53 messages dans ce sujet

Une petite visite guidée d'un des mal aimé du centre-ville (avec raison d'ailleurs). C'est plate qu'il ne soit pas invitant d'y aller parce qu'avec la végétation qui commence à prendre le dessus, ça commence à lui donner un peu de gueule.

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4572&g2_serialNumber=2

 

 

Bloc #1-Ouest:

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4467&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4470&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4473&g2_serialNumber=2

 

La fontaine du bloc #1, hors fonction et l'oeuvre d'art particulièrement "magané".

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4476&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4491&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4482&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4488&g2_serialNumber=2

 

Le bloc #1 est décidément celui qui est le plus "habité", probablement à cause de ses "toits".

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4560&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4566&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4569&g2_serialNumber=2

 

 

Bloc #2 - Centre

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4494&g2_serialNumber=2

 

Ici, il y avit quelques personnes probablement du quartier et moins de sans-abris.

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4497&g2_serialNumber=2

 

La fontaine est assez intéressante ici, mais aussi hors fonction et plutôt en mauvaise état.

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4500&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4503&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4509&g2_serialNumber=2

 

 

Bloc #3 - Est

Aire de jeux.... j'en ai pas vu en tk...

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4530&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4512&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4518&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4521&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4527&g2_serialNumber=2

 

Seule fontaine fonctionnelle dans les trois blocs... elle fait penser à une grande douche commune... je me demande si ce n'est pas à l'intention des sans-abris !

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4533&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4536&g2_serialNumber=2

 

Bref, il ne m'est rien arrivé de facheux dans le Square Viger, il est même plutôt intéressant à explorer, mais je peux comprends qu'il repousse beacoup de gens à cause de sa configuration, des sans-abris, de l'odeur d'urine omniprésente et des rebuts qui y traine, quoique c'était beaucoup moins que ce à quoi je m'attendais. La nuit, c'est surement un peu plus animé. Il y avait un projet de reconversion il y a quelques années, mais je ne sais pas ce qui est arrivé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Une petite visite guidée d'un des mal aimé du centre-ville (avec raison d'ailleurs). C'est plate qu'il ne soit pas invitant d'y aller parce qu'avec la végétation qui commence à prendre le dessus, ça commence à lui donner un peu de gueule.

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4572&g2_serialNumber=2

 

 

Bloc #1-Ouest:

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4467&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4470&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4473&g2_serialNumber=2

 

La fontaine du bloc #1, hors fonction et l'oeuvre d'art particulièrement "magané".

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4476&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4491&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4482&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4488&g2_serialNumber=2

 

Le bloc #1 est décidément celui qui est le plus "habité", probablement à cause de ses "toits".

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4560&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4566&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4569&g2_serialNumber=2

 

 

Bloc #2 - Centre

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4494&g2_serialNumber=2

 

Ici, il y avit quelques personnes probablement du quartier et moins de sans-abris.

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4497&g2_serialNumber=2

 

La fontaine est assez intéressante ici, mais aussi hors fonction et plutôt en mauvaise état.

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4500&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4503&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4509&g2_serialNumber=2

 

 

Bloc #3 - Est

Aire de jeux.... j'en ai pas vu en tk...

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4530&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4512&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4518&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4521&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4527&g2_serialNumber=2

 

Seule fontaine fonctionnelle dans les trois blocs... elle fait penser à une grande douche commune... je me demande si ce n'est pas à l'intention des sans-abris !

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4533&g2_serialNumber=2

 

main.php?g2_view=core.DownloadItem&g2_itemId=4536&g2_serialNumber=2

 

Bref, il ne m'est rien arrivé de facheux dans le Square Viger, il est même plutôt intéressant à explorer, mais je peux comprends qu'il repousse beacoup de gens à cause de sa configuration, des sans-abris, de l'odeur d'urine omniprésente et des rebuts qui y traine, quoique c'était beaucoup moins que ce à quoi je m'attendais. La nuit, c'est surement un peu plus animé. Il y avait un projet de reconversion il y a quelques années, mais je ne sais pas ce qui est arrivé.

 

Il y avait un projet qui accompagnait le projet de condos Viger... c'est un dossier à suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La preuve a été fait qu'une place doit absolument être ouverte sur la trame urbaisne. C'est pour cette raison que la nouvelle Place d'Armes sera au niveau du sol -pas même de trottoir !!

Le Square Viger dans sa forme actuelle ne fonctionnera jamais. Il faut le niveler...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours trouvé ce coins intriguant et tristement laissé à lui-même dans l'est du centre-ville. Pourtant il a un potentiel d'être hot et fréquenté. Le gros problème est le manque de densité à l'entour. C'est trop ouvert et il y'a trop de circulation automobile dans ce coins. Avec le château aussi abandonné c'est difficile à croire que ce coins est si paumé. J'espère vraiment que l'on dessifiera ce coins avec le projet de radio-canada et le quartier de la santé. Ce square pourrait facilement devenir un mini central park entouré de tour résidentiel et même l'agrandir en recouvrant ce qui reste de l'autoroute ville-marie. Ajouté des ponts à piéton entre les blocs et revitaliser ce parc pour en faire un musée d'oeuvres d'art géant (nouvelles structures) à ciel ouvert comme il y a à barcelone, cela attirera des skaters professionel et leur commenditaires à s'arrêter à montréal l'été et skater cet endroit. Ça l'aidera le chiffre d'affaire des petits commerces que l'on pourrait voir s'installer à l'entour (le Empire ayant mainenant déménagé à la gare windsor depuis la démolition pour le CHUM). Les skaters sont de grands touristes, ils voyage beaucoup et à chaque année. La ville de philadelphie a le fameux LOVE park mais les commerces alentours se sont plaint à la ville du fait qu'elle rende le parc complètement in-skateable avec du sable. Les commerces ont perdu gros, ce parc mythique attirait les skaters du monde entier, était dans tout les films de skate visionnés des centaines de fois par des millions de jeunes à travers le monde qui rêvait un jour de venir là skater (belle pub underground). Si tourisme montréal cherche à élargir leur marché celui-ci est facile à combiner à un simple projet de revitalisation et d'urbanisme. En plus l'hopital est proche :silly:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'ils commencent à enlever les murets et toits de bétons, et mettre le gazon au niveau du trotoire et il va se "nettoyer" de lui même.

 

Il y a beaucoup de vagabonds dans ce parcequ'ils sont à l'abris des regards ou sont à l'abris des intempéris...

 

Bref, je ne crois pas que ce soit la circulation automobile et ou la "faible" densité autour qui en font un repère de vagabonds.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:forbidden: Le square Viger a été redessiné durant la construction de l'autoroute Ville-Marie qui a détruit au passage le parc original et ses beaux arbres matures. On en a profité pour repenser les aménagements avec des concepts purement intellectuels et assez déconnectés de la réalité du quartier. Résultat: de belles petites maquettes qui auraient dû demeurer à cette échelle.

 

On a complètement oublié la réalité du secteur et créé une sorte de no-man's land particulièrement pour la partie qui nous intéresse ici. Quelle aberration pour une ville qui pourtant manque d'espaces verts surtout le long de cette autoroute bétonnée, véritable cicatrice séparant la ville de sa partie historique conséquence de l'incurie des décideurs de l'époque.

 

Le quartier a une importante population de désoeuvrés qui se regroupent selon leur appartenance et occupent presqu'en exclusivité ces espaces faisant fuir les gens ordinaires (payeurs de taxes). C'est surtout à la faveur de ces espaces coupés de la rue qui servent tout autant de dortoir, salle de jeux ou carrément de latrines que ces gens sont attirés en squattant des lieux pourtant bien publics.

 

Il est donc impératif de réaménager ces parcs, j'inclus au passage le parc Emilie-Gamelin au square Berri, afin qu'ils reprennent leur fonction première, c'est-à-dire lieu de détente et d'animation urbaine.

 

En plus de relier ces espaces ouvertement sur la rue, il faut les végétaliser davantage, ajouter du mobilier qui empêche de s'y allonger et assurer une présence permanente du genre café, fleuriste, mini-marché ou service public quelconque (touristique ou autre).

 

Cette présence pourrait occuper un espace vitré du genre de ceux que l'on installe actuellement sur la Place du quartier des spectacles avec un impact visuel limité et n'occupant qu'une petite surface tout en étant stratégiquement bien situé.

 

Seule l'animation naturelle peut permettre une meilleure cohabitation de tous les résidents et touristes de passage en décourageant les attroupements et le commerce de drogues notamment. Restera aux autorités de superviser ces parcs en appliquant la réglementation municipale avec tolérance zéro.

 

Je suis par nature un démocrate, il ne s'agit donc pas de priver les gens de leur liberté ou leur droit mais de seulement s'assurer que la liberté des uns ne limite pas celle des autres. C'est ça la qualité de vie en collectivité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fin du camping au Carré Viger !

Qualité de vie

 

ÉCRIT PAR CHRISTINE CARON

31 AOÛT 2011

 

Depuis le 15 août dernier, le SPVM est intervenu à plusieurs reprises pour faire évacuer le Carré Viger en application notamment du règlement municipal interdisant la présence dans les parcs après 23:00.

Il est notoire qu'une tolérance existait quant à l'utilisation du Carré Viger qui était devenu un "refuge saisonnier" de prédilection, en particulier pour des jeunes marginaux, en plus d’abriter à l’année des personnes en situation d’itinérance.

 

La venue du CHUM laissait présager la fin de ce « no man’s land ». Le SPVM indique plusieurs raisons justifiant les récentes interventions: le nombre croissant des plaintes tant des employés du CHUM que des résidants ainsi que des cas d’overdose. Le facteur déterminant serait cependant la présence d’une organisation criminelle tentant de s’implanter dans le Carré.

 

En intervenant on aura donc voulu « éviter les débordements » bien au-delà des compétences et des ressources des groupes communautaires intervenant par ailleurs dans le Carré. Le SPVM entend effectuer une surveillance serrée du lieu pour assurer le respect de la réglementation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça va prendre du temps avant de régler le problème du parc Viger. Car ça va coûter cher de démolir les structures en béton. La job de réaménagement qui a commencé vers 2005 je crois côté est du parc, le long de Saint-André, n'est pas vraiment mieux car le parc n'est pas au niveau de la rue.

 

Maintenant que la police a fait le "ménage", où ils vont les sans-abris?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant que la police a fait le "ménage", où ils vont les sans-abris?

 

le station de metro...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Malek
      Jean-Christophe Laurence
      La Presse
       
      Dans quelques semaines, on connaîtra le nom des architectes qui réaliseront le nouveau Planétarium, dont l'ouverture est prévue pour mars 2012. Le moment semble bien choisi pour s'interroger sur le sort qu'on réservera à l'ancien Planétarium, qui s'élève depuis 1966 au 1000, rue Saint-Jacques.
       
      Si tout se passe comme prévu, le bâtiment devrait poursuivre ses activités jusqu'en septembre 2011. Après? On n'en sait trop rien. Et c'est justement ce qui inquiète Dinu Bumbaru, de l'organisme Héritage Montréal, qui considère le bâtiment comme un emblème patrimonial montréalais en raison de sa forme peu banale et de sa résonance historique. «Le maire a déjà laissé entendre que ce serait un bel endroit pour un projet immobilier, lance M. Bumbaru. Alors oui, c'est une question qui nous préoccupe.»
       
       
       
      Démolira? Démolira pas? À la Ville, on affirme que la réflexion est entamée, mais pas encore terminée. «Dire qu'on veut le détruire voudrait dire qu'on a déjà fait un choix, souligne Bernard Larin, attaché de presse au comité exécutif de la Ville. Pour l'instant, toutes les possibilités sont sur la table et on est en train d'étudier ça.»
       
      Que faire avec le Planétarium Dow, comme il s'appelait à l'époque? Comment recycler cet étrange objet architectural, moitié iglou, moitié spoutnik? Du plus farfelu au plus sérieux, architectes, designers, journalistes, urbanistes et spécialistes du patrimoine lancent quelques idées...
       
      Dinu Bumbaru
       
      Directeur des politiques, Héritage Montréal
       
      «Il faut faire preuve d'imagination. Personnellement, je le confierais à la Société des arts technologiques (SAT). Qu'on en fasse un salon de l'image. Un lieu consacré aux étoiles montantes des arts visuels, de l'art électronique - musique, infographie, création numérique. C'est un espace tellement exceptionnel qu'il ne faudrait absolument pas le banaliser. Les gens ne réalisent pas à quel point des endroits comme ça sont rares. Et celui-ci a son caractère propre. Il a été construit à l'époque d'Expo 67 et du métro. Pour nous, c'est un témoin de la volonté montréalaise de se situer dans la modernité.»
       
      Luc Noppen
       
      Historien d'architecture, professeur au département d'études urbaines et touristiques de l'UQAM
       
      «Spontanément, j'en ferais volontiers un grand amphithéâtre pour l'École de technologie supérieure (ETS), qui est juste à côté. L'autre option serait de démolir. Il y a de la construction immobilière qui va continuer à se faire dans le secteur. Mais ce serait dommage. C'est un édifice public avec une forme particulière. Si on a des quartiers qui ne sont faits que de parallélépipèdes destinés à abriter des appartements, ça devient un peu monotone.»
       
      Frédéric Metz
       
      Professeur de design, UQAM
       
      «Le bâtiment a une forme saugrenue, mais en même temps discrète. Il témoigne d'une époque où on faisait des choses un peu différentes. En ce sens, je trouve important de le sauvegarder. Maintenant, qu'en faire? J'ai trois options. Je mettrais l'institut Braille, vu qu'il fait tout noir. Ou alors un musée de la bière, parce qu'il avait été financé par la brasserie Dow. Sinon, je dirais un cirque de puces. Ou de chiens. Ou de nains. Ou de poneys. Un petit cirque pour être à l'opposé du Cirque du Soleil. Vous me trouvez farfelu? Le principe, c'est qu'il manque de fantaisie à Montréal...»
       
      Richard Lafontaine
       
      Architecte et membre de DOCOMOMO-Québec (Documentation and Conversation of Modern Movement)
       
      «Si on pense développement durable, il serait absurde de le démolir pour entasser encore plus de déchets de construction pour rien, alors qu'on pourrait se forcer pour lui trouver un autre usage. Il faut de l'imagination, mais je crois que le bâtiment est capable d'en prendre en matière de transformation. C'est la qualité des édifices modernes. Alors moi je dis qu'on conserve le bâtiment et son système de projection. Pour qui fait de la projection expérimentale, c'est une salle idéale.»
       
      Yves Beauchamp
       
      Directeur de l'École de technologie supérieure
       
      «L'option de récupérer le Planétarium, on la considère depuis longtemps. Tout le monde le sait. La seule chose, c'est qu'on ne paiera pas pour ça. Par contre, si on voulait bien nous le donner, on s'en occuperait. Ce serait un espace vert très intéressant pour notre communauté. Le bâtiment comme tel pourrait être utilisé comme incubateur pour les entreprises issues du travail de nos étudiants, de nos chercheurs. Ce serait une très belle vitrine pour l'école. Le grand avantage, si la Ville nous le donnait, c'est que, en notre qualité d'institution universitaire, nos en-lieux de taxes seraient payés par le provincial.»
       
      Philippe Lamarre
       
      Coéditeur du magazine Urbania
       
      «Aller au Planétarium, c'est comme être dans le coco de Jean Drapeau. Alors moi, j'en ferais un musée de tous les grands projets avortés de Montréal. On verrait le téléphérique reliant le mont Royal à l'île Sainte-Hélène, le restaurant sur le sommet de la croix du mont Royal, le métro jusqu'à Dorval, toutes ces choses-là... Imaginez un genre de Cyclorama, comme à Sainte-Anne-de-Beaupré. Sauf qu'au lieu de voir Jérusalem, ce serait les visions du maire Drapeau!»
       
      Daniel Gill
       
      Professeur, Institut d'urbanisme de l'Université de Montréal
       
      «Le Planétarium est situé dans une espèce de no man's land. Ça rend difficile d'y faire une activité qui pourrait être rentable. S'il était au centre-ville, on pourrait dire qu'il y a un potentiel, parce qu'il y aurait un achalandage.
       
      «On pourrait investir dans un équipement culturel qui changerait tout le quartier et qui entraînerait du développement. Mais il faudrait mettre des gros sous. Il faut penser les investissements publics en fonction de la mondialisation. Voir comment ils peuvent devenir attractifs pour les nomades de la planète. En investissant 200 ou 250 millions, on pourrait générer quelque chose.»
       
      * * *
       
       
       
      De la bière aux étoiles
       
      La petite histoire du Planétarium «dow»
       
      Construit en 1966, le Planétarium «Dow» a été entièrement financé par la brasserie Dow (d'où son nom) avant d'être offert à la Ville de Montréal. Il a été conçu par la firme d'architectes David, Barott&Boulva, qui a également collaboré au projet d'Habitat 67. Outre son design moderne et assez unique, l'endroit s'est longtemps distingué par son système de projection dernier cri, le «planétaire», de fabrication allemande, une «bibitte» à 2 têtes, 7 moteurs et 150 projecteurs qui aurait coûté un demi-million de dollars en 1965. Au moment de sa construction, il n'existait pas plus de 30 planétariums dans le monde. Une douzaine ont été construits depuis au Canada. Fait à noter: trois autres projets de planétariums avaient précédé celui de la brasserie Dow. Dès 1939, le directeur de l'Université McGill avait proposé la construction d'un planétarium dans le parc Maisonneuve... à quelques mètres de celui qui doit être construit en 2012.
       
      > Source: Conseil du patrimoine de Montréal
    • Par WestAust
      Nom: 30 St-Jacques
      Hauteur (étages): 11 étages
      Hauteur (mètres): TBD
      Coût du projet: TBD
       
      Promoteur:
      Dev McGill
       
      Emplacement

       
      Début de construction: TBD
       
       
      Site internet: http://www.devmcgill.com/fr/30-st-jacques-place-d-armes
       
      Infos:Cette magnifique image panoramique de la Place d’Armes n’est pas un montage, c’est la réalité et vous pourriez un jour habiter tout juste à côté…
       
      Nous sommes fiers de vous annoncer que le promoteur DevMcGill et ses partenaires ont remporté un concours public de la Ville de Montréal leur permettant de donner vie à un nouveau projet de condominiums très attendu, le 30 St-Jacques. Situé sur l’un des très rares terrains vacants et développables du Vieux-Montréal, le 30 St-Jacques est voisin de la Place d’Armes, un secteur qui figure parmi les plus remarquables en Amérique du Nord grâce à son architecture. Environ 150 nouvelles résidences, dotées de commodités enviables, sont prévues sur ce site convoité depuis des années par de nombreux promoteurs. À un coin de rue de la station de Métro Place d’Armes et d’un accès à la ville souterraine de Montréal (RÉSO), les futurs résidents de cette copropriété pourront se rendre sans voiture et à l’abri des intempéries, à des milliers de commerces, services et entreprises. Il s’agit là d’un des rares développements de condominiums de Montréal à s’être vu accorder une note parfaite, soit de 100 %, sur le site Web indépendant « WalkScore.com ». Ce dernier compare l’arrondissement à un réel paradis pour le piéton.
       








    • Par Babbaluci
      Salut,
       
      Est-ce que quelqu'un sait à qui appartient le terrain au sud de René-Lévesques au coin de Bleury? Il me semble qu'il s'agit d'une localisation de choix... Y-a-t-il des projets en vu (genre une expansion de SNC-Lavalin qui est en diagonale)?
       
      Juste par curiosité. Je passe régulièrement à côté.
       
       
      [MAPS]http://maps.google.ca/maps?f=q&hl=fr&geocode=&q=&ie=UTF8&ll=45.50564,-73.56367&spn=0.00373,0.007231&z=17[/MAPS]