Jump to content

Recommended Posts

Festival Zoofest

 

17/07/2009

 

Une controverse linguistique vient assombrir les festivités entourant les festivals Juste Pour Rire et Zoofest.

 

Un artiste anglophone a décidé, hier après-midi, de mettre la clé dans la porte de son théâtre, après avoir insulté et provoqué la colère de francophones qui demandaient à recevoir des informations en français.

 

Eric Amber, qui a ouvert le Theatre Ste.Catherine en 2004, s’est retrouvé dans la tourmente à cause de deux courriels et de quelques gros mots anglais à quatre lettres.

 

L’histoire a débuté par un envoi massif d’un courriel – en anglais seulement– décrivant la programmation du Zoofest au Theatre Ste. Catherine.

 

«Tout ce que nous avons demandé, très poliment, c’est que nous voulions recevoir les courriels en français et que, si ce n’était pas possible, que nous souhaitions être retirés de leur liste d’envoi», explique Jacob Brind’amour, de la compagnie de théâtre trifluvienne Les Sages Fous, qui avait reçu le courriel.

 

«Fanatique sans éducation»

 

Pour toute réponse, il s’est fait traiter de «fanatique sans éducation» avant de se faire envoyer promener crûment dans la langue de Shakespeare. «Est-ce que vous comprenez l'expression anglophone: Go Fuck Yourself?», leur a écrit M. Amber.

 

Choquée de cette réponse, la collègue de M. Brind’amour, elle-même anglophone d’origine américaine, South Miller, a répondu en anglais, par un courriel plus long (voir échange de courriels). Une fois de plus, elle s’est fait envoyer paître.

 

Rencontré hier après-midi, le propriétaire du Theatre Ste. Catherine (TSC) a expliqué, en français, qu’il s’agissait d’un «gros malentendu». Eric Amber dit avoir reçu plusieurs courriels «agressifs» à la suite de cet envoi en anglais seulement de sa programmation.

 

«Je me suis fait traiter de “sale Anglais juif ”. Je me suis senti insulté et j’ai répondu comme ça», explique M. Amber, un homme de théâtre né d’une mère francophone et d’un père immigrant et qui a grandi en Alberta avant de s’installer à Montréal.

 

Le Journal a voulu voir les courriels «agressifs» en question, mais Eric Amber n’a pas voulu nous les montrer, de peur de mettre de l’huile sur le feu. Les deux artistes des Sages Fous, quant à eux, assurent ne jamais avoir insulté qui que ce soit.

 

Un peu plus tard en fin d’après-midi, le proprio du théâtre a mis la clé dans la porte de son établissement en signe de protestation contre la montée du racisme et de l’intolérance à Montréal.

 

«En raison du racisme et de l’intolérance écrasants de la société francophone au Québec à l’endroit des minorités et des cultures non francophones, le Theatre Ste. Catherine va fermer ses portes en signe de protestation», peut-on lire en anglais dans un courriel envoyé par le TSC.

 

La fermeture sera effective le 21 décembre prochain.

 

Juste Pour Rire s’en dissocie Sylvie Simard, responsable des médias pour Juste Pour Rire, n’entendait d’ailleurs pas à rire, hier. «Évidemment, nous nous dissocions de ces propos qui sont des bêtises gratuites. En 27 ans, au Festival, il n’y a jamais eu d’irrespect envers qui que ce soit. Nous allons parler aux gens du Theatre Ste. Catherine», a-t-elle réagi.

 

L’ÉCHANGE DE COURRIELS

 

1er courriel: « Bonjour, Merci de nous envoyer vos messages en français ou de nous retirer de votre liste d'envois.

Les Sages Fous»

 

1ère réponse: « The shows listed were in english and therefore so is the message. You obviously can't read in english because you are an uneducated bigot. Est-ce que vous comprenez l'expression anglophone: Go Fuck Yourself?»

 

2ème courriel: «Hello, [...] Your response is an incredibly inappropriate, ugly and aggressive message.

[...] It seems that it is you the bigot. We, at Les Sages Fous all speak at least three languages, have travelled the world and are obviously more educated and open minded than you.

I myself am one of the few anglophones who proudly speaks french in a continent that insists on being monolingual. [...] [...] Ever thought of moving to Georgia Back woods Texas? They like people like you down there. [...]

South Miller, Les Sages Fous»

 

2ème réponse: «just delete the message and move on with your life. ps: fuck you»

 

© Le Journal de Montréal

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 28
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Il y a toujours deux côtés dans une histoire. Dieu merci, cette hsitoire n'a pas fini de faire couler de l'encre. On aura droit éventuellement (du moins je l'espère) à la version de faits de Mr Amber. Pour l'instant c'est effectivement cet homme qui passe pour l'intolérant dans cette affaire.

Je suis certain que le Centaur Theater par exemple envoie ces courriels dans les deux langues...

Link to comment
Share on other sites

Vraiment mais vraiment ridicule.

 

Sérieusement bon débarras!!

 

Premièrement l'envoi de courriels massifs, déjà là, il y a en assez pour faire chier les gens qui reçoivent ces dits courriels.

 

Être assez patient et demander d'être enlevé de la liste si le courriel ne plait c'est la moindre des choses.

 

Se faire envoyer chier c'est l'injure sur l'insulte!!!

 

Voyons donc!!!

Link to comment
Share on other sites

Give it up Steve... theres enough egg on both faces.

 

It's not me who's no giving up. In this case it's Ms South Miller.

 

Should we tell her to give it up ? Should we let this Mr Amber go all over the place and insult people like there's no tommorow ?

 

Marc_ac, i really thought you would come out against this Mr Amber's insulting remarks and unilingual english documents and letters.....i guess i was wrong !

 

Did you say you agreed with the promotion and the respect of the french language, at least in Quebec ?

Link to comment
Share on other sites

Excuse my language, but:

 

There are english dumbf%cks, and there are french dumbf%cks.

 

Dumbf%ckedness is not an exclusive trait.

 

Stupidity, obnoxiousness, lack of respect, discrimination and lack of savoir vivre transcend all languages.

 

People that exhibit some or all of these aforementioned dumb%ck qualities need to get the hell out of my city.

Link to comment
Share on other sites

Excuse my language, but:

 

There are english dumbf%cks, and there are french dumbf%cks.

 

Dumbf%ckedness is not an exclusive trait.

 

Stupidity, obnoxiousness, lack of respect, discrimination and lack of savoir vivre transcend all languages.

 

People that exhibit some or all of these aforementioned dumb%ck qualities need to get the hell out of my city.

 

Bien dit! Well Said!;)

Link to comment
Share on other sites

Excuse my language, but:

 

There are english dumbf%cks, and there are french dumbf%cks.

 

Dumbf%ckedness is not an exclusive trait.

 

Stupidity, obnoxiousness, lack of respect, discrimination and lack of savoir vivre transcend all languages.

 

People that exhibit some or all of these aforementioned dumb%ck qualities need to get the hell out of my city.

 

D'accord, mais il y en a partout comme tu dis. Ce gars là va aller faire le con ailleur autant qu'il le fait ici, donc la seule chose que ça change qu'il s'en aille c'est qu'il aura un nouveau début ailleurs et qu'il ne sera plus parmis nous. Il y en aura d'autre.

 

De l'autre côté, pourquoi est-ce qu'au Québec il faut absolument se fâcher à chaque fois qu'un anglais nous parle. Pourquoi pas accepter sa liberté dans sa décision d'envoyer un courriel en anglais? Qu'est-ce que ça fait? On s'en fiche, si tu lis pas l'anglais, too bad pour toi. La réponse des franco était poli (et ne méritait pas la réponse de l'anglo) mais elle n'était pas nécéssaire.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...