Recommended Posts

Pinned posts

Raser pour mieux reconstruire

 

Le gouvernement du Québec a décidé de raser l'échangeur Turcot à Montréal pour le reconstruire au sol, selon le Journal de Montréal. La ministre des Transports Julie Boulet ferait l'annonce officielle de ce mégaprojet d'un milliard de dollars vendredi.

 

Les travaux s'échelonneraient sur 10 ans.

 

Construit aux coûts de 24 millions de dollars il y a 40 ans, l'échangeur Turcot est constitué d'un enchevêtrement de 7,7 kilomètres de bretelles autoroutières suspendues entre ciel et terre par des colonnes de béton. L'oeuvre, construite dans les années 1960, a atteint la fin de sa vie utile.

 

Un appel d'offres sera lancé pour déterminer la firme d'ingénieurs-conseils qui supervisera les travaux. L'un des principaux défis auquel ils devront faire face sera de maintenir la circulation tout en effectuant les travaux.

 

Perçu comme un chef-d'oeuvre d'ingénierie au moment de sa construction, l'échangeur Turcot était vu comme un aperçu des villes du futur.

 

Situé dans le sud-ouest de Montréal, la structure relie les autoroutes 20, 15 et 720.

 

qHYu5U1.jpg

 

 

Plan détaillé

Modifié par admin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Échangeur Turcot

Condamné à disparaître

André Beauvais

Le Journal de Montréal

 

Québec a décidé de démolir l'échangeur Turcot et de le reconstruire au sol au coût d'environ 1 milliard $ sur une période de 10 ans. Ces travaux titanesques risquent de créer un cauchemar pour les automobilistes, même si la circulation sera maintenue.

 

La ministre des Transports, Julie Boulet, confirmera le concept retenu pour ce mégaprojet, demain, alors qu'elle sera de passage à Montréal, selon plusieurs sources politiques consultées par Le Journal de Montréal.

 

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a obtenu le feu vert dans ce dossier à la suite d'une réflexion de plusieurs mois avec ses partenaires de Montréal et de l'arrondissement du Sud-Ouest.

 

Les habitués de l'échangeur Turcot doivent s'attendre à vivre un véritable capharnaüm puisque les travaux devraient s'échelonner jusqu'en 2017.

 

L'échangeur vieux d'une quarantaine d'années a atteint la fin de sa vie utile et Québec devait décider de le réparer à neuf en hauteur ou de le refaire au sol.

 

Démolition et circulation

 

Le défiincroyable des ingénieurs sera de trouver les solutions au maintien de la circulation pendant la démolition grâce à une importante grille de voies temporaires qui permettra de contourner les chantiers qui seront très nombreux.

 

La ministre annoncera que l'option retenue élimine à tout jamais les grandes colonnes de béton dans la cour Turcot.

 

L'attaché de presse de la ministre, Daniel Desharnais, a pour sa part confirmé que le MTQ lancera prochainement un appel d'offres pour l'embauche d'une firme d'ingénieurs- conseils qui accompagnera le ministère dans cette démarche historique. Les automobilistes ne sont pas en danger sur l'échangeur, même si le béton s'effrite et que les armatures d'acier rouillées apparaissent

 

au grand jour puisque le ministère assure des entretiens de plus en plus fréquents sur l'échangeur qui fait aussi l'objet d'une surveillance constante par les ingénieurs du MTQ.

 

Structure malade

 

Mais la vue de cette structure aérienne malade fait de plus en plus peur alors que la tragédie du viaduc de la Concorde, à Laval, est encore très présente dans tous les esprits.

 

La fermeture récente et quasi permanente de deux des quatre voies de l'autoroute Ville-Marie, à l'approche de l'échangeur Turcot, démontre bien que le MTQ doit passer à l'action.

 

Une fissure importante dans un pilier de soutènement de cette voie surélevée a fait craindre le pire.

 

L'autre raison majeure qui force le gouver nement à donner le feu vert au projet est la construction prochaine du Centre universitaire de santé McGill (CUSM-le CHUM anglophone) qui sera situé dans la cour Glen, soit dans le rayon de restauration de l'échangeur Turcot.

 

Québec se doit d'inclure dans le projet Turcot une nouvelle grille de voies d'accès au centre hospitalier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La mairesse Montpetit déborde d'enthousiasme

 

La reconstruction de l'échangeur Turcot aura un impact majeur sur le développement de plusieurs quartiers de l'arrondissement Sud-Ouest.

 

D'autant que le ministère des Transports prévoit démolir la route 15 entre l'échangeur Turcot et le pont Champlain pour la refaire sur remblais selon un nouveau tracé qui corrigera des courbes dangereuses.

 

Cette portion d'autoroute traverse plusieurs quartiers anciens du Sud-Ouest.

 

La mairesse Jacqueline Montpetit débordait d'enthousiasme, hier, lorsque le Journal lui a demandé de commenter cette nouvelle.

 

Premier commentaire: «Je souhaite que vous dites vrai car il est grandement temps de rénover cet échangeur.

 

«Mais je sais qu'il y a eu beaucoup d'études relativement à un concept nouveau pour l'échangeur. J'espère aussi qu'on tiendra compte du bruit de la circulation et de la qualité de l'air que dégagera le concept de l'échangeur au sol.» Mme Montpetit voit plein «de promesses» de développement et de rénovation qu'entraînera le projet.

 

Elle s'inquiète toutefois pour le Centre Gadbois, deuxième centre sportif en importance à Montréal après Claude-Robillard, qui est situé sous cet échangeur. «Il faudra trouver les solutions pour le garder ouvert durant et après les travaux.»

 

Elle est assurée cependant que le petit parc industriel Prémont aura un accès direct au nouveau tronçon de la 15 entre Turcot et Champlain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je viens de voir ça aux nouvelles et je me garochais sur le forum pour écrire là dessus!!! Je vois que je suis en retard!!

 

hahahah YES YES !!! Finalement on va se débarasser de cette structure quand même impressionnante.

 

J'espère qu'avec la nouvelle configuration on va mieux pouvoir utiliser les yards turcot!!! YES YES

 

Très content :):):):)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme que je disais sur SSP, c'est une très bonne nouvelle. Mais comment vont il faire pour connecter cet échangeur(qui sera au niveau du sol) avec l'autoroute décarie(qui est en haut de la falaise)??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je crois que c'est sur qu'il va y avoir des bretelles pareilles... a moins qu'ils remblaient tout le trou turcot...

 

Parceque la 720 est élevée aussi...

 

Ça va être un méchant casse-tête!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je crois que c'est sur qu'il va y avoir des bretelles pareilles... a moins qu'ils remblaient tout le trou turcot...

 

Parceque la 720 est élevée aussi...

 

Ça va être un méchant casse-tête!

 

Si ils ont été capables de le faire dans les années 60, je crois que nous avons la technologies pour faire quelque chose de bien mieux aujourd'hui.

 

Les bretelles sont correcte, saud qu'au lieu qu'elles aient une voie, elles devraient en avoir 2. Comme je disais plus tôt, c'est le plus important échangeur en ville, il mérite de pouvoir accomoder beaucoup de circulation. C'est pas comme si on rajoutes des voies(sur l'échangeur) qu'il va y avoir plus de monde, cet échangeur ne relie pas Montréal à sa banlieu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Surtout il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un des 2 axes principaux est-ouest de la metropole, puisqu'entre la 20 et la 40 ca ne debouche pas a cause de la gare de triage, et tant au nord et au sud de ses 2 autoroutes, il s'agit surtout de voies plus locales. Il est donc impératif d'amérliorer la fluidité de cet échangeur, qui non seulement comme je le mentionnait relie l'est et l'ouest mais egalement le nord et le sud autre que de passer par les quartiers plus residentiels du centre ville, westmount et ndg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Regardez RDI en direct, presentation du projet!

 

Très intéressant!

 

1.2 a 1.5 milliards , 7 ans!

 

il désenclavent les terrains turcot!

 

1 million de metre cubes pour remplir la zone de l'échangeur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Gilbert
      Bonjour à tous et bienvenue dans cette nouvelle section du forum!
       
      Une section qui vous est entièrement destiné. En effet, vous pouvez nous montrer ici VOS propres projets pour la grande ville de Montréal.
      Comment voyez-vous le Montréal du futur? Quels projets voudriez-vous qu’il y ait?
      Simplement quelques petites restrictions (plus «recommandations» que «restrictions», pour que la section soit tout simplement plus amusante à regarder;) ) :
       
      1- Les projets devront être accompagné d'un appui visuelle
       
      Tout simplement que ce soit plus agréable. Un projet avec un rendu est toujours plus attirant à la critique.
      Exemple: Prenez comme exemple une des propositions de tour pour le Silo no5, même si elle aurait 50 étages, personnes n'en parle vraiment, parce que nous ne savons pas de quoi elle aurait l'air.
      Autre exemple : La tour d'Aluminium, dont tout le monde connaissait comme n'étant qu'une vision, mais qui a tout de même réussi à remplir 4 pages de son fil en deux jours! Si j'avais seulement parlé d'une vision de tour de 240 mètres sans rendus, personnes n'aurait répondu à mon fil!
       
       
      2- Les projets doivent venir de vous
       
      Simplement pour ne pas se retrouver avec des projets annulés. Ce fil n’est pas un fil nostalgique de projet abandonné.
      Aussi, simplement pas prendre de projets existant ailleurs et simplement le mettre, juste pour que Montréal reste la ville unique qu’elle est.
       
       
      Instrument conseillé pour l’appui visuel :
       
      Google sketchup
      Le logiciel est juste…INCROYABLE!
      Il est gratuit, complet (pour les débutant) et surtout…facile à utilisé.
      Je l’ai téléchargé pendant le temps des fêtes et j’ai déjà créé quelques petites choses pour ce fil!
      Vous pouvez le télécharger ici : https://www.sketchup.com/fr
       
       
      Logiciels Adobe
      (Photoshop, illustrator, etc.)
      Quand on les connaît bien, c’est quand même assez facile de travailler avec eux.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      Maintenant, à vous de créer vos propres projets! Comment voulez vous que Montréal ressemble?
      P.S. Ce fil est pour les commentaires, les annonces, etc.
    • Par Nameless_1
      Le réseau routier croule plus vite qu'on ne peut le réparer
       
      Pont fermé sur l'autoroute 20, à Saint-Hyacinthe.
      PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE
      BRUNO BISSON
      La Presse   Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) ne parviendra pas à freiner la détérioration des ponts, des structures et des chaussées de son réseau routier dans les prochaines années, même s'il réalise tous les chantiers prévus jusqu'en 2020, qui totalisent près de 5 milliards.
      Dans un avis transmis au sous-ministre des Transports Marc Lacroix, au début de cette année, un comité formé de trois experts indépendants brosse un portrait préoccupant de la capacité financière et opérationnelle du Ministère à atteindre les cibles fixées pour améliorer l'état de ses ponts et de ses chaussées.
      Ces trois experts étaient appelés à fournir un avis sur la programmation 2018-2020 des travaux routiers du MTMDET, annoncée en mars dernier. Cette programmation prévoit des investissements de 4,8 milliards pour financer la construction ou la réfection de 674 ponts sur le réseau routier supérieur, 263 ponts sur les réseaux municipaux (un total de plus de 2000 chantiers).
      Se réjouissant de l'augmentation prévue du niveau d'activité par rapport à l'exercice précédent, le comité conclut toutefois que «même si tous les travaux programmés étaient pleinement réalisés, le résultat ne permettrait pas d'atteindre les cibles du plan stratégique 2017-2020 à l'égard du pourcentage des structures et des chaussées en bon état. En fait, il y aura une détérioration au cours des prochaines années, selon les prévisions du Ministère».
       
      Des progrès compromis
      Ce comité est formé par Jean Bédard, professeur de comptabilité et gouvernance des sociétés à l'Université Laval, Jacques Girard, ingénieur et expert en travaux routiers et en normalisation, et Louis Lévesque, ancien sous-ministre de Transport et Infrastructure Canada. C'est la deuxième fois que ces experts sont appelés à se pencher sur les travaux du MTMDET.
      «Le volume des travaux réalisés dans les deux dernières années est insuffisant pour maintenir les progrès observés au cours de la dernière décennie au chapitre de l'état des structures et du réseau routier.» - Extrait de l'avis sur la programmation 2018-2020 des travaux routiers du MTMDET
      Ces progrès ont été permis par l'injection de dizaines de milliards de dollars dans un vaste plan de redressement du réseau routier lancé il y a 10 ans «en réponse à l'effondrement du viaduc de la Concorde» à Laval en 2006. L'effondrement avait fait cinq morts et six blessés graves et avait mis en lumière la vulnérabilité d'un réseau routier ayant souffert d'un manque d'entretien flagrant durant des années.
      Les améliorations obtenues au terme de ces investissements colossaux sont toutefois fragiles, disent les experts, comme en témoignent les difficultés rencontrées par le Ministère l'an dernier. Les inondations du printemps 2017 et le conflit de travail dans l'industrie de la construction ont ralenti les chantiers du MTMDET. Ces problèmes étaient largement hors de son contrôle, mais le ralentissement qu'ils ont provoqué ne peut pas être rattrapé.
      «Cette réduction des travaux réalisés en 2017 aura un impact négatif permanent sur l'état du réseau, expliquent-ils, puisque les travaux effectués en 2018, qui auraient dû être effectués en 2017, retarderont d'autres travaux à 2019, et ainsi de suite.»
      Manque de compétence et de main-d'oeuvre
      Pour assurer la réalisation d'un volume de travaux suffisant pour améliorer l'état des ponts et chaussées du Québec, les experts plaident pour «une augmentation de la capacité opérationnelle et des ressources financières du Ministère», tout en identifiant une de ses principales faiblesses : «des carences au niveau des ressources humaines, en nombre ou en compétence, ont un impact important sur la capacité à préparer des projets».
      Le Ministère a de la difficulté à recruter et à retenir sa main-d'oeuvre, particulièrement en région, affirment-ils. Et lorsqu'il arrive à convaincre des professionnels compétents d'y travailler, ceux-ci «se voient convoiter par plusieurs employeurs, dont de grandes sociétés privées offrant des conditions très avantageuses».
      Appelé à commenter cet avis du comité d'experts indépendants, le Ministère, qui est actuellement sans ministre à la suite des élections de lundi dernier, n'a pas répondu hier à l'invitation de La Presse.
      https://www.lapresse.ca/actualites/201810/04/01-5199139-le-reseau-routier-croule-plus-vite-quon-ne-peut-le-reparer.php
       
    • Par IluvMTL
      Conseil d'arrondissement, Assemblées du conseil, Autres conseils et comités, Bureau d'arrondissement
       
      Ordres du jour , Procès-verbaux
       
       
      2010 - Calendrier des prochaines séances :
      Les séances ordinaires du Conseil d’arrondissement ont lieu à 19 heures, le deuxième lundi de chaque mois, excepté en juin, octobre et décembre.
      Depuis 2006, afin de se rapprocher des citoyennes et des citoyens de Ville-Marie, les élus ont décidé que les séances ordinaires du Conseil d’arrondissement se tiennent dans différents lieux. Cette décision se perpétue en 2010.
       
      Vous trouverez ci-dessous les dates ainsi que les adresses où les Conseils se dérouleront :
       
      Endroits où se dérouleront les conseils d'arrondissements 2010
      Lundi 8 février, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est
      District Sainte-Marie
      Lundi 8 mars, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      Lundi 12 avril, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges
      District Peter McGill
      Lundi 10 mai, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est
      District Sainte-Marie
      Mercredi 16 juin, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      Lundi 12 juillet, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges
      District Peter McGill
      Lundi 13 septembre, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      Mardi 12 octobre, Maison de la culture Frontenac, 2550, rue Ontario Est
      District Sainte-Marie
      Lundi 8 novembre, Collège de Montréal, salle L’Ermitage, 3510, ch. de la Côte-des-Neiges
      District Peter McGill
      Mercredi 15 décembre, Salle du conseil, 888, boul. De Maisonneuve Est, 5e étage
      District Saint-Jacques
      2550, rue Ontario Est
       
      Page d'erreur
    • Par JPG
      Le Saint-Hélène