Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

la construction de cinq immeubles comptant 926 appartements pour retraités et d’un hôtel situé au 5500, rue Sherbrooke Est.

 

Le projet comporte une salle de spectacle de 350 places, un cinéma, un restaurant de 375 places, un centre d’activités physiques avec spa, une piscine, une pharmacie, une bibliothèque, une chapelle et un stationnement intérieur de 400 places.

 

Investissement prévu

140 millions de dollars

 

Promoteurs

Gouverneur Inc.

 

www.residencesgouverneur.ca

 

 

70915652.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 35
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Administrator

Résidences Gouverneur

 

Architectes: DCYSM

Fin de la construction:2008

Utilisation: Résidences pour personnes retraitées

 

Emplacement: Mercier, Montréal

 

? mètres - 12 étages

 

Descriptions:

 

- Le projet comprend 5 tours de 12 étages.

- Le complexe sera situé en diagonal du Village Olympique, à quelques minutes de marche du Parc Olympique et en face du projet Élogia.

- Il sera construit sur le site d'un ancien hôtel, abandonné maintenant, dont la démolition à commencée.

 

70915652.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

MERCIER–HOCHELAGA-MAISONNEUVE

 

Un complexe pour retraités de 140 millions

 

Éric Clément

 

La Presse

 

L’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve poursuit sa conquête foncière : Résidences Gouverneur, un projet de 140 millions de cinq immeubles de prestige pour retraités, à deux pas des pyramides olympiques, rapportera à Montréal plus d’un million en impôt foncier par an.

 

Les cinq édifices de 12 étages seront construits en trois phases par Gouverneur inc. au 5500, rue Sherbrooke Est, près du boulevard de l’Assomption. Les travaux de démolition de l’ancien hôtel Ramada, racheté par Hôtel Gouverneur en 2002, débuteront dans quelques jours. La construction de la première phase commencera en mars.

 

Après l’immeuble de 12 étages et les 296 appartements du projet Élogia, du groupe Maurice, en construction dans la même zone, ce projet de l’homme d’affaires Jacques Goupil est d’une ampleur impressionnante. Il s’agit de 926 appartements en location adaptés pour des retraités de plus de 55 ans.

 

Les deux immeubles de la première phase, réservés à des personnes autonomes, seront disponibles en septembre 2008. « La seconde phase comprendra un immeuble pour des retraités semi-autonomes ayant besoin de soins légers et un immeuble pour des retraités autonomes », explique André Bouthillier, responsable des communications du promoteur. La troisième phase du projet sera une résidence ou un hôtel.

 

Les appartements, tous climatisés et pourvus d’appareils électroménagers et de planchers de bois franc, seront loués entre 1500 et 1600 $ en moyenne. Il y aura 156 studios, 370 appartements avec une chambre à coucher, 192 avec deux chambres à coucher, huit logements avec trois chambres à coucher et 200 appartements adaptés aux personnes semi-autonomes.

 

Parées d’un revêtement de brique rouge, les Résidences Gouverneur seront dotées de services grand luxe : une salle de spectacle privée de 350 places, un cinéma, un restaurant de 375 places, un bistrot-lounge, un centre d’activité physique avec spa, une piscine, une terrasse aménagée sur le toit avec vue sur la ville, une pharmacie, une bibliothèque, un salon Internet, un dépanneur, une salle de quilles, un golf virtuel, un salon communautaire, des ateliers d’art, un cellier avec salle de dégustation, une infirmerie disponible jour et nuit, une chapelle, un stationnement intérieur de 400 places, etc.

 

Autour des résidences, un parc sera aménagé durant la phase 1 avec une haie de conifères. D’autres arbres seront plantés en grande quantité : prunus, érables, amélanchiers, etc. Il y aura aussi un terrain de pétanque.

 

« En fait, on est en train de concevoir le Club Med pour personnes retraitées actives, dit M. Bouthillier. Les retraités vont vivre comme à l’hôtel. »

 

Pour des questions de sécurité et d’esthétisme, l’ensemble résidentiel sera cerné d’une clôture décorative en fer forgé et de murets de briques. Tous les appartements seront pourvus d’un « contrôle permanent de quiétude », un détecteur de mouvement permettant de vérifier que tout va bien dans les logements, « tout en respectant votre intimité », précise M. Bouthillier.

 

Et si ce luxe intéressait un couple de moins de 55 ans ayant des enfants, pourrait-il louer un appartement ? « On ne peut refuser personne, mais pour ce prix, tous les services sont conçus pour des personnes retraitées, donc le prix n’est pas intéressant pour une famille avec enfants », dit M. Bouthillier.

 

Dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, les revenus provenant des permis de construction sont en hausse constante depuis trois ans. En 2003, l’arrondissement avait engrangé 430 000 $ à ce titre. C’était 715 000 $ en 2004 et 957 000 $ l’an dernier.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Le voici le fameux fil!

 

MERCIER–HOCHELAGA-MAISONNEUVE

 

Un complexe pour retraités de 140 millions

 

Éric Clément

 

La Presse

 

L’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve poursuit sa conquête foncière : Résidences Gouverneur, un projet de 140 millions de cinq immeubles de prestige pour retraités, à deux pas des pyramides olympiques, rapportera à Montréal plus d’un million en impôt foncier par an.

 

Les cinq édifices de 12 étages seront construits en trois phases par Gouverneur inc. au 5500, rue Sherbrooke Est, près du boulevard de l’Assomption. Les travaux de démolition de l’ancien hôtel Ramada, racheté par Hôtel Gouverneur en 2002, débuteront dans quelques jours. La construction de la première phase commencera en mars.

 

Après l’immeuble de 12 étages et les 296 appartements du projet Élogia, du groupe Maurice, en construction dans la même zone, ce projet de l’homme d’affaires Jacques Goupil est d’une ampleur impressionnante. Il s’agit de 926 appartements en location adaptés pour des retraités de plus de 55 ans.

 

Les deux immeubles de la première phase, réservés à des personnes autonomes, seront disponibles en septembre 2008. « La seconde phase comprendra un immeuble pour des retraités semi-autonomes ayant besoin de soins légers et un immeuble pour des retraités autonomes », explique André Bouthillier, responsable des communications du promoteur. La troisième phase du projet sera une résidence ou un hôtel.

 

Les appartements, tous climatisés et pourvus d’appareils électroménagers et de planchers de bois franc, seront loués entre 1500 et 1600 $ en moyenne. Il y aura 156 studios, 370 appartements avec une chambre à coucher, 192 avec deux chambres à coucher, huit logements avec trois chambres à coucher et 200 appartements adaptés aux personnes semi-autonomes.

 

Parées d’un revêtement de brique rouge, les Résidences Gouverneur seront dotées de services grand luxe : une salle de spectacle privée de 350 places, un cinéma, un restaurant de 375 places, un bistrot-lounge, un centre d’activité physique avec spa, une piscine, une terrasse aménagée sur le toit avec vue sur la ville, une pharmacie, une bibliothèque, un salon Internet, un dépanneur, une salle de quilles, un golf virtuel, un salon communautaire, des ateliers d’art, un cellier avec salle de dégustation, une infirmerie disponible jour et nuit, une chapelle, un stationnement intérieur de 400 places, etc.

 

Autour des résidences, un parc sera aménagé durant la phase 1 avec une haie de conifères. D’autres arbres seront plantés en grande quantité : prunus, érables, amélanchiers, etc. Il y aura aussi un terrain de pétanque.

 

« En fait, on est en train de concevoir le Club Med pour personnes retraitées actives, dit M. Bouthillier. Les retraités vont vivre comme à l’hôtel. »

 

Pour des questions de sécurité et d’esthétisme, l’ensemble résidentiel sera cerné d’une clôture décorative en fer forgé et de murets de briques. Tous les appartements seront pourvus d’un « contrôle permanent de quiétude », un détecteur de mouvement permettant de vérifier que tout va bien dans les logements, « tout en respectant votre intimité », précise M. Bouthillier.

 

Et si ce luxe intéressait un couple de moins de 55 ans ayant des enfants, pourrait-il louer un appartement ? « On ne peut refuser personne, mais pour ce prix, tous les services sont conçus pour des personnes retraitées, donc le prix n’est pas intéressant pour une famille avec enfants », dit M. Bouthillier.

 

Dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, les revenus provenant des permis de construction sont en hausse constante depuis trois ans. En 2003, l’arrondissement avait engrangé 430 000 $ à ce titre. C’était 715 000 $ en 2004 et 957 000 $ l’an dernier.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • Administrator

Je ne prends pas de photos, mais je passe souvent devant...

 

C'est un très très gros chantier, ils ont presque fini de creuser.:D

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
  • 3 months later...
  • 5 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value