Jump to content

    Recommended Posts

    http://applicatif.ville.montreal.qc.ca/som-fr/pdf_avis/pdfav14810.pdf

     

     

    AVIS PUBLIC

    La vente d’aliments sur le domaine public –

    Adoption des recommandations

     

    La Commission permanente sur le développement économique et urbain et l’habitation tiendra une assemblée publique pour l’adoption de ses recommandations sur la vente d’aliments sur le domaine public à Montréal.

    La commission invite les personnes intéressées, et plus particulièrement celles qui ont pris part à l’examen public réalisé à l’automne 2013, à assister à l’assemblée d’adoption des recommandations qui se déroulera comme suit :

     

    DATE Le jeudi 28 mars 2013

    HEURE 17 H 00

    LIEU Salle du conseil de l’hôtel de ville, 275, rue Notre-Dame Est

    Métro Champ-de-Mars : http://www.stm.info

     

    Accessibilité

    Les locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un service d'interprétation pour les personnes ayant des déficiences auditives peut être offert sur demande en avisant la Direction du greffe cinq jours à l’avance et sous réserve de la disponibilité d'interprètes.

    Les personnes qui désirent intervenir à la période de questions et de commentaires du public sont priées de s’inscrire au cours des 30 minutes précédant la séance ou de communiquer dès maintenant avec la Direction du greffe.

     

    Renseignements : Direction du greffe

    Division des élections et du soutien aux commissions

    275, rue Notre-Dame Est, bureau R-134

    Montréal, QC, H2Y 1C6

    Téléphone : 514 872-3770

    Télécopieur : 514 872-5655 commissions@ville.montreal.qc.ca http://www.ville.montreal.qc.ca/commissions

     

    DATE DE PARUTION: LE JEUDI 14 MARS 2013, LA PRESSE,

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 weeks later...

    http://www.scribd.com/doc/132890262/Recommandations-Cuisine-de-Rue

     

    Cuisine de rue : Montréal donne le feu vert

    Ewan Sauves

    28/03/2013 19h00 - Mise à jour 28/03/2013 19h21

     

    Après plus de six décennies d’interdiction, la cuisine de rue pourrait être de retour à Montréal.

    Photo: Archives/Agence QMI

     

     

    La Ville de Montréal compte déployer la cuisine de rue sur tout son territoire. Elle recommande aux arrondissements de proposer aux promoteurs d'évènements un volet cuisine à leurs activités, en plus de faciliter la délivrance des permis.

    Après plus de six décennies d'interdiction, la cuisine de rue pourrait être de retour à Montréal. Dès 2015, il pourrait vous être possible d'acheter du porc effiloché, des tortillas chaudes ou des pointes de pizza entre deux coins de rue.

     

    D'ici là, la Commission sur le développement économique et urbain et sur l'habitation, chargée du dossier depuis cet automne, lance un projet-pilote sur la vente d'aliments dans les rues de la métropole.

     

    Afin d'assurer une «implantation progressive et dans le respect», la Ville demande aux arrondissements d'implanter plusieurs roulottes ambulantes, cet été, sur les sites des festivals et évènements spéciaux. Un comité surveillera le tout, a indiqué Véronique Fournier, vice-présidente de la Commission.

     

    «Les Montréalais le demandent et je pense qu'on est rendus là, a-t-elle déclaré. Il faut envoyer un message clair : Montréal va autoriser la cuisine de rue, en parallèle avec les gens de l'industrie pour nous assurer que ce soit un succès.»

     

    Un «cadre règlementaire» pour 2015?

     

    «On est content que ça ne se passe pas trop vite. On va servir de laboratoire et on pourra utiliser cette expertise pour bâtir une nouvelle règlementation qui correspondra aux besoins de Montréalais», s'est réjouie Gaëlle cerf, copropriétaire du camion à tacos Grumman 78 et vice-présidente de l'Association des restaurateurs de rues du Québec.

     

    En effet, la Ville de Montréal souhaite adopter un «cadre règlementaire», pour application dès 2015. Véronique Fournier a promis que tous les acteurs de l'industrie de la restauration seront conviés à participer aux débats.

     

    Coûts des permis, nombre de véhicules de cuisine, mets servis : «tout devra être discuté et analysé par le comité mandaté», a-t-elle ajouté.

     

    La bouffe de rue de façon permanente à Montréal ne fait toutefois pas l'unanimité. Jean Lefebvre, vice-président du Conseil des chaînes de restaurants du Québec, reste sur ses gardes.

     

    «La restauration ne peut pas être contre la restauration, a-t-il estimé. Si les gens veulent devenir restaurateurs, ils devront se soumettre aux mêmes normes que les restaurants normaux.»

     

    ewan.sauves@quebecormedia.com

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 weeks later...
    It appears that street eats will be available on the avenues of downtown Montreal this summer. The mayor’s office has scheduled a 2 p.m. press conference Tuesday afternoon on the subject of a pilot project regarding “street kitchens,” or “cuisine de rue” en français, for the Ville Marie borough.

     

    Read more: http://www.montrealgazette.com/Street+food+City+give+green+light+pilot+project/8216779/story.html#ixzz2Pz9YM1c9

     

    I guess I'll get myself a food truck :D

    Link to comment
    Share on other sites

    http://www.newswire.ca/fr/story/1143133/cuisine-de-rue-ville-marie-ira-de-l-avant-avec-un-projet-pilote-qui-debutera-le-20-juin-prochain

     

    Cuisine de rue - Ville-Marie ira de l'avant avec un projet-pilote qui débutera le 20 juin prochain

    MONTRÉAL, le 9 avril 2013 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Michael Applebaum, est heureux d'annoncer que le projet-pilote de cuisine de rue débutera quelques heures avant l'arrivée officielle de l'été, soit le 20 juin, et ce, sur une dizaine de sites dans le centre-ville.

     

    « Sur le plan international, Montréal a la réputation d'être une ville créative, novatrice, audacieuse, mais aussi gastronomique! Le temps est venu pour Montréal de joindre les rangs des grandes villes du monde qui permettent la cuisine de rue. Je suis confiant que le premier projet de restauration de rue à Montréal sera à la hauteur de notre image et de notre joie de vivre », a déclaré le maire Applebaum.

     

    De plus, afin que Montréal se démarque et offre de la « bouffe de rue à la sauce montréalaise », l'arrondissement de Ville-Marie travaillera avec un comité de sélection qui s'assurera d'une nourriture à la hauteur de la réputation de Montréal comme ville gastronomique.

     

    Pour ce premier été, une dizaine de sites sera déterminée dans Ville-Marie où les camions pourront s'installer, et ce, en plus de ceux accrédités dans le cadre des festivals et des événements spéciaux. Les sites en question seront dévoilés prochainement. D'ailleurs, l'arrondissement fonctionnera par rotation dans le but d'offrir une plus grande diversité culinaire aux Montréalais. Les camions devront appartenir à des restaurateurs ou traiteurs actifs sur la scène gastronomique montréalaise. Ils devront avoir pignon sur rue et être, par conséquent, des payeurs de taxes municipales.

     

    « C'est une question d'équité envers l'ensemble des restaurateurs montréalais », a affirmé M. Applebaum.

     

    Le maire invite donc tous les restaurateurs intéressés par cette initiative à contacter le 311 de l'arrondissement de Ville-Marie et à laisser leurs coordonnées. Début mai, les représentants de l'arrondissement les contacteront afin de leur transmettre les démarches précises à suivre.

     

    « L'implantation de la cuisine de rue est un projet porteur pour la métropole qui saura refléter la grande créativité montréalaise. Nous souhaitons un développement harmonieux de ce projet culinaire en tant que complément à l'industrie de la restauration traditionnelle », a conclu M. Applebaum.

     

    SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

     

    Renseignements :

    Source :

    Jonathan Abecassis, Cabinet du maire et du comité exécutif

    514 872-9998

     

    Renseignements :

    Valérie De Gagné, Division des affaires publiques

    514 872-6013

    Link to comment
    Share on other sites

    Les camions devront appartenir à des restaurateurs ou traiteurs actifs sur la scène gastronomique montréalaise. Ils devront avoir pignon sur rue et être, par conséquent, des payeurs de taxes municipales.

     

    Ouain, je suis un peu déçu de ça... J'aurais aimé découvrir des trucs nouveaux et audacieux, pas un service de livraison :P Je croyais qu'ils avaient trouvé une façon de s'assurer que ce ne soit pas déloyale, en leurs faisant payer une taxe qui serait une sorte de taxe municipale comme les restaurants.

    Link to comment
    Share on other sites

    Notre bureaucrazy ne bouge pas vite.... C'est peut-être seulement pour la période du projet-pilote de 1 ou 2 ans, question de bien connaitre les entrepreneurs et s'assurer de leur fiabilité.

    Ils auront probablement un autre système de sélection (plus large et permissif) en 2015.

    Edited by IluvMTL
    Link to comment
    Share on other sites

    • 4 weeks later...

    lapresse.ca 7 mai 2013

     

    Cuisine de rue: 17 emplacements à partir du 20 juin

     

    Du mont Royal au square Victoria en passant par la place Émilie-Gamelin, une trentaine de camions-cuisines sillonneront le centre-ville de Montréal à compter du 20 juin prochain, 66 ans après leur disparition de la métropole.

     

    672510-maire-montreal-michael-applebaum-annonce.jpg

     

    ...

     

    Lire la suite: http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201305/07/01-4648502-cuisine-de-rue-17-emplacements-a-partir-du-20-juin.php

    Link to comment
    Share on other sites

    http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201305/07/01-4648502-cuisine-de-rue-17-emplacements-a-partir-du-20-juin.php

     

    Les neuf emplacements :

     

    - Parc du Mont-Royal, près du belvédère Kondiaronk (deux places);

     

    - Parc du Mont-Royal, à proximité du monument à Sir George-Étienne Cartier (deux places, du côté ouest de l'avenue du Parc);

     

    - Square Victoria (deux places du côté nord de la rue Saint-Antoine, à l'ouest de la rue Gauvin);

     

    - Place du Canada (deux places, rue de la Cathédrale, au sud du boulevard René-Lévesque Ouest);

     

    - Cité du multimédia (deux places, rue De La Commune Ouest, au sud de l'intersection des rues Brennan et Prince);

     

    - Rue Victoria, près du Musée McCord (une place, du côté est de la rue Victoria, entre la rue Sherbrooke et l'avenue du Président-Kennedy);

     

    - Rue McTavish, près de l'Université McGill (une place, du côté ouest de la rue McTavish, au nord de la rue Sherbrooke);

     

    - Place Émilie-Gamelin (trois places);

     

    - Rue Peel, près de l'ETS (deux places, du côté est de la rue Peel, entre les rues Saint-Jacques et Notre-Dame).

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
    ×
    ×
    • Create New...