Jump to content

mercier-hochelaga-maisonneuve Agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve


mtlurb
 Share

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve

Bibliothèque de Maisonneuve.png

Projet d'agrandissement de 23 millions de dollars. Réalisation de ÉVOQ, NCK et PMA. La bibliothèque fera 3315 mètres carrés à la fin de l'agrandissement.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bon enfin ! Ce cube de verre n’est pas paresseux , il est sobre et élégant . Tel que l’a mentionné UrbMtl , le postmodernisme c’est passé date on faisait ça dans les années 80 . On est en 2018 et ce n’est pas plus ou moins banal que la fameuse pyramide du Louvre qui soit dit en passant est aussi une forme générique en verre . 

Link to comment
Share on other sites

http://journalmetro.com/local/hochelaga-maisonneuve/actualites/1440201/le-contrat-dagrandissement-de-la-bibliotheque-maisonneuve-accorde/

07/03/2018 Mise à jour : 7 mars 2018 | 10:20

Le contrat d’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve accordé

 
projet-biblio-maisonneuve.png?w=618&h=40
Le projet d’agrandissement doit ajouter des ailes vitrées à la bibliothèque Maisonneuve.
 

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a accordé mercredi matin un contrat de 2,5 M$ aux firmes ÉVOQ , NCK et PMA pour la réalisation de l’agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve.

«Il y a eu une étude qui a démontré clairement que la superficie de la bibliothèque était insuffisante pour la population qu’elle dessert», a rappelé la responsable de la Culture au comité exécutif, Christine Gosselin.

L’actuelle bibliothèque est un édifice patrimonial et le projet des firmes d’architecture prévoit ajouter des ailes sur les côtés du bâtiment existant. Près de 2000 mètres carrés seront ainsi ajoutés, comprenant, entre autres, un espace café et une agora. L’élaboration d’un jardin sur le toit est aussi prévu dans le projet.

À noter que ce contrat de 2,5 M$ ne sert qu’à la conception et à la réalisation des plans et devis par les firmes d’architecture. Au total, le projet devrait coûter 23 M$, dont 13 M$ pour la construction. «La livraison, si tout va bien, est prévue au printemps-été 2021», a indiqué Mme Gosselin.

Au début de l’année, un groupe de citoyens s’étaient opposé au projet, soutenant qu’il fallait garder le bâtiment patrimonial intact.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Communiqué de l'arrondissement :
http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=30053

Les citoyens de l'arrondissement invités à imaginer les espaces publics extérieurs et les espaces de création de la future bibliothèque Maisonneuve

10 mai 2018

 

Montréal, le 10 mai 2018 - Les citoyens de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve sont invités à venir imaginer les espaces publics extérieurs et les espaces de création de la future bibliothèque Maisonneuve, dans le cadre de deux activités de codesign qui auront lieu les 27 mai et 9 juin prochains. Ce sera l'occasion pour les citoyens de réfléchir aux activités, aux expériences et aux ambiances qu'ils aimeraient vivre dans leur future bibliothèque.

« J'ai le plaisir d'inviter les citoyens à poursuivre la démarche d'interaction citoyenne initiée en 2015 en participant aux activités de codesign du 27 mai et du 9 juin prochains. Il s'agit d'une occasion offerte aux citoyens pour orienter concrètement l'aménagement et les services qui seront proposés pour les espaces publics extérieurs et les espaces de création de leur nouvelle bibliothèque », a indiqué le maire de l'arrondissement, M. Pierre Lessard-Blais. 

L'activité de codesign sur les espaces extérieurs sera animée par le Centre d'écologie urbaine de Montréal et aura lieu :

  • Le dimanche 27 mai 2018 de 13 h à 16 h 30
    À la maison de la culture Maisonneuve (4200, rue Ontario Est)

L'activité de codesign sur les espaces de création sera animée par GSM Project et aura lieu :

  • Le samedi 9 juin 2018 de 13 h à 16 h 30
    À la maison de la culture Maisonneuve (4200, rue Ontario Est)

En plus des activités de codesign, des vox pop seront réalisés, de même que des entrevues et un sondage en ligne. Surveillez les détails à venir sur le site de l'arrondissement.

Afin d'assurer une représentativité lors des activités de codesign, un nombre de places sera réservé pour les adultes, les adolescents et les aînés. Les places étant limitées, inscrivez-vous sans tarder! Détails et inscription en ligne : ville.montreal.qc.ca/mhm. Si vous ne pouvez vous inscrire en ligne, vous pouvez le faire en composant le 514 872-7275. Vous recevrez une confirmation d'inscription. Notez qu'un service d'halte-garderie gratuit sera disponible sur place pour les enfants de 2 ans et plus.

Rappelons que les travaux de rénovation et d'agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve s'inscrivent dans le cadre du Programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques (programme RAC), qui vise à augmenter et améliorer l'offre de bibliothèques pour les citoyens de la Ville de Montréal.

Le projet de rénovation et d'agrandissement de la bibliothèque Maisonneuve est soutenu dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal, financée conjointement par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal.

Pour en savoir plus sur le projet de la future bibliothèque Maisonneuve, visitez : ville.montreal.qc.ca/mhm et culturemhm.com

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Concours pour une fontaine/œuvre d'art http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=30966

La Ville de Montréal lance un concours pour une œuvre d'art public pour la Bibliothèque Maisonneuve

15 novembre 2018

Montréal, le 15 novembre 2018 - La future Bibliothèque Maisonneuve sera dotée d'une œuvre d'art public qui intègrera un dispositif de fontaine. Celle-ci sera installée dans la cour du magnifique édifice de style néo-classique, à l'angle de la rue Ontario et du boulevard Pie-IX, dans l'arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, qui connait d'importants travaux d'agrandissement et de rénovation depuis 2017. Ce projet d'art public s'inscrit dans le cadre de la Politique d'intégration de l'art à l'architecture et à l'environnement des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec. 

Le Bureau d'art public de la Ville de Montréal lance un appel de projets pour la future œuvre. Un jury de 7 membres, dont trois spécialistes en arts visuels, procédera cet automne à une première sélection de quatre projets finalistes. La proposition gagnante sera dévoilée au printemps 2019. 

Rappelons que les travaux de la Bibliothèque Maisonneuve s'inscrivent dans le cadre du programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques (programme RAC). Les travaux ont été confiés à la suite d'un concours d'architecture pluridisciplinaire aux firmes Dan Hanganu architectes et EVOQ Architecture, qui seront accompagnées dans leur mandat des firmes NCK et PMA, en ingénierie, et Civiliti, en architecture du paysage. 

« La future œuvre d'art public sera au cœur d'un aménagement extérieur animé, où les gens auront envie d'arrêter, d'échanger ou de profiter de ce bel espace public. Nous souhaitons qu'elle soit évocatrice pour la population locale et en harmonie avec l'architecture de la nouvelle bibliothèque, qui sera un modèle d'architecture mixte, c'est-à-dire abondamment vitrée, tout en conservant son cachet patrimonial », rappelle Christine Gosselin, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la culture, du patrimoine et du design.  

Le coût global du projet est estimé à plus de 23 M$. La fin des travaux pour la bibliothèque est prévue en 2020. L'inauguration de la nouvelle œuvre d'art est attendue au printemps 2021. Le projet de rénovation et d'agrandissement de la Bibliothèque Maisonneuve ainsi que le concours pour une œuvre d'art public sont financés conjointement par le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal. 

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Dans l'ordre du jour du comité exécutif de Montréal du 7 août au point 20.020

« Accorder un contrat d'exécution d'oeuvre d'art à Clément de Gaulejac, artiste professionnel, au montant maximal de 221 326,88 $, taxes incluses, pour la fabrication et l'installation de l'oeuvre d'art « Bottes de pluie » qui sera intégrée à la bibliothèque Maisonneuve  »

Bottes de pluie
Clément de Gaulejac
Projet de fontaine pour la Bibliothèque Maisonneuve

image.png

Concept et intentions
Une paire de bottes en bronze est juchée sur un piédestal en granit. Les bottes sont remplies d'une eau agitée d'un petit bouillon qui déborde parfois et leur coule le long des mollets. Toutes les 5 minutes environ, un mince jet vertical s'élève à trois pieds au-dessus de l'une ou l'autre des bottes, pendant quelques secondes, puis leur retombe dessus, selon le principe de l'arroseur arrosé. Un nouveau cycle recommence alors : petit bouillon... débordement... éruption... Et ainsi de suite.

La forme des bottes est telle qu'il est difficile de les associer clairement à une fonction ou à un genre en particulier. Elles pourraient être à un homme ou à une femme ; un adulte ou une enfant. Elles pourraient servir à travailler dans une mine ou à la rénovation de sa maison ; à prendre soin du jardin ou à aller se promener un jour de pluie. Plutôt qu'une paire de bottes « réaliste », c'est un archétype de bottes. Ce jeu sur l'archétype est aussi ce qui a présidé au dessin du socle dont la silhouette classique rappelle le style de l'ancien Hôtel de Ville de Maisonneuve. Mais, plus qu'une reprise littérale de la partie historique de la bibliothèque, l'entablement du socle, de même que sa texture granitique, constituent plutôt une citation générique des monuments qui parsèment notre paysage et notre imaginaire urbain. Il est déposé devant la nouvelle bibliothèque comme s'il avait toujours été là et l'on peut se demander où a bien pu passer la figure historique dont il était le support. Chacune de ses faces est garnie d'un cartouche en bronze qui présente un ornement minimal : une fine ligne ondulée pareille à la surface de l'eau telle que la dessinent les enfants, et qui suggère que le socle est plein de cette eau qui bouillonne dans les bottes et s'en échappe parfois.

La simplicité des Bottes de pluie vise à les rendre facilement appropriables par le public du quartier Hochelaga-Maisonneuve ainsi que par les enfants qui vont être les utilisateurs principaux de cette aile de la bibliothèque. Mais derrière cette simplicité apparente se pressent de nombreuses questions offertes à divers régimes d'interprétation : à qui sont ces bottes et que font-elles là ? Sont-elles tout ce qu'il reste de la statue d'un personnage historique et contesté que la controverse a récemment conduit au déboulonnage ? Sont-elles un hommage aux volontaires anonymes qui luttent contre les inondations en ces temps de changement climatique ? Une allégorie du rapport au sol qui fonde notre condition humaine de terrien ? À moins qu'il ne s'agisse tout simplement d'un clin d'oeil aux enfants qui savent bien qu'il ne faut jamais passer à côté du plaisir coupable de marcher dans les flaques d'eau...

image.png

Implantation
La fontaine est installée au coeur du jardin de pluie dont la forme reprend les lignes de force de la cour. Elle émerge d'une base carrée, elle-même en granit, comme si elle perçait la surface d'un bassin d'agrément. La face avant de la base de la fontaine est dégagée, les trois autres sont bordées de plantes. Il est à noter que les dessins produits pour les besoins du présent dossier sont à considérer comme des pistes de réflexion. Le choix des espèces de plantes qui vont composer le jardin de pluie, de même que la forme finale à lui donner, seront à discuter avec l'architecte-paysagiste. 

image.png

image.png

Localisation

image.png

image.png

 

Link to comment
Share on other sites

Très sympathique comme oeuvre, son côté ludique ne devrait pas seulement s'adresser aux enfants, mais aussi à l'enfant qui subsiste encore en chacun de nous. Donc une pièce d'art public unique qui jouera bien son rôle, en ne laissant personne indifférent, tout en stimulant l'imagination des passants qui s'y laisseront prendre. :thumbsup:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...