Jump to content

Recommended Posts

Ottawa voit grand

Mise à jour le lundi 26 avril 2010 à 23 h 49

 

Photo: La Presse Canadienne /Adrian Wyld

Le ministre conservateur, Peter Van Loan. (archives)

 

Le ministre fédéral du Commerce international, Peter Van Loan, a indiqué à la Presse canadienne que les négociations entre le Canada et l'Union européenne (UE) pourraient mener à un pacte plus élaboré encore que l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA).

 

Ce que nous recherchons, c'est l'entente commerciale la plus ambitieuse que nous ayons jamais conclue.

 

— Le ministre Peter Van Loan

 

Selon le négociateur en chef du Canada, Steve Verheul, les négociations en vue de conclure l'Accord économique et commercial global (AECG) progressent bien. Les deux parties en sont à la troisième ronde de pourparlers, et deux autres ont été planifiées. Le ministre Van Loan souhaite que l'accord soit entériné d'ici la fin de 2011.

 

La délégation canadienne compte quelque 60 personnes. À la demande de l'UE, des représentants des provinces canadiennes en font partie en tant que partenaires à part entière.

 

Selon Scott Sinclair, un chercheur pour le Centre canadien de politiques alternatives, les délégués européens souhaitent notamment éliminer le système de régulation de l'offre dans les secteurs des produits laitiers et de la volaille, et la Commission canadienne du blé. En retour, croit-il, le Canada pourrait exporter une plus grande quantité de matières premières en Europe.

 

Un marché important

 

L'ancien ministre libéral John Manley, maintenant à la tête du Conseil canadien des chefs d'entreprise, fait observer que le Canada a besoin de diversifier son commerce international et que dans ce contexte, une entente avec l'Union européenne, dont l'économie ressemble à celle du Canada, pourrait générer d'intéressantes retombées.

 

Le gouvernement canadien estime que l'entente ferait bondir le produit intérieur brut (PIB) du Canada de 12 milliards de dollars d'ici 2014.

 

En 2008, les exportations canadiennes en Europe se sont chiffrées à 52 milliards de dollars, un montant plutôt modeste compte tenu de la taille du marché.

 

L'Union européenne, un marché d'un demi-milliard d'habitants répartis dans 27 pays, a un PIB de 19 milliards de dollars.

 

Le premier ministre du Québec, Jean Charest, est un ardent défenseur d'un accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne.

 

 

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2010/04/26/014-canada-ue-pacte.shtml

 

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est le système de régulation de l'offre dans le secteur des produits laitiers, en bref c'est ce qui fait en sorte que vous payez vos produits laitiers beaucoup trop chers, beaucoup plus cher qu'aux USA, puisque les prix sont artificiellement gonflés pour subventionner les producteurs laitiers (qui sont millionnaires soit dit en passant).

Link to comment
Share on other sites

cjb, comme toutes négociations de libre-échange, ça prends du temps, beaucoup de temps.

 

Mais j'espère bien que ça va aboutir, ça va faire tomber d'autres couches de protectionnismes canadiens qui sont totalement désuets et qui coutent aux consommateurs chers.

Link to comment
Share on other sites

cjb, comme toutes négociations de libre-échange, ça prends du temps, beaucoup de temps.

 

Mais j'espère bien que ça va aboutir, ça va faire tomber d'autres couches de protectionnismes canadiens qui sont totalement désuets et qui coutent aux consommateurs chers.

 

Tu penses vraiment que le gouvernement veut se mettre à dos Agropur, Lactancia et tous les autres big shot du lait ? J'ai des doutes!

 

Indice sur la réponse: ce n'est pas toi ou moi qui finance la campagne électorale du gouvernement.

Link to comment
Share on other sites

Ils ont fait une petite erreur d'unités... On parle ici de 19 000 milliards!

 

c'est vraiment fréquent dans les articles de journaux, c'en est presque pénible. Des fois je me demande s'ils se relisent vraiment.

Link to comment
Share on other sites

c'est vraiment fréquent dans les articles de journaux, c'en est presque pénible. Des fois je me demande s'ils se relisent vraiment.

 

Effectivement, c'est fréquent. Surtout quand ils parlent de statistiques qu'ils ont eux-mêmes (les journalistes) lu dans un article américain. Les milliards deviennent des billions assez facilement mettons...

Link to comment
Share on other sites

Tu penses vraiment que le gouvernement veut se mettre à dos Agropur, Lactancia et tous les autres big shot du lait ? J'ai des doutes!

 

Indice sur la réponse: ce n'est pas toi ou moi qui finance la campagne électorale du gouvernement.

 

Lactantia appartient à... Parmalat, qui est italienne

Link to comment
Share on other sites

Tu penses vraiment que le gouvernement veut se mettre à dos Agropur, Lactancia et tous les autres big shot du lait ? J'ai des doutes!

 

Indice sur la réponse: ce n'est pas toi ou moi qui finance la campagne électorale du gouvernement.

 

euh c'est pas les big shots de ces corporations qui vont être fâchés, c'est les fermiers qui possèdent des quotas qui valent des millions (et qui vaudront plus rien).

 

Au contraire, les compagnies pourront vendre leur produit à un prix plus abordable puisqu'ils ne seront plus obligés de respecter un prix "minimum garantie"... sans compter qu'ils ne se feront plus chier à exporter leur produits fini.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...