Jump to content

ville-marie Odea - 25 étages


GDS

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

245, boul. Robert-Bourassa

7C13A1B0-FDCB-4EDE-92A0-9F56DC1C5CE9.jpeg.4bcc1dad7d9ad0b37a63c0d245dcbb41.jpeg

Citation

Emplacement: 255-277, rue Duke et 270-280, rue Prince
Hauteur en étages: 26 sur Robert-Bourassa, 2 à 6 sur Prince et Ottawa
Hauteur en mètres: 80
Nombre d'unités de logement : 435, dont 264 locatifs
Coût du projet: 
Promoteur : Eeyou Eenou Realty Properties / Cogir-Dev McGill
Architecte : Douglas Cardinal Architect / Lemay
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: https://www.odeamontreal.com/
Lien webcam: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: usage mixte de 340 000 pi² inclut : des commerces, des bureaux, des logements 

  • Basilaire de 2 à 6 étages sur les rues Prince et Ottawa
  • 435 logements, dont 264 locatifs
  • Espaces de bureaux pour des organismes Cris
  • Une portion (côté rue) du bâtiment construit au 19e siècle sis au 270 rue Prince, ainsi que la façade du bâti sis au 280 de la même rue sont conservés in situ et intégrés à la construction.
  • Un stationnement souterrain (± 120 places) est accessible depuis la rue Prince
  • Basilaire et enveloppe de la tour en panneaux préfabriqués et verre avec des insertions de bois

Autre liens :

Autres images : 

Untitled.png

Untitled.png

EABD6950-A60D-40CE-8038-A453095CEDEB.png.8d4a9081a1d7777eb0d28639f35227c9.png

E5BE3B20-FDC4-4345-AF18-B8454510F03A.png.8f54b55de58e6cf656a07ed17bda4ed9.png

B097A97A-78AB-42AE-B6EB-E72D63674D65.jpeg.884b5314dc97b92bbb19bc42eeb5ea34.jpeg

Anciens rendus

Par Rubin Rotman architectes
59415fdb35e19_255duke1.thumb.jpg.f8725a5d206bcb66e0a3feaf2035ab03.jpg

 

 

 

  • Like 7
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Il y a 6 heures, fmfranck a dit :

Sérieux. Incohérence quand tu nous tiens. Honnêtement, du 80m ou du 120m à cet endroit, ça fait pas une grosse différence. Qu'on garde la limite de 80m pour ce lot, mais qu'on la bonifie graduellement pour le flanc est du boulevard. Parce que présentement c'est du 80m jusqu'à la tour de la bourse. Pourquoi pas donner une limite de 120m au nord de William ou St-Paul?

Ce n'est pas tout à fait vrai. Le terrain du 701 Robert-Bourassa/Univers (au sud) permet du +200m. 

Link to comment
Share on other sites

Alors comme ça faudrait nécessairement avoir un effet d'escalier ?  Ça me semble un peu léger cet argument. On est à quelques coins de rues de la tour de la Bourse !! 

De plus ce ne serait pas la première fois qu'on planterait une haute tour en plein milieu d'une zone moins dense !! 

 

Citation

Et être certain de bloquer la vue que l'on voulait tant offrir à partir du centre du boulevard!

La vue ?? De quoi ?? Entre 24 ou 50 étages pour ce qui est de masquer la vue il n'y a pas une grande différence pour la personne qui fréquentera le nouveau parc. C'est juste qu'il faudrait étirer le cou juste un peu plus pour arriver à apercevoir le ciel !!

Citation

 Pour satisfaire certains il faudrait planter des 50 étages un peu partout. 

Je ne suis justement pas du genre à vouloir des tours de 50 étages partout !! Tu me connais mieux que ça !! Je serais plutôt le contraire. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Yara, you're 100% right on!

L'effet escalier est pas mal une vue de l'esprit. Dans le cas qui nous intéresse, il est inexistant vu du Nord ou du Sud.  Vu de l'est, d'accord, il serait visible, mais il pourrait aussi bien être décalé vers le sud et ça ne changerait pas grand chose. Vu de l,Ouest, c'est imprécis : en arrivant par la 720, la distance de cette hypothétique tour par rapport à l'observateur rendrait les tours Canadiens 1 et 2, Avenue et éventuellement Canadiens 3 "plus haute", ce qui contribuerait à conserver "l'effet escalier".

L'histoire des vues, à part quelques-unes tout à fait emblématiques et que l'on souhaite protéger avec raison, l'histoire des vues, donc, est quelque chose de tellement subjectif que ça finit par devenir de l'enculage de mouche.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Vous comprenez le principe de la création d'un paysage par un effet d'escalier? A l'inverse de la création d'un mur?

Ex. Tu construis du 10 etages sur le bord d'un parc, puis du 20 a l'arrière, puis du 30 et du 40 ensuite. Tu construis un paysage, alors que si tu ériges tout de suite ton 40 étages sur le bord du même parc, tu crées simplement un mur.

Ce n'est pas une question de le voir de l'est ou de l'ouest. Tu fais respirer l'espace public ou le parc. Tu crées une profondeur. 

EDIT : quelques exemples torontois tirés de mon dernier séjour. Vues à partir de parcs. J'y vois un soucis de créer un bel espace public plutôt que de l'enculage de mouche. 

IMG_0997.JPG

IMG_0934.JPG

Même le nouveau waterfront est planifié avec une gradation des hauteurs. 

c03_no-helicopter_editted.jpg

Et Vancouver.

Vancouver-skyline.png

Link to comment
Share on other sites

L'urbanisme créé la ville avec une vision d'ensemble. Il sert justement à guider les autorités municipales et les promoteurs à mieux choisir les projets, ainsi qu'à mieux les intégrer dans le paysage urbain. On maximise ainsi l'espace et on ménage des fenêtres pour que tout soit bien mis en valeur.

Si on avait appliqué ces principes de façon plus soutenue, on aurait certainement éviter bien des erreurs d'aménagement à Montréal. Certaines personnes auraient beau critiquer les consultations et les révisions de projets. Elles servent pourtant à prendre le recul nécessaire dans le but évident de construire un environnement de qualité à tous les points de vue, incluant l'esthétisme des lieux. 

Ce n'est donc pas un luxe mais une responsabilité, qui nous impose de planifier à long terme, pour que le développement de la ville soit cohérent et apprécié durablement. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 03/06/2017 à 14:54, UrbMtl a dit :

Et Vancouver.

 

Vancouver-skyline.png

1

Voici un bon exemple de l'effet d'escalier Nord-Sud que j'avais mentionné. Dans le plan d'urbanisme de Montréal, on a officialiser l'importance d'assurer la protection et la mise en valeur des vues d’intérêt. Ces points de vues, au Centre-Ville sont, entre autre, de la montagne vers le fleuve, et du fleuve vers la montage. Si on trace une ligne entre ses deux points géographiques, il y a clairement une dénivellation qui s'opère du nord vers le sud. C'est d'ailleurs sur cette contrainte de hauteur que les limites de construction ont étés conçues. Du Belvédère par exemple, on peut voir le fleuve à "droite" de l'édifice "Evo". 

2017-06-04 11-57-28.jpg

Or, sur le côté est du boulevard Robert-Bourassa, de Notre-Dame jusqu'au Canal Lachine, on a mis uniformément une hauteur de 80 m. En prenant en considération que la partie sud du boulevard Robert Bourassa est déjà développé, et que de toute façon une hausse de la limite de hauteur plus proche des berges viendrait porter atteinte aux points de vue sus mentionnés, on pourrait au moins hausser la limite de hauteur qui se rapproche de Notre-Dame puisque ces édifices auraient un moins grand impact sur les prises de vue. On pourrait limiter graduellement la hauteur vers le bas le plus qu'on se rapprocherait des constructions déjà présentes vers le sud. 

Il me semblait que c'était clair, mais bon voici en détail la logique derrière cette proposition. Après reconsidération, il semblerait que du 120m viennent quelques peu affecter cette prise de vue, mais que du 100m n'obstruerait pas la vue. 

2017-06-04 11-57-28.jpg

Edited by fmfranck
Link to comment
Share on other sites

Merci fmfranck pour te donner la peine de bien expliquer les grandes lignes du plan des hauteurs au c-v. Autrement ce serait n'importe quoi, n'importe où et on aurait vite fait de perdre les plus beaux points de vue de la ville.

Link to comment
Share on other sites

Mais l'effet escalier, on peut bien le décaler facilement quelques rues vers le sud. L'effet demeurera. Et il serait même préférable de le déplacer, pacq dans la situation actuelle, avec les 15-20 étages en ligne dans Griffintown, ce plateau va être long longtemps. En voilà un "mur" qui s'allonge indûment! Et puis c'est quoi cette obsession du mur?

Allez faire un tour dans le Vieux, la rue Saint-Jacques par exemple. C'est pas mal un mur. Ou d'autres rues plus petites. Même avec des immeubles moins haut, C'est pas mal l'effet de mur qu'on y retrouve là aussi. Or, il est agréable de s'y promener quand même. C'est pcq les rues sont habitées, visitées et remplies de commerces sur rue. Il y a des méchants murs à Manhattan, mais ça reste pas mal plus intéressant que n'importe quel escalier de Cleveland ou Vancouver. C'est ce qui se passe sur la rue qui compte et qui apporte de la vie, de l'intérêt pour un centre-ville. Il faut un quartier vivant et habité et convivial. L'effet escalier, dans un cv en tout cas, ça demeure pas mal subjectif comme bénéfice. Le reste c'est du bonus pour la ville dans son ensemble. Or, entre vous et moi, le bonus d'architectures de bonne qualité (haute et moins haute) est pas mal plus intéressant que celui d'un soi-disant effet escalier.

Et puis, honnêtement, le skyline de Vancouver, je le trouve pas si beau que ça. Toutes ces tours ordinaires avec des balcons, de loin ça fait surface trouée, "tachée", un peu comme des skyline de villes sud-américaines.

Non, franchement, cette histoire d'effet escalier apparemment si remarquable, ça ressemble à du gri-gri urbanistique (sauf qq exceptions notables, tel que mentionné ailleurs et par franck).

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je crois que tu ne comprends pas. L'escalier est à partir d'un point d'intérêt, d'un parc ou d'un espace publique, ou même en bordure de ton centre-ville. Pas à partir d'une rue comme Saint-Jacques que tu choisis au hasard pour te donner raison.

On démolie une autoroute et on aménage un parc dans le but de donner une entrée spectaculaire à la ville, de lui offrir un point de vue remarquable. Là, tu penses à la composition de ton paysage. Tu ne veux pas créer un mur si ton objectif est d'offrir une vue spectaculaire à partir de ton nouvel espace public. 

EDIT : J'ajouterai qu'on a raté notre coup avec Griffintown, justement. On a permis du 20 étages sur le bord de Smith et du Bassin Peel, plutôt que d'y aller progressivement et offrir un beau paysage à partir du sud. À la place, on aura un mur Devimco.

Je crois malheureusement  qu'il s'agit d'une autre discussion qui ne finira jamais entre toi et moi. Tu plonges 4 jours en retard dans une conversation en utilisant des termes condescendant sur des concepts que tu ne comprends pas. Je ne vais pas ennuyer les autres membres plus longtemps. Plusieurs ont visiblement compris ce que j'ai tenté d'expliquer. 

Link to comment
Share on other sites

Je terminerai ici ma contribution, peu importe si tu tiens absolument à rajouter un dernier mot. La condescendance est un attribut que tu utilise fréquemment ici, et ce ne sont pas tes smileys accrochés au bout du message qui me trompent. Le point de vue que tu mentionnes, ça me ramène à mon premier message : c'est tout à fait aléatoire. À part qq vues emblématiques à protéger (du belvédère, du Champ-de-Mars, et 1 ou 2 autres peut-être), il est ridicule de protéger des "vues" à partir de tel ou tel boulevard. Dans le cas qui nous intéresse, du nouveau boulevard urbain, ça revient à ne plus construire grand chose car ça changera la vue. Et ladite "vue", on la sacralise à partir d'où? Pcq, selon l'angle, du 10 étages bloquera tout, ou rien. Du 35 étages tout ou rien. Si tu es devant une bâtisse de 2 étages, tu vois pas ce qu'il y a derrière. Si tu te tasse de 50 mètres, même la bâtisse de 35 étages ne t'empêche pas de voir ce qu'il y a plus loin.

 

Et la composition du paysage, c'est aussi de nouvelles bâtisses de très belle qualité architecturale (c'est ce que j,espère tout le temps, plutôt que d'obséder sur le "trop haut" superficiel), qui pourront faire partie dudit paysage que tu aime tant. L'entrée de ville "emblématique" en ce moment pourrait pas mal bénéficier de nouvelles tours spectaculaires, du genre de L'Avenue, ou de bâtisses de petit gabarit mais avec un design exceptionnel. Pas du statu quo actuel, auquel on ajoutera timidement qq immeubles pas trop dérangeants, et surtout, valeur suprême, pas trop haut.

Qualité architecturale tabouère. Et un bon sens de l'urbanisme à valeur humaine au niveau de la rue. Le reste, arrêtons de trop couper le cheveux en 4.

  • Haha 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value