Recommended Posts

Pinned posts

La disparition des maisons victoriennes à Montréal est un phénomène assez ancien et était déjà bien amorcée sous l'ère Drapeau. Je suis consterné quand je vois de tels exemples de négligence et de mépris du patrimoine bâti.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Wow I just realized where this baby will be ... and I am real happy this section will be changed ... I always wondered why it looked how it did vrs the rest pf Peel that is a pretty posh street :highfive:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je continue de penser qu'un ZONAGE  restrictif est le principal instrument par lequel on aurait pu préserver des ensembles architecturaux remarquables.  Parallèlement,  des amendements au zonage permettant des hauteurs/dimensions plus grandes (que celles permises jusqu'alors) sont un signal clair que les bâtiments actuels sont voués à la démolition tôt ou tard (il peut y avoir des nuances, comme l'exigence de préserver des façades).  

Dans la première phrase, j'ai employé le temps passé (aurait pu) parce que j'estime que les plus grands dommages ont déjà été faits.  Néanmoins,  il reste suffisamment de zones qu'on souhaite préserver dans leur état actuel pour que cela vaille la peine d'édicter des règles qui découragent  la tactique(?)  consistant à négliger l'entretien des bâtiments jusqu'au jour où il n'y a plus d'autre choix que de procéder à la démolition. (Les inspections et les amendes ne suffisent pas: il faut éliminer le potentiel de gain consécutif à une démolition ouvrant la voie à une reconstruction en surhauteur)

Par ailleurs, ça ne veut pas dire que je suis opposé inconditionnellement à tout amendement de zonage.  La croissance de la ville, allant de pair avec la densification de son noyau, l'exige, à moins d'avoir recours à une «solution» radicale, comme  la création  d'un nouveau quartier des affaires à l'extérieur de l'enceinte de la ville, par exemple LA DÉFENSE en banlieue de Paris.  Autrement, on peut cibler des zones ayant peu ou pas de bâtiments intéressants, mais quand même bien localisés (quitte à investir massivement dans les infrastructures de transport pour les rendre plus accessibles, et y prévoir des espaces publics proportionnels à l'envergure des futures fonctions urbaines (que le zonage amendé permettra).  Dans les grandes villes ayant un passé industriel majeur, comme Montréal, cette «option» est facilitée par l'«apparition» sur le marché de vastes zones abandonnées ou en voie de l'être; par exemple, jusqu'aux années 1950/60, on n'aurait pas pu envisager de trouver une autre vocation aux terrains bordant le canal de Lachine,  parce que ces terrains servaient des fonctions (alors) essentielles pour l'économie de la ville.  On pourrait dire la même chose des Docklands de Londres.  En dirigeant le développement sur de tels sites, on se trouve à atténuer la pression sur le «redéveloppement» des quartiers centraux, évitant ainsi des démolitions malheureuses.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement, l'image du projet que nous avons n'est pas la bonne. Finalement, le projet conservera le bâtiment victorien. Il sera fabriqué en préfab et aura un style plus "traditionnel".

23 étages résidentiel, 82 logement, un local commercial, 9 stationnement.

 

4376909652f69188472b7e5e1da586b6.0.jpg

20180416_171216-1.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, franktko a dit :

Un autre beau top. Nouvelle mode?

« Résidence pour étudiants » ça ne pouvait pas etre magnifique. Dommage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Proposition:  
      A feasibility study to consider the addition of a tramway line or bus route on McTavish Street to facilitate access to the Belvedere Kondiaronk/Chalet and other areas up the hill from downtown, especially for seniors and the mobility/physically challenged, but also to serve other users.
      Objective
      Making the Mont-Royal and other points up the hill more accessible 
      As it now stands, as far as reaching the lookout or chalet is concerned, the Peel steps and various inclines encountered are out of the question for many, including families. The closest alternate route by public transit is via Guy, plus 2 buses and a walk. That is not very convenient for many. Another important consideration is that there are no elevators in the Guy metro for people who need them.  The McTavish tramway could let people off in the Allan Memorial Institute parking lot, a few steps from the  Route Olmstead which has a much gentler slope for going the rest of the way to the lookout. If a bus route is the option selected, the service could be seasonal, or only in service on week-ends, holidays and special events. Advantages
      A tramway would be an enticement to visit the mountain, and more often, since it would be much simpler and quicker for tourists and montrealers to reach the lookout. It would also ensure that the chalet be better utilized since it would be so much easier to get to, no matter the season. More concerts and special events could be held there throughout the seasons. Since the McTavish line tramway would run though the McGill Campus, it would also be a N-S shuttle of sorts, getting McGill students and employees between the various campus buildings and the REM/Metro/downtown. This line could also be used for residents in the Square Mille, McGill Ghetto as well people going to games at Molson stadium or the other McGill athletic facilities. Being part of the Fleuve-Montagne makes it an natural draw for tourists and this line is only steps away from the main tourist office on Square Dorchester as well as Sainte-Catherine and may major hotels. People could also transfer to the ave des Pins bus for other points east and west. The line is a short hop from McGill Metro, the REM and Central Station, making it part of the hub. The route could be extended further southward to the Tourist office at Dorchester or  widened to cover a broader area if need be. This line would be an alternative to the bus lines that run north, on Guy and du Parc. Easier public access means fewer private cars and tour busses traveling to the mountain, and fewer vehicles on the road. The Kondiaronk summit on Mont-Royal is a major tourist attraction, Let's facilitate access for all groups.
      McTavish Tramway Route (in orange)

    • Par Gilbert
      Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle section du forum!
       
      Une section qui vous est entièrement destiné. En effet, vous pouvez nous montrer ici VOS propres projets pour la grande ville de Montréal.
      Comment voyez-vous le Montréal du futur? Quels projets voudriez-vous qu’il y ait?
      Simplement quelques petites restrictions (plus «recommandations» que «restrictions», pour que la section soit tout simplement plus amusante à regarder;) ) :
       
      1- Les projets devront être accompagné d'un appui visuelle
       
      Tout simplement que ce soit plus agréable. Un projet avec un rendu est toujours plus attirant à la critique.
      Exemple: Prenez comme exemple une des propositions de tour pour le Silo no5, même si elle aurait 50 étages, personnes n'en parle vraiment, parce que nous ne savons pas de quoi elle aurait l'air.
      Autre exemple : La tour d'Aluminium, dont tout le monde connaissait comme n'étant qu'une vision, mais qui a tout de même réussi à remplir 4 pages de son fil en deux jours! Si j'avais seulement parlé d'une vision de tour de 240 mètres sans rendus, personnes n'aurait répondu à mon fil!
       
       
      2- Les projets doivent venir de vous
       
      Simplement pour ne pas se retrouver avec des projets annulés. Ce fil n’est pas un fil nostalgique de projet abandonné.
      Aussi, simplement pas prendre de projets existant ailleurs et simplement le mettre, juste pour que Montréal reste la ville unique qu’elle est.
       
       
      Instrument conseillé pour l’appui visuel :
       
      Google sketchup
      Le logiciel est juste…INCROYABLE!
      Il est gratuit, complet (pour les débutant) et surtout…facile à utilisé.
      Je l’ai téléchargé pendant le temps des fêtes et j’ai déjà créé quelques petites choses pour ce fil!
      Vous pouvez le télécharger ici : https://www.sketchup.com/fr
       
       
      Logiciels Adobe
      (Photoshop, illustrator, etc.)
      Quand on les connaît bien, c’est quand même assez facile de travailler avec eux.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Maintenant, à vous de créer vos propres projets! Comment voulez vous que Montréal ressemble?
      P.S. Ce fil est pour les commentaires, les annonces, etc.
    • Par JPG
      Nouveau projet en plein coeur de Rosemont, au coin de Saint-Zotique et Papineau.
      Nom du projet: Le Barista
      Adresse: 1831 rue Saint-Zotique Est
      Usage: Mixte / résidentiel 25 logements et 1 commerce de coin
      Architecte: Régis Côté et associés
      Promoteur: KnigthsBridge
      Particularités:  Bâtiment de coin de rue avec une mixité de typologies incluant des 3 1/2, 4 1/2 et 5 1/2 ainsi qu'un petit commerce. Architecture contemporaine intégrant un jeu de maçonnerie. Stationnements sous-terrain pour voitures ET vélos. La certification environnementale LEED est visée.
      Pour plus de détails, c'est par ici -> Lien vers la page du projet

    • Par IluvMTL
      http://plus.lapresse.ca/screens/6ae8dd35-0e0b-48e3-b1cb-dec9a5e92473%7CHFo3prp1wfb0.html
       
      Édition du 8 août 2015,
       
      UNE NOUVELLE BRASSERIE À MONTRÉAL
       
      À titre de président du conseil de Molson Coors, Geoff Molson aura une fin d’année bien remplie alors qu’il confirme que l’entreprise brassicole est à compléter une étude qui déterminera si elle construira une nouvelle usine ou rénovera ses installations de la rue Notre-Dame.
       
      Une chose est certaine : le statu quo n’est plus possible et, selon Geoff Molson, la brasserie bicentenaire devrait normalement déménager dans des installations le plus modernes possible. On parle d’investissements qui pourraient dépasser les 300 millions.
       
      « Il faut moderniser notre production et surtout augmenter notre capacité d’embouteillage. Notre brasserie de Montréal ne peut pas produire de la bière en cannettes, et c’est une tendance lourde du marché que l’on observe aux États-Unis. »
       
      — Geoff Molson
       
      « On pourrait construire une nouvelle usine sur nos terrains à proximité de notre centre de distribution de la rue Dickson et vendre nos installations de la rue Notre-Dame à une tierce partie, à la condition que l’on ouvre le site sur le fleuve.
       
      « Ce serait une façon extraordinaire de faire exploser le Vieux-Port de Montréal et de donner, à partir du pont Jacques-Cartier, une belle vitrine sur le fleuve à la population de Montréal », évoque Geoff Molson.
       
      Chose certaine, il n’est pas question que Molson Coors quitte le site qui a vu naître les activités du groupe il y a 230 ans sans y laisser une marque commémorative indélébile.
       
      « On pourrait y construire une microbrasserie, ce qui laisserait l’empreinte de Molson sur le site et perpétuerait l’activité qu’on y pratique depuis plus de deux siècles », propose le président du conseil de Molson Coors.
       
      On saura au début de 2016 si le conseil d’administration disposera de la proposition et de la vision que vient de partager avec nous son président.
       
      sent via Tapatalk
    • Par IluvMTL
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,79867570&_dad=portal&_schema=PORTAL

      COMITE CONSULTATIF D'URBANISME
      13 septembre 2018
      3001459117 et 3001431020
      4.6.39

      DEMANDE  DE CERTIFICAT  D'AUTORISATION DE  DEMOLITION ET DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION
      639-643,rue Notre-Dame Ouest
      La demande  vise a autoriser Ia demolition du batiment ainsi que Ia construction  d'un  hotel de  5  etages  comprenant   21  chambres   et  un restaurant au rez-de-chaussee.
      Le toil,  les  planchers  ainsi que  toute Ia structure  du batiment  existant seront  demolis.    
      Les fac;ades avant  et  arriere  seront  conservees, mais plus de 40% du volume hors-sol sera demoli, done le projet doit etre traite comme   une   demolition   et  une   nouvelle   
      construction.   II  s'agit   d'un immeuble  de 3 etages hors sol, avec une fac;ade de pierre grise, construit en 1891.  Les 2e et 3e etages ainsi que son couronnement  ant conserve leur integrite.  La vitrine commerciale  du rez-de-chaussee ainsi que Ia fac;ade arriere ant ete largement modifiees.