Jump to content

Recommended Posts

Trois sites intéressants sur MTL... qui révèlent et vous feront apprécier Montréal.

 

http://www.madeinmtl.com/main.php?langval=2

 

http://montrealstateofmind.com/

 

 

http://montrealstartup.com/blog/2009/10/28/are-we-doing-a-good-job/

 

Je vis à Vancouver depuis quelques mois et je peux vous dire que Montréal est edgy, en ébulition (artistiquement, culturellement ) et que votre ville adorée va se sortir de sa petite déprime récessionniste, j'en suis sûr.

Edited by LindbergMTL
Link to comment
Share on other sites

Un DJ , lors d'une grande première ici à Vancouver, annonçait avec grande fierté à toute la foule rassemblée, que c'était la dernière fois qu'on le voyait pour un bout de temps, parce qu'il déménageait à Montréal.

 

Seulement 1 exemple. Il y en a d'autres. Je n'ai pas le temps de les énumérer.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour les commentaires positifs Lindberg. Je crois que nous savons tous que sur la scène culturel, Montréal est encore parmi les villes les plus hot en Am. du Nord. Je crois que la mini-dépression qu,il y a sur le site a plus rapport avec le fait que nous sommes sur un site d'architecture et de construction et qu'on a pas grand chose à se mettre sous la dent!

 

Vrai qu'il y a plusieurs petits projets en construction à Montréal, but how excited can you really get about a 3 storey residential project!?!?

Link to comment
Share on other sites

Montréal m'apparait de plus en plus être un pôle d'attraction pour les créateurs culturels, le IT, et autres sciences. Le secteur financier devrait être le focus maintenant. Il pourrait être plus avantageux d'etre plus généreux envers les centres financiers internationaux. Il me semble qu'ils sont de grands créateurs de capital.

 

Le secteur du capital de risque devrait être encore plus encouragé. On a les créateurs, les inventeurs, faut avoir plus de "cash flow", et Montréal deviendrait un très fort pôle d'attraction.

Link to comment
Share on other sites

Un DJ , lors d'une grande première ici à Vancouver, annonçait avec grande fierté à toute la foule rassemblée, que c'était la dernière fois qu'on le voyait pour un bout de temps, parce qu'il déménageait à Montréal.

 

Seulement 1 exemple. Il y en a d'autres. Je n'ai pas le temps de les énumérer.

 

Et selon toi, qu'est-ce qui attire ces gens à Montréal ? Est-ce le dynamisme culturel et la créativité ? Les loyers à bas prix ? Le coté européen ? La langue française ? L'hiver ? La diversité ? L'ouverture d'esprit ? Le Maire Tremblay ? Denis Coderre ? Ou autre !!!

 

D'ailleurs, l'ensemble des gens désirant venir s'installer à Montréal, parmi ceux que tu connais ou entends parler, sont-ils canadiens anglais ? Immigrants? Ou canadiens français/québécois expat ?

Link to comment
Share on other sites

Et selon toi, qu'est-ce qui attire ces gens à Montréal ? Est-ce le dynamisme culturel et la créativité ? Les loyers à bas prix ? Le coté européen ? La langue française ? L'hiver ? La diversité ? L'ouverture d'esprit ? Le Maire Tremblay ? Denis Coderre ? Ou autre !!!

 

D'ailleurs, l'ensemble des gens désirant venir s'installer à Montréal, parmi ceux que tu connais ou entends parler, sont-ils canadiens anglais ? Immigrants? Ou canadiens français/québécois expat ?

 

All of the above, except for the winter. :cartman:

Link to comment
Share on other sites

Un DJ , lors d'une grande première ici à Vancouver, annonçait avec grande fierté à toute la foule rassemblée, que c'était la dernière fois qu'on le voyait pour un bout de temps, parce qu'il déménageait à Montréal.

 

Seulement 1 exemple. Il y en a d'autres. Je n'ai pas le temps de les énumérer.

 

comment il s'apelle?? Il ya un dj qui se présentait de vancouver sur mon autre forum...

Link to comment
Share on other sites

:stirthepot: La vivacité de la culture est directement tributaire d'un sentiment d'appartenance à une communauté donnée. Plus cette communauté est homogène, dense et importante, plus elle génère une activité soutenue dans tous les domaines à partir de cette identification sociale commune.

 

Les villes sont devenues aujourd'hui les creusets des différentes cultures du monde et leur rayonnement est directement proportionnel au dynamisme de leur créativité. A ce niveau on peut dire que toutes grandes villes génèrent une activité culturelle plus ou moins importante et s'additionnent ou complètent l'offre culturelle d'un même pays ou nation.

 

Plus une culture sera ouverte sur le monde plus il sera facile de l'exporter et de la diffuser un peu partout en colorant et enrichissant au passage, les cultures locales de nouvelles idées ou créations.

 

Le sentiment fortement identitaire de Montréal est l'exemple parfait de ce phénomène qui a pris beaucoup d'ampleur dans les dernières décennies. Ce n'est certainement pas le fruit du hasard mais le mûrissement, la qualité et la volonté commune de nos créateurs de s'offrir des outils de diffusion efficaces en s'attaquant plus agressivement à de nouveaux et lucratifs marchés.

 

C'est par ricochet la réputation de la ville qui y gagne et son image qui s'enrichit comme foyer important de créations. Cette personnalité forte qui distingue Montréal est naturellement perçue partout au Canada et fait l'envie de plusieurs villes qui voudraient rayonner autant sur le plan international.

 

A ce chapitre on peut dire que Toronto est la seule rivale sérieuse de Montréal, mais je la vois personnellement davantage comme complémentaire que concurrente puisque son produit est différent et s'adresse premièrement au groupe linguistique anglophone tandis qu'ici c'est la francophonie qui domine sans toutefois être exclusive.

 

Quant à Vancouver elle semble avoir sérieusement reculé depuis quelques décennies principalement à cause de l'importante immigration chinoise et asiatique qui a considérablement dilué la culture locale. Elle s'identifiait auparavant, avec succès, à l'esprit et aux modes californiennes qui lui donnait un certain exotisme et une aura vraiment distinctive.

 

Aujourd'hui cette nouvelle minorité asiatique, devenue dans certains quartiers et villes, majorité, a quelque peu éteint son effervescence d'antan et créé une sorte de solitude culturelle au sein même de la société vancouveroise. La vitesse du phénomène a fait que la ville n'a pu soutenir cette assimilation et s'est trouvée divisée dans ses forces vives et peine maintenant à se reforger une nouvelle identité culturelle.

 

Il faudra plus que des Jeux Olympiques pour lui redonner son esprit créatif et le processus risque d'être long et difficile. En effet comment assimiler autant de nouveaux venus qui ont davantage fui un pays que cherché à en adopter un autre. Ces nouveaux arrivants viennent donc grossir naturellement les rangs d'une culture autre que locale en créant une culture parallèle qui s'intègre difficilement à la majorité.

 

Ceci explique un peu la nostalgie des anglos locaux qui regardent aujourd'hui une ville comme Montréal avec envie et attise en même temps un certain ressentiment vis à vis de cette dérangeante minorité qui a complètement et involontairement changé l'identité d'une ville qu'il ne reconnaissent plus.

 

Comme quoi on peut devenir plus riche avec le temps et pourtant ne pas nécessairement se sentir mieux. Tout est souvent une question de perception et d'identité, la source de la créativité même.

 

Paradoxalement on aime bien taper sur la tête des québécois et leur culture, le "quebec bashing". Mais inavouablement et secrètement on envie cette petite nation qui trône démesurément et effrontément de plus en plus dans le firmament des cultures mondiales.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...