Jump to content

Garder les bars ouverts jusqu'à 6h du matin à Montréal


Malek
 Share

Recommended Posts

Je sais qu'il y a un fil là dessus, mais je ne trouve pas!!

 

 

SVP Vous joindre à la page Facebook pour appuyer la cause: https://www.facebook.com/Bars.Ouverts.6.du.matin

 

Débordements à la sortie des bars: MC Mario propose une rencontre au sommet

 

Publié le 15 octobre 2011 à 05h00 | Mis à jour le 15 octobre 2011 à 12h33

 

 

Vincent Larouche

La Presse

 

Les débordements à la sortie des bars ont souvent fait les manchettes au cours des derniers mois. Craignant lui-même la suspension de son permis d'alcool en raison d'une série d'incidents violents, le populaire DJ MC Mario croit que le moment est venu pour une rencontre au sommet entre tenanciers, policiers et élus afin d'échanger sur la gestion des fins de soirées bien arrosées dans la métropole.

 

« À 3 h du matin, quand tout le monde sort, ça ressemble à l'équivalent d'un Centre Bell qui se vide... après une grosse partie en séries contre Boston », reconnaît Mario Tremblay, alias DJ MC Mario.

 

Figure incontournable de la vie nocturne montréalaise avec ses trois millions d'albums vendus, le copropriétaire du Club 1234, rue de la Montagne, se serait passé de la publicité négative des derniers mois.

 

Le 14 septembre, La Presse a révélé que son bar avait été convoqué devant la Régie des alcools à la demande de la police. De 2005 à 2010, les policiers y ont dénombré plus de 40 incidents violents : portiers frappés à coups de couteau, clients battus par des portiers, bagarres à coups de verre, de bouteille et de chaise, coups de feu, présence de membres de gangs de rue.

 

Lorsque les audiences ont commencé devant la Régie cette semaine, d'autres médias se sont emparés de l'histoire.

 

MC Mario ne croit toutefois pas que son établissement pose un problème particulier.

 

« Presque tout le monde s'est déjà fait suspendre son permis. Mais souvent, c'est déguisé en rénovations. Nous, c'est tellement médiatisé qu'on aurait du mal à passer ça pour des rénovations », explique-t-il en entrevue à La Presse.

 

Il souligne que d'autres reportages ont montré que les débordements à la sortie des bars ne sont pas l'affaire d'un seul tenancier. En septembre, une vidéo diffusée sur YouTube et reprise par plusieurs médias montrait une disgracieuse séance de brasse-camarade entre policiers et jeunes. Quelques jours plus tard, un reportage de La Presse a évoqué la tâche difficile des deux groupes d'intervention du Service de police de la Ville de Montréal qui sont dépêchés sur le boulevard Saint-Laurent les jeudi, vendredi et samedi soir pour gérer le flot des fêtards éméchés.

 

MC Mario affirme que plusieurs des incidents retenus contre son bar se sont produits dans la rue.

 

« Jamais je ne pourrais prétendre faire le shérif de la rue de la Montagne, même avec mon entreprise de sécurité », dit-il.

 

Travailler en équipe

 

Le vétéran des boîtes de nuit croit que le contexte actuel est propice à une remise en question. Toutes les parties concernées devraient se réunir pour discuter de la situation, suggère-t-il.

 

« La question devrait être étudiée avec les policiers, la Ville et les représentants des bars, en équipe, pour arriver à des solutions », dit-il.

 

Il dit ne pas avoir de solution toute prête, mais est prêt à partager son expérience. « Je connais des endroits en Europe qui ferment tardivement. Ils arrêtent par exemple de vendre de l'alcool à 3 h, mais les gens peuvent rester jusqu'à 6 h le matin. Ici, on peut le faire parfois quand la police est plus tolérante, comme au jour de l'An. Et on a moins de problèmes ces fois-là », dit-il.

 

D'ici là, il espère que la Régie sera clémente à son endroit. La décision n'est pas pour demain. Plusieurs jours seront nécessaires pour débattre devant le tribunal de l'interminable liste d'incidents qui lui sont reprochés.

Link to comment
Share on other sites

Si on met en place un système qui fera en sorte qu'on sera certains à 100% qu'il n'y aura pas de Drunk Drivers sur les route en pleine heure de pointe les vendredi et lundi matin, ok. Sinon : non ! Le risque d'accident est moins élevé lorsqu'il y a peu de gens sur les routes...

Edited by monctezuma
Link to comment
Share on other sites

Si on met en place un système qui fera en sorte qu'on sera certains à 100% qu'il n'y aura pas de Drunk Drivers sur les route en pleine heure de pointe les vendredi et lundi matin, ok. Sinon : non ! Le risque d'accident est moins élevé lorsqu'il y a peu de gens sur les routes...

 

Le lundi matin ils seront pris dans le traffic lolol

 

Mais sérieusement, beaucoup de gens (je m'inclus), prennent leur auto parceque le métro est fermé à 3h... à 6h, le métro ouvre, le service de bus est là, etc.

 

Sans compter que la vente d'alcool arrête quand même à 3h du matin.

Link to comment
Share on other sites

Moi aussi. C'est évident que c'est une solution avantageuse. Et si l'alcool n'est plus servi à 3h mais qu'on peut rester jusqu'à 6, une nouvelle dynamique va s'installer, les gens vont dégriser tranquillement avant de partir. Les bars vont peut-être se mettre à offrir d'autres distractions ou un peu plus de bouffe (pas obligé d'être très élaboré), etc., afin de passer le temps et inciter les fêtards à dépenser un peu plus le temps qu'il seront là (c'est pas un service social tout de même).:)

Link to comment
Share on other sites

Malek, you got my support man.

 

Les bars devraient définitivement avoir le choix de fermer quand ils veulent. Si un bar veut fermer à 02h00, 03h00 ou 06h00, ça devrait être leur decision.

 

Personnellement je resterais jusqu'à 06h00 pour profiter du TEC qui commence le lendemain, versus manger une poutine l'autre bord de la rue et passer le temps jusqu'à ce que je sois en état de conduire (évidement, j'arrête de boire bien avant mon heure de départ.) Ca me semble une situation gagnante pour tout le monde. Ils attendent quoi?

Link to comment
Share on other sites

Gilbert Rozon s'empare de l'idée.

 

Source: Cyberpresse

 

Le président fondateur du Groupe Juste pour rire, Gilbert Rozon, propose, pour stimuler le tourisme au centre-ville de Montréal, de créer une zone à l'intérieur de laquelle les commerces, notamment les bars et les restaurants, pourront demeurer ouverts jusqu'à 6h en permanence.

 

Gilbert Rozon a fait cette proposition, hier, au cours d'une conférence qu'il a présentée dans le cadre des Gueuletons touristiques de la chaire de tourisme Transat de l'UQAM. M. Rozon a récemment piloté un projet de plan touristique québécois en tant que président du Comité performance de l'industrie touristique. Il estime que non seulement on doit créer un grand festival de festivals l'été dans le centre-ville de Montréal, mais qu'on doit aussi y aménager un espace vivant et festif nuit et jour.

 

«On devrait créer un espace Night Life à Montréal qui irait, sur la rue Sainte-Catherine, de la rue Papineau à la rue Guy, mais aussi entre le boulevard René-Lévesque et la rue Sherbrooke où les commerces pourraient être ouverts jusqu'à 6h du matin, a-t-il dit. Pour se créer un centre-ville exceptionnel et sécuritaire. Et piétonnier de mai à fin septembre.»

 

Rappelant que, depuis les années 20, les Américains viennent à Montréal parce qu'on s'y amuse et que les bars ferment plus tard, il a décrit Montréal comme une «Fun City», une ville festive de créateurs et que les créateurs, «ça veille tard». «C'est dans la logique des choses, a-t-il ajouté. Notre icône ici, c'est d'avoir du fun.»

 

M. Rozon estime qu'il faut avoir une vision pour faire croître le tourisme à Montréal et au Québec. Il a dit qu'il avait parlé de cette idée au maire de Montréal, Gérald Tremblay, et au chef de police du SPVM et que son idée a été bien accueillie. «Ils m'ont dit que c'était une bonne idée, dit-il. Et puis, ça se fait ailleurs dans le monde donc ça doit être faisable.»

 

Gilbert Rozon a ajouté qu'il faut redéfinir le Vieux-Montréal, avec un accès au fleuve et plus de cohérence dans l'urbanisme de ce quartier très visité. Il a réclamé un train entre l'aéroport et le centre-ville et la création d'un centre de foires au-dessus de l'autoroute Ville-Marie.

Link to comment
Share on other sites

.... et CJAD ont repris la nouvelle. (je vois que Malek a passé un commentaire avec le lien vers la page facebook.

 

Source: CJAD

 

The man behind Montreal's Just for Laughs Festival is advising Montreal to create a downtown night life zone where businesses could stay open until six o'clock in the morning. Gilbert Rozon believes tourism would get a boost if bars, restaurants and other businesses could go all night. He proposes that the night life zone run from Guy Street to Papineau, between Sherbrooke Street and Rene Levesque Boulevard.

 

Rozon says he has pitched his idea both to Mayor Gerald Tremblay and the chief of police, and both were receptive.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...