion de faire un projet digne de mention dans ce cas précis pour accoucher d'un projet qui manque passablement de panache. Montréal sera marqué du sceau, 'ça ne vaut pas le détour' pour les prochains 30 ans...
  10. Illuminer les haubans également?
  11. Rénovation qui manque cruellement d’envergure et d’originalité. C’est tout au plus, des formes peu inspirantes avec une qualité des matériaux médiocres. Bref, le dicton qui dit qu’on n’attire pas les abeilles avec du vinaigre s’applique à merveille dans ce contexte. Payer un loyer dispendieux pour se retrouver dans un centre d’achat au design très ordinaire: non, merci! On fait mieux dans bien des centres d’achats à l’extérieur de Montréal.
  12. Moi aussi, j’aurais aimé voir quelque étages supplémentaires (4-5) mais ne couvrant que la moitié de la longueur exposée sur Berry pour briser l’effet de mur. En regardant vers l’Ouest à partir de Sanguinet, c’est très massif même si on a joué sur la finition des façades pour donner un découpage, ça reste un mur de 120m x 50m de longueur. Heureusement les autres immeubles cachent en partie cet effet mais je crois que le haut aurait profiter d’une géométrie un peu différente du reste. Ça demeure tout de même l’une des plus belles réussites à ce jour à Montréal.
  13. Belle prise de vue combinant l’ancien et le nouveau 👍
  14. La vision originale du projet pour créer un parc linéaire entre Guy et Jean d’Estrees est passablement édulcorée dans cette version finale. Toute la partie Ouest du parc entre Lucien L’Allier et Guy demeurera essentiellement ce qu’elle est présentement: Un jardin communautaire qui coupe l’accès piétonnier au niveau Lucien L’Allier et une rangée d’arbres déjà existante le long de St-Antoine. Le seul effort consiste à mettre de l’art publique au coin de Guy. Tout ce terrain sert à plusieurs personnes démunies d’y planter leur pénates entre la sortie de secours du métro et Guy. Ce n’est pas particulièrement bien entretenue et il y souvent des amoncellements de déchets au travers des arbres. Visuellement et pratiquement, il n’a aucun lien entre la partie Ouest et Est. La vision exposée d’une promenade bucolique à partir de Guy, est loin de coller avec la réalité pour cette partie du projet. Par contre entre Lucien-L’Allier et Jean d’Estrees, on voit que la ville y met le paquet et que cela deviendra un endroit agréable si on peut en gérer l’occupation de manière dynamique pour éviter l’établissement d’un terrain de camping 24/24. L’intention est louable et bienvenue mais sa gestion risque d’apporter quelques défis si l’on se fie à l’environnement immédiat.