Search the Community

Showing results for tags 'design'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 100 results

  1. Je vais déménager à Manhattan au mois d'Août. Je garde un pied-à-terre à Vancouver et reviens fréquemment à Montréal. Je viens de voir cette nouvelle toute fraiche. Je vais habiter tout juste à côté de Washington Square, et ce nouveau développement m'intéresse au plus haut point. J'esssaierai de vous en faire part régulièrement. Voici l'article du Wall Street Journal: First Look at NYU Tower Plan University Wants 38-Story Building on Village Site; Critics Fret Over Pei Design By CRAIG KARMIN New York University on Thursday expects to unveil its much-anticipated design plans for the proposed 38-story tower in Greenwich Village, one of the most ambitious projects in the school's controversial 25-year expansion plan. Before and after: The space between two towers designed by I.M. Pei, above, would be filled by a new tower, in rendering below, under NYU's plan. The tower, sight-unseen, is already facing backlash from community groups who say the building would interfere with the original three-tower design by famed architect I.M. Pei. Critics also say the new building would flood the neighborhood with more construction and cause other disruptions. The concrete fourth tower with floor-to-ceiling glass windows would be built on the Bleecker Street side of the site, known as University Village. It would house a moderate-priced hotel on the bottom 15 floors. The 240-room hotel would be intended for visiting professors and other NYU guests, but would also be available to the public. The top floors would be housing for school faculty. In addition, NYU would move the Jerome S. Coles Sports Center farther east toward Mercer Street to clear space for a broader walkway through the site that connects Bleecker and Houston streets. The sports complex would be torn down and rebuilt with a new design. Grimshaw Architects The plan also calls for replacing a grocery store that is currently in the northwest corner of the site with a playground. As a result, the site would gain 8,000 square feet of public space under the tower proposal, according to an NYU spokesman. NYU considers the new tower a crucial component of its ambitious expansion plans to add six million square feet to the campus by 2031—including proposed sites in Brooklyn, Governors Island and possibly the World Trade Center site—in an effort to increase its current student population of about 40,000 by 5,500. The tower is also one of the most contentious parts of the plan because the University Village site received landmark status in 2008 and is home to a Pablo Picasso statue. The three existing towers, including one dedicated to affordable public housing, were designed by Mr. Pei in the 1960s. The 30-story cast-concrete structures are considered a classic example of modernism. Grimshaw Architects, the New York firm that designed the proposed tower, says it wants the new structure to complement Mr. Pei's work. "It would be built with a sensitivity to the existing buildings," says Mark Husser, a Grimshaw partner. "It is meant to relate to the towers but also be contemporary." Grimshaw Architects NYU says the planned building, at center of rendering above, would relate to current towers. He said the new tower would use similar materials to the Pei structures and would be positioned at the site in a way not to cut off views from the existing buildings. Little of this news is likely to pacify local opposition. "A fourth tower would utterly change Pei's design," says Andrew Berman, executive director of the Greenwich Village Society for Historic Preservation. He says that Mr. Pei designed a number of plans about the same time that similarly featured three towers around open space, such as the Society Hill Towers in Philadelphia. Watch a video showing a rendering of New York University's proposed 38-story tower, one of the most ambitious projects in the university's vast 2031 expansion plan. The tower would be located near Bleecker Street in Manhattan. Video courtesy of Grimshaw Architects. Residents say they fear that the new tower would bring years of construction and reduce green spaces and trees. "We are oversaturated with NYU buildings," says Sylvia Rackow, who lives in the tower for public housing. "They have a lot of other options, like in the financial district, but they are just greedy." NYU will have to win permission from the city's Landmark Commission before it can proceed. This process begins on Monday when NYU makes a preliminary presentation to the local community board. Jason Andrew for the Wall Street Journal NYU is 'just greedy,' says Sylvia Rackow, seen in her apartment. Grimshaw. While the commission typically designates a particular district or building, University Village is unusual in that it granted landmark status to a site and the surrounding landscaping, making it harder to predict how the commission may respond. NYU also would need to get commercial zoning approval to build a hotel in an area designated as residential. And the university would have to get approval to purchase small strips of land on the site from the city. If the university is tripped up in getting required approvals, it has a backup plan to build a tower on the site currently occupied by a grocery store at Bleecker and LaGuardia, which would have a size similar to the proposed tower of 270,000 square feet. http://online.wsj.com/article/SB10001424052748704198004575311161334409470.html?mod=WSJ_hpp_MIDDLENexttoWhatsNewsForth
  2. Le projet initial de 150 millions est annulé et scindé en 2 projets distincts. Ancien projet : http://mtlurb.com/forums/showthread.php/17112
  3. Would it not be great is Santiago Calatrava did a design for a new Champlain Bridge in Montreal? It would stand as an Iconic symbol as an entrance into Montreal, What do you guys think? I am gonna try to do up some sketches JC
  4. Montréal vu par un Vénitien Publié le 13 juin 2012 Marie-Claude Lortie Pour Francesco Bandarin, sous-directeur général de l'UNESCO pour la culture, il n'y a pas de doute: Montréal est une ville de design. Là où les plus pessimistes ne voient que des échangeurs délabrés, des rues inondées, des gratte-ciels anodins construits par des concepteurs de centres commerciaux et des projets au financement obscur, lui voit une ville dynamique, habitée par des milliers de gens créatifs, designers ou architectes. «C'est ça qui fait une ville de design», dit-il, en entrevue, lors de son passage récent dans la métropole pour une rencontre des représentants de toutes les villes choisies par l'UNESCO parce qu'elles accordent une grande place au design pour leur évolution culturelle et économique. Sur son site web, la Ville de Montréal indique que 25 000 designers et architectes font de Montréal une ville résolument préoccupée par cet aspect de son développement. Un chiffre que M. Bandarin reprend en lançant: «Je ne sais pas comment vous faites!» Bref, pour le représentant de l'UNESCO, il n'y a pas de doute que Montréal mérite sa place sur la liste des villes de design de l'organisme culturel international, aux côtés de Berlin, Shanghai et Buenos Aires. «On fait un tri, on étudie les dossiers et Montréal a beaucoup misé sur le design, alors il a été choisi.» Pendant qu'on parle de tout ça, dans l'autobus scolaire qui nous amène de l'UQAM au Musée des beaux-arts, on traverse des rues commerciales, où les immeubles n'ont rien de spectaculaire, à part la Place Ville-Marie, évidemment, que M. Bandarin note au passage. «Pei, un des plus grands», lance-t-il. Quand je lui fais remarquer qu'il y a longtemps, maintenant, qu'un architecte de la trempe de Pei ou de Mies Van der Rohe est venu construire quelque chose ici, il n'en fait pas de cas. «Vous savez, dit-il, l'iconisme, c'est fini.» Selon M. Bandarin, il ne faut pas rêver de voir un jour un grand immeuble symbolique, emblématique, s'implanter comme nouveau grand symbole de la ville. «On est dans une nouvelle approche maintenant et même les grands architectes comme Rem Koolhas, qui a fait bien des immeubles iconiques, n'est plus en faveur de l'iconisme.» Par iconisme, il entend les grands bâtiments hors de l'ordinaire, sans lien avec l'architecture des alentours, qui s'imposent tout seul. On pense à la tour Eiffel, à l'Opéra de Sydney, mais aussi à des constructions plus récentes, comme le musée Guggenheim de Bilbao dessiné par Frank Gehry ou le musée Maxxi de Rome, signé Zaha Hadid, cette architecte avant-gardiste anglo-irakienne. Évidemment, plusieurs bâtiments modernes chinois viennent aussi à l'esprit, comme la tour du Centre mondial des finances de Shanghai. «D'abord, ces constructions coûtent très, très cher et seulement un nombre limité de sociétés peuvent se les permettre», note M. Bandarin. Plus ça va, plus les sociétés comprennent que l'architecture se vit au quotidien, s'amarre au développement urbain, prend sa place sans s'imposer, cherche à faire évoluer les styles de vie, sans donner de coup de massue sur la silhouette d'une ville. «Et puis, nous, à l'UNESCO, on a une tâche de conservation du patrimoine», continue-t-il. Naturellement, l'organisme va donc se pencher plutôt du côté de la créativité «enracinée», celle qui est liée au contexte. Sa ville préférée? Je n'ose pas le lui demander, mais il n'hésite pas à répondre. Venise. Non seulement une ville bien ancrée dans son histoire, mais celle d'où il vient. Mais le Vénitien d'origine, qui habite maintenant Paris, aime bien aussi Montréal, même avec ses manifestations joyeuses qui lui donnent, dit-il, des airs de carnaval. Il apprécie la place des Festivals, par exemple, avec ses fontaines qui sortent directement du sol, où les enfants jouent dès qu'il fait chaud. Il aime bien le Centre de design de l'UQAM, aussi, créé par l'architecte montréalais Dan Hanganu. Pour lui, ce sont ces projets, les uns après les autres, qui construisent une ville de design. «À certains moments, on est devenu fou et on s'est mis à tout faire hors contexte», dit-il. Dans certains cas, comme pour la tour Eiffel, qui est une prouesse technologique pour son époque, ou pour l'Opéra de Sydney, l'intervention a fonctionné, explique M. Bandarin. Mais souvent, l'immeuble iconique moderne n'est pas le symbole de la société où il se trouve, mais plutôt de l'entreprise qui l'a fait construire. «C'est de la pub pour se faire voir.» Or, continue-t-il, veut-on réellement laisser les paysages urbains être définis par des intérêts privés? «Moi, je crois que le paysage appartient à la collectivité.» http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/marie-claude-lortie/201206/13/01-4534385-montreal-vu-par-un-venitien.php
  5. Dans le quartier Sainte-Marie, juste à l'ouest du Pont J-C http://www.habitationsgg.com/dp/fr/node/14 22 condominiums René-Lévesque et Falardeau Le RL Condo Bureau des Ventes 2005 René-Lévesque Est Montréal, (Qc)H2K 2M4 Tél.: 514-969-2484 ext. 2 Heures d'ouverture Lundi au Mercredi 12h à 17h Jeudi et Vendredi sur rendez-vous Samedi et Dimanche de 12h à 17h Prix : à partir 208 900$ taxes, terrain et infrastructure inclus à 100% Caractéristiques et Avantages -7 unités sur René-Lévesque -15 unités sur Falardeau-posssibilité de stationnement -Terasse privée sur le toit -plafonds 8 ET 9 -pied en plein coeur de Montréal -Près des festivités et d’un quartier bien vivant -Frais de copropriété peu élevés -5 000 $ d’équipement gratuit EN PRÉVENTE Habiter à deux pas de tout RL CONDO, un développement urbain de 22 condos de une et deux chambres. Situées respectivement sur le boulevard René-Lévesque et sur la rue Falardeau, ces deux phases de trois étages proposent des logements baignant de lumière naturelle et conjuguent qualité et harmonie pour offrir une atmosphère chaleureuse. Un design intérieur raffiné qui brille par son choix de matériaux de première qualité. Un style qui mise sur l’élégance et l’intemporalité. Le tout, situé en plein cœur du centre-ville. Une cuisine au look moderne : comptoirs de quartz, armoires en thermoplastique, dosseret en mosaïque, évier carré au design actuel et robinetterie inspiré des restaurants. Une salle de bain rayonnante de confort, pensée en fonction de votre bien-être : douche à panneaux de verre coulissants offrant des jets de pluie généreux et bien enveloppants, armoire à pharmacie surmontée d’un miroir et meuble-lavabo flottant. Et pour profiter pleinement des beaux jours d’été, quoi de mieux qu’une terrasse sur le toit pour jouir d’une vue imprenable surle centre-ville, le pont Jacques-Cartier et La Ronde. L'endroit rêvé pour vos petites réceptions ou pour admirer les feux d’artifices
  6. http://aduq.ca/soiree/ ADUQ [0;0;0] , soirée de lancement officiel de l’Association du design urbain du Québec, prendra place dans l’édifice ZONE, ancien bâtiment de l’industrie maritime reconverti. Nous serons fiers de vous recevoir dans ce lieu emblématique du design urbain de Montréal, situé entre Griffintown, l’autoroute Bonaventure, le faubourg des Récollets, le Canal de Lachine, et faisant face au Farine Five Roses. La soirée sera parrainée par : - Claude Cormier – architecte paysagiste, fondateur de Claude Cormier + Associés - Nik Luka – professeur associé et responsable de l’orientation Design Urbain à l’Université McGill - David B. Hanna – géographe urbain, professeur au Département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM, ancien président de la Fondation Héritage-Montréal Ces derniers seront invités à nous présenter au cours de la soirée leur vision du design urbain sous l’angle de leur discipline respective. La programmation détaillée de la soirée sera dévoilée au cours de la semaine du 17 septembre 2012 OÙ ? /// Édifice Zone (Autodesk) / 10 rue Duke, Montréal QC H3C 2L7 QUAND /// Jeudi le 27 septembre 2012 de 18h à 1h QUI ? /// Tous ceux qui s’intéressent au design urbain et à la dimension collective de la ville COMBIEN ? /// Gratuit pour les membres* / 18$ pour les 200 premiers billets / 25$ régulier QUOI ? /// Bar open de 18h à 21h / Bouchées offertes / La Mangeoire Food Truck sur place / DJ : François Lebaron * Les membres ADUQ doivent confirmer leur présence en écrivant au [email protected] Billetterie Utilisez ce formulaire pour l'achat de billets pour la soirée de lancement. À noter que la soirée est gratuite pour les membres de l'ADUQ. Vous n'avez aucun billet à imprimer. Vous n'aurez qu'à donner votre nom à l'entrée. Si vous ne pouvez vous présenter le soir de l'évènement, il vous sera possible de nous contacter et de transférer votre billet à une autre personne.
  7. À ceux que ça intéresse, je vais lancer sur mon site perso une ligne de T-Shirts "Montréal". Oui je le sais, il y en a déjà quelques uns qui font ça. Montréalité ont le meilleur design. Jane Heller fait aussi un bon produit. TrèsNormale moins connus mais très bien aussi. Mais, je crois avoir des idées de design respectables que je me permet de mettre sur le marché. Puisqu'ils sont associés au site, les couleurs pour l'instant, sont les mêmes que celle du site même. MAIS, le logo du site n'y apparaît pas, les gens n'aiment pas faire de la promotion, du moins pas moi. À long terme, je vais peut-être ajouter le logo du site sur le col arrière, pas pour l'instant. Ceci étant dit, les T-Shirts se vendront 24.50$ sur le site d'ici la fin mars, mais j'offre un prix spécial pour les membres de MTLUrb.com sur mes trois premiers imprimés. Alors pour les membres de MTLURB.com les T-Shirts Gris sur Noir de Medium à X-Large sont 18$ seulement, taxes incluses et je vous les livres personnellement (si vous êtes dans la Grande Région de MTL) avec une bonne poignée de main! Pour commander, me contacter en message privé. Le paiement n'est que par Paypal pour l'instant. Si vous ne voulez pas acheter, mais souhaitez encourager le créateur (moi), répondez à ce fil. Si vous avez des critiques, je les prends aussi, mais prenez en compte que ce n'est qu'un début. Une dizaine de design verront le jour en 2013. Mais j'ai besoin d'une base de démarrage pour voir si ça fonctionne! Si vous tenez à voir le design plus grand pour juger la qualité, demandez le, je le vous le fait parvenir, mais croyez moi, je n'ai pas fait 4 ans de graphisme pour faire quelque chose de bas niveau. Je sais que les éléments choisis sont du domaine public (peut être pas le plan du métro, je ne me suis pas renseigné, mais je tente ma chance) mais étant photographe (autre boutique ici) des designs 100% originaux viendront dans le futur. Je me tourne vers la communauté MTLUrb pour démarrer cette boutique car c'est ici que je passe trop de temps après tout! De plus, vous savez que je ne "bullshiterais" pas et que vous recevrez votre commande. Je suis membre ici depuis trop longtemps pour gaspiller ça pour quelques 18$. Merci de m'offrir cette tribune et j'accepte les commandes, les éloges et les critiques ! P.S. malek si cette auto-promo est déplacée, juste supprimer le fil et me l'indiquer en MP
  8. Le boulevard Laurier se densifie rapidement pour une ville de la taille de Québec. Devenue en quelque sorte le nouveau ''centre-ville'', voici une nouvelle tour qui pourrait se construire sur le parking du club-bar l'Ozone (un bar de douchebag à Québec ). Elles ont un beau design, une bonne hauteur pour le secteur, donc bref, c'est un plus pour Québec!
  9. http://www.infopresse.com/off/default.html Pour la première fois, Infopresse crée l’événement annuel de la créativité qui rassemblera les plus grands visionnaires du 21e siècle dans le domaine des affaires, de l’architecture, du design et des sciences humaines. Google, Amazon, Facebook, Twitter, Toms, Groupon, sont des exemples de réussites qui reposent sur une vision entrepreneuriale forte. + Quels sont les concepts d’affaires les plus créatifs qui ont marqué notre décennie? + Quels sont les piliers d’innovation qui influenceront les modèles de demain? + Comment trouver l’idée génératrice de changement? + Qu’ont apporté l’architecture, le design, les sciences humaines, à l’entreprise d’aujourd’hui? Ne manquez pas cet événement inédit qui rassemblera les personnes les plus influentes de différentes industries pour faire le plein d’idées et découvrir les modèles d’affaires de demain.
  10. Annonce d'une entente de collaboration en matière d'aménagement et de design urbain : La Ville de Montréal et l'Université de Montréal, partenaires pour valoriser le territoire montréalais Montréal, le 14 octobre 2009 - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, et le recteur de l'Université de Montréal, M. Luc Vinet, sont très heureux d'annoncer un partenariat de recherche entre la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal et le Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine de la Ville de Montréal. « Les universités montréalaises foisonnent de passionnés d'architecture, d'aménagement et d'urbanisme qui rêvent de mettre leur créativité et leur talent à profit pour faire de Montréal une ville moderne et exemplaire en la matière. À travers cette entente, la Ville Montréal et l'Université de Montréal concrétisent une collaboration déjà établie en vue d'améliorer la qualité du cadre de vie des Montréalaises et des Montréalais notamment avec le chantier Réalisons Montréal, Ville UNESCO de design », a déclaré le maire de Montréal. Ce partenariat sur trois ans entre les deux institutions implique une contribution financière de 75 000 $ de la Ville de Montréal, à raison de 25 000 $ par année. Celui-ci s'inscrit dans la volonté de la Ville de consolider ses collaborations avec les universités montréalaises afin de mieux tirer avantage de leur expertise dans le domaine de l'aménagement et du design urbain. « Cette collaboration avec la Ville de Montréal est particulièrement importante dans un contexte où l'Université de Montréal est partie prenante des enjeux d'aménagement et d'environnement de la société. Ainsi, je suis fier que l'expertise unique développée par la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal participe directement à la mise en valeur du territoire montréalais », de souligner le recteur Vinet. L'entente apportera au Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine de la Ville de Montréal un appui pour réaliser ses projets de mise en valeur et de développement de son territoire avec divers acteurs gouvernementaux. Parmi les travaux de recherche envisagés, notons la requalification des entrées routières et autoroutières de Montréal, la mise en valeur du paysage fluvial et des attraits du paysage urbain montréalais, la gestion des paysages urbains à valeur historique et d'intérêt patrimonial et le cadrage paysager des réseaux de pistes cyclables. « Créée en 1996 à la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal, la Chaire en paysage et environnement est un organisme de recherches appliquées voué à la gestion des paysages québécois et notamment à la préservation, la mise en valeur et le développement des paysages urbains. Et, c'est dans l'ordre des choses que la Ville de Montréal bénéficie de cette expertise reconnue de tous, notamment par le fait même que cet organisme est affilié à la Chaire UNESCO en paysage et environnement », de mentionner le directeur de la Chaire, M. Philippe Poullaouec-Gonidec. Avec cette entente, la Ville de Montréal rejoint les autres partenaires gouvernementaux de la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal, soit le ministère des Transports du Québec, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine ainsi que les partenaires de projets, soit entre autres, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, la Société Hydro-Québec et la Conférence régionale des Élus de Montréal.
  11. Annonce d'une entente de collaboration en matière d'aménagement et de design urbain : La Ville de Montréal et l'Université de Montréal, partenaires pour valoriser le territoire montréalais Montréal, le 14 octobre 2009 - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, et le recteur de l'Université de Montréal, M. Luc Vinet, sont très heureux d'annoncer un partenariat de recherche entre la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal et le Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine de la Ville de Montréal. « Les universités montréalaises foisonnent de passionnés d'architecture, d'aménagement et d'urbanisme qui rêvent de mettre leur créativité et leur talent à profit pour faire de Montréal une ville moderne et exemplaire en la matière. À travers cette entente, la Ville Montréal et l'Université de Montréal concrétisent une collaboration déjà établie en vue d'améliorer la qualité du cadre de vie des Montréalaises et des Montréalais notamment avec le chantier Réalisons Montréal, Ville UNESCO de design », a déclaré le maire de Montréal. Ce partenariat sur trois ans entre les deux institutions implique une contribution financière de 75 000 $ de la Ville de Montréal, à raison de 25 000 $ par année. Celui-ci s'inscrit dans la volonté de la Ville de consolider ses collaborations avec les universités montréalaises afin de mieux tirer avantage de leur expertise dans le domaine de l'aménagement et du design urbain. « Cette collaboration avec la Ville de Montréal est particulièrement importante dans un contexte où l'Université de Montréal est partie prenante des enjeux d'aménagement et d'environnement de la société. Ainsi, je suis fier que l'expertise unique développée par la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal participe directement à la mise en valeur du territoire montréalais », de souligner le recteur Vinet. L'entente apportera au Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine de la Ville de Montréal un appui pour réaliser ses projets de mise en valeur et de développement de son territoire avec divers acteurs gouvernementaux. Parmi les travaux de recherche envisagés, notons la requalification des entrées routières et autoroutières de Montréal, la mise en valeur du paysage fluvial et des attraits du paysage urbain montréalais, la gestion des paysages urbains à valeur historique et d'intérêt patrimonial et le cadrage paysager des réseaux de pistes cyclables. « Créée en 1996 à la Faculté de l'aménagement de l'Université de Montréal, la Chaire en paysage et environnement est un organisme de recherches appliquées voué à la gestion des paysages québécois et notamment à la préservation, la mise en valeur et le développement des paysages urbains. Et, c'est dans l'ordre des choses que la Ville de Montréal bénéficie de cette expertise reconnue de tous, notamment par le fait même que cet organisme est affilié à la Chaire UNESCO en paysage et environnement », de mentionner le directeur de la Chaire, M. Philippe Poullaouec-Gonidec. Avec cette entente, la Ville de Montréal rejoint les autres partenaires gouvernementaux de la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal, soit le ministère des Transports du Québec, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine ainsi que les partenaires de projets, soit entre autres, le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, la Société Hydro-Québec et la Conférence régionale des Élus de Montréal.
  12. Le Bourg De Rouan 20/09/2009 Projet pratiquement terminé. Une architecture et un style de vie avant-gardistes ! Ce magnifique projet est situé à proximité d’une station de métro et de nombreux services et attraits dont le Parc Maisonneuve, le Parc olympique, le Biodôme, le Jardin botanique, le Marché Maisonneuve, l’aréna Maurice Richard, le stade de soccer de l’Impact et le complexe de cinémas Star-Cité, au cœur du quartier Ho-Ma, un secteur en pleine ébullition qui regorge d’espaces verts. Ce projet se distingue par son architecture moderne et artistique pour laquelle chaque unité bénéficie d’un balcon avec espace de rangement privé. De plus, grâce aux conseils gratuits de nos spécialistes en décoration intérieure, vous pourrez faire tous vos choix de finis lors de votre visite à notre Centre de Design Samcon, unique à Montréal. Notez que ce projet se qualifie pour le programme de subventions de la Ville de Montréal. Caractéristiques Prix : à partir de 162 900$ (taxes incl.) Nombre d’unités : 40 Types d’unités : 4 ½ & 5 ½ Superficies : 762 à 903 pi² Stationnements : extérieurs optionnels Livraison : immédiate Transports : métro Pie-IX et Viau http://www.samcon.ca/main+fr+04_120+Le_Bourg_De_Rouen_detail.html?ProjetID=83
  13. A une émission de Radio-Canada, on parlait de véhicules élecltriques, dont des autobus entièrement électriques qui arrêteront à des bornes, le long de leur parcours, pour se recharger pendant 1 minute. L'expert disait que la technologie existe déjà, et que les trolley bus (et tramways j'imagine) étaient des technologies dépassées. On disait aussi que le Québec est particulièrement bien placé au niveau du moteur-roue, et des technologies de batteries, pour profiter de la nouvelle vague verte. Voici un exemple: Hybrid-Electric Design ZERO emissions (with hydrogen fuel-cell or battery-electric options) Reduce fuel costs by greater than 90% Fewer parts to maintain with all-electric drivetrain Ultra-quiet drive system reduces noise pollution 90% regenerative braking recapture Unique All-Composite Body Low floor minimizes boarding time and increases passenger safety Impact resistant composite body increases vehicle safety and reduces maintenance Low center of gravity reduces chance for roll over Light weight body reduces impact on streets Modern appearance ADA-friendly design enables all passengers to ride the bus No corrosion - composite body and stainless steel subframe Other Features Safety front door prevents passengers from walking directly in front of the bus Large windshield for increased visibility Driver footwell glass for increased safety Incremental cost paid for by fuel savings http://www.proterraonline.com/transit.asp
  14. MVRDV and ADEPT win Copenhagen high-rise competition with design ‘Sky Village’ The municipality of Rødovre, an independent municipality of Copenhagen, Denmark, announced today MVRDV and co-architect ADEPT winner of the design competition of the Rødovre Skyscraper. The 116 meter tall tower accommodates apartments, a hotel, retail and offices. A public park and a plaza are also part of the privately funded scheme. The new skyscraper with a total surface of 21,688 sq m will be located at Roskildevej, a major artery East of the centre of Copenhagen. It is, after the Frøsilos, MVRDV’s second project in Copenhagen. The skyscraper is shaped to reflect Copenhagen’s historical spire and present day high-rise blending in the skyline of the city, it further combines the two distinctive typologies of Rødovre, the single family home and the skyscraper in a vertical village. Consideration of these local characteristics leads to Copenhagen’s first contemporary high-rise. Responding to unstable markets the design is based on a flexible grid, allowing alteration of the program by re-designating units. These ‘pixels’ are each 60m2 square and arranged around the central core of the building, which for flexibility consists of three bundled cores allowing separate access to the different program segments. On the lower floors the volume is slim to create space for the surrounding public plaza with retail and restaurants; the lower part of the high rise consists of offices, the middle part leans north in order to create a variety of sky gardens that are terraced along the south side. This creates a stacked neighbourhood, a Sky Village. From this south orientation the apartments are benefitting. The top of the building will be occupied by a hotel enjoying the view towards Copenhagen city centre. The constellation of the pixels allows flexibility in function; the building can be transformed by market forces, however at this moment it is foreseen to include 970 sq m retail, 15,800 sq m offices, 3,650 sq m housing and 2,000 sq m hotel and a basement of 13,600 sq m containing parking and storage. Flexibility for adaptation is one of the best sustainable characteristics of a building. Besides this the Sky Village will also integrate the latest technologies according to the progressive Danish environmental standards. Furthermore the plans include a greywater circuit, the use of 40% recycled concrete in the foundation and a variety of energy producing devices on the façade. A public park adjacent to the Sky Village is part of the project and will be refurbished with additional vegetation and the construction of a ‘superbench’, a meandering public path and bench. A playground, picnic area and exercise areas for elderly citizens are also part of the plan. Lead architect MVRDV and co-architect ADEPT Architects won the competition from BIG, Behnisch and MAD. Winy Maas and Jacob van Rijs present the plan today in Copenhagen together with Anders Lonka and Martin Krogh from local office Adept Architects, Dutch engineering firm ABT and Søren Jenssen act as consultants for the project. Earlier MVRDV realised the Frøsilos / Gemini Residence in the port of Copenhagen: a residential project marking a new way in refurbishment of old silo’s which was highly acclaimed and received international awards. http://www.worldarchitecturenews.com/index.php?fuseaction=wanappln.projectview&upload_id=10584
  15. City has designs on becoming fashion centre $2.4 million for clothing industry. Quebec, Montreal launch 3-year plan to promote local couturiers The GazetteMarch 4, 2009 Retail sales are declining and people are thinking twice before spending money to renew their wardrobe. But as far as Quebec's minister of economic development is concerned, support for the province's clothing industry never goes out of fashion. "It's clear that consumers are slowing their spending because they don't know what's going to happen to them," Raymond Bachand told reporters yesterday as the Quebec government and the city of Montreal announced plans to promote this city as a centre of fashion design. "But there are still 92 per cent of Quebecers who are at work," he noted. "This is the best timing because what we're doing ... is focusing on our designers, helping our designers ... getting buyers from around the world to come to this fashion show, getting our designers to go elsewhere in the world ... branding Montreal as a city of creation and design and putting it on the world market. "This is not a one-shot deal. ... This a long-term vision of building Montreal. ... We always have to keep in mind where we want to be in 18 months, where we want to be in two years." Bachand and Montreal Mayor Gérald Tremblay met with reporters during the first full day of Montreal Fashion Week to announce a three-year plan to promote internationally this city's fashion and design industry and the people working in it. During Fashion Week's kickoff Monday night, the province announced a $1.1-million investment in three local fashion enterprises in addition to the $82 million over three years earmarked in 2007 to bolster the industry. Tremblay, who this week confirmed the economic downturn has compelled the city to trim $100 million in costs, shared Bachand's opinion that the $2.4-million set aside for the plan would be money well spent. "Everyone's talking about stimulus in the economic situation we're going through," Tremblay said. "We want to encourage Montrealers, Quebecers and Canadians to buy local, to encourage our local designers, the ones that are known and the ones that are less known. "We want to make sure we have better recognition around the world. ... We don't want to copy what is happening in other cities or by being Paris, London or New York. "We want to be different." The local fashion industry employs about 50,000 people and accounts for more than 80 per cent of the exports by Quebec's clothing industry. © Copyright © The Montreal Gazette
  16. BMW Welt by Coop Himmelb(l)au wins best of Production at WAFl Awards 2008 BMW Welt, literally “the World of BMW”, is a hybrid exhibition and automobile delivery centre designed by Austrian practice Coop Himmelb(l)au. The multi-functional centre is divided in 5 key areas: Premiere, at the center of BMW Welt, where the vehicles are handed over to customers on rotating platforms, from where they can drive out of the building via a generously sized ramp; Lounge, integrated into the roof and virtually suspended over the delivery area, supported only by the utility service shafts and a column; Forum, located in the north wing of the building, a state of the art Auditorium for up to 1200 people; Tower, in the southwest, a multifunctional area with restaurants, exhibition, sales floors and administrative offices; Double Cone, resting on eleven columns, a full-service event realm extending over several levels, including a stage with its own catering infrastructure, rotating platforms and infrastructure connections for events. Wolf D. Prix, co-founder and design principal of Coop Himmelb(l)au described the project: "The concept behind the design envisions a hybrid building representing a mixture of urban elements. Not an exhibition hall, not an information and communication centre, not a museum, but instead all of these things, along a passage organized under one roof and horizontally and vertically layered. A conjoining of urban marketplace and stage for presentations”. The WAF judges chose it as the winner amongst 12 shortlisted entries in the Produciton category and defined the scheme as “deeply indebted to Le Corbusier´s enquiring mind and dedication to experimental culture” adding that “Wolf D. Prix pursues new meanings and forms in architecture.” Incidentally BMW Welt represents the zenith of Wolf D. Prix’s fascination with turning clouds into architecture, as his words testify: "From the very start we’ve wanted to build cloud architectures and cities that change like banks of clouds.” The centre was also one of the 10 RIBA European Awards winners in 2008. Laura Sal http://www.worldarchitecturenews.com/index.php?fuseaction=wanappln.projectview&upload_id=10552
  17. The jury members are: - Melvin Charney, architect; - Odile Decq, architect and Director of the École Spéciale d'Architecture, Paris; - Jacques Des Rochers, Curator of Canadian Art, Montréal Museum of Fine Arts; - Michel Dionne, architect, Cooper, Robertson & Partners, New York; - Raphaël Fischler, urban planner and professor at the School of Urban Planning, McGill University; - Mario Masson, landscape architect and Division Manager, Service du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et de la diversité ethnoculturelle, Ville de Montréal; - Alessandra Ponte, associate professor, School of Architecture, Université de Montréal; - Philippe Poullaouec-Gonidec, landscape architect and holder of the UNESCO Chair in Landscape and Environmental Design at Université de Montréal. Instructions for prospective entrants (Courtesy of CNW Telbec)
  18. Newbie

    Garbage Cans

    Hi! I hope this post is not miscategorized. Since I moved to Montreal I have been looking forward to seen these old garbage cans replaced: They are too small, break easily, are always leaking, and most of them have lots of garbage under them which looks really bad (I don't even know how it gets there though I have a few theories). Anyway, in 2007 I found out that Michel Dallaire (the BIXI industrial designer) was to design new benches and garbage cans for downtown: http://www.ledevoir.com/2007/12/17/168881.html In 2008, renderings of the new designs appeared on his website: http://www.dallairedesign.com/flash/index.html And after that nothing happened. Is there any way to know what happened to this? Are they ever going to be replaced?
  19. 6605 Hochelaga, coin Langelier. 3 1/2 et 4 1/2 près du métro Langelier. Je trouve que le projet a vraiment un beau design. Malheureusement, les photos sont très petites. Une de ces photos est en + gros dans la revue ''condo direct'' et elle permet de mieux apprécier l'évocation du future design.
  20. I promised myself I would not ask for help about this publicly. I am now breaking that promise. I want to buy an engagement ring for my girlfriend and I haven't had any luck yet. I am looking for a simple diamond ring on white gold. I am not looking for anything too expensive or eccentric. A solitaire ring is fine. I prefer if it's a conflict-free diamond (but then again, a lot of what you spend in the US is also used to finance wars, so I don't think there's much difference). My problem is that most jewelries I've been to have a really small selection of simple diamond rings. I'm not looking to design anything myself or to have a ring made specifically for me/my girlfriend. I just want to go to a place with a large enough selection for me to be able to compare and take a good decision in terms of looks and pricing. I hope you guys can help me. Thanks a lot.
  21. Photos: http://www.journalmetro.com/linfo/article/601300--un-stationnement-du-vieux-montreal-devenu-vacant-reprend-vie
  22. Read more: http://www.cbc.ca/canada/montreal/story/2010/06/17/mtl-asbestos-parody.html#ixzz0r9x8BNIT
  23. Prix MtlURB / MtlURB Awards Ça fait longtemps qu'on en parle, mais les voicis, les prix MtlURB ! Le vote se déroulera de cette manière : Premier vote : pour 2007. 1er tour : 4 catégories : Projets de 4 étages et moins. Pensez à l'intégration au quartier Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez au TOD Pensez vert Projets de 5 étages et plus. Pensez à l'intégration avec ses voisins Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez au TOD Pensez vert Rénovation / restauration. Pensez au respect de l'ancien édifice (s'il avait lieu de le respecter) Pensez au pont historique (si on fait un clin d'oeil au passé) Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez vert Déception de l'année. Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez vert Chaque catégorie aura 10 mise en nomination. Vous aurez 1 mois pour voter. Les 3 premiers projets iront en ronde finale. Un quatrième projet s'ajoutera à la ronde finale et sera le "choix du publique" Pour proposer un projet "choix du publique", simplement le dire dans votre message en même temps que vous votez. La ronde finale durera aussi 1 mois. Les prix : Petit projet de l'année : Grand projet de l'année : Rénovation / restauration de l'année : Déception de l'année : Ces prix seront affichés à côté du nom du projet dans le fil: ***** Liste des projets complétés | Completed projects list ***** qui a d'ailleurs été réaménagée pour l'occasion, mais je n'ai pas encore totalement fini de la réaménager. *************************** MISE-À-JOUR 11 septembre 2010 *************************** J'ai ajouté une cinquième catégorie, la catégorie Infrastructures étant donné qu'à partir de 2008, il y a beaucoup plus de projets qui ont été répertoriés sur MtlURB et par logique, certains projets ne pouvaient tout simplement pas être mélangés ou placés dans les 4 catégories existantes à ce jour. Le prix: Infrastructure de l'année ::
  24. Jalouse de Québec Rima Elkouri La Presse Québec est devenue une vraie ville, m’a avertie un ami avant de partir. Il faut maintenant des réservations pour aller au resto. Et les gens y portent des jeans...» J’ai cru qu’il exagérait, lui, l’ex-gars de Québec qui tentait de convaincre la fille de Montréal que Québec n’était plus la carte postale lisse et ennuyeuse d’autrefois. À l’entendre, Québec était devenue la capitale culturelle la plus extraordinaire au monde, à peine une coche en dessous de Londres… J’avais déjà visité Québec à quelques reprises, le plus souvent en coup de vent. Mais je n’y avais jamais rien vu de plus qu’une jolie petite ville, monochrome et proprette. Québec veut dire «là où le fleuve se rétrécit». Et le plus souvent, j’avais l’impression que ce n’était pas seulement le fleuve qui s’y rétrécissait. Moi qui me sens parfois à l’étroit à Montréal, ce grand village obsédé par son nombril, j’ai du mal à apprécier plus petit encore. Mais Québec a changé. Pendant que Montréal stagne, la capitale, déjà belle, s’est refait une beauté à 500 millions de dollars pour son 400e anniversaire. Là où le fleuve se rétrécit, il s’élargit aussi. Tout dépend de la direction dans laquelle on regarde. Vas-y, tu verras, m’a-t-on dit. J’y suis allée, j’ai vu. Et s’il n’est toujours pas question pour moi de déménager à Québec, j’avoue que j’en suis revenue plus jalouse que je ne l’aurais cru. Vendredi après-midi, quand j’ai quitté Montréal, il faisait 30°. Trois heures plus tard, à Québec, il faisait à peu près 12°, avec un vent à écorner les bœufs. «Apportez une petite laine», a averti le gars de l’hôtel. Québec, là où le fleuve se rétrécit, là où on gèle aussi… Jusqu’ici, pas de jalousie. Il était 19h30. J’avais une faim de loup. Rue du Sault-au-Matelot, l’une des plus anciennes rues d’Amérique du Nord, impeccablement restaurée, j’ai tenté ma chance au restaurant Toast!, dont on dit beaucoup de bien. Des gens en jean se pressaient vers la jolie terrasse. «Désolé, c’est complet.» On me suggère d’aller au Café du Monde, un bistro dit «parisien» avec vue sur le fleuve. Mais c’était complet aussi. Tant pis. Une bière et un hot-dog feront bien l’affaire, me suis-je dit en me dirigeant vers le bar L’Inox, rue Saint-Paul. «Désolée, on ne peut pas accepter les enfants», a tout de suite dit la serveuse en apercevant fiston dans sa poussette... C’était donc vrai. Québec est devenu une vraie ville, cruelle pour le pauvre touriste sans réservation. Finalement, je dois remercier cette serveuse d’avoir appliqué à la lettre le règlement visant à prévenir l’alcoolisme chez les enfants de 2 ans. J’ai ainsi pu me réfugier sous un des chapiteaux du Vieux-Port, en face des silos Bunge, où on présente tous les soirs à 22h le fabuleux Moulin à images de Robert Lepage. Le meilleur endroit pour voir ce spectacle, qui vaut à lui seul trois heures d’ennui sur l’autoroute 20. On a pris des sandwichs et une bouteille de vin. «Combien ça vous a coûté, votre bouteille?» a demandé notre voisine en lorgnant notre cabernet sauvignon sans prétention de la Maison Nicolas. Vingt dollars, pourquoi? «Ah, c’est pas si pire! En 1984, les restaurants du Vieux-Port ont voulu en profiter…» a-t-elle dit, en faisant référence aux festivités de Québec 84 boudées par le public. Le vin faisait oublier le vent. Des gens prévoyants avaient apporté de grosses couvertures. Et les magnifiques images de Lepage racontant l’histoire de Québec me rappelaient que j’avais tort de tourner le dos à cette ville. Il y a à peine 10 ans, le quartier Saint-Roch était un trou caché sous son «mail». Aujourd’hui, la rue Saint-Joseph Est peut envoyer se rhabiller l’avenue du Mont-Royal. Le lendemain matin, j’ai redécouvert Québec en marchant. Du Vieux-Port, j’ai longé la rue Saint-Paul. Devant la gare, il y a un joli parc, soigneusement aménagé, comme on en voit rarement à Montréal. Dans le parc, 40 chaises de l’artiste Michel Goulet, sur lesquelles sont inscrits les mots de 40 poètes. L’œuvre, qui s’appelle Rêver le Nouveau Monde, est un cadeau de Montréal. Un très beau cadeau. Je me suis arrêtée devant ces mots de Louise Dupré: «Dans les yeux s’allume une ville, qu’on n’a jamais pris la peine de visiter.» Et j’ai repris mon chemin. J’ai marché jusqu’à la rue Saint-Joseph Est, dans le quartier Saint-Roch, ancien quartier ouvrier, pauvre, délabré et placardé que le maire Jean-Paul L’Allier a eu l’audace de revitaliser avec intelligence. Il y a à peine 10 ans, le quartier Saint-Roch était un trou caché sous son «mail», à l’abri des regards. Aujourd’hui, la rue Saint-Joseph Est peut envoyer se rhabiller l’avenue du Mont-Royal. Et on se prend à rêver d’avoir un maire avec autant de vision que L’Allier pour diriger Montréal. À la tabagie de la Place, un monsieur feuilletait le Paris Match soi-disant consacré au 400e de Québec. «C’est tout sur Montréal!» a-t-il lancé à son ami. En effet, Paris Match pensait que c’était le 400e DU Québec et non DE Québec. On y parle de Garou, de Luc Plamondon, de Denise Bombardier, des meilleures adresses à Montréal, bref de tout et de n’importe quoi, sauf de Québec. Il fallait le faire. Rue Saint-Joseph, à côté de la tabagie, je suis entrée dans la superbe librairie-galerie Le Vaisseau d’or. Puis défilent des cafés, des boulangeries, un théâtre, des pâtisseries, des restaurants branchés à côté de restos de hot-dogs à 89 cents, un magasin Hugo Boss tout près d’une boutique où on vend des t-shirts de Bérurier Noir et des Doc Martens. La Basse-Ville n’a plus rien à envier à la Haute-Ville. Remontant vers la Haute-Ville, je suis passée par le parc des Esplanades. Là, des cochers alignés sous un élégant auvent attendent les touristes. Rien à voir avec les calèches du Vieux-Montréal et leurs cochers débraillés qui font parfois peur aux passants. J’ai ainsi arpenté la ville pendant deux jours, sous le soleil et sous la pluie. Au pied de la côte d’Abraham, j’ai apprivoisé l’édifice de la Falaise apprivoisée, avec son audacieux manteau de rouille. J’ai vu la magnifique promenade Samuel-de-Champlain le long du fleuve, avec son mobilier de bois design et ses jolies dunes de gazon. Partout, j’ai été séduite par l’aménagement soigneux, la mise en valeur du patrimoine, la créativité. Je suis rentrée hier avec un calepin plein de questions pour Montréal. Comment se fait-il que, en matière d’aménagement urbain, Québec réussit là où Montréal échoue? Comment se fait-il que le Vieux-Québec soit aussi bien mis en valeur alors que le Vieux-Montréal est toujours tout croche? Pourquoi la rue Saint-Paul n’est-elle pas encore piétonne? Pourquoi Montréal n’est-il toujours pas foutu de trouver une vocation à son bon vieux Silo no 5? Qu’attend-on pour mettre nos berges en valeur? Quelle est la dernière fois que Montréal a posé un geste fort en matière d’urbanisme? Quelle est la dernière fois que la Ville a réalisé un grand projet? Est-ce après une «enquête» du Paris Match qu’on a donné à Montréal son titre de ville de design? Où ça, le design? Avez-vous vu ces pots de fleurs beiges qui ressemblent à s’y méprendre à des poubelles bon marché placées un peu n’importe comment dans le Vieux-Montréal? Vous appelez ça du design? Monsieur Gérald Tremblay, vous qui serez à Québec cette semaine pour le 400e, ouvrez les yeux. Regardez comme c’est beau. Regardez comment cette ville prend soin de son patrimoine. Regardez comment elle a su redonner vie à ses coins les plus délabrés. Monsieur le maire, cette ville a quelque chose à vous dire. Montréal ne peut pas continuer comme ça. http://www.cyberpresse.ca/article/20080630/CPOPINIONS05/80629126/-1/CPOPINIONS05