Recommended Posts

Pinned posts

Nouveau projet majeur au Quai De Lorimier!

Terrain vendu

Nouveau promoteur

2500 unités!

https://www.tvanouvelles.ca/2019/01/15/prevel-developpera-le-terrain-en-friche-voisin-du-pont-jacques-cartier?fbclid=IwAR3aVZJQm4iDAU_0i6CHzQwoBR5ZCsTEBf-Lma4r_SunucDUBMKY0jMJeZI

Prével développera le terrain en friche voisin du pont Jacques-Cartier

https://www.facebook.com/prevel.ca/

http://www.prevel.ca/fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, FrancSoisD a dit :

Trouvez-moi des touristes venant à Mtl spécifiquement pour visiter le parc olympique, voire même Espace pour la vie (jardin botanique et insectarium, planétarium), surtout alors que le biodôme est fermé pour rénos?

Autrement, ce site est excentré pour les 3 autres attractions que vous mentionnez, et qui sont plus intéressantes à visiter en TC, vélo / Bixi ou à pied si l'on ne désirait pas dépenser jusqu'à plusieurs dizaines de $$ en stationnement. Les sites de Mach / Devimco et Molson me semblent amplement plus appropriés pour un usage hôtelier... à moins que l'arrondissement ne s'offusque guère d'une possible apparition d'un "hôtel cheap" à l'est du pont (dans le genre de l'hôtel situé sur Guy au sud de R-L...)?

 

Arrête. Je suis sûr que tu sais, aussi bien que moi, que le Parc Olympique est un incontournable pour les touristes. Pour le reste, l'hotel est litérallement JUSTE à côté de l'entrée de l'Île-Ste-Hélène et est à un 1 km et demi du Vieux-Montréal. La marche vers ce site sera aussi, hautement plus agréable dans le futur avec le redéveloppement du secteur. Aussi, le développement serait juste à côté de la station Papineau. Si des hotels ont calculés qu'une demande était présente à Royalmount et à Westbury, tu peux croire qu'il existe au pied du Pont Jacques Cartier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, fmfranck a dit :

Arrête. Je suis sûr que tu sais, aussi bien que moi, que le Parc Olympique est un incontournable pour les touristes. Pour le reste, l'hotel est litéralement JUSTE à côté de l'entrée de l'Île-Ste-Hélène et est à un 1 km et demi du Vieux-Montréal. La marche vers ce site sera aussi, hautement plus agréable dans le futur avec le redéveloppement du secteur. Aussi, le développement serait juste à côté de la station Papineau. Si des hotels ont calculés qu'une demande était présente à Royalmount et à Westbury, tu peux croire qu'il existe au pied du Pont Jacques Cartier.

Écoute, mon but n'est pas d'invalider les opinions des autres, mais d'exprimer la mienne, basée sur divers critères, évidement non exhaustifs et sans avoir effectué une étude de marché... Si quelqu'un me démontrait avec des chiffres détaillés de l'Office du tourisme de Mtl que je me plantais, eh! bien, j'apprendrais quelque chose et le remercierais!

(Et évidemment, je n'adhère aucunement aux vieux stéréotypes éculés et vulgaires du genre mentionné sous ton commentaire...)

À y réfléchir, dis-moi...

■ Quels opérateurs hôteliers pourraient préférer s'installer dans ce quadrilatère Vs les abords des 2 autres sites plus à l'ouest, et pour quelles raisons (autres que les taxes moins élevées, mais qui peineraient à compenser pour le plus faible taux d'occupation)?

■ Quels touristes aimeraient marcher 2 km (pas 1,5), puis devoir traverser les dessous du pont puis l'autoroute V-M (vraiment pas à veille d'être recouverte à l'est du carré Viger, tristement)?

■ Qui viendrait à Mtl en grande partie pour visiter La Ronde ou des festivals tels Osheaga, alors que 85% des impressionnants parcs d'attractions nord-américains la feraient pâlir de jalousie, sans compter qu'il ne manque aucunement de festivals d'envergure au Canada et aux É.-U.?

■ Quel serait le pourcentage de touristes de l'extérieur visitant le parc Olympique et Espace pour la vie? (D'après moi, ce doit être de l'ordre du 1-2-3%...)

L'île Ste-Hélène et ses attractions sont certes accessibles en auto (pour quiconque ne dédaigne pas dépenser 20+ $ en stationnement en haute saison), ou à vélo / à pied à partir de ce site, mais il s'agirait avant tout d'une clientèle plus ponctuelle en comparaison au Vieux Mtl ou au mont Royal, qui attirent des foules 2-3 saisons, plutôt que principalement l'été.

La comparaison avec les hôtels le long de l'autoroute Décarie (ajoutons-y les A-520 et 40) ne me semble vraiment pas tenir la route: il s'agit avant tout de touristes venant à Mtl en véhicule ou qui en louent un à leur arrivée à l'aéroport ou au centre-ville. Une partie des attraits qu'ils visiteront seront hors de Mtl, tels la Ville de Québec, des centres de ski, des parcs nationaux, puis d'autres régions... puis éventuellement le Royalmount (surtout si le stationnement y était gratuit).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 54 minutes, ydg a dit :

J'ai pas pu trouver d'info plus récente, mais l'Espace pour la vie est en effet dans le top des attractions visitées à Montréal:

http://coupsdecoeurpourlequebec.com/2014/06/les-15-attractions-touristiques-les-visitees-du-quebec/

Oui, oui, voir les loutres du Biodôme est apparemment un incontournable!

Palmarès de la SATQ - Société des attractions touristiques du Qc... à prendre avec un grain de sel! Une recherche rapide chez Tourisme Qc puis Tourisme Mtl ne m'a rien fourni de neutre et concluant... :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les fonctionnaires, ça fait rouler les hôtels aussi.

Par ailleurs, le Village n'est pas loin. 

Je serais bien curieux de voir ce qu'un hôtel dans ce coin pourrait donner. En tous cas, ce coin est appelé à changer  pour le meiux.

PS: qu'y a-t-il de si effrayant à passer sous le pont Jacques-Cartier. À côté de ça, le viaduc du CN le long de Robert Bourassa ne donne pas sa place comme lieu lugubre, pour ne citer que cet exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reviens au fait que les fonctionnaires et les syndicats ont beaucoup de bureaux dans le secteur à l'est du pont. Il y a souvent du va/vient des régions. Il y a aussi le Village. Pour quelqu'un qui veut pas payer les prix du centre-ville, mais ne pas aller dans les motels près du stade, je crois qu'il y a une demande. On parle de 10 étages dans un tour de residences...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est le spot idéal pour un résident en hauteur en raison de la proximité et la vue exceptionnelle sur le Pont-Jacques Cartier illuminé en soirée

 

Une développeur devrait avoir cette vision.  Le pont sera illuminé pour encore 8 ans minimum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, crosbyshow a dit :

C'est le spot idéal pour un résident en hauteur en raison de la proximité et la vue exceptionnelle sur le Pont-Jacques Cartier illuminé en soirée

 

Une développeur devrait avoir cette vision.  Le pont sera illuminé pour encore 8 ans minimum.

Une hauteur de 15 étages.. un gratte-ciel Montréalais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

I know we are all dreaming about height and densification, but I am sure we will see something similar to the 2004 version of the project. It has to be affordable, so this would be the "best" option.

 

image.png

 

Modifié par georgeplamondon10

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Forage ce matin sur le terrain vacant à côté des Délices d'Amandine.

    • Par mtlurb
      Le Palais des congrès prévoit s'agrandir
      Mario Girard
       
      La Presse
       
      Le projet de Quartier de la santé dont La Presse a dévoilé hier les grandes lignes incite d'autres partenaires à briser «l'immobilisme» dont on accuse la métropole. Le Palais des congrès de Montréal désire profiter de l'occasion pour prendre de l'expansion.
       
      La construction du CHUM engendrera une spectaculaire transformation urbanistique. Le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie et la construction d'une quinzaine de bâtiments sont au coeur de ce projet désigné sous le nom de Quartier de la santé.
       
      L'élimination de terrains de stationnement et la création d'infrastructures favorisant les piétons et les cyclistes dans la zone bordée par les rues Saint-Urbain, Amherst, Saint-Antoine et le boulevard René-Lévesque, compléteront l'ensemble des travaux dont nous avons publié les plans.
       
      La Presse a appris que, dans la foulée, le Palais des congrès de Montréal voudrait emboîter le pas avec d'importants travaux d'agrandissement dans un quadrilatère voisin de son emplacement actuel. Le Palais y érigerait un nouveau pavillon qui accueillerait des salles d'exposition et de réunion de même qu'un centre de conférence réservé au CHUM et à une clientèle locale ou internationale.
       
      Ce projet, qui occuperait l'espace situé à l'est de la rue Saint-Urbain, impliquerait l'élimination d'un terrain de stationnement et la démolition du magasin de musique Steve's. «Personne ne nous a parlé de cela», s'est contenté de dire Sheldon, gérant de cette boutique qui a depuis plus de 40 ans son enseigne rue Saint-Antoine.
       
      Il y a longtemps que le président du Palais des congrès, Paul Saint-Jacques, convoite cet emplacement de rêve. Déjà en décembre 2004, dans un discours devant la chambre de commerce du Montréal métropolitain, il avait exprimé le désir que ce terrain lui soit réservé. Ce «désir» sera souligné au crayon gras demain soir aux audiences de l'Office de consultation publique de Montréal.
       
      Par la même occasion, on dévoilera les détails entourant la création du Centre international d'innovation thérapeutique (CIIT). Émanant du Technopôle Ville-Marie, mis sur pied par le CHUM, ce centre de recherche veut devenir un chef de file international dans l'évaluation, le transfert et l'implantation de solutions thérapeutiques, tant pour les enfants que pour les adultes.
       
      Le CIIT serait érigé à proximité du CHUM et couvrirait une superficie de 35 000 m2. Le Technopôle Ville-Marie envisage de retenir les services d'une firme internationale pour établir un plan d'affaires et confirmer le potentiel du projet.
       
      Benoît Labonté, maire de l'arrondissement de Ville-Marie et responsable du projet du CHUM et du Quartier de la santé, se réjouit de voir que ces visées prennent de l'ampleur. «C'est le plus important potentiel de développement économique que la ville de Montréal ait connu depuis fort longtemps, dit-il. Il n'y a pas eu d'investissement de cet ordre depuis 30 ans dans la métropole.»
       
      M. Labonté confirme que les idées et les plans publiés hier dans La Presse font effectivement partie du projet, mais il affirme que de nouveaux éléments s'y ajouteront. «Il y a d'autres études externes et internes qui sont menées actuellement, dit-il. Une étude est notamment en cours sur la circulation dans ce quartier.»
       
      Les responsables attendent maintenant un plan d'affaires du Technopôle Ville-Marie. Pierre Marc Johnson, qui en assure la présidence, devrait annoncer la composition de son conseil d'administration en janvier. Le Technopôle Ville-Marie sera chargé de pressentir d'éventuels partenaires privés pour le Quartier de la santé. «Je n'irai certainement pas déposer un plan sans des acquis solides, dit Benoît Labonté. Il faut démontrer une rentabilité certaine avant de s'engager.»
       
      Robert Laramée, directeur général du parti Vision Montréal, n'est pas surpris d'entendre parler de ce projet. Il en avait lui-même présenté les bases en compagnie de Martin Lemay, alors maire de l'arrondissement de Ville-Marie, en mars 2005, devant une commission parlementaire.
       
      «Ce qui me surprend, c'est de voir la participation de l'administration centrale à ce projet, alors qu'on s'était battu à l'époque pour obtenir sa collaboration, dit-il. C'est l'arrondissement de Ville-Marie qui avait payé les premières études et ça nous avait coûté 100 000 $.»
       
      Au ministère des Affaires municipales, on demeure prudent pour l'instant. «Comme rien n'a été officiellement déposé, nous ne pouvons commenter», dit Jonathan Trudeau, porte-parole de la ministre Nathalie Normandeau.