Jump to content

Recommended Posts

Montréal

Piétonnisation de la rue Masson: loin d’être chose faite

Agence QMI

Laurent Dionne

26/05/2011 17h59

 

MONTRÉAL - Dans la foulée d’artères commerciales devenues piétonnes à Montréal, comme les rues Sainte-Catherine et Saint-Paul, voilà que la rue Masson pourrait également faire de même dès l’été 2012, si les commerçants et résidants du secteur donnent leur aval.

 

«Les commerçants vont être appelés à voter à la mi-juin. S’ils acceptent le projet, nous demanderons aux résidants s’ils sont du même avis. Ça prend l’accord de tout le monde», a indiqué Louis Tremblay, porte-parole de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

 

L’arrondissement avait initialement proposé la piétonnisation tout au long de la semaine, ce qui avait soulevé le mécontentement des occupants du quartier.

 

Cette fois, le projet vise une fermeture à la circulation durant la fin de semaine seulement, soit du vendredi 16 h au dimanche 17 h, entre la 1ère avenue et le boulevard Saint-Michel.

 

L’accès aux voitures serait interdit, mais la ligne d’autobus qui dessert l’artère resterait en service. Les propriétaires des établissements commerciaux seraient invités à installer des terrasses. Une partie des frais de ces travaux serait prise en charge par l’arrondissement.

 

Des commerçants peu convaincus

 

Si les commerçants doivent attendre à la mi-juin pour se prononcer, d’autres laissent déjà paraître leur désaccord.

 

«Ça ne nous arrangerait pas du tout. Ce serait un gros problème pour le stationnement, parce que la plupart de nos clients viennent en voiture. Ça ne serait pas bon pour les commerçants de la rue», a témoigné Dionisios Chronopoulos, propriétaire du buffet Casa Corfu.

 

«Notre position reste la même, c’est-à-dire qu’on est contre. Nous avons trop de marchandises volumineuses qui nécessitent une voiture», a répondu Dominic Bélanger, propriétaire de la Quincaillerie Rona Bélanger, qui affirme qu’une grande partie de son chiffre d’affaires annuel provient des ventes effectuées durant les fins de semaine d’été.

 

Du côté de la Société de développement commercial Promenade Masson, on souligne que le conseil d’administration a décidé de «soutenir le projet d’essai», a signifié son secrétaire, Michel Séguin. Selon ce dernier, «l’important est de garder les véhicules dans le secteur». Pour ce faire, un projet de construction d’un stationnement à étages est envisagé.

 

Travaux d’embellissement

 

Dans la même lignée de revitalisation, des travaux de réaménagement sont également prévus.

 

«Nous croyons que la piétonnisation et les travaux d'embellissement que nous proposons auront un impact majeur sur la qualité de vie des résidants et sur la vitalité de l'ensemble de ce secteur, c'est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que ce projet aille de l'avant», a pour sa part soutenu le maire de l’arrondissement, François Croteau, par voie de communiqué.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 22
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Juste les fins de semaine me semble bien pour une artère commerciale commerciale de quartier. En plus si les autobus peuvent circuler tout de même c'est parfait! La rue Masson est un peu trop excentrée pour être fermée de façon permanente.

Link to comment
Share on other sites

J'ai habité derrière la Casa Corfu pendant de nombreuses années et ça a toujours été une grande nuisance pour le quartier.

 

Il y a quelques années, les propriétaires résidentiels ont été forcé d'allé en consultation pour forcer la Casa Corfu à se trouver du parking ( car les clients prenaient toutes les places).

 

Le propriétaire du restaurant avait alors affirmé " qu'on est pas à Outremont ou Ville Mont-Royal, et que si le monde veulent du parking ben qu'ils déménagent."

 

Pas besoin de vous dire qu'il est détesté dans le quartier!

 

Ils en ont fait un buffet il y a une dizaine d'années, apportant congestion de circulation, mauvaises odeurs, rats, vomi dans la ruelle, etc.

 

Ça n'a vraiment pas sa place sur la rue.

 

La proportion de clients qui viennent vraiment du quartier doit être inférieure à 20% .

 

Tout le monde du coin sait que c'est infecte....

Edited by cjb
Link to comment
Share on other sites

Ce coin a pas besoin d'un casa corfu pour sentir le vomi et être infesté de rats... lol

 

Franchement, tu ne dois pas connaitre le coin. J'imagine que le seul chemin du quartier que t'empruntes doit être la Rue Iberville.t...

 

Masson compte un grand nombres de commerces plus qu'acceptable ( M sur Masson, Première Moisson, Copains d'abords, Milsa, Soup Soupe, Chez Baptiste, Frites Alors, La distillerie, La Succursale). Y'a pas de Wal Mart par contre :goodvibes: On est loin de la Promenade Ontario.

 

Mise a part le Casa Corfu ( fréquenté par les gens de Laval ayant vu l'annonce sur TVA) , ca reste une rue relativement de quartier et qui n'est pas mûre selon moi pour être piétonnisé .

Edited by Philippe
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Rue Masson: les marchands rejettent la piétonnisation

 

(Montréal) Le projet de piétonnisation de la rue Masson est mort avant même d'avoir été testé. Les marchands de cette artère commerciale de l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie ont rejeté mercredi soir une proposition du maire François Croteau, qui souhaitait en faire un trottoir géant les fins de semaine.

 

Par un vote de 55 contre 11, des membres de la Société de développement commercial (SDC) Promenade Masson ont dit non au projet pilote de piétonnisation qui devait être lancé l'été prochain. La décision scelle le sort de ce plan, puisque le maire s'était engagé à donner le dernier mot aux marchands avant de le mettre à exécution.

 

M. Croteau, a été élu en 2009 sur la promesse de mettre fin à la circulation automobile sur cette importante artère commerciale pendant l'été, à l'instar de la rue Sainte-Catherine dans le Village gai et de la rue Saint-Paul dans le Vieux-Montréal. Mais les quelque 150 marchands qui tiennent boutique dans le secteur ont accueilli le projet avec méfiance. Plusieurs craignaient que le bannissement des voitures et des autobus ne repousse leur clientèle.

 

Le maire a proposé un compromis. Les voitures devaient être interdites dans la rue Masson du vendredi au dimanche soir, entre la Fête nationale et la fête du Travail. Les autobus auraient continué de desservir la rue, se frayant un chemin à travers les piétons grâce à un marquage fabriqué sur mesure. Il s'engageait aussi à créer plus d'espaces de stationnement autour de la rue Masson. Et pour rendre la formule plus attrayante, l'arrondissement va diminuer les tarifs exigés aux restaurateurs qui déploient des terrasses.

 

La nouvelle mouture du plan n'a toutefois pas suffi pour apaiser les craintes des entrepreneurs.

 

«Il y a un lien avec ce qui se passe dans les autres artères piétonnes, où ça ne fonctionne pas vraiment pour les commerçants, estime Michel Séguin, qui siège au conseil d'administration de la SDC. Il y avait des commerces de proximité sur Sainte-Catherine auparavant, et maintenant, il n'y en a plus. Même des restaurants ferment.»

 

Plus de détails dans La Presse Affaires demain.

Link to comment
Share on other sites

Ce coin a pas besoin d'un casa corfu pour sentir le vomi et être infesté de rats... lol

 

Wow!

C'est fou comme des fois tu donnes l'impression d'être vraiment ... (à compléter):silly:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value