Jump to content

MtlMan
 Share

Recommended Posts

Ça n'a pas été posté nulle part, me semble?

 

Québecor Média et la STM lancent un abribus numérique

 

 

MONTRÉAL - Dès septembre, Québecor Média déploiera une quarantaine d'écrans interactifs dans autant d'abribus du centre-ville, un bijou de technologie qui ne manquera pas d'impressionner touristes et Montréalais.

Aucune ville à travers le monde n'a de concept semblable. Un écran de 84 pouces (2,10 m) de hauteur dans un abribus où l'on peut cliquer sur la météo, voir les lignes de métro en panne, lire les nouvelles, et même regarder la bande-annonce du dernier film d'Hollywood, c'est possible.

 

«Ça nous rappelle l'identité de Montréal. C'est plus techno et ça fait évoluer l'abribus dans un univers 2.0. C'est une nouvelle expérience qui passe par l'innovation», a déclaré le président de Québecor Média, Robert Dépatie.

 

Une grosse tablette

 

L'écran n'est pas sans faire penser à une énorme tablette. Vu de loin, il ressemble à tous les écrans où défilent des publicités. Lorsque le passant s'approche, sa présence est détectée par une caméra spéciale à un mètre de distance. Il n'a ensuite qu'à tendre le bras pour voir apparaître un curseur qu'il déplace à sa guise vers les différentes options. Et le plus beau : nul besoin de toucher la surface. Avec de telles installations, il ne fait aucun doute que Montréal aura des airs de ville du futur.

 

Un touriste perdu pourra naviguer sur le système de localisation pour retrouver son chemin, une sorte de Google Map géant. Même les horaires d'autobus s'y trouveront, à deux clics des scores du hockey ou de l'horaire des spectacles.

 

«On voulait des abribus plus propres, plus design et qui donnent des informations en temps réel», a dit le président de la STM, Michel Labrecque.

 

Robert Dépatie n'a pas caché que la protection des écrans contre le vandalisme figure déjà en tête de liste des préoccupations de l'entreprise.

 

Cette dernière mettra sur pied une ligne de signalement des abribus endommagés. Elle promet un diagnostic en 48 heures et n'élimine pas la possibilité d'installer des caméras de surveillance.

 

En plus des abribus numériques, Québecor s'est engagé à bonifier le réseau de 850 abribus réguliers et à remplacer les 1870 autres déjà en plac

 

 

 

http://fr.canoe.ca/infos/regional/archives/2013/06/20130604-135115.html

Link to comment
Share on other sites

Super idée! Le vandalisme cependant demeure sa principale menace et il faudra effectivement surveiller ces installations de près. Autrement ce sera un beau gadget pour passer le temps en attendant l'autobus. Je les vois un peu comme des colonnes Morris mais version électronique et interactive, avec un contenu nettement plus dense et surtout amélioré et diversifié. On arrête pas le progrès...

Link to comment
Share on other sites

Souhaitons qu'il y aie surtout des informations utiles ou ludiques.

Si le gadget est surtout là pour passer de la pub, ça n'aurait pas un grand intérêt.

Surtout, j'espère qu'il ne faudra pas patienter un film publicitaire avant d'avoir accès à l'information.

Ça c'est quelque chose qui pourrait inciter au vandalisme.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Absolutely fascinating article in the New York Times abut the demolition of inner city areas throughout the States. The figures for population exodus are staggering. It reminds me of Drapeau`s slum clearance programme here. . What is it now? 50 years later? And we still have great swaths of abandoned land along Rene Levesque ouest. Our urban challenges seem fairly minor compared to some.

Link to comment
Share on other sites

Absolutely fascinating article in the New York Times abut the demolition of inner city areas throughout the States. The figures for population exodus are staggering. It reminds me of Drapeau`s slum clearance programme here. . What is it now? 50 years later? And we still have great swaths of abandoned land along Rene Levesque ouest. Our urban challenges seem fairly minor compared to some.

 

mauvais fil mais je vais répondre quand même. Ici au Canada, la population a adopté le mode de vie du centre-ville. Les gens habitent les centres-villes de nos 3 plus grosses villes, on est plus urbain. Les américains ne sont pas là, sauf quelques villes. Pourtant j'ai lu qu'il y a un retour vers la ville et que les gens délaissent petit à petit la voiture pour un mode plus urbain.

 

 

pour les tablettes géantes, facile de contrer le vandalisme, tu y installes des caméras intégrées pour tout filmer que tu relies à une centrale. Les vitres des tablettes seront probablement très difficile à casser.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value