Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'ahuntsic-cartierville'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Urban photography
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • Quebec City and the rest of the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

  1. À deux minutes du métro Henri-Bourassa. https://www.henribcondos.com/
  2. Fil de discussion sur la station Du Ruisseau du REM. https://rem.info/fr/stations/du-ruisseau
  3. Rabéa Kabbaj, Journaldesvoisins.com, Montréal, le 7 octobre 2016 À l’angle de Sauvé Ouest et du boulevard de l’Acadie, un projet immobilier prévoyant le remplacement d’un centre commercial semi-vacant par la construction d’un important complexe résidentiel de 5 tours pourrait bien aller de l’avant. D’après le sommaire décisionnel de l’arrondissement, ce projet vise la démolition du centre commercial situé au 1400 rue Sauvé Ouest, en vue d’y construire un projet résidentiel mixte, composé de cinq tours dont la hauteur varierait entre 6 et 26 étages. On parle ainsi de près de 800 unités de logement, comprenant des copropriétés, des logements locatifs, 7450 mètres carrés de logements sociaux et environ 64 logements abordables. Le projet comprend également la construction de bureaux, de commerces, d’une unité de stationnement intérieur par logement, de près de 170 unités de stationnement extérieures réservées aux commerces et aux visiteurs et d’un parc de 3077 mètres carrés. Densité et hauteurs triplées Si la conseillère d’Ahuntsic, Émilie Thuillier, dit s’opposer à l’entièreté du projet, elle explique que son désaccord est dû principalement à la densité et la hauteur demandées, trois fois supérieures à ce qui est déjà permis actuellement. « Comme c’est un site qui est près d’une gare d’un train de banlieue [ndlr: la gare de l’Est], la densité permise est augmentée à 80 logements par hectare. Mais le projet propose de tripler cela pour faire 226 logements à l’hectare. Et, alors qu’on avait 8 étages de permis, là il y a 5 tours dont notamment une de 20 étages et une autre de 26 étages », fait valoir Mme Thuillier. Pour l’élue, la proximité avec la gare de l’Est ne saurait donc justifier une augmentation de densité et de hauteur aussi importante, à celles déjà concédées. De l’avis de la conseillère municipale d’Ahuntsic, de telles augmentations ne seraient compréhensibles que si d’autres arguments de poids pouvaient être avancés comme la préexistence de nombreuses infrastructures publiques à proximité du site choisi, ce qui n’est pas le cas ici. « Une autre chose ça pourrait être qu’il y ait là un terrain exceptionnel, tellement beau et agréable qu’on se dise que l’on souhaiterait voir beaucoup de gens s’y installer. Mais il y a une voie ferrée sur trois des quatre côtés, une bretelle d’autoroute, [et également dans ce secteur] l’emprise d’une ligne à haute tension Hydro-Québec. Ce n’est donc pas un site extraordinaire », a estimé Mme Thuillier. Problèmes de transports Tandis que ce projet est présenté comme s’inscrivant dans une approche TOD visant à promouvoir l’usage des transports collectifs et actifs, Émilie Thuillier estime que plusieurs éléments viendraient compliquer, dans les faits, le déplacement des futurs habitants et usagers. Ainsi, si le projet de train électrique de la Caisse de dépôt et placement est adopté, le train de l’Est sera coupé avant d’entrer dans le tunnel du Mont-Royal, faisant de la gare Ahuntsic la dernière gare desservie par celui-ci. « Il y aurait selon les plans une nouvelle gare qui serait construite entre l’arrondissement, Saint-Laurent et l’autoroute 40, et qui serait une gare d’interconnexion. (…) Donc déjà que ce n’était pas évident que tout le monde serait enclin à prendre le train de l’Est pour aller au centre-ville, mais là en plus on leur dit que leur train ne se rendra pas jusqu’au bout et qu’ils devront changer de train », pointe Mme Thuillier en estimant que ce facteur serait probablement dissuasif pour bon nombre d’usagers. En outre, alors que l’étude d’impact sur les déplacements de ce projet immobilier a fait ressortir que les conditions de circulation seraient peu altérées en raison du remplacement d’un centre commercial existant et de la desserte optimale par les transports en commun, Mme Thuillier rappelle que l’achalandage du centre commercial semi-vacant ne saurait être comparée aux déplacements qu’occasionneront 800 logements. La conseillère municipale estime enfin que l’offre en transports en commun dans le secteur est plutôt limitée. « Le train de l’Est, le matin, c’est seulement 5 départs. Sinon, il y a l’autobus 121, mais cela dépend de vers où les usagers cherchent à se rendre » a indiqué Mme Thuillier, en rappelant par ailleurs que la circulation sur l’intersection Acadie/ Sauvé est déjà très compliquée. Projet bientôt adopté? À moins de susciter une forte opposition citoyenne, ce projet immobilier devrait être adopté en seconde lecture lors de la séance du conseil d’arrondissement du mardi 11 octobre.
  4. Crown Condominiums (Informations par @sim, si vous avez des nouvelles du projet n'hésitez pas à le dire ici, je vais mettre les informations à jour )
  5. La maison Berri sera démolie L'ancienne clinique Ahuntsic, située au 10905, rue Berri, sera bientôt démolie. Alors que la maison avait été retenue pour un projet de réaménagement, l'incendie qui s'est déclaré dans le bâtiment le 4 septembre, a eu pour conséquence un changement total des projets. La maison blanche, en bois lambrissé, de style Second empire, a été construite vers 1875. Elle constitue un témoignage matériel du développement d'Ahuntsic à partir de la fin du 19e siècle. http://www.courrierahuntsic.com/Vie-de-quartier/2013-10-31/article-3462951/La-maison-Berri-sera-demolie/1
  6. http://www.groupedayan.com/9425-rue-meilleur.php sur ce lot vacant: [sTREETVIEW]https://maps.google.ca/maps?q=9425+Rue+Meilleur&ie=UTF8&ll=45.537952,-73.656209&spn=0.001182,0.002401&sll=45.5388622,-73.6597156&sspn=0.0057713,0.0109864&hnear=9425+Rue+Meilleur,+Montr%C3%A9al,+Qu%C3%A9bec&t=h&z=19&layer=c&cbll=45.53788,-73.656476&panoid=30JHmLjEgX1eF_6IBh9ovQ&cbp=12,323.89,,0,-9.19[/sTREETVIEW]
  7. 6 CONDOS DE 3 CHAMBRES À COUCHER ET PLUS Vie de quartier dans un milieu enchanteur! Ce nouveau projet remarquable situé aux limites de Ahuntsic et Montréal-Nord offre 6 unités de condominiums à haute efficacité énergétique de certification Novoclimat et munis d’une garantie APCHQ. Fruit de la création de l’architecte Weber Laurent du Groupe Lauvac, cette adresse unique à l’architecture contemporaine et minutieusement conçue est dotée d’une solide structure de bois et d’une enveloppe extérieure en maçonnerie. Les Terrasses Lausanne vous propose des espaces bien planifiés aux dimensions généreuses, en unités de minimum 3 chambres à coucher. Les penthouses sont munis d’une mezzanine attenante à une terrasse privée au toit. Le grand jardin aménagé de verdure sera à l’usage des 6 copropriétaires. Bénéficiant de la quiétude d’une rue résidentielle tout à proximité des services, le projet est à moins de 300 mètres du boulevard Gouin ainsi que de la piste cyclable longeant la Rivière-des-Prairies et celle du Parc nature de l’Île-de-la-Visitation. À quelques minutes en vélo, le parc des Hirondelles et les Promenades Fleury sauront vous plaire avec une panoplie d’activités, de restaurants et boutiques. ARCHITECTURE MODERNE | LUMINOSITÉ HAUTE EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE FINITION DE PLANCHER EN LATTES DE BOIS INSONIRISATION SUPÉRIEURE AVEC BÉTON ÉCHANGEUR D’AIR | RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR GRAND BALCON AVANT & ARRIÈRE TERRASSE PRIVÉE SUR TOIT INCLUSE (4) PENTHOUSES SUR 2 ÉTAGES ESPACE DE RANGEMENT | AIRE POUR VÉLOS STATIONNEMENT INTÉRIEUR 15 000$+ TX VOISINAGE : Ile-de la Visitation – Parc des Hirondelles – Hôpital Fleury – Place Fleury – Pharmaprix – Jean Coutu – Renaud-Bray – plusieurs banques – plusieurs églises – The Source – Euro Marché – Provigo – Supermarché Métro – Ichi Sushi – Café Crème – Sweet Isabelle – Bistro des Moulins – Zagrum – l’Estaminet – Fouvrac – SAQ – http://www.promenadefleury.com
  8. Ce projet est proposé par la CSDM, et comptera une "maison des arts et lettres", ainsi qu'un amphithéâtre de 350 places. Le projet occupera le site actuel de l'ancien Externat Sophie-Barat, qui a plutôt mauvaise mine en ce moment (et c'est une vraie honte d'avoir laissé ce bâtiment s'auto-détruire de la sorte par négligence). Comme on peut le voir sur l'image, un mur de l'ancien Externat sera intégré. Le projet fait face à une certaine opposition des résidents du quartier. Tout le terrain sur le bord de l'eau doit être rezoné d'un usage "résidentiel" (même s'il est occupé par l'école Sophie-Barat et un centre sportif), vers "grands équipements institutionnels". De plus, les résidents du secteur déplorent depuis plusieurs années la circulation dans le secteur, ainsi que le stationnement actuel problématique, sur une rue résidentielle. Finalement, on craint pour l'intégrité de ce qui se trouve à être le dernier village historique de cette taille à Montréal (il est vrai que le secteur entre Gouin et la rivière dans Ahuntsic est très riche en patrimoine architectural et en histoire, et mériterait d'être mieux connu). Lundi le janvier, à 19h, à l'hôtel de ville d'Ahuntsic, se tiendra un consultation publique sur ce projet.
  9. Projet de condominiums situé dans l'arrondissement de Ahuntsic-Cartierville, Montréal Localisation: 12206-12108 rue Lachapelle Ce projet comporte 8 unités de 1 et 2 chambres, dont 3 unités de 2 chambres avec mezzanine et terrasses privées au toit. Situé en plein cœur d’arrondissement Ahuntsic-Cartierville face a un parc, ce secteur vous offre une multitude de services tels que : piste cyclable, boutiques, restaurants, transport en commun, école, hôpital et autres. Réservez dès maintenant et profitez de nos prix de pré-construction incluant climatiseur mural ! Notez que ce projet se qualifie pour le programme de subventions de la Ville de Montréal. http://www.groupecalex.com/index.php?id=68&mod=projets&cat=encours&pId=111
  10. Kem trắng da toaÌ€n thân Kem Body Cốt Thái TÃ*m.Cam kết 100% An ToaÌ€n maÌ€ không có bất kyÌ€ tác duÌ£ng phuÌ£ naÌ€o.Báº*N MUỐN CẢI THIỆN LÀN DA SẪM MÀU KÉM XINHNHƯNG CHƯA TÃŒM ĐƯỢC SP TRẮNG DA AN TOÀN VÀ HIỆU QUẢ ? LÃ* phụ nữ có lẽ ai cÅ©ng muốn mình sỡ hữu 1 lÃ*n da trắng hồng mịn mÃ*ng trông tháº*t cuốn hút. LÃ*n da trắng đã trở thÃ*nh 1 niềm mÆ¡ Æ°á»›c của hầu hết chị em phụ nữ chúng ta, vì lÃ*n da trắng tượng trÆ°ng cho vẻ đẹp quyến rÅ©, sang trọng, thu hút vÃ* lÃ* 1 xu hÆ°á»›ng lÃ*m đẹp của xã há»™i. VÃ* khi bạn Ä‘ang tham khảo bÃ*i viết nÃ*y đây, chúng tôi biết rằng bạn Ä‘ang gặp phải vấn đề nÃ*y. Bạn sẽ hiểu rằng chúng tôi rất đồng cảm vÃ* chia sẻ ná»—i khổ nÃ*y vá»›i bạn. Để rồi khi đọc hết bÃ*i viết nÃ*y, bạn sẽ vô cùng sung sÆ°á»›ng vì không còn ná»—i ám ảnh khi phải chịu cảm giác xấu hổ tá»± ti về lÃ*n da của mình nhÆ° trÆ°á»›c. Có bao giờ bạn cảm thấy mặc cảm, tá»± ti lúc soi gÆ°Æ¡ng khi nháº*n thấy lÃ*n da của mình sẩm mÃ*u, kém tÆ°Æ¡i sáng hay gang tỵ vá»›i những người xung quanh vì họ sở hữu lÃ*n da mÃ* mình hằng mong muốn. Bạn rất khổ sỡ khi họp mặt bạn bè trong đứa bạn nÃ*o da cÅ©ng trắng sáng còn minh thì …. Bạn chán nản vÃ* tá»± ti về lÃ*n da sẫm mÃ*u kém ná»—i báº*t. Vô cùng khó khăn khi chọn trang phục cho mình khi Ä‘i tiệc. Bạn không đủ kinh tế để Ä‘i đến những mỹ viện vÃ* spa đắt tiền. CHÚNG TÔI BIẾT RẰNG HÀNG NGÀY Báº*N CỨ KHAO KHÁT CÓ ĐƯỢC LÀN DA TRẮNG MỊN MÀNG Bạn muốn sở hữu lÃ*n da trắng nhÆ° mÆ¡ Æ°á»›c. Bạn muốn được nổi báº*t vÃ* đẹp hÆ¡n vá»›i lÃ*n da trắng . Bạn muốn mình được quyến rÅ© vÃ* thu hút hÆ¡n. Bạn muốn bỏ những mặc cảm tá»± ti về cÆ¡ thể vÃ* tá»± tin thu hút mọi ánh nhìn. Bạn muốn bắt kịp xu hÆ°á»›ng lÃ*m đẹp của xã há»™i. Nếu bạn tháº*t sá»± mong muốn đạt được những khao khát đó ? Tôi sẽ chia sẻ giải pháp trắng da tuyệt vời cho bạn !!! Hiểu được các tâm tÆ° đó, công ty mỹ phẩm lá»›n thuá»™c top đầu Thái Lan – đã cho ra đời sản phẩm Kem trắng da toaÌ€n thân body cốt thái tÃ*m. Nói về cốt tÃ*m thái thì khách khen hết lời. Chất kem cốt mềm siêu thấm - siêu trắng - make up nhẹ trắng sau 7 ngÃ*y sá»* dụng, BAO TRẮNG, BAO MỊN size 250gr dùng được gần 3 tháng, chất kem đẹp, kem đầy nhóc hủ luôn không Ä‘á»™n đáy vÃ* đặc biệt mùi thÆ¡m nÆ°á»›c hoa cá»±c kỳ quyến rÅ©, bạn xÃ*i qua sẽ có ý định muốn kinh doanh luôn vì sp quá tốt. Được cải tiến vá»›i chất kem cốt mềm, thấm nhanh ko bết rÃ*ch, có thể dùng để make up nhẹ, thÆ¡m mùi nÆ°á»›c hoa pháp. Dưỡng trắng, trắng sau 10 ngÃ*y, giữ ẩm cho da, ko bắt nắng. kem Ko Gây BÃ*o Mòn Da, Lão Hóa Da. Ko Có Corticold Gây Hại. ThÃ*nh phần: Bá»™t Ngọc Trai Cán Nhuyá»…n , Men Sữa TÆ°Æ¡i , Dầu Oliu , VÃ* Những Dưỡng Chất KÃ*ch Trắng... Da ngâm Ä‘en, khó ăn kem thì nên kết hợp dưỡng vá»›i dùng sá»*a tắm trắng, sau 1 tuần sẽ thấy rõ sá»± khác biệt. Hạn sd: đáy hủ Tháº*t váº*y !!! HÃ*ng ngÃ*n người đã sá»* dụng vÃ* 100% đã gạt phăng được ná»—i ám ảnh về lÃ*n da của mình. Ngay bay giờ !!! Nếu bạn đã sẵn sÃ*ng hÃ*nh Ä‘á»™ng để thay đổi cuá»™c sống vÃ* muốn được lÃ* 1 trong số họ thì: Gọi Ngay: 094 2625 312 (để tÆ° vấn vÃ* đặt hÃ*ng).. Có rất nhiều sản phẩm vÃ* dịch vụ trên thị trường, thế nhÆ°ng có giải quyết được gốc rá»… của vấn đề ?. Thẩm mỹ viện hay Spa đòi hỏi bạn phải dÃ*nh ra 1 chi phÃ* rất lá»›n. Các sản phẩm kem bôi khác không rõ nguồn gốc, có Ä‘ảm bảo Ä‘Æ°Æ¡Ì£c độ an toaÌ€n cho da. Các sản phẩm tắm trắng hay kÃ*ch trắng bằng hóa chất luôn chứa 1 số lượng lá»›n các chất tẩy rá»*a nguy hiểm. Sản phẩm đó có giúp cho lÃ*n da của bạn được trắng mịn nhanh chóng vÃ* hiệu quả nhất hay không ??? Khi có kết quả thì phải phụ thuá»™c vÃ*o sản phẩm, bạn cần tiếp tục sá»* dụng mãi mãi để duy trì kết quả. Đó có phải má»™t sản phẩm an toÃ*n, hiệu quả mÃ* không có bất kì tác dụng phụ nÃ*o ? Các tác dụng phụ do sản phẩm chứa hóa chất Ä‘á»™c hại nguy hiểm cho sức khỏe Ä‘ang rung lên hồi chuông báo Ä‘á»™ng trên các báo Ä‘Ã*i. Quan Trọng Nhất LÃ* AN TOÀN - HIỆU QUẢ CAO - KHÔNG TÁC DỤNG PHỤ Chắc hẳn ai cÅ©ng biết, Thái Lan lÃ* đất nÆ°á»›c rất nổi tiếng về thẩm mỹ vÃ* lÃ*m đẹp. .Beauty Biz lÃ* công ty mỹ phẩm hÃ*ng đầu Thái Lan. Sỡ hữu dây chuyền sản suất vô cùng lá»›n vá»›i các hệ thống nhÃ* máy sản xuất táº*p trung vÃ*o thẩm mỹ vÃ* lÃ*m đẹp da. .Vá»›i thị trường được quản lÃ* chặt chẽ nhÆ° Thái Lan, việc má»™t công ty mỹ phẩm đầu tÆ° số vốn rất lá»›n cho nhÃ* máy, dây chuyền sản xuất vÃ* xây dá»±ng thÆ°Æ¡ng hiệu nhÆ° Beauty Biz sẽ phải trải qua quá trình kiểm định chất lượng rất khắt khe, đặc biệt lÃ* các tác dụng phụ mÃ* mỹ phẫm có thể ảnh hưởng đến người dùng..Vượt qua những qua trình đó, Kem trắng da toaÌ€n thân Body Cốt Thái TÃ*m khẳng định lÃ* sản phẩm an toÃ*n vÃ* hiệu quả, sản phẩm đã được qua kiểm định của bá»™ y tế Thái Lan, có chứng nháº*n GMP.. Kem trắng da toaÌ€n thânBody Cốt Thái TÃ*m lÃ* công thức gồm hoÃ*n toÃ*n các thÃ*nh phần thiên nhiên nên bạn yên tâm lÃ*: Không bÃ*o mòn da. Không bắt nắng. Không phuÌ£ thuộc vaÌ€o kem khi ngÆ°ng sử duÌ£ng. Không phải lo sợ phản ứng phụ bởi không có phản ứng phụ nÃ*o cả .Để lÃ*m được những Ä‘iều trên không phải sản phẩm vÃ* dịch vụ nÃ*o cÅ©ng lÃ*m được. NgoÃ*i ra Kem trắng da toaÌ€n thân Body Cốt Thái TÃ*m còn giúp bạn:. LaÌ€m da trắng hồng miÌ£n maÌ€ng. LÃ*m mờ các vết sẹo do mụn trứng cá để lại. LÃ*n da trở nên săn chắc . LÃ*n da sáng hồng đầy sức sống… Quyền lợi của bạn khi mua Kem trắng da toaÌ€n thân Body Cốt Thái TÃ*m tại đại lý chÃ*nh thức Việt Nam Được mua đúng sản phẩm chÃ*nh hãng được nháº*p khẩu trá»±c tiếp tại Thái Lan ( trên thị trường có xuất hiện sản phẩm giả, kém chất lượng ). Được mua hÃ*ng đúng giá niêm yết của công ty tại Thái Lan. Được tÆ° vấn há»— trợ theo đúng chỉ dẫn của công ty khi sá»* dụng để đạt kết quả cao nhất. Được giao hÃ*ng miá»…n phÃ* trong ná»™i thÃ*nh Tp. HCM với hóa Ä‘Æ¡n trên 1 triệu, há»— trợ gá»*i hÃ*ng trá»±c tiếp toÃ*n quốc vÃ* nÆ°á»›c ngoÃ*i. Được đổi trả haÌ€ng khi kích ứng da (Tỷ lệ kích ứng 0.01 %) Giá bán của Kem trắng da toaÌ€n thân Body Cốt Thái TÃ*mLẻ : 90k / hÅ© 250grGIÁ SỈ số lượng:5 - 65k, 10 - 60k, 20 - 55k>>> NHANH CHÂN LÊN <<< Sản phẩm nÃ*y đã giúp rất nhiều người có laÌ€n da sẫm maÌ€u trở nên trắng hồng raÌ£ng rỡ. Hãy tin tưởng vÃ* chắc chắn rằng chúng tôi sẽ không phụ lòng bạn.Nếu bạn còn đắn Ä‘o chÆ°a hÃ*nh Ä‘á»™ng thì tôi nghÄ© bạn sẽ tiếp tục chịu Ä‘á»±ng những mặc cảm, tá»± ti, khổ sở vÃ* những người khác đã dÃ*nh hết cÆ¡ há»™i của bạn. CoÌ€n chÆ¡Ì€ giÌ€ nữa NẾU MUỐN SÆ*̉ HỮU LAÌ€N DA TRẮNG MIÌ£N NHƯ NGOÌ£C TRINH TỪ BÂY GIÆ*Ì€ Hãy goÌ£i ngay HOTLINE để ĐẶT HAÌ€NG vaÌ€ TƯ VẤN miễn phí ngay bây giÆ¡Ì€: 094 2625 312(ZALO) – 0126 750 4556WEB: http://ThờiTrangHot.vn/ Hoặc click vÃ*o nút bên dÆ°á»›i để lại thông tin, nhân viên sẽ liên lạc tÆ° vấn miá»…n phÃ*. *** TuÌ€y theo tiÌ€nh traÌ£ng da của mỗi ngÆ°Æ¡Ì€i maÌ€ thÆ¡Ì€i gian sẽ tác duÌ£ng nhanh chậm khác nhau. .
  11. 3 étages. Samcon. Rien de particulier. Peut-etre une densification timide du secteur car il y a quelques autres projets terminé récemment ou en cours dans le coin. http://www.samcon.ca/97-condos-a-vendre/Ahuntsic-Le-P40.html
  12. DESCRIPTION DU PROJET Le journal Le Courrier Ahuntsic a fait largement écho depuis quatre ans des démarches du Collège Ahuntsic pour construire une résidence étudiante. Voici quelques éléments décrivant le projet. • Concept architectural et bâtiments bien intégrés à son environnement; tient compte des préoccupations des citoyennes et citoyens du quartier et des autorités de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. • Située rue Saint-Hubert, à proximité du Collège et entre le stationnement donnant accès aux terrains de tennis et la rue Marcel-Cadieux. À deux pas de la station de métro Crémazie. • Un projet en deux phases : la première prévoyant accueillir quelque 400 étudiantes et étudiants dès 2007 et, la seconde, environ 100 étudiantes et étudiants en 2010. • De confortables studios et des appartements comptant deux chambres. • Appartements modernes, meublés, incluant téléphone et Internet. • Aménagement paysager en lien avec les espaces verts actuels. • Salle communautaire. • Stationnement des usagers sur le terrain actuel de stationnement du Collège. http://www.collegeahuntsic.qc.ca/pdf/depliant_residence.pdf
  13. Le Journal de Montréal 24/07/2007 Le Conseil régional de l'environnement de Montréal (CRE) dénonce le projet de construction d'un mini-hôtel de ville et d'une Maison de la culture dans le parc René-Masson, à Rivière-des-Prairies. Au nom du CRE, André Porlier interpelle l'administration Tremblay-Zampino pour protéger «cet espace vert public». M. Porlier estime que les élus doivent empêcher le projet, même s'il n'ampute que de 25% (25 000 m2) le territoire du parc. Le CRE a soutenu, hier, lors d'une conférence de presse, que le projet heurte la politique de la Ville de mettre en valeur les milieux naturels. «Il va aussi à l'encontre de la Politique de l'arbre adoptée par la Ville», indique André Porlier. Le promoteur du projet, le maire de l'arrondissement RDP-PAT, Cosmo Maciocia, tient beaucoup à réaliser cet engagement électoral de l'équipe Gérald Tremblay. Il n'a pu s'expliquer concernant les déclarations du CRE puisqu'il est présentement en vacances en Italie. Mais son chef de cabinet, Martin Dumont, rappelle la position de son patron qui est de «revaloriser» une ancienne terre en friche qui a été «un site de dépôts sauvages» dans le passé. «Le maire veut rehausser le secteur en y construisant une Maison de la culture et des bureaux administratifs sur le cinquième de la surface du parc», précise Martin Dumont. André Porlier qualifie ces arguments de «faibles» et soutient que les parcs publics ne doivent pas servir au développement local, «surtout quand ils sont situés à proximité de la rivière Des Prairies». Le projet de 18,4 M$ passera ce soir l'étape de la deuxième assemblée de consultation publique qui sera suivie d'une période de 45 jours au cours de laquelle les autorités devront organiser un registre pour obtenir l'autorisation de modifier le plan d'urbanisme, ce qui permettrait d'y construire l'immeuble. Ahuntsic Pendant ce temps, un autre registre s'ouvrait, hier, dans Ahuntsic, pour autoriser un autre projet de 18 M$, mais pour la location cette fois d'espaces à bureaux au 555, Chabanel, pour y aménager le mini- hôtel de ville de l'arrondissement Ahuntsic/Cartierville, pour une période de 15 ans. Ce registre d'opposition se poursuit jusqu'à jeudi.
  14. 1001, boulevard Crémazie Est (Collège André-Grasset) Source : Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Collège_André-Grasset
  15. Je suis passé par là il ya quelques jours et le gros lot en rouge est en démolition. Les deux autres lots encerclés en rouge semblent abandonnés et faisant partie de la même compagnie d'antan... Ces terrains sont immenses et pourraient très bien faire du résidentiel... à suivre. Évidemment si vous avez une idée de ce qui se passe là, n'hésitez pas à commenter le fil.
  16. Nouveau projet dans Ahuntsic, conversion de deux immeubles commercial/industriels sur Papineau en condos. http://www.innovacondos.com/fr/index.php http://www.guidehabitation.ca/fr/5615/innova-condos/ Ça remplacera ces deux édifices: http://maps.google.com/?ll=45.564948,-73.645998&spn=0.001594,0.003484&t=h&z=19&layer=c&cbll=45.564991,-73.646098&panoid=a4nPim3An1EJycSEZtbeJQ&cbp=12,21.41,,0,0.42
  17. Petit projet de condos sur Henri-Bourassa est. http://www.condominiumslesaulet.com/ Site: https://maps.google.ca/maps?q=1645,+boulevard+Henri-Bourassa+Est&ie=UTF8&ll=45.566779,-73.660396&spn=0.001658,0.004128&sll=45.566569,-73.660477&layer=c&cbp=13,254.06,,0,0.58&cbll=45.566724,-73.660423&gl=ca&hnear=1645+Boulevard+Henri-Bourassa+Est,+Montr%C3%A9al,+Qu%C3%A9bec+H2C+1J1&t=h&z=19&panoid=4W6ukToesYT87CAp8ypy8Q
  18. Situé sur le boulevard St-Laurent au coin de Fleury, 82 condos, et à etre livré à l'automne 2012, d'après le site web. 82 condos ça m'apparait assez intéressant comme projet donc soit il sera large ou il aura une bonne hauteur. http://www.montrealdevelopers.com/condo-montreal/LE-LAURENT-FLEURY-montreal.html?ProjetID=105
  19. Places L'Acadie et Henri-Bourassa - Des condos et des HLM à la place des taudis? Le Devoir Jeanne Corriveau Édition du jeudi 17 avril 2008 Mots clés : condos, HLM, Groupe Tyron, Investissement, Habitation, Montréal Le Groupe Tyron rachète les immeubles insalubres avec l'intention de tout raser et de reconstruire Tristement célèbres pour leur état d'insalubrité chronique, les immeubles Places L'Acadie et Henri-Bourassa seront vraisemblablement démolis pour accueillir un nouveau complexe résidentiel de 1200 unités. La Ville de Montréal a annoncé hier que le Groupe Tyron s'était porté acquéreur des immeubles décrépits au coût de 14,8 millions de dollars en promettant de construire des logements sociaux et abordables. Le maire Gérald Tremblay soutient que ce sont la persévérance de la Ville et le millier de constats d'infraction expédiés aux propriétaires négligents qui ont fini par les convaincre qu'il valait mieux pour eux de céder les Places L'Acadie et Henri-Bourassa. Le complexe résidentiel, situé dans l'arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville et construit dans les années soixante, comporte plusieurs immeubles, dont six ont dû être barricadés compte tenu de leur insalubrité. La Ville consacrera 600 000 $ pour reloger temporairement les 146 ménages, dont une quarantaine d'enfants, qui vivent toujours dans les immeubles visés. Cette somme servira à payer à chaque famille les trois premiers mois de loyer, leurs frais de déménagement, de même que les coûts de rebranchement des services publics, tels que le téléphone. C'est l'Office municipal d'habitation de Montréal qui s'occupera de trouver un toit à ces locataires. Ceux-ci seront d'ailleurs rencontrés individuellement au cours des prochaines semaines. Tyron entend procéder aux réparations urgentes dans les logements actuels, mais le promoteur envisage sérieusement de raser les immeubles afin de construire 1200 unités de logements en partenariat avec la Société d'habitation et de développement de Montréal. De ce nombre, 15 % des unités seront du type abordable et 15 % seront composées de logement social. Le reste sera constitué de logements pour personnes âgées et de condos. L'ensemble des locataires forcés de quitter les lieux pourront bénéficier d'un appartement dans les nouveaux immeubles, a promis Gérald Tremblay. Le maire a toutefois été incapable de garantir que le coût des loyers serait le même. «Nous avons un propriétaire responsable qui a déjà réalisé un projet semblable à Saint-Léonard et qui s'est engagé à faire des logements sociaux», a-t-il insisté. À ceux qui affirment que les propriétaires délinquants s'en tirent à bon compte avec cette transaction, Gérald Tremblay réplique que la vente ne signifie pas l'abandon des procédures judiciaires contre eux. De plus, a-t-il fait valoir, les propriétaires des Places L'Acadie et Henri-Bourassa réclamaient 32 millions pour leurs immeubles alors que le prix de vente a finalement été réduit à 14,8 millions. Ces arguments sont loin d'avoir convaincu Dominique Perrault, du Comité logement Ahuntsic-Cartierville. Le laxisme de la Ville au cours des dernières années a fait en sorte qu'une majorité des 500 ménages qui vivaient autrefois à cet endroit ont déjà quitté les lieux, a-t-elle rappelé, reprochant à la Ville de n'avoir jamais appliqué sa réglementation de façon assez rigoureuse et d'avoir omis de procéder aux travaux aux frais du propriétaire. Selon elle, les propriétaires ont beau jeu puisqu'ils encaissent un chèque de 15 millions de dollars alors qu'ils ont récolté des amendes ne totalisant que 100 000 $. «Le relogement que la Ville offre, c'est le strict minimum qui est prévu dans le Code civil du Québec. Ce n'est pas la mer à boire, ce que vient d'annoncer la Ville», a-t-elle dit. Elle n'est guère optimiste quant à l'avenir des locataires. «On fait du condo que personne à Place L'Acadie ne pourra se payer et on va faire, peut-être, 180 logements sociaux et là-dessus, seulement 90 seront subventionnés. Les locataires ne pourront pas plus payer ce loyer-là», a-t-elle conclu. http://www.ledevoir.com/2008/04/17/185489.html (17/04/2008 06H42) Complétés en 2011 : HLM, phase 1 - 7 étages : HLM, phase 2 - 7 étages : Cité l'Acadie, phase 1 - 12 étages :
  20. http://ocpm.qc.ca/consultations-publiques/revalorisation-du-site-des-anciens-garages-du-mtq 8 bâtiments de 8 à 12 étages Situé dans l’arrondissement Ahuntsic Cartierville, le site du projet, d’une superficie de 40 864 m², est bordé au nord par le centre de détention Tanguay, à l'ouest par un bureau de la Société d'Assurance Automobile du Québec, au sud par le boulevard Henri-Bourassa Ouest et à l'est par la voie d'accès au centre de détention. Le projet comprend 932 unités d'habitation répartis en 8 bâtiments de 8 à 12 étages dont un immeuble situé à l’extrémité ouest du projet qui doit accueillir 143 logements sociaux. Un des immeubles situés en bordure du boulevard Henri-Bourassa Ouest comprend un rez-de-chaussée commercial dans lequel est compris un centre de la petite enfance. L'accès à ce projet se fait au moyen d'une rue en système de voirie partagée en forme de "U" inversé raccordée à deux feux existants du boulevard Henri-Bourassa Ouest. Cet accès délimite un parc d’une superficie de 4 100 m².
  21. Transformation majeure des rues Laurentien et Lachapelle dans Cartierville. Elles sont devenues des rues à sens unique avec trottoirs élargis, voie réservée pour autobus, verdissement, etc. Document présenté aux résidents en juin 2019 pour la phase 2 des travaux : http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/PRT_VDM_FR/MEDIA/DOCUMENTS/308301_reamenagement_secteur_laurentien_lachapelle.PDF
  22. Les entrepreneurs Kurt D. Lynn et Mohamed Hage proposent une petite révolution dans l'industrie montréalaise des légumes. Avec l'aide de Google Earth, ils ont répertorié les plus grands toits plats des bâtiments industriels de Montréal et proposent d'y faire pousser des produits potagers à longueur d'année. À commencer par le toit de cette bâtisse sans nom en périphérie du Marché central qui nourrira 2000 personnes. Ils sont de ces êtres qu'on appelle des entrepreneurs en série. Mohamed Hage et Kurt D. Lynn se sont d'ailleurs rencontrés il y a quatre ans, alors que le plus âgé aidait le plus jeune à mettre une entreprise sur pied. Ce sont des férus de technologies. Ils transposent aujourd'hui leur passion des gadgets au potager avec leur nouveau projet: les Fermes Lufa. L'inspiration? «En fait, on tripe tous les deux sur la nourriture», dit simplement le Montréalais à temps partiel, M. Lynn, qui vit l'autre moitié du temps à Toronto. À force d'en discuter ensemble, ils ont voulu changer leur façon de se nourrir en créant leur propre ferme sans pesticides ni OGM. Mais pas question de faire ça en dehors de la ville. «Plus la nourriture s'éloigne d'où elle a été cultivée, plus elle perd sa saveur et sa valeur nutritive. Et plus elle pollue en raison du transport.» Ça, on l'a dit souvent, d'où la tendance au locavorisme, une alimentation qui s'en tient aux produits locaux. Mais les terres cultivables sont rares sur l'île... Les deux gourmets se sont donc tournés vers les toits des immeubles commerciaux pour élever la première serre commerciale sur un toit d'envergure au Québec, présentement en construction dans le quartier Ahuntsic. «On a fait des recherches et on pense être la première au monde, si on exclut les petits jardins sur des toits qui fournissent des herbes ou certains légumes à quelques restaurants aux États-Unis», dit Kurt D. Lynn. Il y a toutefois déjà quelques jardins collectifs sur les toitures et balcons du Québec et le premier toit vert remonterait aux années 1970 à Montréal, selon le Centre d'écologie urbaine. Le iPod de l'agriculture Avec une équipe d'architectes, d'ingénieurs, de scientifiques et d'agents immobiliers, les deux hommes d'affaires ont prévu tous les détails de cette première serre de 31 000 pieds carrés qui offrira ses récoltes, dès le mois de mars, par la vente de paniers. L'équipe a déjà établi que l'eau de la pluie sera recueillie pour arroser les plants, que les coccinelles remplaceront les pesticides et que la distribution, locale, se fera à partir de points de chute pour éviter des trajets en camions. «C'est ça qu'on veut éviter!» dit M. Lynn en pointant un camion qui sort d'un entrepôt, chargé de légumes, qu'un autre camion est venu y déposer... Au total, la serre d'Ahuntsic pourra nourrir 2000 personnes toute l'année. Mohamed Hage, en bon amateur de technologies, compare les Fermes Lufa au iPod. «Apple a été le premier à mettre ensemble autant de fonctions dans un même objet d'une façon efficace.» Idem pour sa ferme de la rue Antonin-Barbeau, qui réunira la serre, le toit vert, le concept de panier santé et une façon écologique de cultiver. «Ce n'est rien de nouveau, c'est juste une nouvelle combinaison», selon Kurt D. Lynn. Et ce n'est qu'un début: d'autres projets, dont un autre cinq fois plus grand à Montréal, sont prévus dans la province et en Ontario. L'invitation est lancée à tous les Home Dépôt et Costco de ce monde qui voudraient louer cet espace perdu. Une bonne façon pour ces monstres de béton de faire leur part pour la communauté, croient les deux hommes. «Les gens les détestent lorsqu'ils sont construits. Mais si au moins leurs toits pouvaient nourrir 12 000 personnes...» dit Mohamed Hage. Ces bâtisses sont idéales parce que leurs toits sont plats et solides. Car si la culture hydroponique, donc sans terre, en fait une ferme assez légère, tous les toits ne sont tout de même pas admissibles au royaume des légumes en altitude. Les immeubles coiffés d'une ferme gagnent en échange une isolation totale du côté du toit, puisque la serre permet d'éviter toute perte de chaleur. 10 % des toits de Montréal? Les deux entrepreneurs de la pousse écolo ont fait appel à une équipe scientifique multidisciplinaire de l'Université McGill pour choisir les produits qui pousseront sur ce toit d'un immeuble sans nom en périphérie du Marché central. Ils recherchent les variétés les plus nutritives et les plus savoureuses. «Ce n'est pas un projet commun: généralement, c'est le fermier qui décide ce que les gens mangent, selon ce qui se conserve le plus longtemps, dit la phytologue Danielle Donnelly, qui étudie en ce moment les concombres et les tomates. Avec ces deux gars, ce sont les nutritionnistes qui décident!» Le fondateur de Green Roofs for Healthy Cities, une association basée à Toronto qui regroupe l'industrie des toits verts de l'Amérique du Nord, estime qu'environ 10 % des toits des villes canadiennes peuvent accueillir un potager. «À Toronto, ça représente 500 millions de pieds carrés, dit Steven Peck. Ça donne une idée des opportunités. Ce sont des idées encore très nouvelles, émergentes, mais une serre comme ça aura beaucoup de bénéfices sociaux et économiques.» Le président du Centre d'écologie urbaine de Montréal, Owen Rose, se réjouit qu'une entreprise s'installe ainsi sur un toit. «Le privé aussi a son rôle à jouer pour l'environnement. Et c'est un bon moyen de valoriser l'agriculture urbaine.» http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/310328/une-ferme-sur-le-toit-sans-pesticides-ni-ogm
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value