Jump to content

Recommended Posts

Publié le 24 août 2009 à 04h41 | Mis à jour à 08h13

 

 

Une éolienne s'arrime à Montréal

 

 

L'arrondissement de Saint-Laurent installera dans le parc Philippe-Laheurte une éolienne haute de 9 m.

 

François Cardinal

La Presse

 

 

Montréal aura bientôt sa toute première éolienne de taille, un projet-pilote qui, s'il s'avère un succès, pourrait bien faire des petits dans l'île.

 

L'arrondissement de Saint-Laurent se prépare en effet à installer, dans les semaines à venir, une éolienne à trois pales haute de 9 m dans un parc situé à mi-chemin entre un secteur résidentiel et un secteur industriel.

 

L'objectif n'est pas de copier ce qui se fait en région, où les éoliennes mesurent entre 45 m (Matane et Cap-Chat) et 60 m (Rimouski et Murdochville), mais plutôt de se contenter d'alimenter le système d'éclairage du parc Philippe-Laheurte, où l'éolienne sera érigée. D'une puissance de 2000 W, elle produira une charge d'éclairage de quelque 800 W.

 

Cela sera suffisant, croit-on, pour faire fonctionner les lampadaires qui éclairent les sentiers piétonniers et les pistes cyclables, les terrains de tennis, de basketball et de soccer ainsi que la toute récente sculpture de l'artiste Claude Millette, inaugurée cet été.

 

 

«À plus de 30 pieds de hauteur, c'est probablement la première éolienne d'une telle envergure à Montréal, se réjouit le maire de l'arrondissement et responsable de l'environnement au comité exécutif, Alan DeSousa. Il y a en outre très peu d'expériences d'éoliennes en milieu urbain, ce sera donc un projet-pilote intéressant à suivre.»

 

Le parc Philippe-Laheurte occupe la portion sud du projet domiciliaire Nouveau-Saint-Laurent (autour des rues Ernest-Hemingway, Cavendish et Raymond-Lasnier). Pour le maire de l'arrondissement, Alan DeSousa, cette zone-tampon entre résidences et industries est l'endroit idéal pour ériger une éolienne.

 

«Dans la vie, il ne faut pas avoir peur de prendre des risques, indique-t-il. Ce projet-pilote nous permettra de répondre à bien des questions: est-ce un outil approprié pour notre communauté? Est-ce que l'énergie produite sera suffisante pour alimenter tous les lampadaires? Quel impact aura l'éolienne sur les oiseaux et les chauves-souris?»

 

Il faudra aussi voir s'il y a suffisamment de vent. À Longueuil, d'ailleurs, l'administration Gladu a décidé de ne pas ériger d'éoliennes sur son territoire, faute de vent. Cette décision a été prise à la suite d'une étude de quelque 40 000$, décriée par les maires de la Rive-Sud pour son caractère farfelu.

 

À Saint-Laurent, le coût total du projet est évalué à 37 000$, mais l'arrondissement ne paiera qu'un peu moins du tiers de cette somme. L'entreprise Enseigne Valois, «partenaire» du projet, paiera le reste.

 

Le document de présentation précise qu'un des objectifs du projet est de voir s'il est possible d'ériger des éoliennes dans «l'ensemble des sites potentiels de l'arrondissement».

 

Cela dépend de l'aspect technique du projet d'énergie renouvelable, mais aussi de ses aspects...?humains. La volonté des élus pourrait bien se heurter à certains obstacles dans cet arrondissement déjà touché par les nuisances de l'aéroport et de certaines industries, comme le démontre une lettre publiée dans la dernière livraison des Nouvelles Saint-Laurent.

 

«Notre arrondissement veut que nous servions de cobayes pour un projet-pilote d'éolienne, se désole son auteure, Josette Lincourt. Ce n'est pas aux contribuables qu'on veut faire plaisir, mais aux constructeurs d'éoliennes. Réveillons-nous, les élections s'en viennent!»

Link to comment
Share on other sites

L'éolien est une source d'énergie beaucoup plus flexible et mobile que les barrages et autres installations. On peut même miniaturiser les installations pour les adapter à des sites plus sensibles ou plus restreint au niveau des espaces.

 

Je ne vois donc pas d'inconvénient majeur à l'installation d'une éolienne à échelle réduite dans un parc donné à la condition que l'on respecte l'environnement tout autant que l'aspect visuel et sonore du voisinage. De plus si ce système est couplé avec l'énergie solaire on augmente d'autant les possibilités de captage énergétique en compenssant les jours moins venteux ou moins ensoleillé selon le cas.

 

Le principe d'utiliser une énergie d'appoint en complément au réseau habituel pourrait effectivement amener de belles économies dans les budgets municipaux et ainsi rediriger les sommes économisées vers d'autres services. Mais tout ça doit se faire dans le respect de la volonté des payeurs de taxes et ne pas créer de pollution visuelle ou autre.

 

C'est donc une idée fort intéressante mais qui demande une certaine prudence pour ne pas perdre l'appui de la population. Les avantages doivent alors être plus importants que les inconvénients potentiels.

 

A ce propos j'ai remarqué dernièrement, dans une visite à Toronto, qu'il y a une éolienne installée dans le parc linéaire près du Exhibition Place, le long du lac Ontario et tout près de l'autoroute Gardiner. Je l'ai d'ailleurs davantage perçu comme une curiosité plus qu'une nuisance comme telle. Elle est toutefois plus grosse que celle proposée pour St-Laurent. Reste à voir ce que les gens en pensent et si c'est vraiment rentable?

 

Voici le lien que j'ai trouvé sur internet qui confirme mes dires et j'ai vu qu'il y en a d'autres à différents endroits à Toronto même. http://www.vos-photos.eu/photo_3122.htm

 

J'ai hâte de voir la suite du dossier.

Link to comment
Share on other sites

Publié le 24 août 2009 à 04h41 | Mis à jour à 08h13

 

«Notre arrondissement veut que nous servions de cobayes pour un projet-pilote d'éolienne, se désole son auteure, Josette Lincourt. Ce n'est pas aux contribuables qu'on veut faire plaisir, mais aux constructeurs d'éoliennes. Réveillons-nous, les élections s'en viennent!»

 

C,est quoi la peur des Éoliennes, j'ai litérallement fait le voyage en gaspésie seulement pour voir les éoliennes de Cap-Chat. Peut-être que je me prennait pour Don Quichotte mais même directement à côté de ces géants, je n'attendais pas aucun bruit comparable à L'aéroport.

 

Ce n'est pas le pire type de nimby? c'est à dire, ne pas savoir de quoi elle parle!

Link to comment
Share on other sites

C,est quoi la peur des Éoliennes, j'ai litérallement fait le voyage en gaspésie seulement pour voir les éoliennes de Cap-Chat. Peut-être que je me prennait pour Don Quichotte mais même directement à côté de ces géants, je n'attendais pas aucun bruit comparable à L'aéroport.

 

Ce n'est pas le pire type de nimby? c'est à dire, ne pas savoir de quoi elle parle!

 

L'éolienne produit des infrasons qui peuvent causer des étourdissements et des nausées, par la vibration imperceptible des organes internes, particulièrement les canaux de l'oreille interne.

 

De plus, l'éolienne peut causer un effet stroboscopique causant des maux de tête et des migraines lors du coucher ou du lever du soleil.

 

Je suis pour les éoliennes, mais loin des zones habitées, et préférablement en site off shore.

Link to comment
Share on other sites

L'éolienne produit des infrasons qui peuvent causer des étourdissements et des nausées, par la vibration imperceptible des organes internes, particulièrement les canaux de l'oreille interne.

 

De plus, l'éolienne peut causer un effet stroboscopique causant des maux de tête et des migraines lors du coucher ou du lever du soleil.

 

Je suis pour les éoliennes, mais loin des zones habitées, et préférablement en site off shore.

 

Je ne doutes pas ta parole, mais as tu quelques liens de références de site sérieux dans ces études. En d'autre mots, pas de d'un site qui condamne entièrement les éoliennes en milieu habité.

 

En plus on parle d'une éolienne de 9m, pas un géant ici.

Link to comment
Share on other sites

Je ne doutes pas ta parole, mais as tu quelques liens de références de site sérieux dans ces études. En d'autre mots, pas de d'un site qui condamne entièrement les éoliennes en milieu habité.

 

En plus on parle d'une éolienne de 9m, pas un géant ici.

 

Malheureusement non. Tout les sites ou journaux ou documents qui publient de tels résultats sont affiliés de près ou de loin à l'anti-éolien. Tout comme ceux qui disent le contraire sont affiliés de près ou de loin au pro-éolien.

 

Cependant, voici un lien pro-éolien qui mentionne tout de même que l'éloignement de plusieurs centaines de mètres des habitations est requis pour éviter les problèmes de santé: http://www.planete-eolienne.fr/sante.html

 

Voici un autre site pro-éolien parlant des expositions maximales à l'effet stroboscopique: http://www.eolien.be/node/41

 

Voici un autre lien parlant de la nécessité de faire une étude d'ensoleillement pour éviter l'effet stroboscopique: http://www.windpower.org/fr/tour/env/shadow/index.htm

Link to comment
Share on other sites

Malheureusement non. Tout les sites ou journaux ou documents qui publient de tels résultats sont affiliés de près ou de loin à l'anti-éolien. Tout comme ceux qui disent le contraire sont affiliés de près ou de loin au pro-éolien.

 

Cependant, voici un lien pro-éolien qui mentionne tout de même que l'éloignement de plusieurs centaines de mètres des habitations est requis pour éviter les problèmes de santé: http://www.planete-eolienne.fr/sante.html

 

Voici un autre site pro-éolien parlant des expositions maximales à l'effet stroboscopique: http://www.eolien.be/node/41

 

Voici un autre lien parlant de la nécessité de faire une étude d'ensoleillement pour éviter l'effet stroboscopique: http://www.windpower.org/fr/tour/env/shadow/index.htm

 

Intéressant:thumbsup:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...