Recommended Posts

Pinned posts

Royalmount

Screen_Shot_2018-11-13_at_1_02.17_PM.png

Citation

Nom: Royalmount
Hauteur en étages:
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 1.6 milliards
Promoteur: Carbonleo
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: Angle des autoroutes 15 et 40
(image tirée de Radio-Canada)
Royalmount.jpg
Début de construction:
Fin de construction: 2022
Site internet: www.royalmount.com
Lien webcam:
Autres informations: Centre commercial de 3 millions de pieds carrés. 600 000 pieds carrés de bureaux, 300 000 pieds carrés d'espaces verts, 575 000 pieds carrés pour un hôtel et un centre de conférence
Rumeurs:
Maquette:
Autres images:

Royalmount.jpg
centrecommercialpoche.jpg
Vidéo promotionnelle: 

Étude d'impact: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/ITEM/7A8D1EE3B1F89036E0530A9301329036

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 43 minutes, YMQ a dit :

I can't wait to see this project come to life so that UdeM professors with no experience other than academia can be shown a true success story. 

Tu es donc convaincu que le Royalmount va diminuer la congestion automobile, améliorer notre bilan environnemental, ne pas baisser la vitalité commerciale d'autres secteurs et être une référence d'aménagement urbain?

Parce que c'est de cela dont on parle, pas de la rentabilité du centre commercial.

Ou est-ce qu'on mélange encore les opinions et on ne comprend pas la critique?

il y a 47 minutes, Malek a dit :

Je suis toujours très suspect des oiseaux de malheur qui appelle aux catastrophes à gauche et à droite. On s'en reparle dans 5 ans lol

Et pendant ce temps, le mauvais urbanisme continue de faire peser des tonnes de problèmes sérieux et fondamentaux atteignant maintenant un point de rupture. Ils existent déjà depuis bien longtemps et on a rien fait parce qu'on continue de refuser d'avoir une simple réflexion. On peut regarder les 5 dernières années et voir que c'est effectivement pire qu'avant, pas besoin d'attendre 5 ans. Faut être capable d'accepter qu'il existe des problèmes et qu'on peut les corriger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La population de Montréal augmente, il faut donc augmenter l'offre commerciale qui va avec. Le traffic sera mauvais? Il est déjà mauvais... j'espère que ça forcera la main aux autorités compétentes pour mettre à jour nos infrastructures de transport et routières.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce sujet est rendu d'une platitude terrible.  À chaque fois que je viens voir des nouvelles de ce projet...je ne lis que des romans et obstinations sur la congestion automobile....

 

cest a à croire qu'il y a juste ça à parler de ce projet énorme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Malek a dit :

La population de Montréal augmente, il faut donc augmenter l'offre commerciale qui va avec. Le traffic sera mauvais? Il est déjà mauvais... j'espère que ça forcera la main aux autorités compétentes pour mettre à jour nos infrastructures de transport et routières.

Justement on doit augmenter l'offre commerciale là où il n'y aura pas d'impact négatif sur des secteurs déjà problématiques. Comme il y a déjà assez de chantiers routiers à Montréal qui nous coutent déjà des milliards en investissement et qu'il y en a d'autres à venir qui ajouteront à leur tour de nouveaux irritants majeurs sur les automobilistes. Il faudra donc que le secteur 15/40 attende sont tour dans les priorités du MTQ. 

En ville grâce à la densité, il est nettement préférable de construire des commerces accessibles par les transport en commun, tout en évitant d'induire davantage de circulation automobile avec toutes les conséquences environnementales négatives qui en découlent.

A ce propos il serait irresponsable et vraiment cynique d'empirer une situation déjà chaotique pour le simple fait que le mal est déjà fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, crosbyshow a dit :

Ce sujet est rendu d'une platitude terrible.  À chaque fois que je viens voir des nouvelles de ce projet...je ne lis que des romans et obstinations sur la congestion automobile....

 

cest a à croire qu'il y a juste ça à parler de ce projet énorme.

Tu devras t'habituer à cette situation ou aller voir ailleurs, car les consultations de la Ville de Montréal visent justement à débattre du bien fondé de ce projet gigantesque, qui pose de sérieuses questions environnementales, comme économiques dans sa version actuelle.

Ce n'est donc pas un simple projet commercial quelconque comme on en voit au centre-ville et ailleurs. Il est plutôt devenu le symbole d'un type de développement dépassé (parce que dépendant de l'automobile), qui vient en confrontation directe avec les principes du développement durable. C'est donc une question de qualité de l'environnement et de qualité de vie pour les générations futures, qui est devenu pour la plupart des gens le problème #1 de la planète.   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
16 minutes ago, acpnc said:

Justement on doit augmenter l'offre commerciale là où il n'y aura pas d'impact négatif sur des secteurs déjà problématiques. Comme il y a déjà assez de chantiers routiers à Montréal qui nous coutent déjà des milliards en investissement et qu'il y en a d'autres à venir qui ajouteront à leur tour de nouveaux irritants majeurs sur les automobilistes. Il faudra donc que le secteur 15/40 attende sont tour dans les priorités du MTQ. 

En ville grâce à la densité, il est nettement préférable de construire des commerces accessibles par les transport en commun, tout en évitant d'induire davantage de circulation automobile avec toutes les conséquences environnementales négatives qui en découlent.

A ce propos il serait irresponsable et vraiment cynique d'empirer une situation déjà chaotique pour le simple fait que le mal est déjà fait.

Tu vois ça a l’envers mon cher ACPNC, la seule job des autorités et de fournir les infrastructures aux initiatives privées. C’est pas aux promoteurs de Royalmount de gérer le traffic et le reste, c’est aux autorités qui ont livrés les permis de gérer ces problèmes là. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
1 hour ago, vincethewipet said:

Tu es donc convaincu que le Royalmount va diminuer la congestion automobile, améliorer notre bilan environnemental, ne pas baisser la vitalité commerciale d'autres secteurs et être une référence d'aménagement urbain?

Parce que c'est de cela dont on parle, pas de la rentabilité du centre commercial.

Ou est-ce qu'on mélange encore les opinions et on ne comprend pas la critique?

Et pendant ce temps, le mauvais urbanisme continue de faire peser des tonnes de problèmes sérieux et fondamentaux atteignant maintenant un point de rupture. Ils existent déjà depuis bien longtemps et on a rien fait parce qu'on continue de refuser d'avoir une simple réflexion. On peut regarder les 5 dernières années et voir que c'est effectivement pire qu'avant, pas besoin d'attendre 5 ans. Faut être capable d'accepter qu'il existe des problèmes et qu'on peut les corriger.

I'm convinced that Royalmount will create economic opportunity for the citizens of Montreal, add much needed jobs and stimulate economic development which will help deliver taxation revenues for the various levels of government. It will also show private entrepreneurs that Montreal is a ripe for investment, and that big projects can be succesful in a city like Montreal.

Nobody has a gun to your head Vince, if you don't like it, you don't need to shop or ever set foot there. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, mtlurb a dit :

Tu vois ça a l’envers mon cher ACPNC, la seule job des autorités et de fournir les infrastructures aux initiatives privées. C’est pas aux promoteurs de Royalmount de gérer le traffic et le reste, c’est aux autorités qui ont livrés les permis de gérer ces problèmes là

Ici l'autorité qui a livré les permis est la minuscule ville de Mont-Royal, puisque le projet est essentiellement sur son territoire. Cependant VMR n'a aucune compétence administrative pour gérer ou prévenir les conséquences néfastes de ses propres actions. Elle représente d'ailleurs une infime partie de la population de l'IdM, (pas même celle d'un quartier montréalais), et ne fait absolument pas le poids vis à vis du MTQ.

En plus VMR a fait ses choix de manière anti-démocratique, sans consulter aucune autre ville ou arrondissement avant d'accorder les contestables permis. Elle n'a pas non plus ni les budgets, ni les compétences pour faire seule des études approfondies sur l'ensemble des impacts que le projet Royalmount aura sur le territoire de l'ile de Montréal.

Or comme la ville de Montréal représente la majorité de la population de l'ile et qu'elle devra vivre avec un projet qui lui coutera des sommes considérables en infrastructures, payés par ses propres résidents et non pas par les résidents de VMR. Elle a donc un droit de regard plus que légitime, pour ne pas dire un droit de véto sur la survie du projet. 

Pareil pour le MTQ qui planifie des années (parfois des décennies) d'avance ses grands chantiers. Ce dernier n'a absolument rien à gagner avec l'arrivée prématurée du Royalmount à l'intersection 15/40 et ne se laissera certainement pas forcer la main par un entrepreneur qui n'y voit que son profit. Surtout qu'il n'y a aucune obligation de concentrer des centaines de commerces sur ce site particulier comme on le fait en banlieue.

On sait déjà que les budgets du MTQ sont soumis aux volontés politiques du gouvernement québécois. Dans le cas qui concerne le secteur du Royalmount, les couts pourraient s'élever à plusieurs milliards puisqu'on devra tout refaire l'échangeur à moyen terme. Le gouvernement n'a donc pas entretemps intérêt a favoriser davantage de congestion, puisque ce sera lui qui sera pris avec un plus gros problème à gérer plus tard.

En conclusion, à défaut de partenariat ou d'entente préalable avec VMR. Étant prise devant un fait accompli,  Montréal a alors décidé de prendre l'initiative d'une consultation élargie à ses propres frais, dans le but de prévenir des erreurs qui pourraient lui coûter très cher en bout de ligne. Cette consultation lui permettra notamment d'avoir un tableau plus complet des impacts du méga-projet sur son économie et son territoire, et de bâtir de surcroit son argumentation afin d'influencer directement la nature du projet.

Au final ce sont Carbonleo et VMR qui ont fait les choses à l'envers. Ils ont fait leur choix derrière des portes closes sans s'assurer de l'acceptabilité de leur décision vis à vis de la ville la plus concernée par les impacts du projet Royalmount. Ainsi sans études sérieuses, ils ont lancé un chantier majeur qui risque de bouleverser l'équilibre de plusieurs industries vitales de Montréal.

On comprendra alors que la métropole ne restera pas les bras croisés sans réagir vigoureusement. Comme on dit: aux grands maux, les grands moyens.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, crosbyshow a dit :

Ce sujet est rendu d'une platitude terrible.  À chaque fois que je viens voir des nouvelles de ce projet...je ne lis que des romans et obstinations sur la congestion automobile....

 

cest a à croire qu'il y a juste ça à parler de ce projet énorme.

En fait, la congestion automobile est bien plus importante que ce projet. Les coûts de la congestion automobile à Montréal sur notre économie est de 4,2 milliards ANNUELLEMENT (source). Oui, Royalmount est un gros projet, mais il est minuscule en comparaison avec l'enjeu de la congestion, et la congestion est hautement problématique dans l'axe 15-40. Il est donc absolument normal que dans un forum sur l'urbanisme montréalais, que l'enjeu qui retient le plus d'attention pour le Royalmount est son impact sur le traffic. Il se pourrait même que l'impact sur le traffic du Royalmount annule l'apport financier opérationnel annuel qu'il procurerait à notre économie. Ce qui est choquant n'est pas le volume de la discussion sur le traffic dans ce fil de discussion, mais que ce projet est allé de l'avant sans régler au préalable l'impact significatif sur le traffic. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
46 minutes ago, fmfranck said:

dans un forum sur l'urbanisme montréalais,

Correction, développement immobilier montréalais.... :)

Et comme je le disais, ce n'est pas au promoteur de régler les problèmes existants de notre chère ville. 

Modifié par Malek

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par ScarletCoral
      Beaucoup d'interventions durant la période de questions des citoyens du conseil d'arrondissement du Sud-Ouest concernant ce projet. En fait, le promoteur n'a fait qu'une demande de permis de démolition du bâtiment existant. Il n'a pas encore déposé les plans de son projet à l'arrondissement.
      http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/1962104/des-organismes-defendent-le-4700-rue-saint-ambroise/
      03/12/2018 Mise à jour    : 3 décembre 2018 | 15:52 
      Des organismes défendent le 4700 rue Saint-Ambroise
      Par Justine Gravel

      Après une première séance spéciale, le 26 juin, le comité d'études avait refusé l'octroi du permis de démolition. Or, le 24 octobre, lors d'une seconde séance portant sur le même sujet à la suite du dépôt du projet immobilier, ils étaient toujours en réflexion.
      Photo : Justine Gravel (Journal Métro)
      Devant l’hésitation des élus quant à la démolition d’espaces à bureaux sur la rue Saint-Ambroise pour y construire un immeuble résidentiel, les organismes membres de la table de concertation Solidarité Saint-Henri (SSH) font circuler une lettre d’opposition à l’octroi d’un permis. Ceux-ci préféreraient que la bâtisse reste intacte et que des logements sociaux destinés aux femmes en détresse et aux mères monoparentales soient construits sur le stationnement adjacent.
      Après deux séances du comité d’études des demandes de permis de démolition, en juin et en octobre, l’arrondissement du Sud-Ouest a du mal à trancher sur l’avenir du 4700, rue Saint-Ambroise, un terrain d’une superficie de 15 330 m2.
      Les promoteurs immobiliers Groupe Quorum et les Développements du Canal souhaitent remplacer l’immeuble existant par plus de 400 unités de logement, dont 300 condos, un projet qui suscite de vives réactions chez les groupes communautaires.
      Malgré la promesse d’y inclure une centaine de logements sociaux, un centre de la petite enfance (CPE), une épicerie zéro déchet, un toit vert et un incubateur d’entreprises, ceux-ci croient qu’un tel projet ne répondrait pas aux besoins locaux.
      «L’arrivée d’autant de nouvelles résidences privées et non abordables contribuera directement à l’accroissement des inégalités sociales dans Saint-Henri et forcera la cohabitation de plus en plus difficile entre nouveaux arrivants et ménages à faible revenu», indique la coordonnatrice de SSH, Shannon Franssen.
      Pour Maxime Laporte, vice-président au développement chez Groupe Quorum, le projet répond aux besoins du quartier et a d’ailleurs l’appui d’organismes communautaires tels que Mission Bon Accueil et Logifem.
      «En dix ans, il y a eu seulement 12 nouveaux logements sociaux dans ce secteur de Saint-Henri. Donc, 100 logements, c’est une énorme croissance, dit-il. Quand l’intégration est bien pensée, la mixité se fait naturellement.»
      Les promoteurs sont d’ailleurs familiers avec le Sud-Ouest, puisqu’ils se trouvent derrière de nombreux projets, dont Le William dans Griffintown, Henri Condominiums et les Condos Monk.
      Contradiction
      La lettre ouverte en opposition à la démolition du bâtiment, qui a recueilli plus de 500 signatures jusqu’à présent, met également de l’avant la contradiction entre ce projet et les intentions des élus de Projet Montréal.
      «Si les élus permettaient la démolition du bâtiment, ils iraient à l’encontre de leurs propres orientations pour ce secteur, adoptées en avril passé», souligne Mme Franssen. Dans le Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) Turcot, l’arrondissement entend préserver la vocation économique de l’immeuble de la rue Saint-Ambroise.
      L’arrondissement a refusé de se prononcer pour le moment quant aux raisons qui justifient son hésitation à approuver ou décliner la demande de permis. Les détails seront divulgués à l’occasion de la prochaine séance du comité d’études, prévue avant le congé des Fêtes.
      «Il ne s’agit pas d’un dossier facile, soutient Marie Otis, la directrice de cabinet du maire Benoit Dorais. La nouvelle réglementation prévoyant un usage à caractère économique tel qu’annoncé dans le PDUES n’a pas eu le temps d’être adoptée par le conseil avant le dépôt du projet par le propriétaire. Le projet est donc conforme à la réglementation actuelle qui prévoit des usages mixtes.»
      Les locataires de la bâtisse, le Réseau-Bureautique et les Studios Saint-Ambroise, ont préféré garder le silence face à cette situation en raison des négociations en cours avec les nouveaux propriétaires du bâtiment. Il est envisagé qu’ils soient relocalisés dans le secteur Cabot, un quartier industriel du Sud-Ouest.
    • Par Acajou
      Je n'ai rien trouvé ici pour ce projet non plus.
      ''Ancré en plein cœur du Mile-Ex à Montréal, le concept du Campus de l’intelligence artificielle (IA) proposera différents espaces commerciaux et collaboratifs permettant de rassembler en un seul lieu divers acteurs de l’industrie propulsant l’écosystème montréalais en un hub mondial dans le domaine de l’intelligence artificielle.
      Juste équilibre entre la créativité et la raison, les carrefours, intérieurs comme extérieurs, faciliteront les échanges entre les penseurs de cette industrie naissante. Ce projet d’envergure créera un milieu de vie dynamique, identitaire et unique en son genre, à l’image des chercheurs et des entrepreneurs que le Campus accueillera. Les bâtiments ceinturant l’îlot représenteront le cortex cérébral du projet, agissant à la fois de barrière protectrice et de matière grise; lesquels sont traversés par la moelle épinière, ici représentée par un parc linéaire. Véritable poumon vert, cet espace assurera la perméabilité de l’îlot tout en privilégiant les échanges entre les usagers et les citoyens du quartier.''
      http://m.aedifica.com/fr/realisations/architecture/campus-de-l-intelligence-artificielle-ia




    • Par UrbMtl
      Bleury/Sherbrooke

      Ce coin ne cesse de se densifier…
      Hotel de 270 chambres. 
       
    • Par LeTravailleur
      1991 Saint-Martin Ouest - 6 étages
       
      Description de la propriété
       
      Projet conçu par l’architecte renommé, Carlos Ott, se démarquant par son architecture unique et innovatrice (Structure en bois lamellé); Immeuble d’une superficie locative de près de 115 000 pieds carrés; Bureaux et commerces de prestige visant la certification LEED Platine; Économie d’énergie de plus de 60%; Lumière naturelle et vues pour 90% des espaces de travail grâce à sa configuration en « L »; Situé à l’intersection des boul. Saint-Martin O. et Le Corbusier entre le Collège Montmorency et le Carrefour Laval, à proximité de la station de métro Montmorency; Disponible en 2017.


       
      (source : http://gidm.ca/batiment-location/1991-boulevard-saint-martin-ouest/)
       
      Le projet a également son site web, très complet : http://le1991st-martin.ca/
      Voici une illustration assez haute définition trouvée sur ce même site : http://i.gyazo.com/e4fded7098fc456470bee8495da9778a.jpg
       
      ---------------------
       
      Ce bâtiment remplace le vieux truc brun coin Saint-Martin/Le Corbusier, en face de l'édifice récent de la Banque Laurentienne.
      Ça m'a l'air d'un projet de qualité : stationnement invisible depuis la rue, très moderne et avec une touche architecturale que j'aime beaucoup (le bois et la vitre sont très intéressants ensemble).
      Avec son voisin de la Banque Laurentienne, il va contribuer à améliorer cette intersection, un coin qui a grandement besoin d'être densifié avec tous ces centres d'achat à perte de vue...
    • Par paulmtl
      Désolé je sais pas où  mettre cette discussion.  Test de sol cette après midi dans le même secteur Viger coin Saint-Dominique .