Recommended Posts

Pinned posts

Raser pour mieux reconstruire

 

Le gouvernement du Québec a décidé de raser l'échangeur Turcot à Montréal pour le reconstruire au sol, selon le Journal de Montréal. La ministre des Transports Julie Boulet ferait l'annonce officielle de ce mégaprojet d'un milliard de dollars vendredi.

 

Les travaux s'échelonneraient sur 10 ans.

 

Construit aux coûts de 24 millions de dollars il y a 40 ans, l'échangeur Turcot est constitué d'un enchevêtrement de 7,7 kilomètres de bretelles autoroutières suspendues entre ciel et terre par des colonnes de béton. L'oeuvre, construite dans les années 1960, a atteint la fin de sa vie utile.

 

Un appel d'offres sera lancé pour déterminer la firme d'ingénieurs-conseils qui supervisera les travaux. L'un des principaux défis auquel ils devront faire face sera de maintenir la circulation tout en effectuant les travaux.

 

Perçu comme un chef-d'oeuvre d'ingénierie au moment de sa construction, l'échangeur Turcot était vu comme un aperçu des villes du futur.

 

Situé dans le sud-ouest de Montréal, la structure relie les autoroutes 20, 15 et 720.

 

qHYu5U1.jpg

 

 

Plan détaillé

Modifié par admin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Échangeur Turcot

Condamné à disparaître

André Beauvais

Le Journal de Montréal

 

Québec a décidé de démolir l'échangeur Turcot et de le reconstruire au sol au coût d'environ 1 milliard $ sur une période de 10 ans. Ces travaux titanesques risquent de créer un cauchemar pour les automobilistes, même si la circulation sera maintenue.

 

La ministre des Transports, Julie Boulet, confirmera le concept retenu pour ce mégaprojet, demain, alors qu'elle sera de passage à Montréal, selon plusieurs sources politiques consultées par Le Journal de Montréal.

 

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a obtenu le feu vert dans ce dossier à la suite d'une réflexion de plusieurs mois avec ses partenaires de Montréal et de l'arrondissement du Sud-Ouest.

 

Les habitués de l'échangeur Turcot doivent s'attendre à vivre un véritable capharnaüm puisque les travaux devraient s'échelonner jusqu'en 2017.

 

L'échangeur vieux d'une quarantaine d'années a atteint la fin de sa vie utile et Québec devait décider de le réparer à neuf en hauteur ou de le refaire au sol.

 

Démolition et circulation

 

Le défiincroyable des ingénieurs sera de trouver les solutions au maintien de la circulation pendant la démolition grâce à une importante grille de voies temporaires qui permettra de contourner les chantiers qui seront très nombreux.

 

La ministre annoncera que l'option retenue élimine à tout jamais les grandes colonnes de béton dans la cour Turcot.

 

L'attaché de presse de la ministre, Daniel Desharnais, a pour sa part confirmé que le MTQ lancera prochainement un appel d'offres pour l'embauche d'une firme d'ingénieurs- conseils qui accompagnera le ministère dans cette démarche historique. Les automobilistes ne sont pas en danger sur l'échangeur, même si le béton s'effrite et que les armatures d'acier rouillées apparaissent

 

au grand jour puisque le ministère assure des entretiens de plus en plus fréquents sur l'échangeur qui fait aussi l'objet d'une surveillance constante par les ingénieurs du MTQ.

 

Structure malade

 

Mais la vue de cette structure aérienne malade fait de plus en plus peur alors que la tragédie du viaduc de la Concorde, à Laval, est encore très présente dans tous les esprits.

 

La fermeture récente et quasi permanente de deux des quatre voies de l'autoroute Ville-Marie, à l'approche de l'échangeur Turcot, démontre bien que le MTQ doit passer à l'action.

 

Une fissure importante dans un pilier de soutènement de cette voie surélevée a fait craindre le pire.

 

L'autre raison majeure qui force le gouver nement à donner le feu vert au projet est la construction prochaine du Centre universitaire de santé McGill (CUSM-le CHUM anglophone) qui sera situé dans la cour Glen, soit dans le rayon de restauration de l'échangeur Turcot.

 

Québec se doit d'inclure dans le projet Turcot une nouvelle grille de voies d'accès au centre hospitalier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mairesse Montpetit déborde d'enthousiasme

 

La reconstruction de l'échangeur Turcot aura un impact majeur sur le développement de plusieurs quartiers de l'arrondissement Sud-Ouest.

 

D'autant que le ministère des Transports prévoit démolir la route 15 entre l'échangeur Turcot et le pont Champlain pour la refaire sur remblais selon un nouveau tracé qui corrigera des courbes dangereuses.

 

Cette portion d'autoroute traverse plusieurs quartiers anciens du Sud-Ouest.

 

La mairesse Jacqueline Montpetit débordait d'enthousiasme, hier, lorsque le Journal lui a demandé de commenter cette nouvelle.

 

Premier commentaire: «Je souhaite que vous dites vrai car il est grandement temps de rénover cet échangeur.

 

«Mais je sais qu'il y a eu beaucoup d'études relativement à un concept nouveau pour l'échangeur. J'espère aussi qu'on tiendra compte du bruit de la circulation et de la qualité de l'air que dégagera le concept de l'échangeur au sol.» Mme Montpetit voit plein «de promesses» de développement et de rénovation qu'entraînera le projet.

 

Elle s'inquiète toutefois pour le Centre Gadbois, deuxième centre sportif en importance à Montréal après Claude-Robillard, qui est situé sous cet échangeur. «Il faudra trouver les solutions pour le garder ouvert durant et après les travaux.»

 

Elle est assurée cependant que le petit parc industriel Prémont aura un accès direct au nouveau tronçon de la 15 entre Turcot et Champlain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de voir ça aux nouvelles et je me garochais sur le forum pour écrire là dessus!!! Je vois que je suis en retard!!

 

hahahah YES YES !!! Finalement on va se débarasser de cette structure quand même impressionnante.

 

J'espère qu'avec la nouvelle configuration on va mieux pouvoir utiliser les yards turcot!!! YES YES

 

Très content :):):):)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme que je disais sur SSP, c'est une très bonne nouvelle. Mais comment vont il faire pour connecter cet échangeur(qui sera au niveau du sol) avec l'autoroute décarie(qui est en haut de la falaise)??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est sur qu'il va y avoir des bretelles pareilles... a moins qu'ils remblaient tout le trou turcot...

 

Parceque la 720 est élevée aussi...

 

Ça va être un méchant casse-tête!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je crois que c'est sur qu'il va y avoir des bretelles pareilles... a moins qu'ils remblaient tout le trou turcot...

 

Parceque la 720 est élevée aussi...

 

Ça va être un méchant casse-tête!

 

Si ils ont été capables de le faire dans les années 60, je crois que nous avons la technologies pour faire quelque chose de bien mieux aujourd'hui.

 

Les bretelles sont correcte, saud qu'au lieu qu'elles aient une voie, elles devraient en avoir 2. Comme je disais plus tôt, c'est le plus important échangeur en ville, il mérite de pouvoir accomoder beaucoup de circulation. C'est pas comme si on rajoutes des voies(sur l'échangeur) qu'il va y avoir plus de monde, cet échangeur ne relie pas Montréal à sa banlieu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un des 2 axes principaux est-ouest de la metropole, puisqu'entre la 20 et la 40 ca ne debouche pas a cause de la gare de triage, et tant au nord et au sud de ses 2 autoroutes, il s'agit surtout de voies plus locales. Il est donc impératif d'amérliorer la fluidité de cet échangeur, qui non seulement comme je le mentionnait relie l'est et l'ouest mais egalement le nord et le sud autre que de passer par les quartiers plus residentiels du centre ville, westmount et ndg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Regardez RDI en direct, presentation du projet!

 

Très intéressant!

 

1.2 a 1.5 milliards , 7 ans!

 

il désenclavent les terrains turcot!

 

1 million de metre cubes pour remplir la zone de l'échangeur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par greenlobster
      2019 reserve une autre surprise pour nous , une annonce de nouveau bureau Québec est du Canada pour un des Big 5 banques canadien.
      Oui Montréal monte la côte .
    • Par IluvMTL
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1136958/parc-automobile-agglomeration-voitures-vehicules?fbclid=IwAR1o1mYJdYbsfGoomVM14xorfEMiTzviEr1O11iNk3Oa5hTX4A43c05_w98
      En route vers le million de véhicules immatriculés sur l'île de Montréal
      Publié aujourd'hui à 11 h 53Mis à jour à 12 h 24 Congestion routière sur le pont Jacques-Cartier, à l'heure de pointe matinale à Montréal. Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron
        L'île de Montréal comptera bientôt plus d'un million de voitures, à en croire les plus récentes statistiques de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).
      Un texte de Jérôme Labbé
      Les chiffres relayés lundi par le bulletin Montréal en statistiques indiquent que le parc automobile de la métropole continue de croître, et non l'inverse.
      Ainsi, l'île de Montréal comptait 968 466 véhicules immatriculés en 2017, en hausse de 1,64 % par rapport à 2016. C'est la plus forte augmentation enregistrée depuis 2004, alors que le même territoire comptait 115 000 véhicules en moins.
      Depuis 13 ans, près de 9000 véhicules s'ajoutent au parc automobile montréalais chaque année, calcule la SAAQ.
      Cette hausse provient surtout des véhicules de promenade. Car si le nombre d'automobiles décroît un peu chaque année depuis le début des années 2010, celui des camions légers – une catégorie qui englobe notamment les véhicules utilitaires sport (VUS) – a plus que doublé depuis 2004.
      En fait, il y a maintenant un camion léger pour deux automobiles à Montréal.
      Quant aux véhicules institutionnels, professionnels ou commerciaux, ils connaissent sensiblement le même phénomène – réduction des automobiles et augmentation des camions légers – avec comme résultat un nombre total relativement stable, autour de 150 000.
      À noter que le nombre de taxis, lui, a légèrement diminué au fil des ans, passant de 3489 en 2004 à 3190 l'an dernier.
      La faute à la croissance
      La SAAQ remarque que la fluctuation du prix de l'essence influence généralement le nombre de véhicules immatriculés à Montréal : plus les prix à la pompe augmentent, plus la croissance du parc automobile ralentit.
      « Par contre, après 2016, la conjoncture économique favorable à Montréal fait en sorte que même avec une hausse des prix de l'essence, peu d'impacts sont ressentis sur l'achat de véhicules », observe-t-elle.
      Et la croissance démographique n'explique pas à elle seule la croissance du parc automobile, puisque le nombre de véhicules de promenade par habitant a augmenté, passant de 0,365 à 0,392 entre 2004 et 2017.
      Enfin, la Société affirme que 5323 véhicules électriques étaient enregistrés sur l'île de Montréal en septembre dernier, alors qu'elle n'en comptait que 652 en août 2004.
      Ces nouvelles données sont publiées alors que le conseil municipal de Montréal, à l'instar de la Communauté métropolitaine, a adopté lundi une « déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique » sur la nécessité de réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre.
      Avec la collaboration de Benoît Chapdelaine
    • Par mk.ndrsn
      Tram de l'Est

      COURTOISIE - COALITION AVENIR QUÉBEC - QuartierHochelaga.com 
      La CAQ propose un tramway pour l’Est de l’île de Montréal
      Le 7 septembre dernier, la Coalition avenir Québec (CAQ) annonçait un investissement de 2,6 milliards de dollars d’ici 2030 pour l’est de Montréal qui servirait notamment à la mise en place d’un tramway qui traverserait Hochelaga-Maisonneuve.
      Le tramway promis par la CAQ partirait du centre-ville de Montréal et passerait au sud de la ligne verte, pour se rendre au métro Radisson. Il se diviserait ensuite en deux : une partie continuerait dans l’est et l’autre irait vers le nord jusqu’au Cégep Marie-Victorin. Le tramway croisera le prolongement de la ligne bleue, que la CAQ s’engage à mettre en place pour 2026.
      [...]
      Les coûts du projet sont estimés à 1,8 milliard de dollars.
      Une enveloppe budgétaire de 625 millions $ serait également prévu pour transformer la rue Notre-Dame Est en boulevard urbain, un projet qui est annoncé et annoncé de nouveau depuis 1992.
    • Par Miska
      LONGUEUIL, QC, le 7 août 2018 /CNW Telbec/ - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports informe les usagers de la route que les travaux pour la construction du pont d'étagement dans l'axe du boulevard du Quartier, au-dessus de l'autoroute 10, à Brossard, débuteront le 13 août et doivent se poursuivre jusqu'en 2019.
      Ces travaux entraîneront des entraves essentiellement sur l'autoroute 10 ainsi que dans l'échangeur des autoroutes 10 et 30.
      Durant certaines phases de travaux, la limite de vitesse sur l'autoroute 10 sera réduite à 70 km/h aux abords du chantier et la largeur des voies de l'autoroute 10 sera réduite à 3,3 m.
      Lors des fermetures complètes de l'autoroute 10, les chemins de détour seront balisés à l'aide de panneaux de signalisation.
      D'autres communiqués seront émis en temps opportun pour préciser les fermetures complètes.
      À noter que la construction du pont d'étagement est financée par la Ville de Brossard. Toutefois, le Ministère assure la surveillance des travaux puisque le pont d'étagement est situé au-dessus de l'autoroute.
      En cas de contraintes opérationnelles ou de conditions météorologiques défavorables, le début du chantier pourrait être reporté. Pour tous les détails et les mises à jour, nous vous invitons à consulter le Québec 511.
      Le Ministère remercie les usagers de la route pour leur collaboration. De 2018 à 2020, plus de 4,8 milliards de dollars seront investis sur le réseau routier québécois, où plus de 2 000 chantiers seront en activité, créant plus de 31 000 emplois. Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511. Pour la sécurité des usagers de la route et celle des travailleurs, le respect de la signalisation en place est essentiel.
      Portail Québec
    • Par Gilbert
      Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle section du forum!
       
      Une section qui vous est entièrement destiné. En effet, vous pouvez nous montrer ici VOS propres projets pour la grande ville de Montréal.
      Comment voyez-vous le Montréal du futur? Quels projets voudriez-vous qu’il y ait?
      Simplement quelques petites restrictions (plus «recommandations» que «restrictions», pour que la section soit tout simplement plus amusante à regarder;) ) :
       
      1- Les projets devront être accompagné d'un appui visuelle
       
      Tout simplement que ce soit plus agréable. Un projet avec un rendu est toujours plus attirant à la critique.
      Exemple: Prenez comme exemple une des propositions de tour pour le Silo no5, même si elle aurait 50 étages, personnes n'en parle vraiment, parce que nous ne savons pas de quoi elle aurait l'air.
      Autre exemple : La tour d'Aluminium, dont tout le monde connaissait comme n'étant qu'une vision, mais qui a tout de même réussi à remplir 4 pages de son fil en deux jours! Si j'avais seulement parlé d'une vision de tour de 240 mètres sans rendus, personnes n'aurait répondu à mon fil!
       
       
      2- Les projets doivent venir de vous
       
      Simplement pour ne pas se retrouver avec des projets annulés. Ce fil n’est pas un fil nostalgique de projet abandonné.
      Aussi, simplement pas prendre de projets existant ailleurs et simplement le mettre, juste pour que Montréal reste la ville unique qu’elle est.
       
       
      Instrument conseillé pour l’appui visuel :
       
      Google sketchup
      Le logiciel est juste…INCROYABLE!
      Il est gratuit, complet (pour les débutant) et surtout…facile à utilisé.
      Je l’ai téléchargé pendant le temps des fêtes et j’ai déjà créé quelques petites choses pour ce fil!
      Vous pouvez le télécharger ici : https://www.sketchup.com/fr
       
       
      Logiciels Adobe
      (Photoshop, illustrator, etc.)
      Quand on les connaît bien, c’est quand même assez facile de travailler avec eux.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Maintenant, à vous de créer vos propres projets! Comment voulez vous que Montréal ressemble?
      P.S. Ce fil est pour les commentaires, les annonces, etc.