Jump to content

IluvMTL

Recommended Posts

Nom: District Griffin

Hauteur: 18 étages (tour bureaux/hôtel) et 20 étages (tour résidentielle)

Coût du projet:

 

Promoteur: DEVIMCO et Groupe Cholette

Architecte:

Emplacement: Young/Wellington/Peel/Smith*

 

Début de construction: Printemps 2011

Fin de construction: Été 2013

 

Site internet: http://www.districtgriffin.com

 

Lien webcam:

 

Autres informations:

 

*La portion bureaux est loué à 97.7% (septembre 2013)

*La tour résidentielle aura front sur Smith

*La tour bureaux/hôtel aura front sur Wellington

*188 condos,

*Hôtel Alt 154 chambres

*100 000 pied carré d’éspace de bureau

*50 000 pied carré d’espace commerciale

*6 Restaurants

*1 garderie

 

griffin2.JPG

 

Ancienne version :

 

griffin.jpg

d11.jpg

d12.jpg

Edited by SkahHigh
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 494
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Publié le 27 octobre 2010 à 07h33 | Mis à jour à 07h33

 

 

Hôtels à Montréal: se renouveler pour survivre

 

Ouvert depuis février 2008, l'hôtel le Crystal a été la première tour du Québec à combiner des copropriétés à des chambres d'hôtel.

 

Photo: fournie par l'hôtel le Crystal

Florence Turpault-Desroches

La Presse

 

 

Depuis le début de l'année, le taux d'occupation des hôtels ne cesse d'augmenter, ce qui encourage la création de nouveaux établissements. Coup d'oeil sur l'industrie au moment où les touristes reviennent.

 

Depuis 2001, 6000 chambres d'hôtel ont été construites à Montréal. «Certains hôtels ont perdu des chambres ou ont fermé, mais ces chiffres démontrent surtout que la croissance à Montréal a été fulgurante, comparativement aux autres villes au Québec. Par exemple, la capitale n'a eu que 1000 chambres de plus», note Pierre Bellerose, vice-président de Tourisme Montréal.

 

Les plus récentes statistiques fournies par le site Hotels.ca montrent que Montréal a enregistré cette année la deuxième augmentation des prix des chambres dans le monde, tout juste derrière Singapour.

 

Une chambre à Montréal coûte aujourd'hui, en moyenne, 141,06$.

 

 

«L'année dernière a été vraiment terrible, donc c'est certain que cette année, en fonction de l'offre et de la demande, les augmentations sont plus importantes», soutient William E. Brown, vice-président directeur à l'Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM).

 

M. Bellerose demeure malgré tout positif et affirme que les effets de ces augmentations sont généralement bon signe. «Lorsque les prix augmentent de façon modérée, comme c'est le cas, c'est un signe de bonne santé. Ça montre qu'il y a un intérêt marqué pour la métropole.»

 

Voici un portrait de la situation en cinq hôtels.

 

 

Agrandir

 

Situé rue Saint-Paul, dans le Vieux-Montréal, le Petit Hôtel s'adresse aux touristes qui désirent être près des services, mais dans un environnement tranquille.

 

Photo: Gleb Gomberg/ovatio.ca

Le charme de la simplicité

 

 

Parmi les tendances qui se dégagent dans le monde hôtelier, on observe une diminution du nombre de chambres au profit de la qualité du service.

 

Les propriétaires du Petit Hôtel, rue Saint-Paul, dans le Vieux-Montréal, ont ainsi opté pour un établissement discret de seulement 24 chambres. Moderne, intime et très personnalisée, cette habitation se distingue par ses chambres spacieuses à un tarif concurrentiel.

 

«On voulait proposer à notre clientèle une expérience différente, plus personnelle et aussi beaucoup plus calme. Les gens se sentent ici véritablement comme chez eux», soutient la directrice de l'endroit, Joëlle Beaulieu. Situé dans un secteur qui attire habituellement une clientèle d'affaires, le Petit Hôtel s'adresse plutôt aux touristes qui désirent être près des services, mais dans un environnement plus tranquille.

 

L'auberge trois étoiles est ouverte depuis juillet 2009 et attend patiemment sa quatrième étoile, qu'elle mérite amplement. En plus de vous accueillir avec le sourire, de vous proposer un service de voiturier et de livrer un journal à votre porte le matin, l'hôtel vous offre un petit-déjeuner composé de fruits et de pâtisseries fraîches de la boulangerie L'Amour du pain.

 

Infos: petithotelmontreal.com

 

 

Agrandir

 

L'hôtel le Crystal

 

Photo: fournie par l'hôtel Le Crystal

Le luxe a toujours la cote

 

 

Les hôtels de luxe tentent de faire leur place dans la métropole, et si les cinq étoiles demeurent rares, ils s'imposent par l'éclat de leur décoration et la richesse de leur clientèle.

 

Ouvert depuis février 2008, l'hôtel Le Crystal a été la première tour du Québec à combiner des copropriétés à des chambres d'hôtel. En plus d'éblouir les clients avec son immense lustre perlé de billes de cristal qui orne le hall d'entrée, l'hôtel s'est donné une vocation écologique.

 

Afin d'éviter les abus dans la consommation d'énergie, l'hôtel gère lui-même la température dans les chambres des clients lorsqu'ils sont absents. Les lumières s'éteignent aussi automatiquement lorsqu'une chambre est inhabitée. L'endroit utilise des produits sans phosphore et offre notamment à ses clients une piscine d'eau salée afin d'éviter l'utilisation de chlore.

 

Si le taux d'occupation de l'hôtel ne cesse d'augmenter, le directeur général, Geoff Allan, affirme toutefois que les hôtels cinq étoiles ont désormais plus de difficulté à faire leur marque dans la métropole. «Depuis la crise, les responsables d'entreprise hésitent à se tourner vers les cinq étoiles pour les réunions d'affaires. Les hôtels quatre étoiles vont donc chercher une partie de notre clientèle. Pour garder notre hôtel bien positionné, on doit continuer d'offrir quelque chose qui sort de l'ordinaire, par l'architecture, l'ambiance et le service.»

 

La philosophie de l'entreprise? Laisser le client découvrir toute l'expérience qui se cache derrière la cinquième étoile. «Au lieu de faire la liste de tous nos services, on préfère laisser le client s'éblouir à la vue du spa Izba, ou par le service impeccable de conciergerie. On veut que l'expérience soit au-dessus des attentes.»

 

Infos: http://www.hotellecrystal.com

 

 

Agrandir

 

L'hôtel Westin, ouvert depuis un an et des poussières, est installé dans l'ancien domicile du journal The Gazette, en face du Palais des congrès.

 

Photo: fournie par le Westin Montréal

Le nouveau visage du Vieux-Montréal

 

Le groupe hôtelier Atlific Hotels, propriétaire de la chaîne Westin, a également décidé d'élire domicile cette année dans la métropole, en s'installant dans les anciens locaux du journal The Gazette.

 

L'imposant bâtiment est composé de 454 chambres et suites. Luxueux et situé juste en face du Palais des congrès, l'établissement offre à ses clients un service de voiturier, de conciergerie, et deux piscines dont une à fond de verre qui flotte au-dessus de l'impressionnante voie d'accès intérieure de l'hôtel.

 

L'endroit a ouvert ses portes en septembre 2009 et espère rivaliser avec les plus grands hôtels de la métropole. Le vice-président directeur et chef des services financiers du groupe Atlific Hotels, Robert Chartrand, est conscient que la concurrence est forte, mais demeure confiant d'attirer davantage de gens d'affaires grâce notamment à la situation avantageuse de l'édifice et aux 30 000 pi2 consacrés à des salles de réunions. «Il faut seulement être les meilleurs!» conclut-il.

 

Infos: http://www.westinmontreal.com

 

 

Agrandir

 

Le Ritz-Carlton devrait réapparaître à l'automne 2011, complètement transformé.

 

Photo: Alain Roberge, archives La Presse

Rénover pour prospérer

 

 

Devant une offre qui ne cesse d'augmenter, les institutions hôtelières déjà en place depuis plusieurs années doivent se renouveler, afin de suivre le mouvement et de garder la tête hors de l'eau.

 

«L'arrivée de nouveaux hôtels de haut niveau a forcé la plupart des auberges en place à procéder à des cures de rajeunissement, ce qui est très positif puisque l'hôtellerie à Montréal continue de se renouveler et d'offrir plus de qualité aux touristes», maintient Pierre Bellerose.

 

Fermé depuis juin 2008, le Ritz-Carlton devrait ainsi réapparaître à l'automne 2011, complètement transformé. Les rénovations, qui coûteront plus de 100 millions de dollars, sont colossales et essentielles, selon le directeur du projet de développement, Jo Steiner. «Le Ritz avait besoin d'un changement en profondeur afin de se replacer au sommet de l'élite à Montréal.»

 

Le nouvel hôtel comptera 130 chambres plutôt que 230, de même que 35 appartements-résidences et 15 appartements-suites de luxe.

 

Les salles de bains dans les chambres seront également agrandies et M. Steiner promet que l'hôtel sera l'un des plus luxueux de la métropole. «On ne craint pas la compétition puisque notre hôtel va se situer au-dessus des cinq étoiles de Montréal. Nous sommes conscients qu'il y a beaucoup de mouvement dans le domaine de l'hôtellerie, mais nous voulons être les premiers dans l'industrie des hôtels de luxe.»

 

 

Agrandir

 

Le groupe Germain devrait construire 10 hôtels ALT au Canada, dont un dans le quartier Griffintown.

 

Illustration fournie par le groupe Germain

Un hôtel à Griffintown

 

La construction d'hôtels est loin de ralentir à Montréal. Le groupe Germain, par exemple, vient d'annoncer un investissement de 240 millions de dollars pour construire 10 hôtels ALT au Canada, dont un dans le quartier Griffintown.

 

L'hôtel trois étoiles devrait être semblable à son jumeau du Quartier DIX30 à Brossard et s'adressera à une clientèle plus jeune et plus dynamique. «Nous trouvions que cette clientèle était mal servie à Montréal. Nous voulons lui offrir un concept branché, tendance, mais à un prix raisonnable», explique Christiane Germain, coprésidente du Groupe Germain.

 

Aucune date n'a pour l'instant été fixée pour l'ouverture de ce nouvel établissement.

 

http://www.cyberpresse.ca/voyage/quebec/201010/27/01-4336511-hotels-a-montreal-se-renouveler-pour-survivre.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B2_voyage_264_accueil_POS1

Link to comment
Share on other sites

Construction de 10 Hôtels ALT au Canada - GROUPE GERMAIN ANNONCE DES INVESTISSEMENTS DE 240 MILLIONS DE DOLLARS GÉNÉRANT DES RETOMBÉES DE 120 MILLIONS AU QUÉBEC

«Nous serons au rendez-vous de la modernisation de l'offre hôtelière canadienne»

-Christiane et Jean-Yves Germain, co-présidents de Groupe Germain

 

MONTRÉAL, le 28 sept. /CNW Telbec/ - Groupe Germain a annoncé aujourd'hui, à l'occasion d'une conférence au Cercle Canadien, des investissements de 240 millions de dollars dans la construction de dix Hôtels ALT, au cours des cinq prochaines années.

 

À cette fin, vingt-sept sites ont été identifiés et six d'entre eux sont en voie d'être sécurisés. À Toronto, un premier Hôtel ALT sera construit au Pearson international Airport et un deuxième site est en voie d'être sécurisé au centre-ville pour un deuxième Hôtel ALT dans la ville Reine. Groupe Germain souhaite réaliser une percée dans les Maritimes avec le développement d'un premier Hôtel ALT à Halifax. À Montréal, le Groupe a annoncé le développement d'un Hôtel ALT dans le quartier Griffintown. Cet hôtel s'intègrera à un complexe multi-usages incluant bureaux, résidences et commerces. L'entreprise convoite aussi un site à Winnipeg, une ville qui connaît une croissance importante au pays. Enfin, à Calgary, deux emplacements ont été retenus, le premier, près de site du Stampede et le second, près de l'aéroport. Quatre autres Hôtels ALT s'ajouteront à ces six hôtels, au cours des cinq prochaines années.

 

«Rarement, le contexte du marché aura-t-il été plus favorable aux investissements dans le secteur hôtelier qui a besoin de renouveler son offre de services pour répondre à une nouvelle génération de touristes et de gens d'affaires. Nous avons l'intention d'être au rendez-vous de la modernisation de l'offre hôtelière canadienne», a déclaré Jean-Yves Germain.

 

«Un Hôtel ALT vise une génération de voyageurs sensible à l'environnement, qui consomme différemment et qui a redéfini la notion du luxe. Un Hôtel ALT est une alternative hôtelière moderne et branchée aux hôtels trois étoiles traditionnels», a précisé Christiane Germain.

 

Groupe Germain est fier des retombées économiques générées au Québec par ses investissements, alors que 50% des dépenses reliées à la construction d'un ALT, soit 12 millions de dollars, sont effectués ici, notamment dans le pré-usinage des Hôtels ALT. Au cours des cinq prochaines années, c'est 120 millions de dollars qui seront injectés dans l'économie du Québec.

 

Rappelons que depuis sa fondation, en 1988, Groupe Germain a généré 1,6 million de nuitées. Les projets annoncés aujourd'hui feront plus que doubler ce nombre.

 

À propos du Groupe Germain

 

Société familiale de Québec, Groupe Germain possède et exploite les Hôtels-boutique Le Germain à Québec, Montréal, Toronto et Calgary, ainsi que deux Hôtels ALT — des hôtels tendance, branchés et à prix modique — situés à Montréal (Quartier DIX30) et Québec. Groupe Germain est reconnu pour son hospitalité irréprochable et le style soigné qui caractérise ses hôtels-boutique.

 

groupegermain.com

 

Suivez-nous sur Twitter @HotelGermain

 

http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/September2010/28/c5869.html

Link to comment
Share on other sites

The first new ALT under the six-hotel plan will go up at Pearson International Airport in Toronto and another will follow in downtown Toronto. The third will go to Halifax and the fourth will be part of a 22-storey building planned for the Griffintown redevelopment in Montreal.

 

Read more: http://www.montrealgazette.com/opinion/Groupe+Germain+expanding+chain/3595052/story.html#ixzz13bMYM8Hs

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonnes nouvelles pour la clientèle d'hôtels, même si on a tous hâte qu'il se construise autre chose en hauteur que des hôtels et de rares tours d'habitation au centre-ville. Mais ce serait bien, même s'ils reprenaient le modèle d'édifice qu'ils ont bâti avec modules préfabriqués en tant que pionniers au Dix30, que cette fois ils en profitent pour être pionniers en hauteur dans Griffintown! Le groupe ne semble pas manquer de moyens, et en plus avec un emplacement à 2 pas de l'aut. Bonaventure, idéal pour les voyageurs qui arrivent à Mtl en véhicule motorisé, ce sont nos voisins du sud qui pourraient représenter une bonne partie de leur clientèle 3-étoiles.

Edited by FrancSoisD
Link to comment
Share on other sites

The first new ALT under the six-hotel plan will go up at Pearson International Airport in Toronto and another will follow in downtown Toronto. The third will go to Halifax and the fourth will be part of a 22-storey building planned for the Griffintown redevelopment in Montreal.

 

Read more: http://www.montrealgazette.com/opinion/Groupe+Germain+expanding+chain/3595052/story.html#ixzz13bMYM8Hs

 

Thats some good news :)

Link to comment
Share on other sites

Thats some good news :)

 

I must admit i haven't paid attention to that detail, thanks for bringing it up in the spotlight. It'll be good news once they actually buy land, and imminent construction is about to be announced. But it also means many promoters want to build in this very promising sector!

 

My analysis is that we must read between the (head)lines: they want to actually see some development happening in Griffintown, rather than risking building a lone bldg in the middle of a "desert of crumbling infrastructure and early industrial-era low rises".

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Le 24 janvier 2011

Griffintown: un quartier en ébullition

 

231480-premier-immeuble-district-griffin-sera.jpg

 

Le premier immeuble de District Griffin sera construit dans le quadrilatère formé des rues Wellington, Young, Peel et Smith. Des commerces occuperont les deux premiers étages de l'édifice. Les cinq étages au-dessus, à l'intersection des rues Peel et Wellington, seront réservés à des bureaux. Un hôtel de la bannière Alt complétera le tout. (...)

 

Illustration fournie par Devimco

 

*

 

Danielle Bonneau

 

La Presse

 

(...)

 

L'un des projets les plus attendus, District Griffin, devrait être mis en chantier dès le mois de mars. La première phase comprendra en tout 1375 logements de divers types, y compris des logements sociaux et abordables, un hôtel de 150 chambres, des bureaux et des commerces. Au moins deux autres phases sont prévues, qui prendront forme au cours des huit prochaines années, prévoit Serge Goulet, président de Devimco, qui s'est associé pour l'occasion avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ, le Groupe Cholette, le Groupe Fayolle et François Lemay.

 

Le tout premier immeuble s'élèvera dans le quadrilatère formé des rues Wellington, Young, Peel et Smith. Des commerces occuperont les deux premiers étages de l'édifice. Les cinq étages au-dessus, à l'intersection des rues Peel et Wellington, seront réservés à des bureaux. Un hôtel de la bannière Alt, du Groupe Germain, complétera le tout. La seconde tour, qui longera la rue Smith et surplombera le bassin Peel, sera très différente puisque 17 des 19 étages abriteront 184 appartements en copropriété.

 

«Nous désirons créer dès le départ un milieu de vie complet, où l'on peut habiter, se divertir, magasiner et travailler, explique M. Goulet. Nous avons fait quelques changements durant l'automne, au niveau du design, pour avoir un projet harmonieux. C'est un défi, de faire une seule bâtisse avec quatre différents usages.»

 

Depuis l'ouverture du bureau des ventes, le 30 août dernier, 116 des 184 unités ont été achetées par une clientèle diversifiée, formée autant par des jeunes professionnels, des travailleurs au centre-ville, que par des retraités, indique Serge Bizien, directeur exécutif des ventes du Groupe Cholette. Le printemps prochain, 687 autres unités, qui seront réparties dans cinq immeubles de 14 étages, dans un quadrilatère voisin, seront mises en vente.

 

«En nous associant à ce projet, nous aidons à revitaliser un quartier lourdement hypothéqué, mais très bien situé, tout en créant de l'emploi», souligne Normand Bélanger, président et directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ. Si tout va comme prévu, l'investissement du Fonds, à lui seul, au cours des trois phases initiales, s'élèvera à plus de 30 millions, révèle-t-il.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value