Jump to content

Montréal brille au Top 10 des lieux d'échanges de maisons.


yulymx
 Share

Recommended Posts

Ton Paris contre mon Montréal

 

Montréal brille au Top 10 des lieux d'échanges de maison.

 

Non, non, tout ne va pas si mal pour Montréal. À preuve, la métropole s'est hissée cet été au Top 10 du site d'échanges de maison, HomeExchange.com, mieux connu en français sous le nom de TrocMaison.com. Pour la première fois depuis la création du site international d'échange de maisons HomeExchange en 1992, Montréal joue du coude avec rien de moins que Paris (1ère place), Londres (2e), New York (3e), suivis de Rome, Barcelone, Milan, Madrid, Copenhague, Amsterdam et...Montréal (10e).

 

La preuve que malgré l'avalanche de manchettes sur la corruption municipale, les nids-de-poule ou les ratés du métro qui font hurler les Montréalais, leur ville dispose encore et toujours d'un important capital de séduction. Elle séduit du moins ceux qui cherchent des modes de tourisme alternatifs.

 

«Cela fait déjà plusieurs années que le Canada se trouve dans le Top 5 des destinations les plus courues sur notre site, mais c'est la première fois que Montréal fait son entrée dans le palmarès des villes les plus recherchées», soutient Paul Charoy, responsable des relations de presse pour TrocMaison.com.

 

L'abondance de l'offre de maisons et de condos offerts aux échanges dans la métropole — près de 400! — explique en partie la popularité de Montréal parmi les grandes capitales du monde, ainsi que l'intérêt démontré envers le Québec en général (près de 1000 offres). Mais pas seulement.

 

Avec autant de propositions disponibles, ni Berlin (300 et plus) ni San Francisco (500 et plus) — villes qu'on ne peut certainement pas considérer comme dénuées d'intérêt — ne se hissent pas dans le Top 10 des villes convoitées par ceux qui troquent leur maison.

 

Pourquoi cet engouement pour Montréal? Outre la présence d'une offre généreuse, difficile de dire exactement pourquoi, selon Trocmaison.com. Le site d'échanges ne dispose pas de statistiques qualitatives sur les raisons des choix faits par ses membres. Tout ce qu'on sait, c'est que la concurrence est forte dans ce marché alternatif du voyage puisque le site, qui compte 47 000 abonnés, affiche chaque année quelque 46 000 offres et permet la concrétisation annuelle de 300 000 échanges dans 154 pays.

 

Le pouvoir d'attraction dont jouit Montréal dans ce créneau n'est pas sans intérêt, puisque selon Trocmaison.com, chaque échange se traduit par l'injection de 2100 $ par participant dans l'économie locale. «Montréal est devenue une attraction non seulement l'été, mais tout au cours de l'année, ce qui offre à plusieurs de nos membres la possibilité de faire des échanges décalés dans le temps. Récemment, un de nos membres a même réussi à troquer une maison bien ordinaire à Terrebonne, contre une maison et un bateau en Polynésie», ajoute le porte-parole de TrocMaison.com

 

Depuis l'apparition du site Airbnb.com, site de location de chambres ou de maisons de gré à gré chez des particuliers qui fait grincer des dents l'industrie hôtelière, l'intérêt pour l'échange de maison ne se dément pas. Selon M. Charoy, l'arrivée d'Airbnb.com a au contraire gonflé l'intérêt du public pour toutes ces nouvelles façon de découvrir le monde «autrement».

 

«Ce qui attire les gens dans les échanges de maison ou des sites comme Airbnb.com, c'est aussi le contact, l'expérience humaine et ces deux formules le permettent», dit-il.

 

En plus de la popularité de Montréal, l'échange de maisons est portée par un vent encore plus fort. Celui de la consommation participative. En marge de la consommation traditionnelle, axée sur la transaction d'un bien par un individu, la consommation participative repose sur le partage de produits ou de services par plusieurs personnes plutôt qu'une seule. On peut citer en exemple, les services de vélos en libre service, d'autos en libre service et de taxis collectifs, qui ont de plus en plus la cote.

 

À ce jeu, Montréal ne jouit-elle pas déjà d'une longueur d'avance?

 

Pourquoi ne pas troquer votre condo dans Homa ou Ahuntsic, abonnement à Communauto et carte Bixi inclus, contre un pittoresque appartement à Amsterdam?

 

 

http://www.ledevoir.com/opinion/blogues/le-blogue-urbain/389492/ton-paris-contre-mon-montreal

Link to comment
Share on other sites

Come on Mark stay on the topic. We are not talking business, but leisure. Money is not everything in life, it is important but certainly not a goal by itself.

 

Pour revenir sur le sujet, je crois que les montréalais ne sont pas étrangers au phénomène. Nous avons une population dynamique qui n'hésite pas à participer à toutes sortes d'activités et d'événements. Je prends l'exemple du fameux jeu de monopoly, où en dépit d'une population bien modeste et en compétition avec de très grandes villes, Montréal a gagné (il y a quelques années), par la nombreuse participation des montréalais, les honneurs de figurer sur la célèbre tablette du jeu.

 

Les gens aiment aussi beaucoup voyager et essaient différentes formules qui leur permet de le faire plus souvent et à meilleur coût. Bien sûr il est plus facile de le faire quand on a une ville intéressante à proposer, et Montréal jouit indéniablement d'une réputation enviable. Pratiquement tout le monde saurait identifier notre ville sur la carte du monde et les grands événements comme l'Expo et les Jeux n'y sont pas étrangers. Plus près de nous: le Grand Prix, le festival de Jazz, celui de l'Humour et bien d'autres événements culturels et autres, font aussi parler de nous de manière positive et récurrente.

 

Le même phénomène de popularité se vérifie dans le domaine des congrès, où Montréal remporte la palme pour le nombre de réunions internationales, leur diversité et le nombre de congressistes. Pour assurer le succès et la participation du maximum de gens, les villes sont soigneusement choisies des années à l'avance, et doivent se distinguer comme destination originale et d'intérêt général. Notre géographie est un atout, notre histoire aussi et le Vieux-Montréal un attrait certain. Le chevauchement de deux cultures majeures, un centre-ville esthétique et très particulier avec sa ville souterraine (même si on en trouve ailleurs) directement reliée aux transports en commun.

 

Finalement le fait français en Amérique qui est par lui-même une curiosité non négligeable. C'est une culture différente dans une mer anglo-saxone où on fait les choses autrement. C'est comme visiter un pays étranger avec ses coutumes et ses façons de faire uniques et distinctives. Finalement Montréal ne manque pas d'ambassadeurs autant sur le plan de la musique, que des arts en général, le cinéma, le cirque et bien d'autres activités qui nous font connaitre et aimer dans le monde entier.

 

En dépit de tous ces atouts, les montréalais ne sont pas chauvins et demeurent bons-enfants avec leur joie de vivre, ce qui ne gâche rien. Les gens attirent les gens et l'ambiance sécuritaire, détendue et très animée de la ville, ajoutent à la touche finale et est probablement notre meilleure carte de visite.

Link to comment
Share on other sites

This doesn't mean anything. Look at comparable real estate deals by foreign investors in Vancouver/Toronto vs Montreal.

 

Yes, and these real estate deals are the result of continuous pounding the telephone keys to attract investors from Asia in call centers in Van and T.O. The obvious result is that property values inflate at unbelievable levels because governments turn a blind eye to the speculative market forces that impede first buyers chances at accessing property. It is all a numbers game; and the winners are those foreigners with money who can drive the market without feeling the pain. That is the real story behind the condo/real estate market in those cities.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value