Jump to content

loulou123
 Share

Recommended Posts

Mardi 24 Juillet 2007 À moins d'un regain de vie au cours des mois d'août et septembre, ce qui semble peu probable, la saison estivale touristique 2007 est vouée à l'échec.

 

Le taux d'occupation des hôtels du centre-ville est en baisse. Dans plusieurs cas, cette diminution de la clientèle est de l'ordre de 17 à 22 % par rapport à l'an dernier.

 

L'excellent rendement du dollar canadien freine l'élan des touristes américains qui jadis se bousculaient aux postes frontaliers canadiens.

 

" Certes, Tourisme Montréal va publier des beaux chiffres à la fin de l'année, mais il faut enlever nos lunettes roses et regarder la situation en face. C'est facile d'interpréter des chiffres de manière positive.On va tenter de nous faire croire que la saison a été bonne mais la réalité, nous la vivons dans nos hôtels ", de dire Cynthia, qui occupe un poste important au niveau du marketing dans un hôtel reconnu du centre-ville.

 

" Chaque matin, je traverse le stationnement de l'hôtel et je constate qu'il y a moins de véhicules en provenance des Etats-Unis ou des autres provinces canadiennes. Quand je parle avec mes collègues dans les autres hôtels, la situation est similaire. "

 

Cynthia n'a pas tort. Plusieurs restaurateurs de la rue St-Jacques et du Vieux-Montréal affirment que les restaurants ne sont pas bondés en cette période de l'année. Habituellement, ces tables font des affaires d'or durant l'été. "On voit de moins en moins de touristes qui marchent dans le secteur avec la carte touristique à la main " fait remarquer Solange, serveuse au restaurant Eggspectation.

 

VIEUX-MONTRÉAL

 

Un problème de taille se profile à l'horizon pour les hôtels du centre-ville. Plusieurs craignent l'exil de leur clientèle vers les nouveaux établissements hôteliers du Vieux-Montréal.

 

Au cours des cinq dernières années, les hôtels-boutiques et les gîtes du passant se sont multipliés dans la partie touristique de la ville. Rien ne semble vouloir freiner cette expansion puisque les hôtels Westin et Embassy Suites à un jet de pierre du Palais des congrès sont en chantier. " La clientèle branchée affectionne particulièrement les hôtels aménagés dans des immeubles historiques " fait observer Sébastien Lavigueur, un guide touristique dans le Vieux-Montréal.

Link to comment
Share on other sites

Le tourisme a Montreal est en train de subir le meme reveil que l'industrie manufacturiere, soit que la faiblesse du dollar était un avantage temporaire ou qui est trop a la merci de d'autres facteurs incontrolables.

 

Oui Montreal est intéressante a visiter, mais ce qui faisais son attrait chez beaucoup de gens, c'était egalement le bas prix que ca coutait venir ici.

 

Il est temps comme il est mentionné dans l'autre sujet de redynamiser notre industrie touristique, offrir de nouvelles chose tant pour les citoyens de montreal que pour les touristes

Link to comment
Share on other sites

La Presse Le vendredi 27 juillet 2007

 

Un mot pour décrire la saison touristique jusqu'à maintenant: ordinaire. «Ce n'est pas une mauvaise année, mais ce n'est pas une année forte non plus», reconnaît Charles Lapointe, président-directeur général de Tourisme Montréal.

Benoît Labonté, maire de l'arrondissement de Ville-Marie, abonde dans son sens. Selon lui, la situation n'est pas reluisante, mais pas catastrophique non plus: «Oui, il y a une petite baisse cette année. Mais est-ce que l'industrie touristique de Montréal est en crise? Absolument pas!»

 

Du côté des commerçants et autres travailleurs du Vieux-Montréal, on est beaucoup plus pessimiste. «Les affaires vont mal. Avant, la saison touristique commençait en avril-mai, maintenant c'est juin-juillet», lance Mohammed Khalil, propriétaire de la boutique de souvenirs Green-Land, rue Notre-Dame.

 

À la basilique Notre-Dame, «il n'y pas de rush comme on en a déjà eu», souligne une guide, Guylaine.

 

Moins d'Américains, plus d'Européens

 

Avec la montée fulgurante du dollar canadien, l'industrie du tourisme avait peur d'être boudée par les États-Unis. Apparemment, ses craintes étaient justifiées. Selon Charles Lapointe, le nombre des visiteurs américains a baissé de 5% aux frontières et dans les aéroports.

 

M. Lapointe croit que la force du huard et le prix élevé de l'essence ont rendu frileux nos voisins du Sud. Il y a aussi une confusion autour du passeport obligatoire. «Les Américains ne savent plus s'ils ont besoin d'un passeport ou non, explique M. Lapointe. Les questions de sécurité sont de plus en plus contraignantes et, malheureusement, ça nuit au flux touristique.»

 

Tous les intervenants du milieu touristique interrogés par La Presse ont déploré la désaffection des Américains, notamment à la galerie d'art Saint-Dizier, dans le Vieux-Montréal. «Ce sont eux qui dépensent le plus», souligne Arnaud Le Gall, vendeur. Du côté du populaire restaurant le Jardin Nelson, place Jacques-Cartier, «la baisse du nombre de touristes américains est flagrante», souligne Arianne Demers, préposée à l'accueil.

 

Par contre, à l'extérieur du Vieux-Montréal, l'industrie touristique semble se porter mieux. Au réputé restaurant Toqué! , on est agréablement surpris. «La saison va bien, l'achalandage est bon», lance Christine Lamarche, copropriétaire. Du côté du Biodôme, le nombre de visiteurs se maintient, soutient la porte-parole, Marie-Andrée Camirand.

 

«Il y a moins d'Américains mais plus d'Européens», affirme le directeur de la Société générale commerciale du Vieux-Montréal, Jean Perron. Tous les commerçants interrogés par La Presse sont du même avis.

 

Fait nouveau, on remarque plus de touristes latino-américains, surtout en provenance du Mexique. «Il faudra s'adapter et bientôt faire des visites guidées en espagnol», mentionne Guylaine, la guide de la basilique Notre-Dame.

 

Bonne saison dans l'hôtellerie

 

Si les commerçants du Vieux-Montréal considèrent que l'achalandage touristique est faible, les hôtels, eux, traversent une meilleure période. Le taux d'occupation a atteint 81,1% en juin 2007, contre 76,6% en juin 2006, selon Tourisme Montréal. Il y a actuellement 17 hôtels dans le Vieux-Montréal, pour un total de 25 établissements en comptant les gîtes.

 

Fait à noter, le tarif moyen des chambres est beaucoup plus élevé dans le Vieux-Montréal que dans le centre-ville. Cependant, le Vieux-Montréal ne compte que 10% du nombre total de chambres à Montréal. Le centre-ville en offre 70%, souligne Charles Lapointe, de Tourisme Montréal.

 

Un hôtel est actuellement en construction, et «d'autres projets hôteliers devraient suivre», mentionne Jean Perron. Objectif: inciter les touristes à se loger dans le Vieux.

 

En revanche, à l'extérieur du Vieux-Montréal, on observe un léger ralentissement dans certains hôtels. Au Maritime Plaza, on estime que l'occupation a baissé de 10 à 12% par rapport à l'année dernière. «Ce n'est pas une très bonne saison. Montréal est un peu mort», affirme Sistina Damasio, la porte-parole de l'hôtel. Selon elle, d'autres villes canadiennes, comme Vancouver, Calgary et Edmonton, ont beaucoup à offrir. Et Montréal ne fait pas le poids.

 

Avec la collaboration de Caroline Rodgers et Martin Croteau

 

Des devises américaines

 

Pourquoi se promener avec la tête de la reine Élisabeth quand celle d'un président américain fait l'affaire?

 

«Les Américains ne prennent plus la peine de changer leur monnaie en dollars canadiens», mentionne Guylaine, guide à la basilique Notre-Dame. Cette année, la basilique a reçu 30% de billets verts de plus par rapport à l'an dernier.

 

Les artistes du Vieux-Montréal ont vécu la même expérience. «Il y a beaucoup moins d'Américains, mais cette année j'ai récolté deux fois plus de dollars américains», souligne Pascal, un caricaturiste.

 

Le dollar canadien étant fort, nos voisins du Sud n'ont pas beaucoup à gagner en changeant leur argent en monnaie canadienne. «Sans compter les frais de conversion», mentionne Guylaine.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...