Jump to content

Recommended Posts

Ce projet sera voisin de celui-ci:

 

http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/20551

 

***

 

perspective.jpg

 

Le Rockland Outremont

 

Projet unique de 13 condos luxueux à Outremont au coin de l'Avenue Rockland et Van Horne. Tout pres du Metro Outremont. Condos de 1,2 et 3 chambres allant de 733 pieds carrés à 1729 pieds carrés pour les penthouses. Plusieurs options incluses tel que plafond de 9 pieds et comptoirs de quartz. Garage et terrasses sur le toît en option. Grands unités familiales disponibles. Livraison le 1er décembre 2014.

 

 

Adresse

 

801 Avenue Rockland au coin de Van Horne

 

 

Quartier

 

Le Rockland Outremont offre un style de vie incomparable à ces futurs propriétaires. Vous pourrez ainsi bénéficier des nombreux restaurants, boutiques, spectacles et activités du secteur à pied. La proximité de la station de métro Outremont permet une liberté de transport partout en ville. Saisissez cette opportunité unique! Vivez Outremont à son meilleur!

 

 

Bureau des ventes

 

5405 St-Denis, Montreal Monday to Thursday from 13h30 to 19h00 Saturday and Sunday from 12h00 to 17h00

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...
  • 4 months later...

http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2015/01/16/002-mondev-constructeur-condos-801-rockland-outremont-seguin-chantal.shtml

 

Un promoteur immobilier va devoir littéralement abaisser son bâtiment en le faisant « glisser vers le bas » car l'arrondissement d'Outremont estime que son immeuble en construction est trop élevé, a appris Radio-Canada.

 

Un texte de Bahador ZabihiyanTwitterCourriel

Les projets de condominium se multiplient à Montréal. Mais les règlements municipaux encadrant leur construction peuvent parfois faire l'objet d'interprétations différentes de la part de la municipalité et des promoteurs.

 

Dans le cas du 801, avenue Rockland à Outremont, la différence est de plusieurs « pieds ».

 

« Le niveau du rez-de-chaussée n'est pas au même niveau que le voisinage », explique Chantal Séguin, responsable de la division des permis et inspections à l'arrondissement d'Outremont.

 

L'immeuble, qui est encore en construction, fait quatre étages. Mais l'arrondissement a estimé qu'il était trop haut par rapport à ce qui était stipulé dans le permis de construire délivré initialement.

 

Après une interruption des travaux de quatre mois, le promoteur a accepté d'entamer des travaux « correctifs » pour « réduire la hauteur du bâtiment », dit Mme Séguin.

 

Seulement, le nombre d'étages restera le même.

 

Mondev, le constructeur, va devoir « glisser le bâtiment vers le bas » de quelques pieds dans le cadre d'« importants » travaux, dit Mme Séguin.

 

La structure n'a pas encore été descendue, mais les travaux, qui avaient été arrêtés pendant quatre mois, ont repris en décembre. « J'aimerais bien aller voir ça, c'est certain », dit Mme Séguin au sujet de l'opération qui va consister à abaisser le niveau du bâtiment en construction.

 

Sur le site de l'immeuble, qui comptera 13 unités de condominiums, les ouvriers sont à pied d'œuvre. « On fait juste les modifications que la Ville nous a demandé, il faut descendre la brique plus bas, puis l'aménagement paysager », dit un employé de Mondev, sans vouloir donner plus détails.

 

Mondev n'a pas souhaité accorder d'entrevue, mais la compagnie assure que les travaux correctifs n'auront pas d'impact sur les prix ou la qualité des condominiums.

 

L'arrondissement a distribué en décembre un avis aux résidents habitant près de l'immeuble pour les informer de la reprise des travaux. Certains s'interrogent. « C'est une erreur de la part de qui? Est-ce que c'est le constructeur qui s'essaye? Ou est-ce que c'est une erreur qui a été faite lors de la construction? », dit Johan Valentin, qui possède un salon de coiffeur dans un immeuble voisin du 801, avenue Rockland.

 

Mondev n'a pas souhaité indiquer le coût de ses travaux supplémentaires, mais a souligné qu'il s'agissait de simples correctifs.

 

Réduire la hauteur d'un bâtiment peut parfois s'avérer coûteux. Ainsi, en 2007, l'entrepreneur Mario Di Palma avait dû démolir le quatrième étage de l'immeuble qu'il venait de construire, car la Ville estimait que le bâtiment ne respectait pas les règles de l'arrondissement Ville-Marie. Les travaux de démolition ont coûté plusieurs millions de dollars à M. Di Palma, qui a entamé des poursuites contre la Ville de Montréal.

 

sent via Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 11 months later...

Le projet est terminé.

 

Ça a été effectivement abaissé, et c'est tant mieux. On ne peut pas laisser un promoteur faire des gestes illégaux, sous prétexte que ce n'est que quelques pouces trop hauts. C'est à tolérer tous les petits défauts qu'on fini par enlaidir la ville, comme si nous ne méritions pas mieux.

 

IMG_20160209_120814_2.jpg

Edited by vincethewipet
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value