Jump to content

Transports en commun - Discussion générale


mtlurb

Recommended Posts

i'm not really sure. I know there's already two lines serving the South SHore. One that goes to Candiac and the other that crosses the Victoria Bridge and goes to Mont St-Hilaire.

 

I would assume the most important line for the Gov't would be towards Mascouche and Repentigny.

 

Though not how those lines are being planed. Repentigny and then L'Assomption, but as for Mascouche use the existing CP/QGRY line from Laval.

 

In transit, Andrew

Link to comment
Share on other sites

le texte n'est pas encore la, mais je verrais bien une ligne vers St-jean/iberville, en passant par st-hubert et brossard (arret au stationnement incitatif chevrier) passant par le pont victoria jusqu'a la gare centrale

 

399946711_bcceb6f775_o.jpg

 

This line is used by Amtrak's Adirondack train to New York City, I've thought about commuter train service along here too. It would also run on what was part of the first railway line in Canada too when you think about it.

 

As for Chambly this was once part of the Montreal & Southern Counties line which went from Montreal to Granby, yep 56 miles of track under catenary.

 

One could even run from Central Station to Valleyfield by means of this line too conecting to CP at Delson and CSX at Adirondack Jct.

 

Though what is also really needed for the Montreal are a is a freight train cut off. It would be better than building Autoroute 30 to Valleyfield.

 

In transit, Andrew

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

VOIR PLAN DÉTAILLÉ EN ATTACHEMENT PDF

 

La Ville dévoilera enfin le très attendu Plan de Transport ce jeudi (17 mai). Les dernières rumeurs font état de plusieurs mesures intéressantes:

  • Retour du tramway (dans sa version moderne, toutefois) dans les rues de la Ville, en site propre
  • Priorité aux transports en commun
  • Trottoirs systématiquement élagis
  • Pistes cyclables plus nombreuses
  • Mesures d'atténuation de la circulation
  • Densification des environs des stations de métro et des gares du train de banlieue

En espérant que ça ne soit pas un pétard mouillé...

 

Avis aux médias - Montréal dévoile son Plan de transport

MONTREAL, le 15 mai /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Gérald

Tremblay, et le responsable de l'aménagement urbain et du transport au comité

exécutif de la Ville de Montréal, M. André Lavallée, invitent les

représentants des médias au dévoilement du document de consultation sur le

Plan de transport de Montréal.

 

<<

Séance d'information à l'intention des médias

 

Date : Le jeudi 17 mai 2007

Lieu : Edifice Lucien-Saulnier

155, rue Notre-Dame Est

Salle 202

Heure : 8 h 00 Document disponible sous embargo pour lecture et

consultation sur place

9 h 00 Séance d'information animée par le directeur général

adjoint au Service des Infrastructures, Transport et

Environnement (SITE), M. Yves Provost, ainsi que

M. Marc Blanchet, Directeur du transport,

Planification des grands projets au SITE.

 

(Veuillez prendre note que les caméras, magnétophones et microphones ne

seront pas permis dans cette salle avant 9h45.)

 

 

Conférence de presse

 

Date : Le jeudi 17 mai 2007

Lieu : Edifice Lucien-Saulnier

155, rue Notre-Dame Est, Salle 202

Heure : 9 h 45 M. Gérald Tremblay, maire de Montréal

M. André Lavallée, responsable de l'aménagement urbain

et du transport au comité exécutif de la Ville de

Montréal

 

 

Evénement de lancement

 

Date : Le jeudi 17 mai 2007

Lieu : Hall d'honneur

Hôtel de Ville de Montréal

275, rue Notre-Dame Est

Heure : 10 h 30

>>

Link to comment
Share on other sites

J éspére que ca sera un plan interéssant ,pour le tramway c est ca que j éspere le plus ,ca fait un grand moment qu ils parlent de ca sans qu auqu une chose ca se passe ,mais c est fort propable qu il vont annoncer le retour du péage a la ville pour utiliser cette argent dans le transport en commun.

Link to comment
Share on other sites

16 mai 2007 (les nouvelles)Montréal lancera jeudi une consultation publique pour étudier la possibilité de réinstaurer des péages à l'entrée des ponts. Cette démarche fait partie d'un plan de transport du maire de la ville, Gérald Tremblay.

 

Avec ce geste, l'administration compte inciter les banlieusards à se rendre en ville en utilisant les transports en commun plutôt que leurs voitures.

 

Parmi les autres mesures qui seront proposées, des voies réservées aux autobus seront créées un peu partout sur l'île. Le boulevard Pie-IX, où il y en a déjà eu une, est dans la ligne de mire, tout comme l'avenue Papineau.

 

Par ailleurs, l'administration Tremblay compte faire pression auprès du gouvernement fédéral pour que lui soit versée une plus grande partie des revenus tirés de la taxe de vente fédérale.

Link to comment
Share on other sites

P-e suis-je sceptique, mais j'ai l'impression que ca va finir qu'on va se ramasser avec les péages sur les ponts, sans les améliorations dans les transport en commun, ils vont preferer utiliser l'Argent ailleur (quoique dans le cas de la ville ca serait pas trop mauvais, ca risquerais d'etre dans les infrastructures routieres)

Link to comment
Share on other sites

17/05/2007 Montréal a présenté, ce matin, un plan de transport prévoyant la création de quatre circuits de tramway, l'instauration de péages et la réalisation de nouvelles pistes cyclables.

L'annonce en a été faite par le maire de Montréal, Gérald Tremblay, et le responsable de l'aménagement urbain et du transport au comité exécutif de la ville, André Lavallée.

 

En tout, 21 chantiers seront mis en oeuvre d'ici dix ans. La Ville souhaite entre autres mettre sur pied un réseau de tramway au coeur de la métropole, augmenter le confort et de la rapidité des services de transport en commun, prolonger le métro vers l'est et compléter l'aménagement de 400 km de pistes cyclables, soit le double du réseau actuel.

 

L'un de ces circuits de tramway se rendrait au sommet du Mont Royal. Une deuxième ligne parcourerait l'avenue du Parc, de la rue Jean-Talon jusqu'au centre-ville.

 

Montréal envisage aussi la possibilité d'instaurer un péage ceinturant l'île, dont les revenus nets, qui devraient atteindre 300 millions de dollars par année, seraient dédiés à la réalisation des projets prioritaires du plan de transport.

 

Au cours des dix prochaines années, la Ville prévoit consacrer un peu plus de 240 M$ supplémentaires par année pour la réalisation de ces chantiers. Les décisions finales à propos du financement du plan de transport seront prises au terme de la consultation sur le plan, en décembre 2007.

 

Le document de consultation sera présenté aux commissions du conseil de ville et de l'agglomération au mois de juin. Il fera l'objet de consultations publiques durant le mois d'août, lors de dépôt des mémoires. Montréal prévoit adopter le plan de transport en novembre 2007.

 

 

En vidéo, regardez le point de presse de la Ville de Montréal. Karine Champagne fait ensuite le point sur la situation avec le président de Transport 2000, Jean Léveillé.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Priorité au transport collectif et actif, Montréal se dote d'un premier plan de transport ambitieuxspacer.gifspacer.gifspacer.gifspacer.gifspacer.gifspacer.gifspacer.gifspacer.gifMontréal, le 17 mai 2007 - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, et le responsable de l'aménagement urbain et du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, M. André Lavallée, ont annoncé aujourd'hui la mise en œuvre de 21 chantiers pour que les transports actifs et collectifs deviennent les modes de transport privilégiés des Montréalaises et Montréalais. Ces chantiers, qui seront réalisés au cours des dix prochaines années, font partie intégrante du premier Plan de transport de Montréal, RÉINVENTER MONTRÉAL.

 

« Je veux que cette journée du 17 mai 2007, jour de la Fondation de la ville de Montréal, marque un autre moment important de son histoire : celui du dépôt de son premier plan de transport. C'est aujourd'hui que nous rompons avec une approche dépassée du transport des personnes et des biens pour entrer dans un nouveau credo, une nouvelle façon de penser le transport à Montréal, une approche qui met résolument le cap sur la qualité de l'air et la qualité de vie, une approche qui nous hissera au rang des métropoles les plus avant-gardistes du monde en cette matière », a déclaré le maire de Montréal.

 

Pour sa part, le responsable de l'aménagement urbain et du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, André Lavallée, estime que Montréal doit assumer dès aujourd'hui son leadership en matière de transport. « Nous avons l'obligation de faire preuve d'audace et de détermination pour modifier nos comportements individuels et collectifs. Dès cette année, nous commençons à réaliser 21 chantiers qui transformeront Montréal d'ici 10 ans ».

 

Ambitieux et réaliste, le premier Plan de transport de Montréal se veut l'épine dorsale du développement économique et social de la métropole. Parmi les 21 chantiers, on retrouve notamment l'implantation d'un réseau de tramway au cœur de la métropole, l'augmentation du confort et de la rapidité des services de transport en commun, le prolongement du métro vers l'est, la réalisation de 400 km de pistes cyclables, soit le double du réseau actuel, de même que l'instauration de quartiers verts favorisant la quiétude des quartiers et la qualité de vie des citoyens. « Les transports actifs et collectifs deviendront avantageux par rapport à l'utilisation de l'automobile », affirme André Lavallée. Le Plan de transport prévoit aussi des mesures à moyen et à long terme.

 

Outre les moyens financiers dont elle dispose déjà, Montréal compte sur une combinaison de plusieurs sources de nouveaux revenus incluant la stratégie nationale des transports en commun, le cent de la TPS et de nouveaux pouvoirs habilitant pour réaliser ses engagements. Parallèlement, Montréal envisage aussi la possibilité d'instaurer un péage ceinturant l'île, dont les revenus nets, qui devraient atteindre 300 M $ par année, seraient dédiés à la réalisation des projets prioritaires du Plan de transport. Au cours des dix prochaines années, Montréal prévoit consacrer pour sa part un peu plus de 240 M$ supplémentaires par année pour la réalisation de ces chantiers.

 

« Les décisions finales à propos du financement du Plan de transport et du recours à l'une ou l'autre ou à une combinaison de ces nouvelles sources de revenus seront prises au terme de la consultation sur le Plan, en décembre 2007, et en tenant compte des résultats des démarches de Montréal auprès des gouvernements », a déclaré monsieur Lavallée.

 

« Nous considérons maintenant plus que jamais le transport collectif comme un outil structurant du développement économique de Montréal et comme un moyen de contribuer au ralentissement des changements climatiques. Les constats bouleversants qu'ont faits de leur passage en Antarctique Jean Lemire et son équipe du Sedna IV, les cris d'alarme qui se font entendre de plus en plus hauts et qui fusent de partout, font des administrations municipales des acteurs essentiels, je dirais même incontournables du développement durable et de la qualité de l'air », a conclu M. Tremblay.

 

Le document de consultation sera présenté aux commissions du conseil de ville et de l'agglomération au mois de juin puis fera l'objet de consultations publiques durant le mois d'août, lors de dépôt des mémoires. Montréal prévoit adopter le Plan de transport en novembre 2007. Une fois adopté, le Plan de transport constituera le cadre de référence de Montréal pour ses interventions stratégiques. Il guidera également le positionnement de Montréal au sein de la Communauté métropolitaine de Montréal et dans ses discussions avec les gouvernements.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...