Jump to content

ville-marie La Baie Centre-ville - 26 étages


IluvMTL

Recommended Posts

Pinned posts
  • 9 months later...

Redéveppement mixte de l'édifice du La Baie Centre-Ville

image.png

Quote

 

Registre des lobbyistes

Hudson's Bay Company 

Mandat : Période couverte par le mandat :du 2020-04-17 au 2020-12-31

Contrepartie reçue ou à recevoir :de 50 000 $ à 100 000 $ 

Objet des activités :

Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action

Renseignements utiles :

Le mandat consiste à accompagner et représenter le client pour la transformation d’une partie du bâtiment sur le terrain sis au 585 rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal (arr. Ville-Marie).

Il est prévu d’élaborer un projet de redéveloppement mixte qui inclut la rénovation du magasin à rayons et pourrait également comprendre les usages : bureau, commercial (notamment restaurant et/ou vente au détail), résidentielle (notamment condo et/ou logements locatifs).

Afin de permettre cette transformation, une demande de modification du plan d’urbanisme (règlement 04-047) et du règlement d’urbanisme (règlement 01-282) sera évaluée. Les composantes spécifiques qui feront l’objet d’une demande de modification à prévoir devront être déterminées en concertation avec la Ville.

Elles seront potentiellement liées à l’augmentation du coefficient d’occupation au sol pour passer de 9.0 à 12 et de la hauteur maximale à plus de 65 m, soit jusqu’à 120 m. Le mandat implique aussi de représenter le client auprès de la Société de Transport de Montréal puisque l’immeuble est construit au-dessus de la station de métro McGill.

Institutions visées :

  • Montréal
  • Société de transport de Montréal

 

  •  

  

On 2020-09-08 at 8:11 AM, ScarletCoral said:

L'édifice a été mis en vente

https://www.lapresse.ca/affaires/2020-09-08/l-un-des-plus-beaux-immeubles-du-centre-ville-est-mis-sur-le-marche.php

L’un des plus beaux immeubles du centre-ville est mis sur le marché

b7963600-f173-11ea-b8ad-02fe89184577.jpg
PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE
Une fois la transaction complétée, le magasin La Baie restera ouvert et occupera environ 250 000 pieds carrés au rez-de-chaussée, au deuxième étage et au sous-sol. Le prochain maître des lieux est invité à convertir les quelque 400 000 pieds carrés restants en bureaux-lofts, aux étages 3 à 8.

Vaisseau amiral de la rue Sainte-Catherine, l’édifice patrimonial abritant le magasin La Baie, face au square Phillips, au centre-ville de Montréal, est mis en vente par le plus vieux détaillant au Canada, a appris La Presse.

Publié le 8 septembre 2020 à 7h00
ANDRÉ DUBUC
LA PRESSE

Que l’on se rassure, le vénérable magasin restera ouvert et occupera environ 250 000 pieds carrés au rez-de-chaussée, au deuxième étage et au sous-sol. Le prochain maître des lieux est invité à convertir les quelque 400 000 pieds carrés restants en bureaux-lofts, aux étages 3 à 8. Ce type de bureaux est prisé par les entreprises de la technologie. Il y a même possibilité d’y ajouter des étages au besoin, si le zonage est modifié en ce sens.

Avant la crise sanitaire, le marché des bureaux connaissait ses meilleurs moments à Montréal depuis des lustres. L’essor de l’intelligence artificielle et la croissance des entreprises technos nourrissaient la demande. Dernièrement, les sociétés Microsoft, Apple, Google et Amazon ont toutes les quatre annoncé une expansion de leurs activités dans la région.

Au 585, rue Sainte-Catherine Ouest, le bâtiment néo-classique de quatre étages date de 1891. Le bâtiment mitoyen de huit étages a été construit en 1923 dans le style beaux-arts, lit-on dans le document de vente du courtier inscripteur. La portion la plus récente, boulevard De Maisonneuve, érigée en 1964, est d’une facture plus moderne, propice à un « redéveloppement », note la plaquette promotionnelle.

Montréal et Vancouver

L’agence CBRE a obtenu le mandat. Elle mise sur la localisation avantageuse de l’immeuble montréalais pour mousser l’intérêt des acheteurs potentiels. Directement situé au-dessus de la station de métro McGill, l’une des stations les plus achalandées du système de transport souterrain de la métropole québécoise, le bâtiment plus que centenaire aura aussi un accès direct au Réseau express métropolitain (REM) quand celui-ci entrera en fonction d’ici 2025.

En parallèle au mandat du magasin de Montréal, CBRE obtient le contrat du magasin La Baie du centre-ville de Vancouver, au coin des rues Granville et West Georgia, autre bâtiment emblématique des centres-villes canadiens. La Baie avait considéré de vendre le magasin de Vancouver en 2018 au milliardaire chinois Zheng Jianjiang, président du conseil de Ningbo Sanxing Electric, mais la transaction n’avait finalement pas abouti.

En choisissant de se défaire de ses biens immobiliers, La Baie emboîte le pas à des détaillants comme Canadian Tire et Loblaws, qui ont décidé de vendre à profit les murs de leurs magasins pour réinvestir l’argent dans leur activité principale, où les défis ne manquent pas, par ailleurs.

 

BAIE_2_CM_ODJ_LPP_ORDI_2021-02-22_13h00_FR.pdf

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By GDS
      From Rubin Rotman architectes Instragram
    • By SonnyT31
      Big project coming soon 
      stay tuned 🤐
    • By mtlurb
      On dirait que le bon vieux stationnement derrière l’Hôtel Mount Stephen va enfin disparaître!
      Centre-ville de Montréal: 48 millions pour un stationnement
      Le groupe Carttera de Toronto acquerra le terrain de stationnement à l’intersection du boulevard De Maisonneuve Ouest et de la rue de la Montagne, au centre-ville de Montréal, pour la somme de 48 millions.
      L’offre acceptée semble indiquer que des transactions immobilières négociées avant la pandémie sont en train de se conclure après le hiatus causé par le confinement. 
      La transaction est censée être notariée en septembre. 
      Le terrain, d’une superficie de 31 700 pi2, est assujetti à un zonage autorisant la construction de près de 210 000 pi2 de bâtiment jusqu’à une hauteur de 65 m. 
      Carttera, groupe immobilier ayant une forte expertise en marketing et en ventes, peut agir comme un accélérateur. Il a d’excellents contacts chez des investisseurs chinois, nous confie un promoteur montréalais qui ne veut pas être nommé pour ne pas nuire à ses affaires. 
      Surtout actif dans la région torontoise, Carttera a collaboré à la réalisation de projets dans le secteur du Centre Bell, dans Griffintown, et à Vaudreuil-Dorion. La société a aussi travaillé sur le Complexe Lebourgneuf en 2011, à Québec. L’appel de La Presse à Toronto n’a pas eu de suite. 
      On ne connaît donc pas les desseins de l’acquéreur pour son lot du centre-ville. La période est toutefois propice à de l’ensemble résidentiel multilocatif, croit un courtier qui n’est pas autorisé par son employeur à parler publiquement. 
      Prix de vente élevé 
      Le groupe Carttera est disposé à payer 48 millions pour ce terrain du 1445, rue de la Montagne, stratégiquement bien placé, voisin de l’hôtel Vogue Montréal et près du nouveau Four Seasons. Le rôle municipal lui donne une valeur de 11,1 millions.
      Le prix payé revient à 230 $ le pi2 constructible.
      Pour donner une idée de l’évolution récente qu’a connue le prix des terrains au centre-ville, le Groupe Brivia, présidé par Kheng Ly, a payé 20,7 millions le 31 juillet 2019 pour acquérir le Club athlétique Mansfield, au 1230, rue Mansfield. Le lot de 17 500 pi2 au centre-ville permet de construire jusqu’à 180 000 pi2. Le prix payé oscillait entre 115 $ et 130 $ le pi2 constructible.
      Autre facteur de comparaison pour jauger du prix de vente du terrain de stationnement : l’homme d’affaires Gad Bitton et ses partenaires ont payé 36 millions en mai dernier pour l’hôtel Vogue, voisin. Pour 12 millions de moins que le prix de 48 millions pour le stationnement, le groupe a mis la main sur un terrain de 21 000 pi2, mais également sur un hôtel de 142 chambres, parmi les plus luxueux du centre-ville. 
      Montréal aura son mot à dire 
      Avant de passer chez le notaire, le vendeur du terrain, la société 630 745 Ontario, devra toutefois transmettre à la Ville un avis d’intention de vendre la propriété en y joignant l’offre d’achat. Le lot fait en effet partie de la liste des quelque 300 lots pour lesquels la Ville s’est dotée d’un droit de préemption pour y bâtir du logement social. 
      Une fois avertie, la Ville a alors 60 jours pour analyser le dossier et décider si elle souhaite ou non l’acheter aux mêmes conditions. Des fonds publics sont prévus pour de telles transactions dans le Programme triennal d’immobilisations ; à l’heure actuelle, 35 millions sont disponibles.
      https://www.lapresse.ca/affaires/2020-07-15/centre-ville-de-montreal-48-millions-pour-un-stationnement.php
    • By mtlurb
      Développement du site de la Gare Viger

      Le fil existant pour la Gare Viger semble surtout destiné à la rénovation des deux édifices existants. Je croyais qu'il serait pertinent de créer un nouveau fil (avec des infos à jour) pour les deux autres bâtiments (au minimum) qu'on y prévoit.
       
    • By IluvMTL
      fdcu2kci5u9holbd21zx.pdf


×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value