Mondo_Grosso

Member
  • Content Count

    1,449
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    37
  • URB$

    58,304 [ Donate ]

Mondo_Grosso last won the day on June 24

Mondo_Grosso had the most liked content!

Community Reputation

3,791 Excellent

1 Follower

About Mondo_Grosso

  • Rank
    Member

Personal Information

  • Biography
    Vive le Quebec uni!
  • Location
    Montreal
  • Interests
    Impact, Alouettes & Canadiens!
  • Occupation
    Dessinateur en Architecture

Recent Profile Visitors

2,794 profile views
  1. All lobbying is advocacy, but not all advocacy is lobbying. I am not saying to lobby the government to change a specific law, but rather to promote the general benefits of increased density, and the adverse effects of low density and urban sprawl. You say we dont need "incredible heights", but what does that mean? Is really anything more than 120m an "incredible height"? Density and height don't necessarily always have to go in pair, but it is one of the only ways in a downtown core with limited space like Montreal. Your term of "comfort and wellbeing" is vague and sounds more like socioeconomic issues. Despite living in cities with similar density, a person living in a Manhattan skyscraper has great comfort and wellbeing compared to someone living in Port-au-Prince. The science proves that urban sprawl is unsustainable form of development due to its many harmful environmental, economic and social effects. Montreal has some of the fastest growing urban sprawl in north america. Skyscrapers are not the only answer, mid-rise developments in transport oriented developments would be ideal. https://cmm.qc.ca/planification/plan-metropolitain-damenagement-et-de-developpement-pmad/
  2. Oui, mais il y a beaucoup de conditions attaché à cet avis favorable.
  3. Comme j'ai dit, même si les trois points sont fondamentaux, ils peuvent encore être débattus. Ils servent que de point de départ commun pour tenter de parvenir à un consensus. Je dois préciser que les trois critères vont de pair. Donc, l'aspect technique seul ne suffit pas, il doit être en conjonction avec les autres. L'architecture est un mariage de fonction et d'esthétique, donc oui l'aspect technique est importante. Je peux concevoir un beau design de mur-rideau avec des angles fascinants, mais s'il ne protège pas des intempéries, il est de mauvaise qualité architecturale. Là tu confonds la qualité architecturale avec le patrimoine architectural, qui est mesuré avec des différents critères (qui sont plus émotifs). C'est plutôt l'importance historique et culturelle d'un bâtiment, le qualité de l'architecture ne serait pas nécessairement un facteur déterminant.
  4. Être unique n'est pas le seul critère pour juger la qualité architecturale d'un bâtiment. Je sais que le concept de «qualité» en architecture est un sujet controversé, beaucoup disent qu'il ne s'agit que d'une opinion personnelle. Si on doit fonder notre jugement uniquement sur l’opinion, le moyen le plus juste serait de le baser sur a) le consensus général des professionnels du domaine, et b) le consensus général du grand public. Sans partager mon opinion personnelle, je suppose que l'avis serait négatif dans les deux cas. En réalité, le concept de qualité dans le design est un concept dynamique qui évolue. Il existe cependant des critères fondamentaux, qui sont à la fois esthétiques et techniques, avec lesquels on peut commencer pour déterminer la qualité architecturale. Tous ces facteurs sont ouverts au débat, mais on peut commencer par: 1. Qualité des matériaux et de l'exécution (Les matériaux sont-ils durables? Les matériaux peuvent-ils être clairement définis comme de qualité supérieurs par rapport aux matériaux similaires disponibles? Étaient-ils installés / construits correctement?) 2. Satisfaction des exigences relatives aux fonctions (Dans ce cas, est-ce que le design est optimale pour les étudiants, les enseignants et toutes les utilisations connexes?) 3. Relation avec son entourage. (Le bâtiment renforce-t-il les qualités architecturales existantes des bâtiments environnants et son emplacement?) Prenons le 500 Place d'Armes comme exemple. Pour les critères 1 et 2, je considère que c'est un succès. Mais pour le critère numéro 3, c'est un échec. La tour KPMG serait un succès selon les 3 critères. En résumé, une architecture de qualité est produite lorsque la forme, la fonction et les techniques de construction sont réunies et mises en œuvre dans une idée artistique complète. Selon ces critères, je ne suis pas sûr de pouvoir considérer le McConnel Building comme une réussite architecturale, même si elle est unique.
  5. C'est le 900 saint jacques, ou plutôt une proposition d'un membre du forum pour le terrain.