Jump to content

Recommended Posts

trouvé sur Cyberpresse.ca

 

http://www.cyberpresse.ca/vivre/societe-et-sexualite/200907/15/01-884359-une-croissance-demographique-prevue-au-quebec.php

 

Excellentes nouvelles. Maintenant que nous avons commencé à renverser la tendance, il faut continuer dans la même direction. Il faut aussi continuer avec l'immigration car c'est le seul moyen de faire "rajeunir" la poluation du Québec. Avec 28% de la population qui aura plus de 65ans, ça va nous couter cher en osti pour les soins de santé!

Link to comment
Share on other sites

Explosion des demandes à Hong Kong

Mise à jour le vendredi 17 juillet 2009 à 15 h 10

EXCLUSIF

Commentez (3) »Partager

Imprimer

 

Photo: AFP/Ted Aljibe

Un homme d'affaires à Hong Kong

Le gouvernement du Québec semble avoir atteint l'objectif qu'il s'était fixé en simplifiant les exigences de son programme d'immigrants investisseurs, en février dernier.

 

Si Québec sélectionnait auparavant environ 6000 personnes par année, y compris les membres de la famille du candidat, dans le cadre de ce programme, il pourrait atteindre 9000 nouveaux arrivants en 2009.

 

Des documents obtenus par la radio de Radio-Canada en vertu de la Loi d'accès à l'information montrent que les trois quarts des dossiers sont traités par le bureau de Hong Kong.

 

Selon ce qu'a confirmé à la radio de Radio-Canada la directrice du Bureau d'Immigration Québec à Hong Kong, Joane Boyer, le nombre de dossiers à traiter est passé de quelque 1200, début 2008, à environ 3500 à l'heure actuelle. Conséquence logique de cette multiplication des demandes, les délais de traitement des dossiers ont presque doublé, passant de 5 à 12 mois en 2007 à 12 à 20 mois maintenant.

 

Pour rester compétitif et améliorer la vitesse avec laquelle il évalue les candidatures, le bureau de Hong Kong a créé un projet de stage de trois mois avec une dizaine d'étudiants en finance de l'école des Hautes Études commerciales (HEC Montréal).

 

Joane Boyer a confirmé que, comme le prévoyait le gouvernement, l'entrevue de sélection ne sera plus obligatoire si les documents au dossier du candidat sont jugés suffisamment convaincants. Mme Boyer a assuré que le ministère de l'Immigration sera en mesure de détecter tout problème avec une candidature, même sans soumettre l'investisseur à une entrevue.

 

Depuis huit ans

Le programme d'immigrants investisseurs, instauré en 2001, permet aux gens d'affaires d'immigrer au Canada en s'engageant à injecter 400 000 $ dans l'économie pendant cinq ans. La somme est placée par Investissement Québec, qui conserve les intérêts et les distribue sous forme de subvention. La somme investie au départ est remise par après.

 

Selon des données cumulatives de 2008, près de 80 % des candidats proviennent de la Chine. Une des particularités du programme québécois est qu'il permet à l'investisseur de placer son argent dès sa demande de résidence permanente.

Selon les chiffres du ministère de l'Immigration, les rendements dégagés par le programme ont permis au gouvernement de distribuer 324 millions de dollars en subventions à quelque 1800 PME depuis 2001. Le taux de rétention de ces immigrants n'est toutefois pas très élevé: seul le tiers des investisseurs s'installent au Québec une fois le visa obtenu. Les autres préfèrent le plus souvent Toronto ou Vancouver.

 

D'après un reportage de Gino Harel

 

AUDIO-VIDÉO

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value