Jump to content

Recommended Posts

Montréal, la vedette d'un film.

 

C'est le défi que s'est donné le réalisateur Jean Tessier. Il a tourné un film sur notre ville intitulé Montréal, 31 fragments d'urbanité.

 

Le réalisateur a rassemblé différents fragments de vie pour brosser un tableau de la ville.

 

Jean Tessier voulait sortir de la formule stricte du documentaire.

 

On renoue avec un courant cinématographique qui est celui de la symphonie urbaine. C'est un courant qui veut exprimer la vie à l'intérieur d'une ville de façon plus poétique et impressionniste.

 

— Jean Tessier, réalisateur

 

Par le biais de courtes histoires de la vie quotidienne, son film rend hommage aux citadins, jeunes et vieux, qui participent de façon individuelle ou collective à la qualité de vie montréalaise.

 

Quand on fait un documentaire, oui on peut y aller avec la dénonciation ou le renforcement positif. Nous, on a choisi la valorisation des gestes positifs. Il y a plein de gens qui s'impliquent et dont les multiples petits gestes font la qualité de vie de Montréal.

 

— Jean Tessier, réalisateur

 

Le film convie le spectateur à s'approprier la ville de façon généreuse, créative ou citoyenne. Et par des gestes simples, à participer à sa beauté et à en jouir

 

 

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2010/08/27/004-montreal-fragment-urbanite.shtml

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...