Jump to content

verdun Hôpital de Verdun (agrandissement)


mtlurb

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

232 M$ pour l’agrandissement de l’hôpital de Verdun

image.thumb.png.aa451f3d5217e085283b58d04b3fb5a2.png image.thumb.png.30ea0cf85256748f2b1a27272523a57e.png

 

Citation

L’Hôpital de Verdun augmentera de moitié sa superficie d’ici cinq ans. Un nouveau pavillon construit au coût de 232 M$ sera relié par une passerelle au bâtiment principal.

La nouvelle construction de 18 000 mètres2 sur 5 étages renfermera 147 lits dont la majorité seront en chambres individuelles, éliminant du même coup toutes les salles d’hospitalisation de l’édifice du boulevard LaSalle.

«Actuellement, on retrouve des chambres doubles et des salles, donc on a 244 patients, mais dans des lieux exigus, explique la présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Sonia Bélanger. On va avoir le même nombre de patients, mais en plaçant la majorité de notre clientèle en chambres simples agrandies ou en chambres doubles.»

Elle souhaite une bâtisse qui réponde aux normes d’aujourd’hui et favorise «l’expérience client». «Maintenant, les chambres doivent permettre d’être un lieu de réhabilitation pour les patients, d’avoir le mobilier et les équipements nécessaires pour le suivi, mais aussi pour accueillir les familles et les proches aidants», soutient-elle.

Services
L’organisation du travail sera aussi repensée. Un ajustement du personnel sera nécessaire, notamment en ce qui a trait aux employés administratifs et de soutien, comme les préposés aux bénéficiaires.

Aucun médecin supplémentaire n’est prévu puisque le nombre de patients restera identique.

«L’avenir n’est pas d’ouvrir de plus en plus de lits d’hospitalisation, mais de vraiment travailler autour de l’hôpital pour offrir des soins. Il va y avoir du développement en clinique externe et en médecine de jour», souligne Mme Bélanger.

L’espace qui sera gagné permettra de développer des cliniques externes, notamment avec l’unité de médecine familiale.

Structure 
La configuration des départements restera inchangée, mise à part la médecine nucléaire qui sera déplacée au rez-de-chaussée du futur pavillon. «L’option immobilière choisie est celle qui aura le moins d’impact sur l’organisation des services au cours des travaux, insiste Sonia Bélanger. La majorité des travaux se fait dans la nouvelle bâtisse. C’est très clair qu’on devra faire des aménagements particuliers lors du démantèlement de la médecine nucléaire.»

Le site du nouveau pavillon est en partie sur le terrain de l’hôpital. «Des discussions sont en cours pour acquérir ceux adjacents, qui sont libres en grande majorité», précise la présidente-directrice générale.

D’ici le début de la construction, des plans et devis devront être fournis par les différentes firmes sélectionnées et un dossier d’affaires devra être produit.
La première pelletée de terre est prévue en 2021 et le chantier devrait s’étaler sur trois ans.

Firmes sélectionnées
• Architecture: Jodoin Lamarre Pratte, Menkes Shooner Dagenais Letourneux et CGA en consortium
• Génie mécanique-électrique: Bouthillette Parizeau et GBI en consortium
• Génie civil-structure: Norda Stelo et Elema en consortium

Secteurs aménagés
Sous-sol
• Buanderie-lingerie
• Hygiène-salubrité
• Vestiaires et salles de réunion

Rez-de-chaussée
• Cliniques externes, médecine de jour et médecine nucléaire
• Atrium à l’endroit actuellement occupé par les cours intérieures
• Ajout d’un pôle d’ascenseurs relié à l’atrium et réaménagement des quais

Étages 2 à 5
• 4 unités de soins de 36 à 39 lits
• 147 lits réaménagés dans du neuf (141 chambres individuelles et 3 chambres doubles plus spacieuses)

http://journalmetro.com/local/verdun/actualites/2087091/agrandissement-hopital-verdun-pavillon-cinq-etages/

HV_2019_Image_officielle_surplomb_LOW_2.jpg

image.png

 

  

il y a 6 minutes, ScarletCoral a dit :

Document de présentation du projet à l'arrondissement https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-verdun

https://res.cloudinary.com/villemontreal/image/upload/v1594055927/portail/u1w9si1nzd2avexy0coc.pdf

image.thumb.png.aa451f3d5217e085283b58d04b3fb5a2.png

image.thumb.png.30ea0cf85256748f2b1a27272523a57e.png

Boulevard LaSalle

image.png.f4613a0e02a3c43a1b167d6c3aea8ec1.png

Boulevard LaSalle

image.png.c3d60eb87964703a88f4be9eb153963e.png

Boulevard LaSalle

image.thumb.png.83fda1f03f9c74600dd1aa9f89c0fd0b.png

de l'Église/LaSalle

image.png.9cdb5280493e5b9c3b64eabc1c8a9853.png

Gaétan-Laberge

image.png.8a843d0eec4745d9cd54470db3a090f5.png

image.png.75dedd9742434b05ba0f9f11fe2d9442.png

Actuel

image.thumb.png.1162098a309cc6c55bbd8e916ab1c1ce.png

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 9 months later...

Début de construction: 2021.  Ouverture des nouvelles installations aux patients: 2024.

Le design semble avoir été plutôt modifié par rapport au rendu initial, en février dernier...

L’agrandissement de l’Hôpital de Verdun se concrétise

09:00 23 novembre 2019  |  Par : Katrine Desautels

HV_2019_Image_officielle_surplomb_LOW_2.
Photo: Gracieuseté  |  L’Hôpital de Verdun augmentera sa superficie d’environ 60%. Le nouveau pavillon de cinq étages sera relié au bâtiment existant par une passerelle.

Le projet d’agrandissement de l’Hôpital de Verdun suit l’échéancier fixé. Au terme des travaux, 201 des 244 lits actuels seront convertis en chambres individuelles.

L’hôpital du boulevard LaSalle comptera autant de lits, mais 82% de chambres seront individuelles, comparativement à 11% présentement. La plupart seront dotées d’une toilette et il y aura un salon privé à chaque étage.

Avec le même nombre de patients à soigner, aucun ajout de médecin ou de personnel clinique n’est prévu.

Parmi les nouvelles unités de soin, les plans incluent des salles d’isolement respiratoire, deux chambres pour personnes obèses et une chambre de traitement à l’iode.

Consultations externes

Les cliniques externes seront quant à elles aménagées au rez-de-chaussée. «Actellement, on manque d’espace, ça va nous permettre d’améliorer de façon considérable nos services à la population», explique le directeur général adjoint, Pierre Paul Milette.

IMG_ChambreToilette_7432.jpg?resize=646,

La médecine de jour aura deux aires de traitement supplémentaires. Il y aura quatre salles d’examen dédiées alors qu’elles sont actuellement partagées avec la préadmission.

D’autre part, des bornes d’enregistrement numérique seront installées à l’accueil pour accélérer l’inscription des patients dès leur arrivée.

«Les salles d’attente seront spacieuses, complètement vitrées comparé à ce qu’on a aujourd’hui», décrit M. Milette. Il y aura aussi l’ajout de trois ascenseurs.

Le centre de prélèvement fera également peau neuve et sera converti en atrium. «Présentement, c’est un corridor étroit un peu en courbe et les gens se cherchent constamment, explique le directeur général adjoint. Ça va devenir un axe de circulation beaucoup plus large et ça va être plus facile pour la clientèle de se retrouver dans l’établissement.»

Avancement

«Ces projets sont toujours très longs, mais je pense qu’on progresse très bien, souligne la présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Sonia Bélanger. Étant l’ancienne directrice générale de l’Hôpital de Verdun jusqu’en 2015, elle est très consciente de l’impatience de la communauté pour ce projet.

Le plan d’agrandissement a atteint un point de non-retour. «Ce qui était important pour moi, c’était que le projet de Verdun ne soit pas retardé, parce qu’il y a d’autres projets urgents un peu partout», soutient Mme Bélanger.

Le maire Jean-François Parenteau a souligné le complément architectural du projet. «J’aime que ce soit une signature qui ressemble beaucoup au projet de l’Auditorium qui est à côté. On vient garder le cachet du patrimoine, mais aussi une signature vers le futur», décrit-il.

Les préparatifs aux chantiers débuteront dès l’an prochain, la construction commencera en 2021 et on prévoit accueillir les patients dans les nouvelles installations en 2024.

https://journalmetro.com/local/verdun/2399260/agrandissement-hopital-verdun-se-concretise/

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 2 months later...

22 fév. 2020. Travaux de brique apparemment sur le point de débuter sur au moins un ancien pavillon (boul. LaSalle face à la traverse piétonnière), voire plus (il y a aussi de l'équipement aux abords du pavillon plus récent adjacent).

20200222_172439_Richtone(HDR).jpg

20200222_172342_Richtone(HDR).jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 4 weeks later...

https://www.lapresse.ca/actualites/sante/2020-08-03/l-hopital-de-verdun-comptera-36-lits-de-plus-des-l-hiver-prochain.php

L'Hôpital de Verdun comptera 36 lits de plus dès l'hiver prochain

17f0b9fe-d584-11ea-b8ad-02fe89184577.jpg
PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE
L’Hôpital de Verdun est l’un des principaux établissements du territoire du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

(Montréal) La construction d’un nouveau bâtiment modulaire à l’Hôpital de Verdun, dans le sud-ouest de Montréal, vient d’être autorisée par le gouvernement du Québec.

Publié le 3 août 2020 à 8h24
LA PRESSE CANADIENNE

Ce projet de 32 millions permettra d’accueillir 36 lits d’hospitalisation dès l’hiver prochain en attendant la réalisation du projet majeur d’agrandissement et de modernisation de l’Hôpital de Verdun.

Grâce à la construction du bâtiment modulaire, des chambres seront aménagées afin de répondre aux besoins engendrés par la COVID-19 et le service d’hémato-oncologie sera relocalisé.

La nouvelle construction devrait aussi permettre de réduire la pression sur les unités de soins existantes dans cette installation.

Le bâtiment modulaire sera conçu sur deux étages, d’une superficie de 1500 mètres carrés chacun. L’unité sera composée de 36 chambres individuelles avec salle de toilette et sera reliée au bâtiment existant.

Le rez-de-chaussée regroupera la clinique d’hémato-oncologie et les locaux de soutien.

L’Hôpital de Verdun est l’un des principaux établissements du territoire du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal. Il dessert principalement les populations des secteurs Verdun, Côte-Saint-Paul, Ville-Émard, Saint-Henri, Petite-Bourgogne et Griffintown.

Link to comment
Share on other sites

Pour faire suite à l'article partagé par @ScarletCoral, voici un autre article avec une illustration du futur bâtiment qui sera construit parallèlement au projet d'agrandissement et de modernisation de l’Hôpital Verdun^_^

Un nouveau bâtiment relié à l’Hôpital de Verdun
Journal Métro  |  Montréal  |  18:05  |  3 août 2020  |  mise à jour le: 3 août 2020 à 18:05 - temps de lecture: 4 minutes  |  Par:  Katrine Desautels, Métro

Annexe-Hopital-3-e1596492021745.png?w=86
Photo: Gracieuseté CIUSSS Centre-Sud  |  Illustration du futur bâtiment relié à l’Hôpital de Verdun.

Avant son agrandissement prévu dans les prochaines années, l’Hôpital de Verdun aura un nouveau bâtiment modulaire pour faire face au coronavirus. Un investissement estimé à 32 M$.

Conçu sur deux étages, ce bâtiment en préfabriqué permettra d’accueillir 36 chambres individuelles supplémentaires pour la médecine générale dès l’hiver. Une passerelle traversant le boulevard Gaétan-Laberge sera directement reliée au 3e étage de l’hôpital. Au rez-de-chaussée, on retrouvera le service d’hémato-oncologie qui était relocalisé au Centre local des services communautaires (CLSC) de Verdun depuis le début de la pandémie.

Le département qui fonctionnait à capacité réduite pourra retrouver 100% de son volume d’activité dans des espaces plus adaptés à la réalité. «Et aussi de respecter la distanciation pour cette clientèle vulnérable en ayant un accès direct au stationnement avec le rez-de-chaussée», souligne Isabelle Auclair, coordonnatrice clinico-administrative des soins critiques à l’Hôpital de Verdun.

Même si une deuxième vague frappait durement le Québec, les 36 chambres de la nouvelle bâtisse ne serviraient pas pour des patients atteints de la COVID-19. Le 5e étage de l’hôpital est déjà aménagé pour les patients testés positifs. «Tout est prêt pour accueillir à Verdun jusqu’à 36 patients atteints de la COVID, mentionne le Dr Jean-François Thibert, directeur médical adjoint au CIUSSS Centre-Sud. Surtout qu’il va y avoir des patients atteints de cancer au rez-de-chaussée […] on veut vraiment une aile “froide” où il n’y aura pas de la COVID.»

Capacité

Aussi, le gouvernement souhaite, par l’ajout de nouveaux lits, diminuer le taux d’occupation des civières à l’urgence et avoir de meilleures conditions pour faire face à une potentielle deuxième vague de coronavirus.

L’Hôpital de Verdun possède une capacité de 244 lits. «[Durant la crise], en réorganisant le nombre de chambres en solo, on arrivait environ à 160 lits. C’est une perte d’environ 90 lits pour l’Hôpital de Verdun, souligne la PDG du CIUSSS Centre-Sud, Sonia Bélanger. Avec l’ajout du module 36 lits et la réorganisation interne, on va se retrouver avec 196 lits.»

Il y aura donc 48 lits de moins pendant deux à trois ans, soit jusqu’à la fin des travaux d’agrandissement.

Mme Bélanger croit que cette capacité sera suffisante. «Ce sera l’occasion de développer d’autres services. Tout ne passe pas par l’hospitalisation, dit-elle. On va continuer d’accentuer les services de soutien à domicile, améliorer la médecine de jour et évaluer d’autres innovations possibles.» Elle mentionne qu’au besoin l’hôpital Notre-Dame pourra accueillir des débordements, mais que pour le moment «ce n’est pas cela qu’on veut faire.»

Réutilisation

La nouvelle construction modulaire servira à remplacer l’annexe temporaire située dans le stationnement de l’Auditorium de Verdun. Celle-ci servira le plus longtemps possible et devrait être démantelée à la fin de l’automne tout dépendant de la température.

«Nous avons fait évaluer la possibilité d’hiverniser cet espace, mais avec les hivers que nous avons au Québec, ça aurait été très difficile. Faisable, mais très difficile. Alors nous préférons aller vers une solution plus pérenne qui va nous permettre d’utiliser le module pendant deux à trois ans», indique Mme Bélanger.

L’investissement est important, mais qui en vaut le coup, selon la PDG du CIUSSS Centre-Sud. «Ces modules pourront être récupérés dans d’autres installations du CIUSSS ou auprès d’autres établissements dans le réseau montréalais. C’est un investissement qui en vaut la peine parce que ça permet d’organiser des services à l’extérieur des infrastructures. Ça pourrait servir dans un de nos CHSLD, par exemple, si jamais on fait des rénovations», souligne-t-elle.

De plus, les modules sont prévus pour une durée de dix ans, bien que ce ne soit pas l’objectif de l’administration de garder cette infrastructure aussi longtemps. Le but est d’accélérer le processus d’agrandissement de l’hôpital. D’ailleurs, Mme Bélanger a indiqué qu’elle attendait bientôt une annonce du gouvernement pour aller de l’avant avec le projet d’agrandissement du centre hospitalier de Verdun.

Par ailleurs, le tronçon du boulevard Gaétan-Laberge devant l’Hôpital de Verdun restera inaccessible aux automobilistes au moins durant la durée des travaux du bâtiment modulaire qui devraient se terminer en février.

Le bâtiment modulaire aura une superficie totale de 3000 mètres carrés.

https://journalmetro.com/actualites/montreal/2492255/hopital-de-verdun/

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Chuck-A a dit :

Pour faire suite à l'article partagé par @ScarletCoral, voici un autre article avec une illustration du futur bâtiment qui sera construit parallèlement au projet d'agrandissement et de modernisation de l’Hôpital Verdun^_^

Un nouveau bâtiment relié à l’Hôpital de Verdun
Journal Métro  |  Montréal  |  18:05 3 août 2020  |  mise à jour le: 3 août 2020 à 18:05 - temps de lecture: 4 minutes  |  Par:  Katrine Desautels, Métro

Annexe-Hopital-3-e1596492021745.png?w=86
Photo: Gracieuseté CIUSSS Centre-Sud  |  Illustration du futur bâtiment relié à l’Hôpital de Verdun.

Avant son agrandissement prévu dans les prochaines années, l’Hôpital de Verdun aura un nouveau bâtiment modulaire pour faire face au coronavirus. Un investissement estimé à 32 M$.

Conçu sur deux étages, ce bâtiment en préfabriqué permettra d’accueillir 36 chambres individuelles supplémentaires pour la médecine générale dès l’hiver. Une passerelle traversant le boulevard Gaétan-Laberge sera directement reliée au 3e étage de l’hôpital. Au rez-de-chaussée, on retrouvera le service d’hémato-oncologie qui était relocalisé au Centre local des services communautaires (CLSC) de Verdun depuis le début de la pandémie.

Le département qui fonctionnait à capacité réduite pourra retrouver 100% de son volume d’activité dans des espaces plus adaptés à la réalité. «Et aussi de respecter la distanciation pour cette clientèle vulnérable en ayant un accès direct au stationnement avec le rez-de-chaussée», souligne Isabelle Auclair, coordonnatrice clinico-administrative des soins critiques à l’Hôpital de Verdun.

Même si une deuxième vague frappait durement le Québec, les 36 chambres de la nouvelle bâtisse ne serviraient pas pour des patients atteints de la COVID-19. Le 5e étage de l’hôpital est déjà aménagé pour les patients testés positifs. «Tout est prêt pour accueillir à Verdun jusqu’à 36 patients atteints de la COVID, mentionne le Dr Jean-François Thibert, directeur médical adjoint au CIUSSS Centre-Sud. Surtout qu’il va y avoir des patients atteints de cancer au rez-de-chaussée […] on veut vraiment une aile “froide” où il n’y aura pas de la COVID.»

Capacité

Aussi, le gouvernement souhaite, par l’ajout de nouveaux lits, diminuer le taux d’occupation des civières à l’urgence et avoir de meilleures conditions pour faire face à une potentielle deuxième vague de coronavirus.

L’Hôpital de Verdun possède une capacité de 244 lits. «[Durant la crise], en réorganisant le nombre de chambres en solo, on arrivait environ à 160 lits. C’est une perte d’environ 90 lits pour l’Hôpital de Verdun, souligne la PDG du CIUSSS Centre-Sud, Sonia Bélanger. Avec l’ajout du module 36 lits et la réorganisation interne, on va se retrouver avec 196 lits.»

Il y aura donc 48 lits de moins pendant deux à trois ans, soit jusqu’à la fin des travaux d’agrandissement.

Mme Bélanger croit que cette capacité sera suffisante. «Ce sera l’occasion de développer d’autres services. Tout ne passe pas par l’hospitalisation, dit-elle. On va continuer d’accentuer les services de soutien à domicile, améliorer la médecine de jour et évaluer d’autres innovations possibles.» Elle mentionne qu’au besoin l’hôpital Notre-Dame pourra accueillir des débordements, mais que pour le moment «ce n’est pas cela qu’on veut faire.»

Réutilisation

La nouvelle construction modulaire servira à remplacer l’annexe temporaire située dans le stationnement de l’Auditorium de Verdun. Celle-ci servira le plus longtemps possible et devrait être démantelée à la fin de l’automne tout dépendant de la température.

«Nous avons fait évaluer la possibilité d’hiverniser cet espace, mais avec les hivers que nous avons au Québec, ça aurait été très difficile. Faisable, mais très difficile. Alors nous préférons aller vers une solution plus pérenne qui va nous permettre d’utiliser le module pendant deux à trois ans», indique Mme Bélanger.

L’investissement est important, mais qui en vaut le coup, selon la PDG du CIUSSS Centre-Sud. «Ces modules pourront être récupérés dans d’autres installations du CIUSSS ou auprès d’autres établissements dans le réseau montréalais. C’est un investissement qui en vaut la peine parce que ça permet d’organiser des services à l’extérieur des infrastructures. Ça pourrait servir dans un de nos CHSLD, par exemple, si jamais on fait des rénovations», souligne-t-elle.

De plus, les modules sont prévus pour une durée de dix ans, bien que ce ne soit pas l’objectif de l’administration de garder cette infrastructure aussi longtemps. Le but est d’accélérer le processus d’agrandissement de l’hôpital. D’ailleurs, Mme Bélanger a indiqué qu’elle attendait bientôt une annonce du gouvernement pour aller de l’avant avec le projet d’agrandissement du centre hospitalier de Verdun.

Par ailleurs, le tronçon du boulevard Gaétan-Laberge devant l’Hôpital de Verdun restera inaccessible aux automobilistes au moins durant la durée des travaux du bâtiment modulaire qui devraient se terminer en février.

Le bâtiment modulaire aura une superficie totale de 3000 mètres carrés.

https://journalmetro.com/actualites/montreal/2492255/hopital-de-verdun/

Donc il va prendre une partie du stationnement de l'hopital.

 

 

Screen Shot 2020-08-10 at 14.10.59.png

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Miska a dit :

Donc il va prendre une partie du stationnement de l'hopital.

Screen Shot 2020-08-10 at 14.10.59.png

Selon l'énoncé du CIUSSS, il sera érigé dans le stationnement municipal;)

Citation

Le nouveau bâtiment modulaire aura une superficie globale de 3000 mètres carrés et sera relié à l’hôpital par une passerelle qui surplombera le boulevard Gaétan-Laberge. Il sera érigé dans le stationnement municipal du boulevard Gaétan-Laberge, à proximité de l’urgence de l’hôpital. La passerelle permettra de transporter les usagers en toute sécurité en plus de faciliter les liens fonctionnels avec les différents services de l’hôpital.

https://ciusss-centresudmtl.gouv.qc.ca/actualite/en-mode-covid-19-un-nouveau-batiment-modulaire-lhopital-de-verdun

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value