Jump to content

yulymx
 Share

Recommended Posts

Beaucoup de bonne promotion pour MTL,l'image de MTL est excellente à l'international.Il manque juste je trouve,plus de présence en Asie.

Tourisme MTL devrait inviter des charters de journalistes Chinois,Indiens ou Japonais cela nous ferait des retombées énormes.

Idem pour les congrès internationaux,quitter un peu la cible habituelle Europe/Am Nord.

Link to comment
Share on other sites

Beaucoup de bonne promotion pour MTL,l'image de MTL est excellente à l'international.Il manque juste je trouve,plus de présence en Asie.

Tourisme MTL devrait inviter des charters de journalistes Chinois,Indiens ou Japonais cela nous ferait des retombées énormes.

Idem pour les congrès internationaux,quitter un peu la cible habituelle Europe/Am Nord.

 

Tu as raison pour l'Asie. C'est un marché à développer avec pas mal plus d'agressivité.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Cela confirme encore bien le fait que nul n'est prophète en son pays. Et que l'on a parfois ironiquement besoin du regard de l'autre, pour redevenir un peu plus objectif vis à vis de nous-mêmes. Quant à l'Asie, voilà un autre bon argument pour des liaisons aériennes directes, car on ne peut pas développer des marchés par personnes interposées. Comme on dit: "on est jamais mieux servis que par nous-mêmes" et cette agressivité à développer des liens d'affaires asiatiques, supporte mal qu'elle soit subordonnée à la bonne volonté d'un tiers (en l'occurence AC). Cette politique de liaisons ne peut plus se satisfaire de promesses plus ou moins sincères, mais de faits bien engagés.

 

Montréal (et le Québec) est une société à part entière et a besoin de tous les outils nécessaires à son développement. Les transports sont un élément incontournable dans une économie dynamique, si on veut s'assurer du succès de nos échanges à tous les niveaux. Je le répète: le statu-quo aérien n'est plus une option face à ce handicap majeur.

Edited by acpnc
incomplet
Link to comment
Share on other sites

Cela confirme encore bien le fait que nul n'est prophète en son pays. Et que l'on a parfois ironiquement besoin du regard de l'autre, pour redevenir un peu plus objectif vis à vis de nous-mêmes. Quant à l'Asie, voilà un autre bon argument pour des liaisons aériennes directes, car on ne peut pas développer des marchés par personnes interposées. Comme on dit: "on est jamais mieux servis que par nous-mêmes" et cette agressivité à développer des liens d'affaires asiatiques, supporte mal qu'elle soit subordonnée à la bonne volonté d'un tiers (en l'occurence AC). Cette politique de liaisons ne peut plus se satisfaire de promesses plus ou moins sincères, mais de faits bien engagés.

 

Montréal (et le Québec) est une société à part entière et a besoin de tous les outils nécessaires à son développement. Les transports sont un élément incontournable dans une économie dynamique, si on veut s'assurer du succès de nos échanges à tous les niveaux. Je le répète: le statu-quo aérien n'est plus une option face à ce handicap majeur.

 

acpnc, une lettre ouverte publiée dans Le Devoir confirme pas mal ce que tu sous-entend pour AC. Va voir dans la section Aéroports de Mtl.;)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value