Search the Community

Showing results for tags 'positif'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 16 results

  1. L'organisme observe une légère diminution du nombre de dommages cette année sur la Côte-Nord, au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles comparativement à une hausse pour l'ensemble de la province. Pour en lire plus...
  2. Le Conseil de l'industrie forestière du Québec (CIFQ) qualifie de bon augure l'ouverture d'esprit du président américain. Le CIFQ demeure toutefois prudent quant à la suite des choses. Pour en lire plus...
  3. C'est la déprime en regardant vos relevés de placements? Allons, soyons positif ce matin et essayons de voir les bons côtés à cette débâcle. Pour en lire plus...
  4. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2010/08/27/004-montreal-fragment-urbanite.shtml
  5. 06/11/2007 Le maire de Montréal, Gérald Tremblay, trace un bilan positif de sa mission économique en Chine, qui l’a mené, avec sa délégation de gens d’affaires, dans les villes de Shanghai et de Chengdu. Ainsi, par exemple, à Chengdu, la firme de multimémédia montréalaise Unima a pu passer un contrat avec un distributeur de Dalianb et établir des contacts prometteurs avec deux autres distributeurs potentiels, deux fournisseurs d’application web et quatre entreprises multimédia. D’autre part, la compagnie Bug Tracker a suscité l’intérêt de l’industrie chinoise du jeu vidéo pour son savoir-faire dans le domaine du test de jeux et jeté les bases pour d’éventuels partenariats. Par ailleurs, M. Tremblay a rencontré le maire de Chengdu, une ville de 10 millions d’habitants qui compte 53 parcs technologiques nationaux et qui a généré des revenus de 1,4 milliards $ en 2006 dans le domaine de la biopharmaceutique. Celui-ci a fait part de son intérêt face à d’éventuelles collaborations entre les entreprises des deux villes.
  6. Alors que les Américains votaient mardi afin d’élire leur 44e président, les marchés boursiers affichaient leur optimisme sur l’issue du scrutin alors qu’ils étaient tous largement en territoire positif. Pour en lire plus...
  7. Un prix prestigieux pour deux édifices montréalais 10 juillet 2008 - 06h00 La Presse Jean-François Cloutier L'édifice de la Caisse de dépôt à Montréal a été récompensé pour sa politique environnementale et son impact positif dans la communauté. Photo: Archives La Presse L'édifice de la Caisse de dépôt et placement du Québec et le complexe Desjardins ont obtenu récemment le prix BOMA (Building Owners and Managers Association), une récompense prestigieuse qui n'avait pas été attribuée à un immeuble québécois depuis 20 ans. Décernés à Denver, au Colorado, ces prix internationaux récompensent les immeubles commerciaux en fonction de la qualité de leur gestion. «Il y a très peu de nouveaux immeubles à Montréal, mais les propriétaires tentent d'innover pour plaire à leurs locataires», avance la directrice générale de BOMA-Québec, Linda Carbone, pour expliquer cette floraison soudaine. Rénovations réussies au Complexe On compte parmi les autres gagnants de cette année des adresses telles que le Chicago Board of Trade Building, l'édifice de Sony à New York et le Time Warner Center, aussi dans la Grosse Pomme. «Nous sommes extrêmement fiers de gagner ce prix. Nous avons investi 100 millions en rénovations depuis 1993», explique Pierre Ruest, du complexe Desjardins. Primé dans la catégorie rénovations, l'édifice de la rue Sainte-Catherine a notamment été récompensé pour s'être ouvert sur l'extérieur. «Avant, le Complexe était fermé sur lui-même. Nous avons amené Bâton Rouge, St-Hubert et d'autres commerces qui nous ont permis de nous rapprocher de la rue», fait-il valoir. Pour améliorer le coup d'oeil, des colonnes ont été recouvertes de granit. L'éclairage a été changé. «Nous voulions jazzer le Complexe», dit M. Ruest. Les ascenseurs, la toiture et le stationnement ont aussi été rénovés récemment au coût de 38 millions de dollars. Impact positif de l'édifice de la Caisse L'édifice de la Caisse de dépôt a été récompensé pour sa politique environnementale et son impact positif dans la communauté. «Le parquet du centre est mis à la disposition des fondations pour leurs campagnes de charité», explique Mme Carbone. Le fait que l'immeuble ait été construit au-dessus de l'autoroute Ville-Marie, ce qui a permis de revitaliser un quartier, lui a valu d'autres bons points. Côté environnemental, on utilise l'eau d'une rivière souterraine lorsqu'on n'a pas besoin d'eau potable, par exemple pour laver des espaces autour de l'immeuble. «Malgré les dépassements de coûts lors de sa construction, on peut maintenant dire que l'immeuble de la Caisse de dépôt est un succès», affirme Amélie Sauvé, porte-parole à la SITQ. L'immobilier se porte bien à Montréal De façon générale, l'immobilier commercial se porte bien à Montréal. «Le taux d'inoccupation est bas, c'est vrai, dit Linda Carone, mais nous espérons bien aussi voir de nouvelles tours apparaître dans les prochaines années.» http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080710/LAINFORMER/807100674/5155/CPACTUALITES
  8. Les indices boursiers nord-américains ont conclu la semaine en territoire positif malgré la déconfiture de GM et de mauvais chiffres sur l'emploi aux États-Unis. Pour en lire plus...
  9. La tension montat encore sur les taux du marché interbancaire jeudi, où le Libor et l'Euribor à trois mois poursuivaient leur ascension malgré le vote positif du Sénat américain sur le plan de sauvetage. Pour en lire plus...
  10. Si l'achat d'actions par un haut dirigeant sur le marché est traditionnellement perçu comme un signe positif, certains s'enthousiasmeront bientôt pour le titre du Groupe TMX. Pour en lire plus...
  11. Rôles d'évaluation 2011-2013 - une valeur foncière de 242,1 milliards de dollars Selon les 16 rôles d'évaluation 2011-2012-2013 de l'agglomération de Montréal, la valeur globale des 460 394 immeubles du territoire a atteint une somme de 242,1 milliards $. Par rapport au rôle actuel, il s'agit d'un accroissement de près de 22,4 % de la richesse foncière de l'île de Montréal, un indicateur positif de la vitalité économique de Montréal. Les augmentations augmentent en moyenne de 23,5 % dans le secteur résidentiel et de 20,2% dans le secteur non résidentiel. Les rôles d'évaluation de l'agglomération montréalaise représentent près d'un tiers des valeurs immobilières au Québec. http://www.montreal2025.com/nouvelle.php?id=1111&lang=fr
  12. Publié le 11 mai 2009 à 06h39 | Mis à jour à 06h42 Surfait, le Plateau-Mont-Royal? Lise Leduc La Presse Ceux qui commencent à trouver qu'il faudrait en revenir, du Plateau-Mont-Royal, n'ont sans doute pas tort de trouver que ce quartier de Montréal est un peu, beaucoup idéalisé dans les journaux. Pour tout dire, autour du Plateau, il y a carrément «sublimation médiatique», à en croire une professeure de l'Université d'Ottawa qui vient de produire une étude sur le «processus de consécration du Plateau-Mont-Royal». Michel Tremblay a écrit son Albertine en cinq temps; Kenza Benali, elle, a étudié le Plateau en trois temps en examinant des centaines d'articles publiés ici. Elle présentera ses conclusions cette semaine dans le cadre du Congrès de l'Association francophone pour le savoir (ACFAS). Dans les années 70, le Plateau est déstabilisé par la poussée de la ville. «Dans un contexte marqué par le populisme et le traditionalisme, le Plateau est alors investi d'un discours médiatique qui l'érige comme le symbole de la «ville traditionnelle» par opposition à la «ville moderne» projetée par les autorités municipales», écrit Mme Benali. Le Plateau est alors présenté comme un espace de «cohabitation pacifique entre différentes classes et ethnies», poursuit-elle. Comme le dernier rempart contre la ville tentaculaire, quoi. C'est l'époque de la «bohème artistique et intellectuelle» et le Plateau se présente alors comme «le ghetto de la contre-culture québécoise», «la capitale du macramé». Les artistes célèbrent le Plateau, s'y installent et entraînent la première phase d'embourgeoisement. Arrivent les années 80. Il y a revitalisation commerciale, rénovation domiciliaire, création de parcs. Le quartier se met à incarner le renouveau urbain, mais il perd au passage sa réputation de quartier populaire pour s'embourgeoiser. On le dépeint désormais comme un quartier convoité, cher. «Si plusieurs acteurs sociaux (journalistes, résidants, militants, etc.) ont apprécié cette métamorphose urbaine, d'autres l'ont vivement contestée», peut-on lire dans l'étude de Mme Benali. Plus positif Les années 90 voient réapparaître dans la presse un ton résolument plus positif, «même que le quartier connaît une sublimation médiatique sans précédent», avance Mme Benali. Il devient l'un des quartiers les plus branchés en Amérique du Nord et «avec la notoriété internationale de Michel Tremblay et de son oeuvre, il acquiert ses lettres de noblesse». La presse lui pardonne son embourgeoisement et avance que sa mixité lui permet de retrouver l'équilibre d'antan au plan de la diversité sociale. Les médias l'opposent à des quartiers comme Outremont, le Vieux-Montréal et le Centre-Sud, «comme si ces derniers étaient les rivaux potentiels du Plateau». Dans ce discours, Outremont est «catalogué comme un ghetto bourgeois sclérosé», le Vieux-Montréal comme un «musée figé» et le Centre-Sud comme un quartier «dont la stigmatisation négative freine la relance». Le Plateau devient la petite ville dans la grande ville, le quartier par excellence où l'on a su réconcilier la ville et la nature. Bernard Lamizet, professeur à l'Institut d'études politiques de Lyon, avait bien raison, conclut Mme Benali au sujet du Plateau, quand il a écrit que la ville imaginée et la ville réelle «participent toutes deux au dynamisme de la vie urbaine». La ville, comme le disait Lamizet, «n'est pas seulement le lieu où nous vivons et où nous mettons en oeuvre nos stratégies de sociabilité: elle est aussi le lieu que nous investissons de notre imaginaire, de nos désirs, de nos utopies».
  13. Les indices nord-américains n’ont pas eu une direction claire lundi passant la majorité de la journée en territoire positif mais concluant la journée légèrement dans le rouge en attente de l’élection d’un nouveau président américain. Pour en lire plus...
  14. Le comportement des marchés boursiers à travers le monde était mitigé jeudi matin, au lendemain du vote positif du Sénat américain sur le plan de sauvetage de l'économie. Pour en lire plus...
  15. La direction du Fonds de solidarité de la FTQ estime qu'il y a peu de chance que le présent semestre se termine avec un rendement positif, mais soutient que le Fonds résistera bien à la crise américaine. Pour en lire plus...
  16. http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201305/31/01-4656301-le-boom-de-la-construction-continuera-dit-canderel.php