Jump to content

mercier-hochelaga-maisonneuve Agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve


mtlurb
 Share

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve

Bibliothèque de Maisonneuve.png

Projet d'agrandissement de 23 millions de dollars. Réalisation de ÉVOQ, NCK et PMA. La bibliothèque fera 3315 mètres carrés à la fin de l'agrandissement.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
  • Administrator

Je n'ai pas trouvé une fil pour ce projet
via Le Devoir :

Dan Hanganu et EVOQ remportent le concours d’architecture pour la bibliothèque Maisonneuve

21 octobre 2017 |Jeanne Corriveau
Le jury dit avoir aimé cette proposition «qui met en valeur le bâtiment patrimonial, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur».
Photo: Dan Hanganu architectes + EVOQ Architecture
Le jury dit avoir aimé cette proposition «qui met en valeur le bâtiment patrimonial, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur».

Les firmes Dan Hanganu architectes et EVOQ Architecture ont été sélectionnées pour réaliser le projet d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve, rue Ontario, à Montréal.

 Dans le cadre d’un concours d’architecture lancé au printemps dernier, le jury a arrêté son choix sur la proposition des deux firmes. Le projet prévoit la construction d’atriums vitrés de chaque côté du bâtiment patrimonial afin d’augmenter la surface de plancher de la bibliothèque, qui passera de 1240 à 3315 mètres carrés. Ces travaux seront exécutés par un aménagement extérieur destiné à devenir un lieu de rencontre et de détente.

Les firmes gagnantes disposeront d’un budget de 11,1 millions pour réaliser les travaux d’agrandissement, lesquels devraient se terminer en 2020. Le coût global du projet est estimé à 23 millions.

Inauguré en 1912, l’immeuble abritant la bibliothèque Maisonneuve avait été construit pour accueillir l’hôtel de ville de Maisonneuve, une municipalité qui fut annexée à Montréal en 1918. La bibliothèque municipale occupe les lieux depuis 1981, mais elle y est trop à l’étroit.

À la suite du lancement du concours d’architecture, le jury avait retenu quatre propositions parmi les quinze dossiers reçus avant d’arrêter son choix sur la proposition des firmes Dan Hanganu et EVOQ Architecture.

 Rappelons que l’architecte Dan Hanganu est décédé le 5 octobre dernier, laissant derrière lui un héritage important. On lui doit, entre autres, la conception des bâtiments du musée Pointe-à-Callière, du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) et de HEC Montréal.

 

----------------------

Communiqué de presse de la Ville de Montréal

Dan Hanganu architectes + EVOQ Architecture remportent le concours d'architecture pluridisciplinaire de la Bibliothèque Maisonneuve

MONTRÉAL, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Félicitations aux firmes Dan Hanganu architectes et EVOQ Architecture, accompagnées des firmes NCK et PMA en ingénierie et Civiliti en architecture du paysage, pour avoir été sélectionnées par un jury au terme du concours d'architecture pluridisciplinaire pour la rénovation et l'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve.

Un concept audacieux résolument contemporain
Les lauréats disposeront d'un budget maximal de 11 135 000 $ (avant taxes) pour rénover et agrandir l'actuelle Bibliothèque Maisonneuve qui loge dans l'ancien hôtel de ville de la Cité de Maisonneuve, à l'intersection de la rue Ontario et du boulevard Pie-IX dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Le concept déployé assurera la mise en valeur de ce bâtiment municipal d'intérêt historique, dont les dimensions actuelles de 1240 m2 seront de 3 315 m2 à la fin du projet. On y retrouvera notamment des pavillons abondamment vitrés aux extrémités de l'édifice, lesquels se marieront à son caractère néo-classique. Les lauréats envisagent aussi de développer un aménagement urbain extérieur en un lieu de rencontres, d'animation et de détente, tout en maintenant un environnement végétalisé. Une certification LEED Argent étant visée pour ce projet, les concepteurs privilégieront des matériaux locaux et des procédés à faible incidence énergétique.

« Je suis ravi du projet gagnant qui contribuera au rayonnement de Montréal, à titre de Ville UNESCO de design. Celui-ci s'inscrit également harmonieusement dans un quartier en pleine effervescence en offrant un lieu culturel magnifiquement pensé. Nul doute que la Bibliothèque Maisonneuve deviendra une source de fierté pour tous les Montréalais et Montréalaises et un rendez-vous incontournable des résidents du quartier », déclare M. Russel Copeman, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de l'habitation, de l'urbanisme, de la gestion et de la planification immobilière et de l'Office de consultation publique de Montréal. 

« Bravo aux lauréats d'avoir mis à contribution leur talent et leur ingéniosité afin de transformer la Bibliothèque Maisonneuve en un lieu contemporain, audacieux et respectueux de son caractère patrimonial. Cette transformation illustre la capacité des firmes d'ici de proposer des projets d'une qualité exceptionnelle, tant sur le plan architectural que sur le plan patrimonial et environnemental », ajoute Mme Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la culture, du patrimoine, du design, d'Espace pour la vie ainsi que du statut de la femme.

« Je tiens à souligner l'excellent travail déployé par l'ensemble des collaborateurs dans le cadre du concours d'architecture pour le projet de rénovation et d'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve. Mettre en valeur un bâtiment historique et patrimonial comme la Bibliothèque Maisonneuve et concevoir un agrandissement moderne qui saura répondre aux besoins techniques d'une bibliothèque du 21e siècle est un défi de taille qui commandait une analyse rigoureuse de la part du jury. Tous les efforts déployés dans le cadre de ce concours d'architecture permettront aux citoyens d'avoir accès à une installation de qualité adaptée à leurs besoins », précise M. Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Le jury
Sélectionnés en juin parmi 15 dossiers de candidature, quatre finalistes ont présenté leurs esquisses lors d'une soirée publique tenue le 10 octobre dernier. Le projet  de l'équipe de Hanganu et ÉVOQ est une réussite très habile et applaudie par le jury pour la mise en valeur du bâtiment patrimonial tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. « L'aménagement de deux atriums de chaque côté du bâtiment existant permet un dégagement et une mise en valeur accentuée du patrimoine architectural ».

Ce dernier était composé de M. Richard Adam, chef de division à la Division du Programme RAC à la Ville de Montréal, de Mme Claude-May Ambroise, architecte à l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de M. Sébastien Bouchard, ingénieur et directeur du service technique à la Ville de Chambly, de M. Dinu Bumbaru, directeur des politiques chez Héritage Montréal, de Mme Mylène Poirier, architecte, citoyenne et membre du comité consultatif d'urbanisme à l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, de Mme Patricia-Ann Sarrasin-Sullivan, architecte chez Box architectures et de M. Frédéric Stében, chef de division, culture et bibliothèques à l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. L'équipe lauréate fera l'objet d'une recommandation au conseil municipal pour un octroi de contrat.

Rappelons que les travaux de rénovation et d'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve s'inscrivent dans le cadre du programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques (programme RAC). Conforme aux exigences du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, le concours d'architecture ainsi que le projet de rénovation et d'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve font partie de l'Entente sur le développement culturel de Montréal, financée conjointement par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal. Le coût global du projet est estimé à plus de 23 M $. La fin des travaux sont prévus en 2020.

 

 

 
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, yarabundi a dit :

C'est d'une laideur indescriptible. A-t-on idée de manquer autant de respect à un édifice aussi élégant ???

Au contraire, je trouve que c'est superbe et que ça mettra en valeur l'édifice plus ancien.  

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Un groupe de citoyens s’oppose à l’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve

Nicolas Ledain  

mg_2511.jpg?w=618&h=408&crop=1

Des citoyens du quartier Hochelaga demandent à l’administration municipale de bloquer le projet d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve.

Depuis l’automne dernier et l’annonce du projet, Denis Côté ne décolère pas. Ce résident du quartier bien connu sur les pages hochelagaises des réseaux sociaux a même interpellé les élus de la nouvelle administration lors de conseils d’arrondissement à ce sujet. En compagnie d’autres citoyens, il a créé la page Facebook Patrimoine HoMa dont la première bataille est la contestation de cet agrandissement.

«Un édifice historique comme celui-là […] il n’y en a presque pas dans l’est de Montréal. Il y a le musée Dufresne et le marché Maisonneuve, mais c’est l’équivalent de la Maison-Blanche pour le quartier Hochelaga-Maisonneuve», estime Denis Côté.

Selon ce dernier, l’agrandissement représente un danger pour le patrimoine du quartier.

«On demande que la Ville laisse l’édifice historique tel qu’il est et que le terrain autour devienne réellement un parc», réclame M. Côté.

Une façade préservée
Grand projet de 23 M$ vanté par l’ex-maire d’arrondissement Réal Ménard, cet agrandissement a fait l’objet d’un concours de Design Montréal organisé dans le cadre du programme Rénovation, agrandissement et constructions de bibliothèques (RAC) qui vise à moderniser et améliorer l’offre de services dans les bibliothèques montréalaises.

2075 : C’est en mètres carrés l’espace qui sera ajouté à la bibliothèque à l’issue de cet agrandissement prévu pour 2020. Le bâtiment va passer d’une superficie de 1240 m² à 3315 m² ce qui permettra d’accueillir 85 000 documents contre 15 000 actuellement.

À l’issue de ce concours les firmes Dan Hanganu, EVOQ Architecture, NCK, PMA et Civiliti ont été retenues pour établir des plans détaillés et prendre en main ce chantier. Le jury avait alors salué la construction d’ailes vitrées sur les côtés de l’édifice, la préservation de la façade historique ainsi que l’aménagement d’un espace extérieur végétalisé. Seulement, selon Denis Côté, la préservation de l’avant du bâtiment ne suffit pas.

«C’est un édifice majestueux sur trois façades. En enlevant du terrain autour et en le remplaçant par des cages en verre futuristes, ça ne met pas en valeur, ça le dénature», dénonce-t-il.

Puisque les premiers mois sont consacrés à l’établissement des plans, le groupe Patrimoine HoMa espère convaincre les élus de s’opposer à cet agrandissement avant les premiers coups de pelleteuse. Des rencontres citoyennes sont en cours de programmation et M. Côté souhaite aussi mobiliser les commerçants du quartier dans ce mouvement.

Pas de remise en cause du projet
Le bureau des élus de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve a indiqué qu’aucune position n’avait été prise sur ce sujet, mais qu’il faisait l’objet d’une réflexion. L’attaché politique de l’arrondissement a toutefois précisé que la bibliothèque avait besoin d’espace supplémentaire.

La Ville de Montréal, qui octroie les contrats dans le cadre du programme RAC, rappelle de son côté que le vainqueur du concours a été choisi par un jury formé d’experts.

«Un projet lauréat, par définition, ne peut faire l’objet de changements qui portent atteinte à l’intégrité du concept retenu. […] La Ville n’étudie aucune autre option pour la bibliothèque Maisonneuve que le projet lauréat», a précisé un relationniste du service de presse de la Ville de Montréal.

projet-biblio-maisonneuve.png

Les représentants des firmes engagées dans ce projet assurent quant à elles que la préservation patrimoniale est un point essentiel de l’agrandissement proposé.

«Le but de notre concept est de préserver le bâtiment existant et de le donner à voir. On n’a pas de formule magique qu’on applique à tous les lieux. Dans ce cas, le dos de la bibliothèque touche le bâtiment à l’arrière, donc on ne peut qu’aller sur les côtés», souligne Georges Drolet, directeur d’EVOQ Architecture.

De plus, ce dernier assure que les ailes transparentes permettront encore de voir les façades latérales. M. Drolet ajoute également que ce projet a fait l’objet d’une réflexion poussée de l’arrondissement et qu’il s’inscrit dans une volonté de préserver l’apport civique de ce pôle culturel qu’est l’ancien cœur de la Cité de Maisonneuve.

Un bâtiment historique

Construit en 1911, le bâtiment qui accueille la bibliothèque sur la rue Ontario est l’un des vestiges de l’ancienne Ville de Maisonneuve. Cet ensemble majestueux situé au cœur du quartier a été dans le passé l’Hôtel de Ville de cette municipalité. L’édifice orné de sculptures est classé «immeuble de valeur patrimoniale exceptionnelle» selon la juridiction municipale et appartient au «secteur de valeur patrimoniale exceptionnelle» de Maisonneuve.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Cataclaw a dit :

Pourquoi ne pas agrandir dans le même style architectural? Mêmes matériaux, mêmes façades, etc.

Un cube de verre, je trouve ça excessivement paresseux.

Car faire un pastiche serait encore pire, agrandir un bâtiment historique et essayer de reproduire le même style souvent gâche l'ensemble, tandis d'un ajout moderne et qui se démarque, met en valeur la partie historique. Prenez l'exemple du Louvre, pas sur qu'une pyramide style second Empire aurait bien fitée... :sarcastic:

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

À Montréal, nous avons un très bel exemple d'édifice moderne qui non seulement respecte l'édifice autour duquel il a été construit et qui va même au-delà en le mettant en valeur ;  le Centre Canadien d'Architecture !! 

L'exemple de la pyramide du Louvre ne tient pas la comparaison. La pyramide met en valeur l'ensemble architectural du musée. La pyramide n'étouffe pas le complexe. Au contraire. 

Ce qu'on voit ici avec l,agrandissement prévue de la bibliothèque ressemble plus à de l'arrogance d'architectes -comme si ceux-ci voulait prétendre voler la vedette à l'édifice original en attirant outre-mesure l'attention sur leur contribution !! 

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, yarabundi a dit :

À Montréal, nous avons un très bel exemple d'édifice moderne qui non seulement respecte l'édifice autour duquel il a été construit et qui va même au-delà en le mettant en valeur ;  le Centre Canadien d'Architecture !! 

Et on a aussi un bel exemple d'édifice moderne qui respecte l'édifice autour duquel il a été construit et qui le met en valeur en proposant un contraste fort avec celui-ci : La bibliothèque Marc-Favreau. 

Les styles et les époques se succèdent. Le postmodernisme n'est plus à la mode. Qui sait comment on concevra l'intégration architecturale dans une vingtaine d'année... ;)

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Les élus de MHM appuient l’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve

Par Nicolas Ledain TC Media
email_fr_97x23.png

 

projet-biblio-maisonneuve.png?w=618&h=40 Gracieuseté / Dan Hanganu - EVOQ Architecture - civiliti - NCK/Pageau Morel Le projet d’agrandissement prévoit l’installation de cages vitrées sur les côtés et la préservation de la façade.

Pierre Lessard-Blais et Éric Alan Caldwell ont apporté leur soutien à l’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve. Le projet inquiète pourtant certains résidents du quartier qui craignent une dégradation patrimoniale.

Malgré la sélection des firmes chargées de l’agrandissement par un jury composé notamment d’experts en urbanisme et en patrimoine, des citoyens protestent contre ce projet qui va entraîner l’installation d’extensions vitrées sur les côtés de l’édifice actuel. Ils estiment que le bâtiment doit demeurer intact ou que des aménagements doivent être faits uniquement en sous-terrain pour ne pas détériorer l’aspect visuel.

Alors que la Ville de Montréal avait déjà annoncé qu’elle n’avait pas l’intention de revoir ce projet, les élus de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve apportent eux aussi leur appui à l’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve.

«Le projet de la nouvelle bibliothèque relève le défi de moderniser l’actuelle bibliothèque tout en mettant en valeur le bâtiment historique de 1912 et en assurant sa pérennité. Les nouveaux espaces sauront mettre en valeur les qualités architecturales de ce bâtiment», souligne Éric Alan Caldwell, le conseiller d’Hochelaga dans un communiqué.

Pour promouvoir cet agrandissement au sein de la communauté, une activité spéciale portes ouvertes sera d’ailleurs organisée dans les prochaines semaines par l’arrondissement. Des planches du projet seront présentées et des diapositives seront projetées tandis que des employés du service de la culture seront chargés d’exposer les avantages de la future bibliothèque.

«On a un débat au sein de la communauté sur l’aspect patrimonial et architectural, mais on veut aller au-delà pour présenter l’impact positif que cela va avoir sur le quartier», explique un représentant du bureau des élus de MHM.

3315

C’est la surface en mètres carrés de la future bibliothèque Maisonneuve après agrandissement. L’édifice actuel couvre 1240 m².

Ces extensions d’une surface de 2075 m², vont permettre d’ajouter 230 places assises, une agora, un espace café, une place publique et un jardin sur le toit et d’accueillir 85 000 documents, soit 15 000 de plus qu’actuellement. Par ailleurs, une salle à vocation communautaire est aussi prévue.

«La future bibliothèque Maisonneuve deviendra un nouveau lieu à vocation sociale et culturelle emblématique dont nous avons besoin dans Hochelaga. Un espace d’échange et de socialisation ouvert sur la communauté et accessible aux enfants et aux adultes de tous les milieux », se réjouit le maire Pierre Lessard-Blais.

Ce projet estimé à 23 M$ et prévu pour 2020 sera présenté aux élus lors du conseil municipal de la Ville de Montréal au mois de mars. Les firmes lauréates du concours de design, Dan Hanganu architectes et EVOQ Architecture, accompagnées de civiliti en architecture de paysage et de NCK/Pageau Morel en ingénierie, devraient obtenir ce contrat.

Par ailleurs, ce projet bénéficie aussi du soutien de l’Atelier d’histoire de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (AHMHM).

«Nous resterons vigilants afin que le projet de la nouvelle bibliothèque respecte les éléments architecturaux qui donnent au bâtiment toute sa splendeur», promet Réjean Charbonneau, directeur archiviste de l’AHMHM.

Une maison de projet sera mise sur pied dès cet été afin de permettre à la population de se renseigner sur le projet et d’en suivre les étapes. Des activités de codesign sur les espaces de création et les espaces publics extérieurs et sur la programmation sont également prévues.

Source: Arrondissement MHM

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value