Jump to content

Recommended Posts

QUI DIT VRAI ????

SUR LE FIL DE CET APRÈS-MIDI ( SOURCE CNW)

VILLE DE MONTREAL - CABINET DU MAIRE ET DU COMITE EXECUTIF

 

 

A l'attention du directeur de l'information:

 

Le projet Rives-Nouvelles - Benoit Labonté improvise et recycle des projets déjà en cours

MONTREAL, le 11 juin /CNW Telbec/ - M. Alan DeSousa, membre du comité

exécutif de la Ville de Montréal, responsable du développement économique, du

développement durable et de Montréal 2025, a déclaré qu'avec le projet "Rives

Nouvelles", Benoit Labonté est en train de faire de la récupération de projets

qui sont déjà en train de se réaliser.

"Comme responsable politique du développement durable à la Ville de

Montréal, je suis heureux de voir qu'au moins Monsieur Labonté souscrit au

principe du recyclage, mais c'est dommage que ce soit les projets des autres

qu'il recycle", a conclu Monsieur DeSousa.

"Une partie de ce qu'il présente est déjà contenu dans la Vision 2025 du

Havre de Montréal présentée en 2004 par la Société du Havre et qui fait partie

intégrante du plan de match Montréal 2025 mis de l'avant par le maire de

Montréal M. Gérald Tremblay depuis octobre 2005," a rappelé Monsieur DeSousa.

"Le développement des berges est l'idée centrale de la Vision 2025 du

Havre. Le titre de son introduction est : Ramener la ville vers son fleuve. Le

recouvrement de l'autoroute Ville-Marie est l'un de ses premiers axes, qui

figure à la 14e page du document rendu public en 2004. Il n'y a là rien de

nouveau," d'ajouter le responsable du développement durable de la Ville de

Montréal.

"Monsieur Labonté est un peu en retard dans les nouvelles pour ce qui est

du recouvrement de l'autoroute. La ministre des Transports a annoncé au début

de mai la formation d'un comité conjoint avec la Ville de Montréal pour

étudier la faisabilité technique et financière de différentes formules de

recouvrement de l'autoroute Ville-Marie."

"Par contre, la Vision 2025 ne prévoit pas le déplacement de la gare

ferroviaire du Port, que le maire de l'arrondissement Ville-Marie veut

expédier à l'est de la gare Hochelaga. Le Port de Montréal n'a pas inclus ce

projet dans son Plan stratégique pour les 15 prochaines années. Cette idée

radicale ne vient de nulle part. Est-ce que Monsieur Labonté a un problème à

travailler avec des partenaires ?", a déclaré Monsieur DeSousa.

"Notre administration favorise un leadership de collaboration. Ainsi, la

création d'une instance comme la Société du Havre de Montréal rassemble les

partenaires montréalais dans l'élaboration d'une vision d'avenir et une

planification concertée du développement de ce secteur névralgique pour

Montréal. La Société du Havre peut compter sur une représentation du Port de

Montréal, mais aussi des compagnies de chemins de fer CN et CP, de même que

des gouvernements du Canada et du Québec, grands propriétaires de terrains

dans ce secteur", a déclaré Monsieur DeSousa.

Le responsable de Montréal 2025 a rappelé que pendant que le maire de

l'arrondissement de Ville-Marie lance des idées à tous vents, il est en retard

de trois ans et demi pour le dépôt de son chapitre du plan d'urbanisme. Ce

document doit donner une vision d'ensemble aux projets de l'arrondissement et

exprimer ses orientations d'aménagement pour tout son territoire. Le Programme

particulier d'urbanisme (PPU) du Quartier de la santé, que Monsieur Labonté

veut enfin rendre public dans l'après-midi, est attendu depuis deux ans. Il ne

définit des orientations que pour le quartier environnant le CHUM. "Comment le

maire de l'arrondissement qui est au centre de la ville peut-il présenter un

tel projet pour le Port de Montréal sans concertation avec le principal

partenaire et, en plus, sans vue d'ensemble de l'aménagement de son territoire

? Il est prêt à tout faire pour des raisons purement électoralistes comme il a

déjà fait en novembre 2007, quand il a décidé de récupérer le projet du

Quartier des Spectacles avant le dévoilement officiel de cette initiative

majeure qui implique une série de partenaires du secteur public et privé" a

conclu Monsieur DeSousa.

 

 

 

Renseignements: Darren Becker, Attaché de presse, (514) 872-6412;

Source: Cabinet du maire et du comité exécutif

Link to comment
Share on other sites

A l'attention du directeur de l'information et du responsable des affectations:

 

Rives nouvelles - Un projet majeur pour attirer des familles à Montréal

MONTREAL, le 11 juin /CNW Telbec/ - Le Maire de l'arrondissement de

Ville-Marie, et Chef de l'Opposition officielle de la Ville de Montréal,

Benoit Labonté, tiendra, aujourd'hui, une importante conférence de presse pour

dévoiler le projet Rives Nouvelles.

Le maire Labonté présentera la totalité de ce plan majeur d'aménagement

de l'Est du centre-ville. Il rendra également public à cette occasion le

Projet particulier d'urbanisme du Quartier de la santé.

 

<<

 

Date : Le mercredi 11 juin 2008

 

Heure : 13 h 30

 

Endroit : Bureau d'arrondissement de Ville-Marie

Salle du conseil

888 de Maisonneuve

5e étage

>>

 

 

 

Renseignements: Jean-Yves Duthel, Directeur, Direction des affaires

publiques et des relations avec les citoyens, Arrondissement de Ville-Marie,

(514) 868-5189, (514) 298-6600

Link to comment
Share on other sites

Je pense qu'on devrait créer un fil intitulé ' Montréal- Les projets horizon 2096 ' .

 

On pourrait y regrouper tous les projets dont on entendra parler toute notre vie mais dont on ne verra jamais l'aboutissement.

 

On peut constater que Benoit Labonté s'inscrit dans la même lignée que Gérald Tremblay avec ses grands projets irréalisables.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator
Je pense qu'on devrait créer un fil intitulé ' Montréal- Les projets horizon 2096 ' .

 

On peut constater que Benoit Labonté s'inscrit dans la même lignée que Gérald Tremblay avec ses grands projets irréalisables.

 

On pourrait y ajouter un projet de lofts de luxe dans la tour olympique.

Link to comment
Share on other sites

ahahaha, elle est bien bonne. En effet je ne pense pas que ça marche un jour. Surtout que la RIO et la Ville ont confirmé leur volonté de garder la vocation 'récréo-touristique' de l'ensemble des installations.

Link to comment
Share on other sites

  • Administrator

Bon ben je laisse la journée pour commenter, et en soirée, je transfert dans la section Annulés.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

 

http://www.cyberpresse.ca/article/20080612/CPACTUALITES/806121047/5077/CPACTUALITES

 

Le jeudi 12 juin 2008

Le projet de parc linéaire tué dans l'oeuf

 

Sébastien Rodrigue

La Presse

 

L'un des volets importants du projet «Rives Nouvelles» de Benoit Labonté est voué à mourir dans l'oeuf. Le Port de Montréal n'a pas l'intention de céder les terrains convoités par le candidat à la mairie pour aménager un parc linéaire de 1,5 kilomètre dans l'est de Montréal.

 

Le président-directeur général du Port de Montréal, Patrice Pelletier, s'est dit «surpris» par la proposition du chef de Vision Montréal parce qu'elle «rendrait impossible l'exploitation du port». «Certaines choses sont les organes vitaux du port et les chemins de fer sont indispensables», a-t-il fait valoir à La Presse. M. Pelletier a aussi soutenu que cette proposition nuirait à la croissance du port et au maintien des emplois.

 

Le projet «Rives Nouvelles» dévoilé hier propose de déplacer l'assemblage des trains davantage vers l'est afin de doter Montréal d'un accès maritime direct par l'entremise d'un parc de 24 hectares situé entre les condos Héritage du Vieux-Port et la rue Bercy. Selon le projet, les rues Papineau, Fullum, D'Iberville et Bercy seraient prolongées jusqu'au quai.

 

Selon l'administration portuaire, le projet de Benoit Labonté ferait perdre neuf voies ferrées alors qu'une augmentation du nombre de voies est prévue à cet endroit au cours des deux prochaines décennies. Le Port de Montréal possède le statut de territoire fédéral, ce qui rend impossible une expropriation par la Ville de Montréal.

 

 

L'accord de Québec requis

 

«Rives Nouvelles» propose aussi de modifier la modernisation de la rue Notre-Dame lancée en grande pompe le mois dernier. Le projet prévoit de recouvrir toutes les sections de l'autoroute Ville-Marie encore ouverte. M. Labonté suggère aussi de construire en tranchée la portion de la rue Notre-Dame entre le pont Jacques-Cartier et la rue Bercy et de la recouvrir aussi du même coup.

 

Québec devrait toutefois donner son accord à une telle modification. Le porte-parole de la ministre des Transports, Julie Boulet, a indiqué que la proposition serait analysée. Il a été impossible d'obtenir d'autres commentaires.

 

Pour Benoit Labonté, «ce concept vise à redonner à l'est de Montréal une qualité de vie». «Nous avons la possibilité de construire de 8000 à 12 000 unités de logements supplémentaires», a-t-il ajouté. Le recouvrement de l'autoroute Ville-Marie permettrait d'ajouter des immeubles à logements et de compléter le Quartier de la Santé entre les rues Saint-Urbain et Saint-Denis. Il s'agirait d'un parc scientifique entourant le futur centre hospitalier universitaire francophone.

 

 

Recyclage d'idées

 

De leur côté, les adversaires du chef de Vision Montréal ont tiré à boulets rouges sur ce projet. Autant le maire de Montréal, Gérald Tremblay, que le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, l'ont accusé hier de recycler leurs idées.

 

Avec la collaboration d'Éric Clément

Link to comment
Share on other sites

Benoit Labonté à l'air d'un opportuniste qui danserait à poil pour être élu. Considérant que le gars se vend avec des projets déjà lancés c'est vraiment pas clair qu'on gagnerait à l'avoir comme maire. Par contre, si ca met de la pression sur l'administration du maire actuel, pourquoi pas. Ca va peut les pousser encore plus c'est pas comme si l'équipe du maire Tremblay avait été tellement menacée ces derniers temps...

 

Notre bonne Chevrolet (Tremblay) va pousser les gaz à fond... :)

Link to comment
Share on other sites

En tant que "mongol au idées farfelues" moi aussi, je vais prendre la défense de Benoit Labonté.

 

Il ne propose pas de fermer le Port, il propose d'en déplacer les composantes afin de libérer une fenêtre sur le fleuve.

 

Il n'y a rien qui ne se fasse pas. Et si on attend après le port pour nous tourner vers le fleuve, on risque d'attendre longtemps.

 

Le potentiel de développement de ce secteur est incroyable, mais il faut une fenêtre au fleuve pour en maximiser la portée.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...