Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

Pratt & Whitney songe à Mirabel

 

 

16 août 2007 - 06h32

La Presse

Marie Tison

outils_grossir.gifGrossir caractèreoutils_imprimer.gifImprimeroutils_envoyer.gifEnvoyer

 

 

Pratt & Whitney Canada envisage la possibilité de déménager à Mirabel toutes ses activités d'essais en vol.

 

 

Le motoriste pourrait aussi décider de transférer toutes ses activités à Plattsburgh. À l'heure actuelle, P&WC effectue une partie de ses essais à Plattsburgh et une autre partie à Saint-Hubert.

 

Or, la piste principale de l'aéroport de Saint-Hubert n'est pas assez longue et pas assez robuste pour qu'il soit possible d'y rapatrier toutes les activités d'essais en vol.

 

«Nous examinons différentes possibilités, a déclaré la vice-présidente aux communications de P&WC, Nancy German. Il y a des avantages à avoir toutes les opérations d'essais en vol au même endroit. Ça a du bon sens au point de vue opérationnel, question d'efficacité et de coûts.»

 

Elle a toutefois précisé que les activités d'essais en vol fonctionnaient quand même bien à l'heure actuelle dans les centres de Plattsburgh et de Saint-Hubert. L'entreprise pourrait donc choisir le statu quo.

 

À Saint-Hubert, P&WC utilise un vieux Boeing 720 pour tester ses moteurs en plein vol. En raison de sa taille moyenne, l'appareil peut facilement décoller et atterrir de l'aéroport.

 

À Plattsburgh, P&WC utilise plutôt un Boeing 747, un appareil qui ne pourrait pas utiliser les installations de Saint-Hubert. Mme German n'a pas voulu dire si le motoriste entendait utiliser d'autres B747 dans l'avenir.

 

La société qui gère l'aéroport de Saint-Hubert, DASH-L (Développement aéroport Saint-Hubert de Longueuil), s'inquiète à l'idée de voir P&WC transférer ailleurs son centre d'essais en vol.

 

Ce centre d'essais n'emploie qu'une vingtaine de personnes, comme celui de Plattsburgh, mais le président du conseil de DASH-L, Jean-Jacques Rainville, estime que la concentration de tous les essais à Saint-Hubert pourrait entraîner la création de 300 emplois indirects.

 

DASH-L entend rénover ses infrastructures et refaire sa piste d'atterrissage dans le cadre d'un projet de 300 millions de dollars. Ce montant comprendrait un investissement de 150 millions de P&WC pour la construction d'un hangar et de bureaux administratifs.

 

DASH-L espère également recevoir une aide financière de 25 millions de la municipalité de Longueuil, 18 millions du gouvernement du Québec et 70 millions du gouvernement fédéral. Or, Ottawa se laisse tirer l'oreille.

 

«Nous n'avons pas eu de nouvelles récemment avec la période des vacances, a déclaré le directeur général de DASH-L, Jacques Malenfant. Nous attendons plus d'information vers la mi-septembre.»

 

Cette demande d'aide financière a cependant indisposé Aéroports de Montréal (ADM). Son président-directeur général, Jim Cherry, a rappelé qu'ADM ne recevait aucune subvention et il s'est demandé pourquoi il y aurait une politique de deux poids, deux mesures dans la région de Montréal.

 

Il a fait valoir qu'il y avait des pistes disponibles à Mirabel et qu'il n'était donc pas nécessaire de subventionner de nouvelles pistes à Saint-Hubert.

 

M. Malenfant a soutenu hier que le gouvernement fédéral avait promis de financer la réfection de la piste lors de la cession de l'aéroport de Saint-Hubert à DASH-L, en 2004.

 

P&WC a quand même décidé d'aller faire un petit repérage à Mirabel. «Ils sont venus voir les pistes, les hangars, a déclaré la vice-présidente aux affaires publiques d'ADM, Christiane Beaulieu. Il s'agissait notamment de voir s'il y avait des espaces suffisants, parce que nous avons déjà commencé à combler l'espace qu'occupait Air Transat à l'époque.»

 

Mme Beaulieu a indiqué qu'il serait bien préférable de voir P&WC conserver ses activités d'essais en vol au Québec plutôt que tout transférer à Plattsburgh.

 

«Surtout que Plattsburgh essaie de manger dans notre lunch en se présentant comme l'aéroport de Montréal aux États-Unis, a-t-elle lancé. Et ils sont subventionnés pas à peu près: ils ont reçu d'énormes subventions lorsque la base militaire a quitté l'aéroport.»

 

Effectivement, l'aéroport international de Plattsburgh essaie de courtiser les voyageurs montréalais avec un site Internet bilingue ainsi que des informations sur le trajet Montréal-Plattsburgh et le passage de la frontière.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 24
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

cool, mais Montreal a beaucoup de job a faire si on veut compétitionner avec Plattsburg et même Burlington....ça coute tellement moins chere à partir de là bas pour voyager c'est fou....en juin je suis aller en Floride et ça ma couté 950$ aller/retour pour moi et ma blonde à partir de Burlington alors qu'à partir de Montréal c'était 900$ chacun....c'est à peine à 2h d'ici ça se fait super bien, pis si je me souviens bien ça coutait même pas 10$ pour laisser l'auto parker là toute la semaine..

 

..j'espère pour ce qui est de Pratt qu'ils vont choisir Montréal quand même, même si ça risque d'être tuff

Link to comment
Share on other sites

ça a pas rapport iamthewalrus, c'est pour faire des tests de moteurs et c'est pas pour des voyageurs.

 

au contraire ça à rapport, la fin de l'article parle du fait que l'aéroport de Plattsburgh vient faire concurrence directe à Montréal

 

[«Surtout que Plattsburgh essaie de manger dans notre lunch en se présentant comme l'aéroport de Montréal aux États-Unis, a-t-elle lancé. Et ils sont subventionnés pas à peu près: ils ont reçu d'énormes subventions lorsque la base militaire a quitté l'aéroport.»

 

Effectivement, l'aéroport international de Plattsburgh essaie de courtiser les voyageurs montréalais avec un site Internet bilingue ainsi que des informations sur le trajet Montréal-Plattsburgh et le passage de la frontière.

 

Montréal commence déjà à perdre des voyageurs, on pourrait très bien perdre la chance d'avoir Pratt aussi

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Je sais que plattsburgh et burlington travaillent dur pour attirer des voyageurs.

 

Mais j'ai l'impression que tu melanges les deux, pratt aime plattsburgh a cause de sa piste longue, alors que st-hubert n'a pas ça. Les voyageurs ont pas trop rapport là dans.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Pratt & Whitney investit 90M$ à l'aéroport de Mirabel

 

 

Pratt & Whitney Canada regroupe ses opérations d’essais en vol de Saint-Hubert et de Plattsburg dans un nouveau centre de 90 millions de dollars qui sera situé à l’aéroport international Montréal-Mirabel.

 

Ce transfert entraînera la création de plus de 75 postes hautement qualifiés à ce nouveau centre, notamment des ingénieurs d'essais et des techniciens spécialisés. Le centre d’essais de Plattsburgh fermera ses portes, ce qui entraînera la suppression de 22 emplois, alors que les employés de Saint-Hubert seront réaffectés ou transférés à Mirabel.

 

«Cet établissement à la fine pointe de la technologie nous permettra d'accroître notre compétitivité et d'y mener les essais en vol pour toute la gamme des moteurs Pratt & Whitney», a déclaré le vice-président principal, Centres de révision et Exploitation de l’entreprise, Benoît Brossoit, dans un communiqué.

 

La société ajoute que la construction du nouveau centre et l'entretien des appareils devrait créer plus de 100 emplois supplémentaires indirects.

 

Le futur Centre d'essais en vol de P&WC à Mirabel nécessitera l'utilisation temporaire d'un bâtiment existant à compter de l'automne 2008, et ce, jusqu'à la fin de la construction d'un établissement de 164 000 pi2 prévue au printemps 2009. Le Centre possèdera deux aires pour les bancs d'essai volants de l'entreprise qui serviront aux essais de la gamme complète des moteurs en développement.

 

«Mirabel nous donne accès à des infrastructures efficaces de calibre mondial qui conviennent à nos besoins grandissants en matière d'essais en vol pour les années à venir tout en étant près d'une masse critique d'importantes entreprises aérospatiales», ajoute M. Brossoit.

 

L’aéroport Montréal-Mirabel est un établissement international tout cargo ouvert en permanence; il est situé en milieu non urbain et possède une piste capable d'accueillir les très gros appareils comme le Boeing 747.

 

http://www.lesaffaires.com/article/0/aeronautique-et-aerospatial/2008-04-17/476209/pratt-et-whitney-investit-90mdollars-a-laeroport-de-mirabel.fr.html

Link to comment
Share on other sites

 

Wow! Les gros moteurs aussi. Il va y avoir plus de traffic d'avions que dans le temps... puis va falloir que la 13 s'y rende, parce que le traffic est déjà dense sur la 15, vous ne trouvez pas? C'est quoi les dernières nouvelles sur le complexe récréotouristique dans l'ancien terminal, quelqu'un peut nous mettre à jour?

Link to comment
Share on other sites

Wow! Les gros moteurs aussi. Il va y avoir plus de traffic d'avions que dans le temps... puis va falloir que la 13 s'y rende, parce que le traffic est déjà dense sur la 15, vous ne trouvez pas? C'est quoi les dernières nouvelles sur le complexe récréotouristique dans l'ancien terminal, quelqu'un peut nous mettre à jour?

 

Le traffic de la 15 c'est en partie à cause des nombreux travaux pour le Faubourg Boisbriand et le Lac Mirabel.

 

Ouais le complexe récréotouristique dans le terminal, ça fait un bail qu'on en a pas entendu parler. C'est surement mort.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value