Jump to content

Bibliothèque Marc-Favreau - rénovation et agrandissement (2013)


LED
 Share

Recommended Posts

Un concours d'architecture pour la future bibliothèque Marc-Favreau

 

Patrimoine Architectural

2009-07-13

 

 

 

Communiqué de presse | MONTREAL, le 9 juill. /CNW Telbec/ - L'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie a procédé aujourd'hui au lancement d'un concours d'architecture à l'échelle du Québec pour la construction de la nouvelle bibliothèque Marc-Favreau.

"Je me réjouis de la tenue de ce concours d'architecture. Ville UNESCO de design, Montréal a choisi de prêcher par l'exemple afin de hausser la qualité de son cadre de vie. Une saine compétition encourage la créativité et contribue à la notoriété du projet gagnant", a fait savoir la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre.

 

"Par des concours d'architecture comme celui-ci, nous améliorons la qualité de notre patrimoine bâti et nous contribuons à faire de Montréal une véritable capitale du design. Il s'agit d'une belle occasion pour faire appel aux talents créatifs des architectes de tout le Québec et de développer des concepts novateurs et diversifiés", a déclaré le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay.

 

"Cette bibliothèque, qui intégrera l'actuel bâtiment d'intérêt patrimonial du 700 Rosemont, est l'un des éléments centraux de la revitalisation de ce secteur appelé à devenir un modèle d'aménagement urbain axé sur la famille, la mixité sociale et le développement durable. La qualité de vie des familles est au coeur des actions de l'arrondissement et cette bibliothèque en sera un exemple éloquent", a déclaré Gilles Grondin, conseiller de la Ville, district du Vieux-Rosemont et responsable des dossiers culturels.

 

Dans un premier temps, une présélection basée sur la présentation de la firme, l'expérience, l'équipe, l'organisation du travail ainsi que la compréhension du projet et des enjeux sera faite par le jury composé de sept personnes reconnues pour leur expertise dans le domaine. Les architectes doivent s'adjoindre les services d'ingénieurs pour définir un concept répondant aux exigences du programme fonctionnel et technique.

 

Dans un deuxième temps, le jury sélectionnera quatre finalistes qui auront pour mandat de développer un concept répondant à quatre axes d'aménagement, soit le design, le développement durable, l'intégration de nouvelles technologies et la prise en considération de la vocation familiale du projet.

 

Le concours sera réalisé selon les règles établies par l'Ordre des architectes du Québec (OAQ) et répondra aux exigences du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCFQ) ainsi qu'aux normes du programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques (RAC).

 

Le Jury sera accompagné d'une commission technique composée d'experts qui donneront leur avis sur les aspects de faisabilité technique et de respect des contraintes budgétaires.

 

Une somme de 48 700 $ sera accordée aux équipes sélectionnées pour le développement de leur concept, tel qu'établi par l'OAQ.

 

Les finalistes seront dévoilés le 16 septembre prochain. Cette étape permettra de faire un choix éclairé basé sur la comparaison des propositions. Le nom de l'équipe sélectionnée sera dévoilé en décembre 2009.

 

Rappelons que la bibliothèque sera construite sur le site des anciens ateliers municipaux qui est situé au sud du boulevard Rosemont jusqu'à la rue des Carrières, entre les rues Saint-Denis et Saint-Hubert. Un parc nommé en l'honneur du comédien Luc Durand sera aménagé non loin de la bibliothèque sur le site appelé à recevoir quelque 500 logements, dont deux projets de logements communautaires et un projet de condos, Quartier 54.

_MG_9778.jpg

_MG_9776.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 67
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 6 months later...

C'est pas très nouveau comme nouvelle, mais au moins, c'est nouveau ici.

 

*************************

 

2009-09-22

 

Communiqué de presse | MONTRÉAL, le 18 sept. /CNW Telbec/ - Conformément aux étapes du concours d'architecture lancé le 9 juillet dernier par l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie pour la construction de la bibliothèque Marc-Favreau, le jury a dévoilé mercredi dernier les noms des quatre équipes finalistes retenues suite à l'analyse de leur dossier de présentation. Les firmes ou regroupements d'architectes qui passent ainsi à l'étape d'élaboration du concept et des esquisses, sont :

 

# Les architectes Corriveau Girard + Éric Pelletier

# Dan Hanganu architectes

# Les architectes FABG

# Manon Asselin + Jodoin Lamarre Pratte architectes

 

"La qualité des équipes qui ont posé leur candidature au concours d'architecture témoigne de l'expertise des architectes du Québec et de l'intérêt que suscitent de tels concours. C'est une pratique que j'encourage, car elle repose sur un geste démocratique permettant à tous les architectes de faire valoir leur créativité et leurs compétences tout en illustrant leur vision du développement architectural urbain " a déclaré la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre.

 

M. Gérald Tremblay, maire de Montréal a souligné : "Il va de soi que Montréal, Ville UNESCO de design, affiche un parti pris sans équivoque pour les concours d'architecture qui favorisent la conception de projets uniques et avant-gardistes. Les nouveaux bâtiments et aménagements ainsi créés, contribuent à la revitalisation des quartiers et à l'embellissement de la Ville pour le mieux-être de tous les Montréalais et même des visiteurs."

 

"Cette bibliothèque est l'un des beaux projets de Rosemont-La Petite-Patrie. Elle viendra bonifier l'offre de services culturels et éducatifs de l'arrondissement dans un environnement optimal et moderne, axé sur les goûts et les intérêts de tous les membres de la famille", a ajouté M. Gilles Grondin, conseiller municipal du district du Vieux-Rosemont et responsable de la culture, réitérant ainsi son engagement envers le Plan d'action Familles-Enfants.

 

Au total, vingt bureaux ou regroupements d'architectes du Québec ont fait parvenir leur dossier de candidature dans lequel ils présentaient leur firme et l'équipe appelée à travailler sur le dossier, leur expérience dans des projets similaires, l'organisation du travail ainsi que la compréhension du projet et des enjeux. Les candidatures ont été analysées par un jury d'experts composé de sept personnes et appuyé par un conseiller professionnel.

 

Pour la deuxième étape, les quatre finalistes ont pour mandat de développer un concept répondant à quatre axes d'aménagement, soit le design, le développement durable, l'intégration de nouvelles technologies de l'information et la prise en considération de la vocation familiale du projet. Une somme de 55 700 $ est accordée à chacune des équipes pour ce faire, tel qu'établi par l'Ordre des architectes du Québec (OAQ).

 

Pour cette étape, le jury sera accompagné d'une commission technique composée d'experts qui donneront leur avis sur les aspects de faisabilité technique et règlementaire, ainsi que sur la fonctionnalité, le tout dans le respect des contraintes budgétaires.

 

Le concours est réalisé selon les règles établies par l'OAQ et répond aux exigences du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine ainsi qu'aux normes du programme de rénovation, d'agrandissement et de construction des bibliothèques.

 

Rappelons que la bibliothèque sera construite sur le site des anciens ateliers municipaux qui est situé au sud du boulevard Rosemont jusqu'à la rue des Carrières, entre les rues Saint-Denis et Saint-Hubert. Un parc nommé en l'honneur du comédien Luc Durand sera aménagé tout à côté.

Edited by monctezuma
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

4360346796_f167e27df3_o.jpg

 

Dan Hanganu architectes remporte le concours d'architecture pour la bibliothèque Marc-Favreau

 

MONTRÉAL, le 15 févr. /CNW Telbec/ - La firme Dan Hanganu architectes remporte le concours d'architecture pour la conception de la nouvelle bibliothèque Marc-Favreau. Les esquisses ont été dévoilées aujourd'hui en présence de madame Helen Fotopulos, responsable de la culture, du patrimoine et de la condition féminine au comité exécutif de la Ville de Montréal, et de monsieur François W. Croteau, maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

 

Le projet de construction de la bibliothèque Marc-Favreau s'inscrit dans le cadre de l'Entente sur le développement culturel de Montréal et il bénéficie du soutien financier du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et de la Ville de Montréal. "Un nouveau pas vient d'être franchi dans la concrétisation du partenariat qui unit le Ministère et la Ville de Montréal. Reconnue pour concevoir des bâtiments qui ont du caractère, la firme Dan Hanganu saura sans aucun doute donner à la nouvelle bibliothèque une personnalité qui lui est propre, à l'image de l'artiste immense que fut Marc Favreau et de sa passion pour la langue française", a déclaré la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, madame Christine St-Pierre.

 

Rappelant les retombées positives de cet investissement culturel dans le paysage montréalais, madame Helen Fotopulos, la responsable de la culture, du patrimoine et de la condition féminine au comité exécutif de la Ville de Montréal, a déclaré: "En tant que Ville UNESCO de design, le projet novateur de la bibliothèque publique Marc-Favreau s'inscrit en droite ligne avec notre objectif de rehausser le cadre de vie des Montréalaises et des Montréalais. Ce futur édifice, des plus dynamiques et au goût des nouvelles générations, deviendra un lieu de convergence culturelle tout en offrant à la population un accès à la diversité et au savoir."

 

À son tour, monsieur François W. Croteau, maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, a exprimé toute sa satisfaction quant au choix du projet : "Je salue le travail des architectes, mais également des employés et des collaborateurs de l'arrondissement qui nous ont permis de franchir cette grande étape du projet de la future bibliothèque Marc-Favreau. Attendu par les citoyens, ce projet d'envergure viendra renforcer l'offre de service culturelle et éducative que nous nous faisons un devoir de mettre au premier plan dans notre arrondissement."

 

Lors de leur audition en décembre dernier, les quatre firmes finalistes ont présenté des projets de grande qualité qui répondent aux axes centraux d'aménagement souhaités, à savoir la vocation familiale, l'utilisation des nouvelles technologies de l'information, l'importance du design et le souci du développement durable. Après leurs délibérations, les membres du jury ont unanimement porté leur choix sur le projet de Dan Hanganu architectes, notamment pour la modernisation de l'image d'une nouvelle génération de bibliothèques.

 

Leur proposition s'est aussi démarquée pour les raisons suivantes :

 

 

- La qualité du design cadre en tout point avec le statut de Montréal,

ville UNESCO de design.

- En façade, le jury a apprécié la rencontre de la transparence encadrée

par deux masses de maçonnerie, soit le bâtiment existant, sis au 700,

boulevard Rosemont, et la nouvelle section appelée Le Coffre, qui

logera les principales aires de rayonnage. La partie centrale, appelée

La Lanterne, devient une vitrine avant-gardiste ouverte vers

l'extérieur. Le tout semble porté par l'image de Sol, omniprésent sur

l'imposante colonne du parvis.

- Le projet est bien adapté à la trame urbaine et au site. La souplesse

des espaces laisse place au parc Luc-Durand, à l'arrière, qui sera

entouré d'une multiplicité d'occupants.

- À l'intérieur, on aime la luminosité des espaces, l'ouverture généreuse

de la bibliothèque sur son parvis, l'orientation des salles de lecture

vers des aires de verdure extérieures et la mise en valeur de la salle

polyvalente et de la salle multimédia, stratégiquement placées en

vitrine dans La Lanterne afin que le passant puisse constater

l'animation qui y règne.

 

Notons également l'allure multigénérationnelle et quelques éléments empruntés à la nature, tels le bois et un mur végétal, qui traduisent les intérêts de Marc Favreau pour la famille, l'écologie et le développement durable.

 

Renseignements: France LeBrun, Arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, (514) 868-3879; Bernard Larin, Cabinet du maire et du comité exécutif, (514) 872-9998; Colette Proulx, Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, (514) 873-2979

 

Source: http://www.cnw.ca/fr/releases/archive/February2010/15/c9861.html

Link to comment
Share on other sites

Moi aussi : c'est contemporain.

Il me semble qu'il n'a pas signé d'édifice important à Montréal depuis un bon bout de temps et j'étais justement curieux de voir ce que Dan Hanganu allait proposer -voir comment son talent avait évolué. Il s'inscrit dans le mouvement architectural actuel. Il a proposé un édifice plutôt (et assez) spactaculaire -du moins pour une simple bibliothèque de quartier. Il a traité le concours avec respect et cela donnera à l'arrondissement de Rosemont-La Petite Patrie un puissant édifice qui méritera certainement un détour.

Link to comment
Share on other sites

c'est pas très nouveau comme nouvelle, mais au moins, c'est nouveau ici.

 

*************************

 

 

m. Gérald tremblay, maire de montréal a souligné : "il va de soi que montréal, ville unesco de design, affiche un parti pris sans équivoque pour les concours d'architecture qui favorisent la conception de projets uniques et avant-gardistes. les nouveaux bâtiments et aménagements ainsi créés, contribuent à la revitalisation des quartiers et à l'embellissement de la ville pour le mieux-être de tous les montréalais et même des visiteurs."

 

lol !!!!!!! Oui leur conception, leur végétation et leur abandon.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 3 months later...

Marc-Favreau: détruire pour construire

 

18 Août 2010

Philippe Beauchemin

 

Avant de construire la bibliothèque Marc-Favreau, qui prendra éventuellement place sur la portion existante du 700 boulevard Rosemont, la démolition de même que la décontamination du terrain et du bâtiment doivent d’abord être complété. À cet effet, des travaux devraient débuter dans les prochaines semaines, alors qu’un appel d’offres public afin de réaliser des travaux préparatoires de démolition et de décontamination est lancé par les autorités municipales.

 

Du mois d’octobre à celui de décembre, la firme choisie aura donc trois mois pour décontaminer l’édifice de l’ancien site des ateliers municipaux situés à l’intersection du boulevard Rosemont et de la rue De Saint-Vallier de même que les murs du bâti. De l’amiante s’y trouve. De plus, en consultant le Répertoire des terrains contaminés émis par le gouvernement du Québec, on constate également la présence dans le sol d’hydrocarbures aromatiques polycycliques, d’hydrocarbures pétroliers et de métaux. Selon ce qui est écrit, l’année 2010 marque la réhabilitation du sol.

 

Les firmes «Dan Hanganu architectes», «Caron Beaudoin et associés Experts-conseils inc.» et «Nicolet, Chartrand, Knoll Ltée», choisies pour construire la bibliothèque Marc-Favreau, auront une meilleure connaissance des conditions existantes, permettant ainsi « de diminuer les risques et les coûts associés à de telles conditions lors de l'octroi du contrat principal pour les travaux de construction prévus au printemps 2011 », peut-on lire dans le sommaire décisionnel de la séance du conseil qui s’est déroulée le 16 août dernier.

 

Rappelons que la réalisation de ce projet est évaluée à 850 000$.

 

http://www.journalderosemont.com/Actualites/2010-08-18/article-1682436/Marc-Favreau%3A-detruire-pour-construire/1

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value