Jump to content

Recommended Posts

Initialement pévu à Laval, la Cité du commerce international chinois sera finalement construite à Longueuil, sur deux terrains du boulevard Moïse-Vincent qui appartenaient à la ville (La Presse)

 

 

***

 

ANCIEN ARTICLE

 

via L'Écho de Laval :

 

Un centre de commerce international chinois sur l’île Jésus?

Le ciné-parc sera transformé en Chinatown

 

Par Claude-André Mayrand

Mercredi 27 novembre 2013 00:28:59 HNE

 

1383534960364_ORIGINAL.jpg

Photo: Alarie Photos

Une vue aérienne du ciné-parc, dont le terrain appartient au Groupe Montoni. C'est à cet endroit que prendrait forme le Chinatown lavallois

 

EXCLUSIF-LAVAL - Une importante compagnie asiatique, Min Ying Holdings, projette de s’implanter sous peu à Laval dans un centre de commerce international qui sera entouré de centaines de résidences de luxe qui abriteront environ 1 000 familles chinoises fortunées.

 

 

 

Le lobbyiste et ancien député fédéral Roger Pomerleau, qui travaille sur ce dossier depuis plusieurs mois, a confirmé les informations obtenues par L’Écho de Laval.

 

 

Le terrain qui serait retenu est celui de l’ancien ciné-parc de Laval, situé en bordure de l’autoroute 15 et propriété du Groupe Montoni.

 

 

Une autre entreprise chinoise, Mirabel International Trading Center (M.I.T.C), basée au Québec et fondée alors que le projet lorgnait l’aéroport de Mirabel, est aussi impliquée dans le projet de centre.

 

 

L’arrivée du centre de commerce international chinois sera confirmée une fois que les derniers détails seront conclus avec le Groupe Montoni.

 

 

Il a été possible d’apprendre que le projet était passé par le bureau d’Immigration Canada, qui a approuvé l’arrivée massive des Chinois au Québec.

 

 

Le centre de commerce international lavallois serait une version réduite du Centre de commerce international de Yiwu, le «paradis des consommateurs», situé au sud de Shanghai.

 

 

On y retrouve 62 000 kiosques qui présentent plus de 400 000 produits dont les prix de vente influencent les prix du marché partout dans le monde.

 

 

«Il y aurait 1 000 entreprises chinoises qui viendraient s’établir au Québec pour faire du commerce directement ici en éliminant les intermédiaires, explique Roger Pomerleau.

 

 

Ce serait comme un bureau des ventes, une vitrine pour présenter des produits. Toute la production serait faite en Chine.»

 

 

Un quartier chinois lavallois?

 

 

Autour du centre, un véritable quartier chinois de luxe prendrait forme. Des maisons à 800 000 $ et plus seraient érigées pour accueillir les entrepreneurs chinois et leurs familles.

 

 

D’autres maisons déjà érigées à Laval pourraient aussi être achetées pour accueillir tout le monde si le terrain du Groupe Montoni n’est pas assez vaste.

 

 

«Au départ, on se demandait si le réseau hôtelier lavallois avait la capacité d’accueillir le flux touristique qui serait causé par la présence de ce centre unique en Amérique du Nord, affirme une source au fait du dossier qui a requis l’anonymat. Des gens d’affaires de partout au Canada et aux États-Unis voyageraient à Laval pour conclure leurs ententes plutôt que de voyager jusqu’en Chine.»

 

 

Les entrepreneurs chinois se seraient engagés à apprendre le français dans leur première année de résidence au Québec et à fournir un minimum de 1 000 emplois à la population locale.

 

 

Le terrain idéal

 

 

Le terrain de l’ancien ciné-parc est celui qui a le plus plu aux dirigeants de l’entreprise chinoise dans leurs recherches.

 

 

«C’est pour trouver un terrain qu’on m’a approché en premier lieu, précise Roger Pomerleau. Nous avons visité une quinzaine de terrains de grande envergure.»

 

 

L’ancienne usine Hyundai de Bromont, l’ancien terrain de l’hippodrome Blue Bonnets et un terrain de Ville Saint-Laurent ont été étudiés parmi ces 15 terrains.

 

 

Au départ, un terrain de Vaudreuil-Dorion avait été retenu et l’information avait coulé dans les médias en octobre 2012. Les développements n’ont pas fonctionné pour ce terrain en raison des permissions environnementales requises qui étaient trop longues à obtenir.

 

 

«Le dossier a évolué depuis et le terrain de l’ancien ciné-parc est celui qui leur a plu davantage en bout de ligne», précise M. Pomerleau.

 

 

L’entreprise chinoise désirait un endroit pouvant accueillir un large stationnement pour le centre de commerce, facile d’accès par les transports en commun et situé près des aéroports.

 

 

«Groupe Montoni s’est engagé à obtenir rapidement tous les permis requis», conclut M. Pomerleau.

 

 

Le lobbysite parle d’un dossier très complexe, qui progresse lentement.

 

 

«Ce sont des négociations très ardues. Il y a eu plusieurs offres et contre-offres.»

 

 

Plusieurs appels ont été logés au Groupe Montoni afin de parler à Dario Montoni, qui n’a pas retourné nos appels.

 

 

À lire également:

 

 

Que fait Min Ying Holdings?

 

 

Chinatown: Martin Cauchon et Jean Chrétien impliqués

Edited by monctezuma
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 101
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

Il n'y avait probablement pas de terrain assez grand pour du nouveau développement. Selon l'article, ils ont quand même visité plusieurs terrains.

 

À Brossard, ce sont surtout des Chinois de Hong Kong qui se sont établis là dans les années 90, pcq'ils avaient peur du rapatriement de HK à la Chine en 1997.

Les Chinois qui immigrent maintenant sont surtout des Mandarins du "mainland China". Pas tout à fait la même culture. Je suis Cantonaise; je peux voir la différence ;)

Link to comment
Share on other sites

à Brossard, ce sont surtout des Chinois de Hong Kong qui se sont établis là dans les années 90, pcq'ils avaient peur du rapatriement de HK à la Chine en 1997.

Les Chinois qui immigrent maintenant sont surtout des Mandarins du "mainland China". Pas tout à fait la même culture. Je suis Cantonaise, je voir la différence ;)

 

Merci Scarlet de ton input! En tant que femme (rares sur le forum) et Asiatique, tu es doublement bienvenue! Tu crois que c'est sérieux ce projet?

 

Et puisqu'on y est: le Chinatown traditionnel de Montréal est-il en train de disparaître au profit du nouveau dans l'ouest (Guy)?

 

Merci de nous faire part des échos de la communauté.:thumbsup:

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que dans Shaughnessy Village, c'est rendu très Chinois avec les restos et épiceries. Il y a bcp d'étudiants chinois qui vont à Concordia ou Dawson.

 

Le Chinatown de Montréal n'est plus très Chinois... Je crois qu'il y a + de commerces Vietnamiens et Cambodgiens que Chinois.

Les Cantonais qui s'y étaient établis sont rendus trop vieux ou ont déménagé à Brossard ou Toronto.

 

J'imagine que ça doit être assez sérieux si Martin Cauchon et Jean Chrétien sont impliqués

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

À laval? Quelqu'un croit vraiment à ça?

 

Sa sens le flop comme la transformation de l'aéroport de Mirabel en piscine/plage intérieur.

 

Pourquoi des gens d'affaires riches de la Chine viendrait à Laval sur le bord de la 15 loin de tout?

 

À Montréal j'y aurais un peu plus cru, mais à Laval..... En plus, Montoni sont les roi du bulding vide à laval. J'ai bien hâte de voir ça.

Link to comment
Share on other sites

À Brossard, il y a un gros terrain agricole derrière de l'autre côté de l'autoroute 30.

Je me demande vraiment pourquoi ils n'ont pas choisi ce terrain. Ça aurait été logique de s'implanter à Brossard. Mais bon...

Avec ce nouveau centre, les chinois seront dispersés partout à travers la région: Brossard, Ville St-Laurent et Laval.

 

Et si je comprend bien le concept, ce sera comme le Pacific Mall à Toronto!

Sauf que ce n'est pas un centre commercial...

Edited by LaRonde
Link to comment
Share on other sites

Why Brossard? This new group is mainland Chinese. The Brossard group is largely Cantonese- speaking who came from Hong Kong in order to avoid Chinese rule. This is a whole new ball game. It is a very interesting initiative and very different from anything here before. The Chinese have done something like this on a much more smaller scale in Zimbabwe (and perhaps elsewhere). It will be fun to see how it works out.

Link to comment
Share on other sites

Ont ne peu pas faire changer un zonage agricole au Québec en tout autre forme de zonage . Ont doit faire une demande a la Commission du Protection du Territoire Agricole; mais le lobby des agriculteurs est très forte et j'ai rarement vue des belles terres changer de vocation , sauf des petits lots enclavée déjà desservie par les services d'égout et aqueduc. Tant mieux car dans la région sud de L' Ontario des millions de PC déparasse a vue d'œil .

Link to comment
Share on other sites

La rive sud serait actuellement à mon avis, un des pires endroits où placer ce genre de "business". Premièrement à cause de l'éloignement des aéroports et ensuite en prévision des difficultés appréhendées face à la reconstruction du réseau routier: échangeur Turcot et pont Champlain notamment. La fluidité sur la rive nord est évidente en comparaison, et les déplacements vers Montréal-Trudeau ou vers Mirabel sont aisés et à environ 20 minutes du site proposé. Laval possède encore de grands terrains très bien situés près des autoroutes et probablement assez abordables sur le plan financier.

 

Laval est aussi bien desservie en ponts vers Montréal, et encore là, la distance peut être franchie en moins de 30 minutes, en dehors des heures de pointe. Le métro est aussi à courte distance et la desserte en bus vers différentes stations pourrait se faire sans trop d'investissements. On parlait aussi sur un autre fil d'un genre de téléphérique qui relierait certains points névralgiques (dont le métro Montmorency) de part et d'autre de l'A 15, un détail pour bifurquer dans cette direction. Le terrain du ciné-parc est voisin d'autres grands terrains non développés directement au nord-ouest, le long de l'autoroute, peut-être font-ils partie du projet? Finalement quand on parle de maisons à construire autour du complexe, on suppose probablement aussi des condos, donc un développement probablement plus dense que ce qui est rapporté dans le journal.

 

A mon avis tout milite en faveur de Laval, surtout qu'il y a beaucoup moins de contraintes que de tenter de s'installer à l'aéroport de Mirabel qui conserve sa fonction aéroportuaire. Finalement comme d'autres disent, le fait qu'un bureau important d'avocats soit impliqué dans le projet donne de la crédibilité à la "rumeur". Surtout que messieurs Cauchon et Chrétien ne joueraient pas leur réputation dans un dossier qui ne serait pas sérieux.

 

J'ai hâte de voir la direction que prendra ce projet, car ce serait sûrement un des meilleurs signaux à envoyer à la communauté internationale, en ce qui a trait à la confiance des investisseurs vis à vis du Québec. :mtl: :highfive::quebec:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value