Recommended Posts

Boisé Notre-Dame

 

Architectes: Lemay Michaud

Fin de la construction:2007

Utilisation: Résidences pour personnes retraitées

 

Emplacement: Laval

 

? mètres - 17 étages

attachment.php?attachmentid=466&d=1276218699

Edited by Malek

Share this post


Link to post
Share on other sites

la grue est maintenant demontee!

Share this post


Link to post
Share on other sites

la Grue est remontée pour la phase 2!

 

Il devrait y avoir 4 phases pour un total de 1000 unités!!!!!!!!!!1

Share this post


Link to post
Share on other sites

BOISÉ NOTRE-DAME

-

UN PROJET AVANT-GARDISTE ET HORS DU COMMUN

Par Bernard Gauthier

Vous cherchez un environnement boisé et protégé, un concept hôtelier, une qualité supérieure à celle des services offerts sur le marché tout en étant à proximité des grands axes routiers? Le Boisé Notre-Dame est le projet qui répondra très certainement à vos besoins.

 

55.jpg

Mme Mélanie Jacques, directrice général et M. Ghislain Boulay, consultant

 

 

 

Situé au cœur de Laval sur le boulevard Notre-Dame, le concept attire beaucoup de gens puisque les appartements de 3 1/2 et 4 1/2 pièces ont trouvé preneur en moins de huit mois. « C’est plutôt exceptionnel, et nous en sommes très fiers. Nous voulons afficher notre succès et dire que nous allons au-delà des normes proposées. Ajoutez à cela un rapport qualité/prix très compétitif, très concurrentiel, et voilà pourquoi tant de clients viennent chez nous », explique la directrice générale du Boisé Notre-Dame, Mélanie Jacques.

 

57.jpg

 

 

 

Premier au pays

Le Boisé Notre-Dame est un projet novateur. Tous les appartements ont des planchers chauffants de type radiant, ce qui permet aux locataires d’installer leurs meubles où bon leur semble vu l’absence de plinthes électriques. « Dans le secteur locatif pour l’ensemble d’un immeuble, il s’agit d’une première au Canada. De plus, nous offrons des coffrets de sûreté dans chaque appartement et un système d’appel d’urgence sans fil de haute technologie 24 heures sur 24 », indique de son côté Ghislain Boulay, consultant.

 

58.jpg

 

 

 

Une autre caractéristique qui distingue

Le Boisé Notre-Dame est la formule tout inclus. Les résidants ont accès à une salle à manger proposant une variété de plats pour satisfaire à tous les goûts. « Nous avons une nouvelle vision qui a pour objectif de s’adapter dès que les besoins apparaissent. Ainsi, une certaine partie de nos studios et de nos 2 1/2 est consacrée aux personnes en perte d’autonomie. Quelqu’un de l’extérieur de la résidence ou de chez nous qui a perdu de la mobilité ou de l’autonomie après un certain temps peut demeurer au Boisé Notre-Dame parce que nous sommes en mesure de desservir l’ensemble de la clientèle. Au lieu d’inviter un résidant à quitter les lieux, nous adaptons nos services en conséquence pour qu’il puisse rester dans son environnement », ajoute monsieur Boulay.

En activité le 1er juillet

 

Construit par les Entreprises Immobilières Joyal et géré par la Fiducie Immobilière Joyal, Le Boisé Notre-Dame a un promoteur qui voit grand. La construction de la résidence a démarré en octobre 2005. La phase 1 est maintenant terminée, et les dirigeants vont accueillir les premiers occupants le 15 mai. Le projet inclut quatre autres phases de construction de divers immeubles locatifs pour personnes retraitées. Cette première phase sera entièrement opérationnelle le 1er juillet prochain. « Au printemps, nous envisageons la construction de la phase 2. Tout le projet devrait être achevé d’ici 2011. Au total, cela va regrouper quelque 1 000 loge-ments », précise madame Jacques.

Recette du succès

 

À quoi pourrait-on attribuer ce désir manifeste de vivre au Boisé Notre-Dame? Selon Ghislain Boulay, les raisons sont multiples. Le produit est avant-gardiste, novateur et situé près des grands axes routiers. À son avis cependant, un des facteurs qui influencent les gens est l’environnement. « C’est la raison pour laquelle le projet porte le nom de Boisé Notre-Dame. C’est un boisé à l’intérieur duquel il n’y aura jamais de lotissement futur. De plus, je crois que les gens cherchent avant tout un milieu de vie. Et c’est ce qu’on retrouve ici. Que ce soit le nombre varié de commerces situés à l’intérieur de l’immeuble, l’ensemble des installations ou la nouvelle vision de l’entreprise pour répondre aux besoins de la clientèle, tous ces éléments ont pour effet d’attirer des gens actifs et soucieux de leur qualité de vie. » Au Boisé Notre-Dame, la moyenne d’âge est d’environ 72 ans. Dans les résidences classiques, elle se situe à tout près de 80 ans.

 

Résidence « hôtelière »

 

Ce premier immeuble comportera quelque 190 appartements répartis sur

16 étages. Du deuxième au sixième étage, les futurs occupants pourront emménager dans des studios, des 2 1/2 et quelques 3 1/2. Cette partie de l’édifice s’appelle Le Podium et inclura une salle de lavage et un salon communautaire sur chacun des étages. Chaque appartement aura une cuisinette, une salle de bain complète et un balcon français.

 

Les étages sept à seize font partie de la deuxième partie de l’immeuble, qui a pour nom La Tour. Elle comprendra des logements de 3 1/2 et 4 1/2 pièces avec une entrée laveuse/sécheuse. À l’exception du septième étage, tous les appartements des autres étages possèderont leur propre balcon d’une superficie minimale de 60 pieds carrés. Au dernier étage, un salon verrière aménagé pour la tenue de réceptions et de banquets pourra accueillir les résidants et leur offrir une vue extraordinaire sur Montréal.

 

Services variés

 

Pour les résidants qui aiment plus ou moins aller à l’extérieur par temps froid, presque tous les services sont accessibles de l’intérieur de l’immeuble : salle à manger et café Bistro, clinique médicale, salon de coiffure et spa-beauté, comptoir bancaire, lieu de recueillement, bibliothèque et salon Internet, dépan­neur, pharmacie, salon de loisirs avec foyers et table de billard. Les sportifs et ceux qui veulent se garder en bonne condition physique peuvent bénéficier d’une piscine intérieure, d’un spa, d’un sauna, de même que de sentiers pédestres près du Boisé Notre-Dame.

Fait à noter, la clinique médicale sera réservée aux résidants du

 

Boisé Notre-Dame, ce qui constitue un avantage non négligeable. De plus, les résidants sont assurés de la présence d’une infirmière tous les jours, 24 heures sur 24.

 

Abribus

 

Une autre caractéristique qui distingue Le Boisé Notre-Dame de ses concurrents est l’abribus, qui permet aux gens d’entrer et de sortir de tout véhicule à l’abri des intempéries. Chauffé et situé à l’intérieur de l’immeuble, l’abribus servira aussi aux résidants qui désirent prendre la navette destinée au transport à l’occasion des diverses sorties de loisirs. « Nous sommes les seuls à offrir ce service. Il s’agit là d’une belle preuve d’innovation », affirme Mélanie Jacques.

 

Au service des résidants

 

Bien que la direction du Boisé Notre-Dame ait le vent dans les voiles, rien n’est tenu pour acquis. Son principal défi consiste à améliorer sans cesse ses services et à être à l’écoute des besoins de sa clientèle. « Pour réussir, il faut toujours continuer à être aussi performant tant au chapitre du service de location que de la qualité de nos produits et de nos services. Pour nous adapter à de nouvelles réalités, il faut agir vite et être prêts. Et pour cela, l’écoute est essentielle. En terminant, une autre raison qui explique le succès du Boisé Notre-Dame est la présence d’une équipe jeune et expérimentée, qui désire vraiment travailler avec des gens. Notre succès est le fruit de cette dynamique », conclut Ghislain Boulay.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grosse annonce dans la Presse de dimanche avec un rendu des 3 phases. C'est immense et massif. Bon pour la densité, mais côté design...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Grosse annonce dans la Presse de dimanche avec un rendu des 3 phases. C'est immense et massif. Bon pour la densité, mais côté design...

 

Et c'était réellement 3 tours pareilles? Aucune p'tite variante?:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

^^ Ce n'est pas 3 tours pareilles du tout

 

la phase deux est plus allongée, et pas de toit en pic comme la phase 1, la phase 3 c'est la continuité de la 2e

Share this post


Link to post
Share on other sites

en fait, les trois phases ont l'air collées sur le rendu dans la presse

 

un gros truc massif à la chinoise lol

Share this post


Link to post
Share on other sites
main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=1397&g2_serialNumber=1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By SkahHigh
      Fil de discussion sur les ouvrages d'art (viaducs, structures aériennes, etc.) de l'antenne Deux-Montagnes du REM.

    • By SkahHigh
      Fil de discussion sur la station Sainte-Dorothée du REM.
    • By LeTravailleur
      Le Carré Laval, zone d’innovation en devenir

      Stephane St-Amour
      Publié le 31 janvier 2020
      Source : Courrier Laval
      Quatre mois après son passage à la tribune de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval (CCIL) où il avait évoqué la possibilité que le secteur du Carré Laval obtienne le statut de zone d’innovation, voilà que le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, accompagnera le maire Marc Demers, le 3 février au matin, pour le dévoilement du «projet Carré Laval».
      La convocation de presse parle d’un «projet d’envergure» visant à «mettre en valeur» l’ancienne carrière Lagacé qui jouxte le palais de justice en bordure de l’autoroute 15.
      Ce projet de développement que l’on dit «audacieux» a pour objectif d’y créer «un milieu de vie à échelle humaine innovant, durable et propice à l’émergence de synergies économiques structurantes et à l’attraction des talents dans un centre-ville animé et attrayant», précise-t-on. L’invitation aux médias y indique également «une annonce d’importance» du gouvernement Legault.
       
      Quartier intelligent
      Selon toute vraisemblance, le projet en chantier s’articulerait autour d’un écosystème en lien avec le concept des villes intelligentes.
      L’automne dernier, devant un parterre de gens d’affaires réunis au Palace de Laval, le ministre et conférencier Pierre Fitzgibbon avait discouru sur le concept des zones d’innovation après avoir signifié que le Carré Laval «pourrait peut-être» en accueillir une.
      «Imaginez un hybride entre un campus universitaire, un techno-parc, des centres de recherche, des grandes entreprises, des startups et des écoles de formation supérieure!», s’était-il enthousiasmé.
      Puis, il enchaînait: «Je sais qu’il y a un projet prometteur qui porte sur un quartier intelligent et résilient qui pourrait constituer la base d’un projet de zone d’innovation à Laval.»
      Dans le même souffle, le ministre avait souligné le fait que l’Université Concordia était plutôt bien représentée dans la salle, saluant notamment la présence du recteur et vice-chancelier, Graham Carr, et de la titulaire de la chaire d’excellence en recherche du Canada sur les collectivités et les villes intelligentes, durables et résilientes, la physicienne allemande Ursula Eicker.
       
      Zone d’innovation
      À l’instar des grappes industrielles, une zone d’innovation vise, entre autres, à favoriser la création et la croissance d’entreprises innovantes, la conquête de nouveaux marchés, le développement d’une main-d’œuvre qualifiée et l’attraction de talents, à créer des emplois à forte valeur ajoutée, à attirer des investissements privés et étrangers et à augmenter la productivité des PME.
      Mais ce qui distingue toutefois la désignation d’une zone d’innovation aux traditionnels pôles de compétitivité est l’enjeu lié à la «croissance propre et durable», à savoir la réduction de l’empreinte environnementale du Québec.
      Rappelons que ces zones d’innovation sont tout droit sorties du livre Cap sur un Québec gagnant: le projet Saint-Laurent que le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, publiait en 2013, deux ans après la création de son parti politique. Il y dépeint son projet de créer dans la vallée du Saint-Laurent une Silicon Valley québécoise qui contribuerait à combler l’écart de salaire, de compétitivité et de niveau de vie avec l’Ontario et le reste du Canada.
      Tous les détails entourant le «projet Carré Laval» seront dévoilés lundi prochain.
    • By Laval4life
      Révélé lors du 5e forum immobilier de Laval en novembre, ce projet mixte (bureau + industriel) offrira à ses occupants un endroit de prestige qui se distingue. Les unités industrielles seront livrées à l’été 2019 alors que les bureaux, à l’automne 2019. Voici le site du projet https://code440.ca/le-projet/. 
       



      Coter design, c'est très bien pour Laval, je trouve que la structure en bois donne un aire plus léger et plus moderne. Maintenant, il faut qu'on applique la même chose, mais pour d'autre projets d'habitation (d'envergure) à Laval que je ne citerai pas...